Archives par étiquette : lady ladinde

LADY LADINDE: ELLE N’EST PAS A PRENDRE AVEC DES PINCETTES….!!!

Print pagePDF pageEmail page


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

«  Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :

« ELLE N’EST PAS A  PRENDRE AVEC DES PINCETTES

– LADY LADINE …Elle est de très mauvaise humeur.
« ELLE N’EST PAS  A PRENDRE AVEC DES PINCETTES »
– Elle est très en colère…. On le dit  aussi quand quelqu’un est très sale, répugnant, méprisable, ignoble.

dindePrécise…! Tu vois bien que je suis pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
Tu peux comprendre ça non père DODU…!
– Tu me traitais de sale … et de  garce…?
Ou de sale garce..?

 

-Tu vois je te le disais…!

– Moi je crois qu’elle est mal baisée

 

– De quoi on m’appelle…?

-NON NON ..NON on disait avec Gaston que votre dame elle n’est pas à prendre avec des pincettes

– Ah OUI…! En ce moment, « elle est à prendre avec des gants »… Mais c’est seulement depuis que Simone Veil est morte…!

– C’est une parente…?

dinde

– C’ est toi qui traite ma copine  SIMONE de dinde….
Attention Gaston…! Je sais que tu ne vas pas toujours à la pétanque … je pourrais en raconter à ta femme Finette…!

 

– Laisse Gaston…. Elle a les boules…!

Essayons de comprendre d’où vient cette expression

« A ne pas prendre avec des pincettes »

Lorsque le mot pincette est apparu il y a quelques siècles, il a désigné deux choses de taille très différente. La première était une petite pince à épiler et la seconde était cet instrument de métal à deux branches permettant de déplacer des bûches et tisons dans le feu, sans se brûler.

Celle utilisée dans la cheminée permettait donc, au sens large, de ne pas saisir directement quelque chose qu’il n’est vraiment pas souhaitable de toucher comme ce serait le cas de quelqu’un qui serait répugnant pour cause d’hygiène déplorable et qu’on ne prendrait, s’il le fallait vraiment, mais d’un air forcément dégoûté, qu’avec des pincettes.

– AH OUI… C’est de cette image de quelque chose qu’on évite de toucher que l’expression est apparue au début du XIXe siècle avec le premier sens indiqué, la saleté s’étendant ensuite, au figuré, aux esprits malsains.
Et c’est au milieu du même siècle que l’usage pour désigner une personne très en colère est apparue, celle-ci ne devant évidemment être approchée, touchée, qu’avec un maximum de précautions.

On pourrait se dire que l’expression normale devrait être « il est à prendre avec des pincettes » signifiant « il ne faut surtout pas le toucher directement ». Mais la négation renforce le côté repoussant de la personne en voulant dire qu’il n’est pas souhaitable de la prendre, même avec des pincettes.

dinde

Vous avez fini avec vos messes basses  dans votre coin tous les deux comme deux abrutis…… j’entends rien de ce que vous dites…?

 

 

– C’est l’âge.. à la maison c’est pareil….

Allez vient ma poule.. on rentre … et tu la fermes…!

– Quoi…?

– JE DISAIS …. « LAISSE LES AUX BOULES ….ON RENTRE A LA FERME…! »

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Lady Ladinde : Avec elle, c’est mi figue mi raisin

Print pagePDF pageEmail page

– Eh camarade… on dit dans la rédaction que media mestriques donne à Lady ladinde un score d’audience mi figue mi raisin…..

– Pour sûr que cette vieille figue sèche va rester au fond de lavallée…! .

– Tu parles de la vallée après le mont de venus….. ou d’Alphonse Lavallée….?

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de respect pour les monuments historiques….
Pour la troisième fois nous confirmons que LADY LADINDE n’est ni blonde… .ni cloche et répondons à M Meetic qu’elle n’ a pas vingt ans …!
Euh en fait si …… elle les a eu même trois fois  »

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

« Mi figue Mi raisin »

Signification

Entre l’’agréable et le désagréable.
D’un air à la fois satisfait et mécontent, ou à la fois sérieux et en plaisantant

Origine

Le rapprochement de ces deux fruits n’’est pas anodin. La figue a en effet toujours eu une connotation négative. De plus, au XIVe siècle, les figues et les raisins étaient les fruits secs préférés au moment du carême, ce qui explique leur apparition et leur rapprochement dans une locution.
Mais cela n’explique pas pourquoi les deux fruits y sont opposés. Les raisins ayant toujours été plus appréciés.

A la fin du XVe siècle, on disait d’’une personne ou d’une chose qu’elle était “mi figue – mi raisin“, pour signifier qu’’elle avait à la fois du bon et du mauvais. Avec ‘moitié’ au lieu de ‘mi’, voulait dire soit ‘mêlé de bon et de mauvais’, soit ‘tant bien que mal’.

Au fil du temps on utilisait cette expression pour le partage des taches l’un s’occupant de la figue, l’autre du raisin puis l’’on ajouta aussi la signification ‘moitié forcé, moitié consentant’


Même si elle est sans preuves écrites et supposée imaginée à posteriori…
La CHOUETTE aime cette version… plus raisin que figue … mais bigrement roublarde…!

Voici cette explication actuellement réfutée de l’origine de la locution :
Elle serait liée aux corinthiens qui, de temps en temps, lorsqu’ils livraient des raisins à Venise, y mélangeaient ‘par inadvertance’ des figues, moins chères et plus lourdes, histoire de gruger un peu leurs clients.

