Archives par étiquette : lady ladinde

LADY LADINDE : Joue les saintes Nitouches

Print pagePDF pageEmail page


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

«  Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :

FAIRE LA SAINTE NITOUCHE

Dans le comité de rédaction MAMY VIGIE et LADY LADINDE ont la haute main sur la protection des jeunes et des moins jeunes qui pourraient se sentir choqués par nos textes ou nos images …!
Avec elles, nous avons déjà une première approche de la notion de saintes Nitouches


Il s’agit pour ces deux saintes Nitouches  de reposer sans cesse le débat des limites à ne pas franchir dans un blog généraliste et familial.
Emmené par Mamie Vigie le groupe des saintes Nitouches, adepte du contrôle parental, a du accepter des publications tendancieuses à leurs yeux qui portent désormais le célèbre  panneau d’avertissement.
C’est finalement Chou vert qui a défendu cette liberté de ton de la Chouette  au nom de l’éducation sexuelle des enfants qui,  je cite:
« 
Ont déjà vu monter un chapiteau sur la grand place….et ceci sans avoir jamais vu Mamie Vigie y grimper au mat
 »

dinde

Précise…! Tu vois bien que je suis pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
Tu peux comprendre ça non père DODU…!

Qu’est-ce qu’une sainte Nitouche ?
D’où vient cette expression ?
Est qualifiée de sainte Nitouche une personne hypocrite, qui a l’air « de n’y pas toucher ».
Elle se donne des airs d’innocence et de pruderie. Elle feint la pureté, la chasteté. Elle est une « sainte », qui a une vie exemplaire, vertueuse, uniquement préoccupée de spiritualité.
Tournant sa vie vers les autres en faisant abstraction de son propre plaisir, elle ne peut en aucun cas s’intéresser aux plaisirs charnels.

dinde

– BREF «Tu parles là de Mamy Vigie » Parce que là, c’est pas du tout moi …Tu veux peut être venir tâter mes pilons devant les enfants  juste pour voir……?
Ben voilà il fallait te le dire comme ça… car tu vois, tu es prude comme les autres…!

– Oui oui…. j’entends bien…! Mais précisons ensemble  l’origine?

L’expression “faire la sainte Nitouche” apparaît et sera popularisée dès 1534 par Rabelais dans “Gargantua”:

Les uns cryoient: Sainte Barbe!
les autres: Sainct Feorges!
les autres: saincte Nytouche!

Afin de mieux comprendre ses origines , il serait logique de définir les termes qui la composent selon les dictionnaires de l’époque.
Une sainte est une personne dont la vie est exemplaire et qui a été canonisée selon les principes de la religion chrétienne.
Elle aurait vêcu selon des préceptes de vertu et de respect de son prochain.
Elle n’approcherait pas les plaisirs charnels et se consacrerait aux nourritures spirituelles. La « sainte nitouche » est celle qui se veut être innocente, irréprochable alors que tous ceux qui l’entourent connaissent sa véritable nature.

Faire la sainte Nitouche” c’est donc se donner un air de “ne pas y toucher”, d’ “affecter l’innocence”. Il y a dans cette phrase (toujours péjorative à l’encontre de la personne visée) une idée de fausseté, d’hypocrisie reconnue par tous et montrée du doigt.

 

dinde

– OK OK…. sans me reconnaitre, je « prograisse » sur la balance….. j’aime pas l’approche de noël 

Mais le « saint n’ y touche » existe…. Chez Molière. Il s’ appelle Tartuffe. La preuve en est ce
« Cachez ce sein que je ne saurais voir ! »

Selon Choucaline,  une sainte Nitouche est souvent une personne qui est mal dans sa peau, elle désire fortement une chose qui n’est pas bien aux yeux de la société, comme elle ne veux pas être regardée d’un mauvais oeil, elle cache son désir…!dinde

 

– Alors le masculin de sainte Nitouche, c’est faux-jeton..?

– Tu me causes chérie…?

dinde– Euh…NON… non…!

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

LADY LADINDE: ELLE N’EST PAS A PRENDRE AVEC DES PINCETTES….!!!

Print pagePDF pageEmail page


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

«  Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :

« ELLE N’EST PAS A  PRENDRE AVEC DES PINCETTES

– LADY LADINE …Elle est de très mauvaise humeur.
« ELLE N’EST PAS  A PRENDRE AVEC DES PINCETTES »
– Elle est très en colère…. On le dit  aussi quand quelqu’un est très sale, répugnant, méprisable, ignoble.

dindePrécise…! Tu vois bien que je suis pas en jambes…. j’ai les pilons meurtris …!
Tu peux comprendre ça non père DODU…!
– Tu me traitais de sale … et de  garce…?
Ou de sale garce..?

 

-Tu vois je te le disais…!

