Archives par étiquette : juifs

Tou Bichvat… C’est quoi Papy….?

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

VIVRE ENSEMBLE – VIVRE L’AIR DES AUTRES

littel com poteDans ma rubrique , je veux cette semaine, vous parler du vivre ensemble..!

Vivre ensemble c’est découvrir l’autre dans ses différences, dans ses coutumes … Dans le festif qui l’habite, quand la tradition le pousse à la fête et aux chansons……

je souhaite découvrir avec vous la fête juive de TOU BICHVAT qui tombe cette année le 20 janvier
TOU BICHVAT …. C’est la fête de l’arbre


littel com pote– je veux bien découvrir l’autre….. mais il faudrait que tu me mettes au parfum….. C’est quoi TOU BICHVAT..?


chouette-prof
Tou Bichvat est une fête juive que nous célébrons, pour 2019, le
20 janvier.

On l’appelle aussi nouvel an des arbres, car c’est une fête qui célèbre le renouveau de la nature.
En effet, en Israël cette date correspond à la fin de l’hiver elle marque la fin de l’hiver. Elle a lieu le 15 du mois de Chevat, comme son nom l’indique : en effet, en hébreu, « Tou » désigne le chiffre 15.
A l’occasion de Tou Bichvat, on plante des arbres pour faire reculer le désert et les fruits sont à l’honneur dans les repas festifs.

little compote DL’équivalent de cette date dans le calendrier occidental, le calendrier grégorien, varie d’année en année et en 2019,   Tou Bichvat tombe le
20 janvier.


Plantations de Tou Bichvat

En Israël, à Tou Bichvat, la coutume veut que l’on plante des milliers de jeunes arbres, destinés à faire reculer le désert et à bien marquer le lien étroit qui existe entre l’homme et la nature.

Les Juifs de la Diaspora qui ne peuvent être sur place peuvent faire un don pour qu’un arbre soit planté en leur nom..

Festin de fruits

Lors de Tou Bichvat, on se régale de fruits, parmi lesquels figurent généralement le raisin, la grenade, la figue, la datte, l’olive, les fruits du caroubier et de l’amandier.

La beauté de la fête exige que l’on réunisse sur la table au moins quinze sortes différentes de fruits, les plus rares et les plus exotiques ajoutant encore au plaisir des convives.

credit fotofoliaUne fête écologique

Ce jour de fête est l’occasion d’activités en pleine nature puisque Tou Bichvat est par excellence une fête écologique.
Les jeunes enfants sont sensibilisés à la beauté de la nature, par des promenades dans des sites naturels.
Ce n’est cependant pas la seule occasion symbolique de planter des arbres.
En effet les Juifs ont coutume de planter un cèdre à la naissance d’un garçon et un cyprès à la naissance d’une fille.
D’ailleurs l’arbre est dans la religion juive la métaphore de l’être humain, ce qui explique qu’il ne doit pas être utilisé en période de guerre pour fabriquer des armes.

SOURCE: Site dromadaire … Pour expédier une carte virtuelle
pour Tou Bichvat

duo compoteCOM’POTE

Share Button

PASSIONS : Qui connait la polonaise Iréna Sendler… une juste modeste


logo-passion-1
LE BLOC NOTE
DES PASSIONNÉS

PASSIONS, vous révèle les
passions de celles et ceux que vous connaissiez autrement ….
Lumière sur leur étincelle de bonheur… ou de modestie..!

logo-entete-passions
Après l
‘anglais Nicholas Winton
la CHOUETTE Vous dévoile les  justes modestes :

Irena Sendlerowa (Irena Sendler), née  le à Varsovie et morte le à Varsovie, est une résistante (« Jolanta ») et une militante polonaise qui sauva 2 500 enfants juifs et qui fut déclarée Juste parmi les nations en 1965..

Iréna Sendler décédée le 12 mai 2008
à
Varsovie à 98 ans.

Elle demanda pendant la 2ème guerre mondiale à aller travailler dans le Ghetto de Varsovie, comme plombier,serrurier.
Elle avait une motivation bien particulière. Elle connaissait les plans d’extermination des nazis envers les juifs, elle était allemande.
Irena a caché des enfants dans le fond de sa boite à outils qu’elle transportait à l’arrière de son véhicule ainsi qu’un grand sac (pour les enfants plus grands).
Elle avait aussi un chien à l’arrière qu’elle a entrainé à aboyer quand les soldats allemands la contrôlaient à l’entrée et à la sortie du ghetto. Les soldats ne pouvaient rien contre le chien qui couvrit en fait le bruit que pouvaient faire les enfants
.
Elle sauva 2500 enfants en les cachant ainsi.

Elle fut arrêtée et les nazis lui brisèrent les jambes, les bras et la torturèrent très sévèrement.
Irena garda tous les noms des enfants qu’elle avait sortis du Ghetto et garda ces noms dans une jarre en verre enterrée derrière un arbre au fond de son jardin derrière sa maison.