Depuis, cette expression reflète une situation ou une personne ambiguë.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

LADY LADINDE : Elle est connue comme le loup blanc

Print pagePDF pageEmail page

hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique /
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

barre grenatAUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR

L’origine de l’expression: Être connue comme le loup blanc


– « Un grand nombre d’expressions françaises ont des origines anciennes provenant souvent du domaines de la chasse ou des peurs ancestrales sucitées par les animaux sauvages…
c’est le cas d’être connu comme le loup blanc

– je suis sûr que Lady Ladinde va tout de suite nous dire que dans son quartier c’est elle qu’on connait le mieux

 

– C’ est vrai … mais on va la laisser hurler avec les loups…  si elle le souhaite on pourra toujours lui dire que c’est elle la plus connneeeee..nue
En parlant du loup, on en voit la queue.

– Houla vous deux… vous êtes pas en train de jouer à :
Loup y es tu?…. Parce que ma femme et moi on entend tout….

dinde– Ooohhhh vous trois …!
On dérange pas là…?
Parce que moi? je bosse ….
Je suis une active…!

 » Je souhaite m’instructionner….! « 
Pour savoir qui est ce loup blanc qui pourrait rentrer dans la bergerie


– Allez du calme..! N’ayez pas peur du loup…..
Je vais vous en dire plus sur ce loup blanc que tout le monde semble connaitre sauf vous… ??????

 

dinde– On se calme on se calme le VRP de nature et découverte….c’est vite dit pour toi… Mais moi  j’ai pas envie de faire la chèvre… pour faire sortir le loup du bois … car même déguisée en chaperon rouge s’il me montre patte blanche….. je ne suis  pas sûre d’en voir  la queue de la même couleur ….


– M’enfin qui craint le grand méchant loup…..

– C’EST PAS NOUS ….. C’EST PAS NOUS…!!!!!

Il n’y a encore pas si longtemps que cela, le loup était un animal très redouté.
Il cristallisait la peur et la haine en raison de la menace qu’il était supposé représenter pour les animaux, les enfants et les faibles en général.
Pour certains, il était même l’incarnation du diable.

Dans nos contrées, il avait habituellement un pelage foncé.
Lorsqu’un loup ordinaire rôdait aux alentours d’un village, ses habitants en étaient très vite informés.
Alors on imagine bien que, si jamais un loup blanc (albinos ou au pelage très clair) se montrait, l’information circulait très vite dans un rayon beaucoup plus large où tout le monde était au courant de l’existence de l’animal qui, en raison de sa rareté et donc du côté prodigieux de sa présence, frappait les imaginations.

D’ailleurs, au XIIIe siècle, on disait « regarder comme le loup blanc » pour « regarder comme une chose extraordinaire ».

Pour tous les verboriculteurs qui n’ont pas inventé l’eau chaude ou qui ne sont pas des foudres de guerre, sachez que :
Le Dictionnaire de Trévoux, au XVIIIe siècle, cite l’expression « connu comme le loup », montrant ainsi que, quelle que soit la couleur du canidé, si un seul était présent aux alentours, cela se savait très vite.
Ce n’est qu’au début du XIXe qu’elle est renforcée par le « blanc », même si on a aussi utilisé « connu comme le loup gris ».

dinde– Hé ..! les vieux loups de mer, auriez-vous oublié que je suis une
Lady qui a quelques restes de son éducation anglaise…..
Chez moi,en Angleterre, on dit connue comme la star de la ville

Non mais..! j’hallucine… voila une petite dinde qui sous prétexte d’éducation anglaise nous étalerait sa culture comme de la marmelade de chez Orange ..!
je suis sûr qu’elle ne connait rien des autres pays européens .. qui d’ailleurs ne semble pas connaitre le loup blanc ..

Voici ce qu’ils en disent en Europe: 

ESPAGNE :   Être plus connu que Pepita dans son quartier

PORTUGAL : Être plus connu que le Pape

ITALIE : Connu comme un âne de foire

SUISSE :  Connu comme un chien bariolé

dinde

– Je reconnais Chantoclairobscur que c’est très « va riz au laid »
mais personne ne connais l’expression des Chtis comme moi …
Car c’est moi qui fréquente ce gros plein de bière de père DODU tous les jours …
Hé ben lui il dit:

 » Être connu comme le houblon ».  Dame de Houblon à loublon…..  on vient vite – après boire –  à loublanc …..

– Allez mon lapin on y va ..! il y a plus rien à apprendre…. j’ai une faim de loup … On rentre au poulailler..!

dinde

Tu as bien raison mon petit canard allons dire au père Dodu que LA FAIM A FAIT SORTIR SES LOUPS DU BOIS…. LE LOUP BLANC AVEC ….


MORBLEU…! Ces deux là, si on les surveille pas ils nous prendraient pour des bleus et déshonoraient le fermier général et toute sa basse cour ..!

SOURCE:
Expressio et les sites du web traitant de l’expression

– Vous qui jugez parfois durement nos écrits vous avez raison car comme on dit :
 » Si vous êtes tendre avec les loups vous serez injuste avec les brebis »
– Hein mon petit agneau qu’elle est belle celle là …
Tu vas pouvoir le dire à ton chef au bureau dès demain….!!!!

barre grenat

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button