– Moi je crois qu’elle est mal baisée

 

– De quoi on m’appelle…?

-NON NON ..NON on disait avec Gaston que votre dame elle n’est pas à prendre avec des pincettes

– Ah OUI…! En ce moment, « elle est à prendre avec des gants »… Mais c’est seulement depuis que Simone Veil est morte…!

– C’est une parente…?

dinde

– C’ est toi qui traite ma copine  SIMONE de dinde….
Attention Gaston…! Je sais que tu ne vas pas toujours à la pétanque … je pourrais en raconter à ta femme Finette…!

 

– Laisse Gaston…. Elle a les boules…!

Essayons de comprendre d’où vient cette expression

« A ne pas prendre avec des pincettes »

Lorsque le mot pincette est apparu il y a quelques siècles, il a désigné deux choses de taille très différente. La première était une petite pince à épiler et la seconde était cet instrument de métal à deux branches permettant de déplacer des bûches et tisons dans le feu, sans se brûler.

Celle utilisée dans la cheminée permettait donc, au sens large, de ne pas saisir directement quelque chose qu’il n’est vraiment pas souhaitable de toucher comme ce serait le cas de quelqu’un qui serait répugnant pour cause d’hygiène déplorable et qu’on ne prendrait, s’il le fallait vraiment, mais d’un air forcément dégoûté, qu’avec des pincettes.

– AH OUI… C’est de cette image de quelque chose qu’on évite de toucher que l’expression est apparue au début du XIXe siècle avec le premier sens indiqué, la saleté s’étendant ensuite, au figuré, aux esprits malsains.
Et c’est au milieu du même siècle que l’usage pour désigner une personne très en colère est apparue, celle-ci ne devant évidemment être approchée, touchée, qu’avec un maximum de précautions.

On pourrait se dire que l’expression normale devrait être « il est à prendre avec des pincettes » signifiant « il ne faut surtout pas le toucher directement ». Mais la négation renforce le côté repoussant de la personne en voulant dire qu’il n’est pas souhaitable de la prendre, même avec des pincettes.

dinde

Vous avez fini avec vos messes basses  dans votre coin tous les deux comme deux abrutis…… j’entends rien de ce que vous dites…?

 

 

– C’est l’âge.. à la maison c’est pareil….

Allez vient ma poule.. on rentre … et tu la fermes…!

– Quoi…?

– JE DISAIS …. « LAISSE LES AUX BOULES ….ON RENTRE A LA FERME…! »

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Lady Ladinde : Avec elle, c’est mi figue mi raisin

Print pagePDF pageEmail page

– Eh camarade… on dit dans la rédaction que media mestriques donne à Lady ladinde un score d’audience mi figue mi raisin…..

– Pour sûr que cette vieille figue sèche va rester au fond de lavallée…! .

– Tu parles de la vallée après le mont de venus….. ou d’Alphonse Lavallée….?

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de respect pour les monuments historiques….
Pour la troisième fois nous confirmons que LADY LADINDE n’est ni blonde… .ni cloche et répondons à M Meetic qu’elle n’ a pas vingt ans …!
Euh en fait si …… elle les a eu même trois fois  »

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

« Mi figue Mi raisin »

Signification

Entre l’’agréable et le désagréable.
D’un air à la fois satisfait et mécontent, ou à la fois sérieux et en plaisantant

Origine

Le rapprochement de ces deux fruits n’’est pas anodin. La figue a en effet toujours eu une connotation négative. De plus, au XIVe siècle, les figues et les raisins étaient les fruits secs préférés au moment du carême, ce qui explique leur apparition et leur rapprochement dans une locution.
Mais cela n’explique pas pourquoi les deux fruits y sont opposés. Les raisins ayant toujours été plus appréciés.

A la fin du XVe siècle, on disait d’’une personne ou d’une chose qu’elle était “mi figue – mi raisin“, pour signifier qu’’elle avait à la fois du bon et du mauvais. Avec ‘moitié’ au lieu de ‘mi’, voulait dire soit ‘mêlé de bon et de mauvais’, soit ‘tant bien que mal’.

Au fil du temps on utilisait cette expression pour le partage des taches l’un s’occupant de la figue, l’autre du raisin puis l’’on ajouta aussi la signification ‘moitié forcé, moitié consentant’


Même si elle est sans preuves écrites et supposée imaginée à posteriori…
La CHOUETTE aime cette version… plus raisin que figue … mais bigrement roublarde…!

Voici cette explication actuellement réfutée de l’origine de la locution :
Elle serait liée aux corinthiens qui, de temps en temps, lorsqu’ils livraient des raisins à Venise, y mélangeaient ‘par inadvertance’ des figues, moins chères et plus lourdes, histoire de gruger un peu leurs clients.

Depuis, cette expression reflète une situation ou une personne ambiguë.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button