Après la guerre, elle essaya de localiser tous les parents qui avaient pu survivre et tenta de réunir les familles; mais la plupart avaient été gazés. Les enfants qui avaient été sauvés ont été placés dans des familles d’accueil ou ont été adoptés.
L’année ou elle a été proposée pour le prix Nobel de la Paix , mais n’a pas été retenue; c’est Al Gore qui fut primé pour son film sur le réchauffement de la planète.

En sa mémoire et très modestement je me devais de lui faire un place dans la rubrique
« Passions » pour partager avec vous et que tous ensemble nous disions au monde qui elle était et combien ses actions ont été grandes et héroïques..!

En partageant  cet article. J’espère que tous ensemble nous la ferons revivre un peu…!

Quand le cinéma lui rend hommage

Date de sortie 15 février 2011 en DVD (1h 35min)
Nationalité américain

 

SOURCE :
wikipédia
Irena Sendler
Irena Sendler Bande-annonce VO


logo-passion-2 LE PASSIONNÉ

Share Button

PASSIONS : Qui connait l’anglais Nicholas Winton… un juste modeste


logo-passion-1
LE BLOC NOTE
DES PASSIONNÉS

PASSIONS, vous révèle les
passions de celles et ceux que vous connaissiez autrement ….
Lumière sur leur étincelle de bonheur… ou de modestie..!

logo-entete-passions
Vous dévoile un juste modeste :

L’anglais Nicholas Winton
Nicholas Winton né en 1909 est mort le 1er juillet 2015 à  106 ans.

L’anglais Nicholas Winton sauva 669 enfants peu avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, organisant 9 convois de train entre Prague et Londres pour évacuer des enfants juifs, et s’occupant de les placer dans des familles d’accueil.

Pendant un demi-siècle, personne ne sut qui avait organisé cela.


Son histoire ne fut connue qu’en 1988 lorsque sa femme découvrit avec surprise dans leur grenier les documents de son mari sur ces convois.

C’est un drôle de train, composé d’une locomotive à vapeur et de wagons des années 30, qui s’est élancé, mardi 1er septembre 2009 , de la gare centrale de Prague. A son bord, des septuagénaires et octogénaires survivants de la Shoah, sauvés à la veille de la seconde guerre mondiale par un agent de change britannique, Nicholas Winton.

Le train, baptisé « Winton », relie Londres en souvenir des huit convois qu’avait organisés le Britannique entre mars et août 1939 pour sauver 668 enfants juifs originaires de l’ex-Tchécoslovaquie et de Slovénie.

Un neuvième train n’avait jamais pu quitter la gare de Prague en raison de l’invasion de la Pologne par l’Allemagne, le 1er septembre 1939, et du déclenchement de la guerre. Les 250 enfants qui étaient à son bord ont disparu.

Lors d’un voyage dans les Alpes en décembre 1938, Nicholas Winton avait visité des camps de réfugiés tchécoslovaques. Il avait alors mesuré l’ampleur de la tragédie qui menaçait les enfants juifs du pays, récolté des fonds et organisé, comme cela se faisait dans d’autres pays d’Europe centrale, des convois vers l’Ouest.

Pour chacun des 668 enfants sauvés, le Britannique s’était chargé, à travers la fondation qu’il avait créée, de trouver une famille d’accueil. La plupart ont grandi au Royaume-Uni, quelques-uns sont partis aux Etats-Unis, au Canada ou en Israël.

Ils n’ont découvert l’identité de leur sauveur que tardivement, en 1988, lorsque la femme de Nicholas Winton trouva dans son grenier une pochette contenant des listes d’enfants et des lettres de leurs parents.

Nicholas Winton avait mené son opération dans la plus grande discrétion pour ne pas éveiller les soupçons des forces nazies.
Toujours en vie, âgé de 100 ans,  en 2009 celui qui s’appelle désormais Sir Nicholas Winton a été fait chevalier par la reine Elizabeth II en 2002.

Une statue en son honneur a été dévoilée dans la gare de Prague.
Bien qu’il ne soit pas du voyage, Nicholas Winton rencontrera les passagers à leur arrivée à Londres, prévue le 4 septembre 2009 à la gare de Liverpool Street.

« Je suis assez émue et aussi un peu triste, car c’est ici que j’avais vu pour la dernière fois ma maman », a confié au moment du départ l’une des passagères de ce train spécial, Hana Franklova, qui a vécu pendant la guerre à Stoke-on-Trent, dans le centre de l’Angleterre

« Que vais-je dire à Nicholas [Winton] quand je le verrai à Londres ? »,  s’est demandé Eve Leadbeater, une autre des vingt « enfants de Winton » à faire le voyage Prague-Londres, en montant dans son wagon. « Je lui dirai ‘merci’. Que lui dire d’autre ? »

SOURCE :
www.lemonde.fr/…34942_3214.html

Un train Prague-Londres en hommage au « Schindler britannique »

logo-passion-2 LE PASSIONNÉ

Share Button