Archives par étiquette : lady ladinde

Cet arobase qui n’est pas NET…!

Print pagePDF pageEmail page

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

barre grenat

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

Celui qui se cache dans un coin de clavier …..Cet arobase qui n’est pas NET….!

L’arobase … C’est qui lui ?

C’est un signe mystérieux, quasi-inconnu du grand public il y a encore 20 ans avant la généralisation de l’Internet grand public. Un signe si mystérieux qu’on ne sait toujours pas bien comment l’écrire, comment le prononcer, qu’on ne connaît pas précisément son genre, et que son histoire reste très nébuleuse.

Il est enfin temps de faire la lumière sur l’arobase.

Une hypothèse prétend qu’il s’agit d’une ancienne ligature latine pour ad (« près de », « à », « chez »), .
Il existe quelques documents attestant cette thèse.
C’est au Moyen âge que les moines copistes l’auraient utilisé pour la première fois.
Pour gagner de la place sur les manuscrits (et accessoirement de l’argent), ces derniers résumait le mot ad en plaçant un petit « a » dans un grand « d ».

D’après une étymologie populaire, arobase proviendrait de la contraction du terme typographique « a rond bas » (bas pour bas-de-casse, caractère minuscule).

En 1972, Ray Tomlinson, l’inventeur du courrier électronique, eut en premier l’idée d’utiliser ce signe ne figurant dans aucun nom propre.
Il cherchait un séparateur dans une adresse email qui soit absent de tous les alphabets traditionnels.

Masculin ou féminin l’arobase ?

À l’origine plutôt masculin, le mot arobase est aujourd’hui accepté dans les 2 genres, masculin et féminin. Sur Internet, une requête Google montre que le masculin est 2 fois plus employé que le féminin.

Comment ça s’écrit ?

L’usage a depuis longtemps consacré le terme arobase.
Mais une autre dénomination est reconnue : arrobe. La Délégation générale à la langue française a d’ailleurs décrété en décembre 2002 que @ devait se prononcer arrobe.
A la rigueur, on peut utiliser le terme arobase, mais à l’écrit uniquement. Le Petit Robert met à égalité arobase et arrobe, alors que le Petit Larousse a définitivement adopté arobase.
Les dictionnaires, au premier rang desquels le Petit Robert, mentionnent également les graphies arobas et arrobas.


C’est rigolo à savoir….

Seuls le français (arobase), l’espagnol et le portugais (arroba) ont un nom original pour le signe @.
L’anglais se contente du basique at sign ou commercial at.

Les autres langues sont beaucoup plus imagées, se partageant entre les animaux et les patisseries.

• Allemand : Klammeraffe (queue de singe)
• Néerlandais : apestaart (queue de singe)
• Finlandais : apinanhäntä (queue de singe), kissanhänta (queue de chat) ou miukumaiku (signe du miaou)
• Danois : snabel a (le a avec une trompe d’éléphant)
• Hongrois : kukac (ver de terre)
• Italien : chiocciolina ou chiocciola (escargot)
• Russe : sabatchka (petit chien)
• Grec : papaki (caneton)
• Suédois : kanelbullar ou kanelbulle (brioche à la cannelle)

barre grenat

LADY LADINDEdinde


908

Share Button

Lady Ladinde … a une peur bleue…!

Print pagePDF pageEmail page


– 
Camarade GASTON …Toi et moi sommes accusés de foutre une peur bleue à notre collègue Lady Ladinde.

– Ah OUAIS…..
Vrai  faut avouer qu’avec la gueule que tu as …tu peux lui foutre les jetons!

AH exact ….! je suppose que Mooosieur n’a pas vu une glace depuis longtemps…..! Dites moi que personne n’a vu ce balai brosse ramasse vermicelles sous ton nez….!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs….  un peu de calme vous allez vraiment faire peur à nos lectrices…
Enfin …… celles qui nous restent fidèles …et elles ont du mérite de supporter vos blagues salaces et vos réflexions misogynes

   Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

 AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

L’expression …. Avoir une peur bleue

Pourquoi dit-on avoir une peur bleue ?


On dit avoir une peur bleue pour une raison médicale : Un choc entraîné par une grande peur peut provoquer une cyanose, une insuffisance d’oxygène dans le sang, qui colore la peau en bleu pâle, en particulier celle des lèvres et des ongles.

« C’est lorsque que vous être pris d’une incontrôlable et soudaine sensation, la peur est si intense qu’il est possible que vous fassiez un arrêt cardiaque dans la seconde.
Vous être paralysé, vos muscles restent contracté longtemps.
Mais puisque votre corps n’est plus fourni en oxygène, votre peau devient bleu pale.
C’est une peur qui peut couper le souffle. »

On peut aussi dire que l’on a les jetons…mais quels jetons

Celui qui décide d’aller miser son salaire fraîchement touché à la roulette au casino doit avoir doublement les jetons, au sens propre (ceux qu’il pose sur le numéro de son choix) comme au figuré (la peur de tout perdre), au moment où le croupier commence à faire tourner la boule.

D’où peut bien venir cette expression qui est attestée par Esnault en 1916 ?
Il semble qu’elle soit tirée du verbe ‘jeter’ au sens ancien de « faire jaillir, sortir de soi » datant du XIe siècle. Ce qui peut se traduire par « évacuer des sécrétions » (« jeter des pleurs ») qui, par extension, pouvaient être des matières fécales.
Ne dit-on pas, en effet, « faire dans sa culotte » ou, plus vulgairement « chier dans son froc », lorsqu’on a très peur. On retrouverait alors dans notre expression l’association habituelle de la peur avec l’excrétion fécale.

 

De la même veine… il y a noblesse à être de sang bleu….?

Le sang bleu est le signe de la noblesse. L’expression « avoir le sang bleu » proviendrait en fait de l’Espagne médiévale, où les rois, passant tout leur temps assis sur leur trône, avaient une mauvaise circulation sanguine, d’où la couleur bleue de leur sang.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”
 

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

LADY LADINDE: Fier comme un bar tabac ou comme d’Artaban…?

Print pagePDF pageEmail page

dinde

BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note
de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique:
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR : 

FIER COMME D’ARTABAN à ne pas confondre avec
FIER COMME UN BAR TABAC

A propos des personnes très arrogantes, on emploie souvent l’’expression «  fier comme artaban » pour décrire leur état d’esprit.
C’’est dans la littérature du XVII siècle que l’’on trouve son origine.
Artaban était alors l’un des personnages principaux de Cléopâtre, une œoeuvre écrite par Gautier de la Calprenède (1609 – 1663).

Une série romanesque en treize volumes qui totalisait plus de 4000 pages écrites entre 1647  et 1658. Au cœoeur de ce récit, d’’Artaban est dépeint comme un homme extrêmement sûr de lui et fier.

Ces aventures furent très appréciées dans la haute société française, grâce à l’’appui de nombreuses personnalités de l’’époque, comme Mme de Sévigné.
Un succès qui aidera à populariser cette expression.

dinde LADY LADINDE
 

Share Button