Archives par étiquette : kids

CRÈCHE : Savez vous qui est le Ravi…?

Print pagePDF pageEmail page

BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE nous a proposé un rubrique crèche pour Noël….
C’est une première pour elle comme pour nous …
Ainsi soit il

La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

Nativité par Gerard van Honthorst (vers 1622). © The York Project

C’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François  prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

Parmi ces personnages il est un que Maria veut vous présenter…!

CONNAISSIEZ VOUS:  LE RAVI

C‘est lui qui lève les bras au ciel en signe d’émerveillement devant le miracle de la nativité.
C’est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent, le corps « prend » la parole.

La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l’air et sa tête d’étonné.
Le ravi est un personnage attachant, on dit qu’il est un « simple d’esprit ».
Autrefois, on disait que chaque village avait son « idiot du village », son « fada » (qui signifie littéralement « possédé par les fées »).

Il est en extase (on décrit l’extase comme « l’âme qui rencontre Dieu »).

Il ne peut offrir que sa présence mais son « ravissement » à la vue de la naissance de Jésus en fait un homme bon.

Dans le village, il s’occupe de menus travaux (à l’intérieur du mas ou dans les champs), c’est un personnage des plus modestes qui vit dans la crèche.

C’est un naïf. Il est habillé simplement, un bonnet sur la tête. Il n’apporte rien sauf sa joie, il ouvre son cœur, il nous montre le chemin du bonheur dans la simplicité.

SOURCE : 

wikipédia – croire la croix .com

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie  prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….

 Mme MARIA AVE

Share Button

L’Ange au Sourire… C’est qui celui là Mamy

Print pagePDF pageEmail page

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

Aujourd’hui c’est :
Connaissez-vous l’ange au sourire

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Philatélie : En 1930, un timbre est émis au profit de la Caisse d'amortissement. De couleur lilas, il représente un détail de l'Ange au Sourire. Vendu 5 F, son pouvoir d'affranchissement est de 1f50

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..

En 1930, je me rappelle du jour où elle m’a expliqué , ce timbre violet qui venait d’être émis à l’effigie d’un ange au sourire de la cathédrale de Reims… qui selon elle cachait un secret .

logo mamy turlututu small– ALLEZ.. ACTION Mamy raconte..!

Raconte nous ce que tu as entendu ce jour là…..

Je voudrais tout d’abord que Papy vous donne quelques explications historiques

– Oh zut… Pas de cours le mercredi pitié..!!!

LE CHOURISTE



– Tu as raison mon petit gars .. Soyons brefs et concis

chouette-prof
L’Ange au Sourire, dénommé aussi Sourire de Reims, est une statue dont l’original avait été sculpté entre 1236 et 1245.
Cette statue se trouve au portail nord de la façade occidentale de la cathédrale de Reims. Il tire son nom d’ une appellation de la Première Guerre mondiale.
Les anges de la cathédrale de Reims sont bien connus des érudits du XIXe et du début XXe siècle pour leur gracieux sourire.
Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879) ne s’est pas intéressé à cette figure en particulier mais à l’ensemble des anges rémois
– . Emile Mâle, dans son ouvrage L’Art religieux au XIIIe siècle en France, paru en 1898, se contente de noter qu’à Reims, « saint Nicaise, le haut du crâne enlevé, marche avec une sérénité héroïque entre deux anges qui lui sourient».
.
André Michel dans son œuvre encyclopédique publiée en 1906 remarque pour sa part l’Ange de l’Annonciation.  Il s’intéresse notamment à la qualité du sourire des anges de Reims : « La cathédrale de Reims est par excellence la cathédrale des anges. Et de ceux de l’abside à celui de l’Annonciation, on peut suivre dans l’expression de plus en plus aiguë du sourire, dans les particularités de la facture de plus en plus libre et dans le style de la draperie, l’évolution de la sculpture elle-même ».

Mamy mais quel est donc le secret dont t’a parlé ta mémé

– Le voici mon grand …

L’Ange au Sourire sur la façade a été reconstitué

 

L’Ange a été décapité par une poutre de l’échafaudage en flammes, lors de l’incendie de la cathédrale de Reims, le 19 septembre 1914.
Après une chute de quatre mètres cinquante, sa tête se brise au sol en plus d’une vingtaine de morceaux.

La tête de l’Ange au Sourire est ramassée par l’abbé Thinot, dès le lendemain de l’incendie, et mise en sûreté dans les caves de l’archevêché de Reimsc’est là qu’elle est découverte par l’architecte Max Sainsaulieu, le 30 novembre 1915.

 
– Elle sert alors de support pour la propagande française, devenant le symbole du génie français et du patrimoine détruit par l’armée allemande.

Après la guerre et à partir des fragments d’origine et d’un moulage conservé au musée des monuments français (ancien Palais du Trocadéro), cette célèbre figure est reconstituée et remise à sa place, le 13 février 1926.


– Moi je vais prier L’ANGE DE REIMS pour que Papy et Mamy soient toujours là pour me raconter encore longtemps leurs histoires

SOURCES :

wikipédia

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

 

Share Button

DANIEL épargné par les lions…..

Print pagePDF pageEmail page

– C’EST SAINT DANIEL…
C’est qui DANIEL Pépé….?

Bonne pioche fiston…!
Voilà un 
sujet éducatif pour les choupinets et les choupinettes  comme toi…

Surtout que son épisode de la fosse aux lions est formidable et les illustrations que les peintres en ont fait au fil de siècles également…

Le prophète Daniel, qui vécut sous le règne du roi Darius, fût jeté  dans une fosse aux lions, par des amis du roi. Il s’en sortit miraculeusement et fût gracié.

Cet épisode biblique inspirera au fil des siècles de nombreux artistes…

Daniel est un des quatre grands prophètes de l’Ancien Testament.
Daniel est élevé à une fonction importante sous le règne de Darius ce qui lui vaut des jalousies. Connaissant la piété et la dévotion de Daniel envers Dieu, les intrigants de la cour demandent au roi de prononcer une loi qui interdit de prier un autre dieu ou homme que Darius pendant trente jours.
gravure de Gustave Doré

DANIEL ÉPARGNÉ PAR LES LIONS Riviere briton (1872) Comme Daniel n’en tient pas compte et continue à prier trois fois par jour, il est accusé et Darius, devant respecter son propre décret, se voit obliger de jeter Daniel dans la fosse aux lions.
Daniel dans la fosse aux lions François verdier (1651-1730) peinture français Mais l’ange de Dieu intervient et ferme la gueule des lions. Darius voyant cela fait sortir Daniel de la fosse aux lions et fait jeter les intrigants, leurs femmes et leurs enfants dans la fosse où les lions les dévorent immédiatement.

DANIEL ÉPARGNÉ PAR LES LIONS Riviere briton (1872)

DANIEL ET LES LIONS
DANS LE RÉCIT BIBLIQUE

Daniel est épargné par les lions

Daniel dans la fosse aux lions (tableau de Rubens, 1613-1615, National Gallery of Art, Washington, D.C., USA
Daniel épargné par les lions vu par Rubens

Daniel signifie Jugement divin ou Dieu m’a jugé.
Selon le récit biblique, Daniel n’est qu’un adolescent lorsqu’il est déporté à Babylone, cependant il est peu ou pas représenté sous la forme enfantine il apparaît souvent comme un homme adulte ou mûr. Par sa sagesse, il gagne la confiance de Nabuchodonosor : il devient fonctionnaire de cour et interprète les songes du roi.
En 539 avant l’ère chrétienne,
le roi mède Darius apprécie ce conseiller perspicace mais des ennemis le font tomber en disgrâce et le monarque est contraint de le jeter en pâture aux lions. Daniel fidèle à sa foi, reçoit le soutien d’un ange qui écarte miraculeusement le supplice et se voit gracié.



– Précision : Daniel le prophète se fête le 17 décembre
Aujourd’hui 11  Décembre le saint DANIEL du jour  est Saint Daniel le Stylite
Prêtre au Proche-Orient (✝ 489)
Originaire de l’Asie Mineure, il passera les trente-trois dernières années de sa vie sur une colonne, au bord du Bosphore, c’est-à-dire une petite plate-forme montée sur deux piliers et entourée d’une balustrade. Il exhortait les fidèles qui venaient à ses pieds et laissait monter ceux qui voulaient lui parler

C’EST QUI PÉPÉ

 

Share Button