Archives par étiquette : hommage

Un pote nous manque , il pleut dans nos cœurs

logo poésie smallVos poèmes, vos poèmes préférés …

– Des livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller…. Ou tout simplement comme aujourd’hui un hommage à nous faire partager
Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!



Aujourd’hui nous rendons hommage à notre regretté Parpaillou …. qui manque aux orphelins que nous sommes devenus…

LE CHOURISTE Un pote nous manque…
il pleut dans nos cœurs
à   ROBERT
Il y a déjà bien des lunes Robert que je t’ai accompagné à ta dernière
demeure….

    Ce jeudi 24 novembre 2016 à 11 heures au temple protestant, nous étions de nombreux collègues… Mais toi Danièle tu n’étais pas là …?
Je suis venu t’apprendre son décès 2 mois après au hasard d’une conversation.
J‘ai ressenti ce jour là ton émotion et ton regret ..! Ce fut un choc dont je viens  de   mesurer

l’ampleur en voyant arriver la semaine dernière ton poème hommage que je vous fais partager
aujourd’hui.

Je te le dis Robert tu as partagé, avec le chef que j’étais, bien des responsabilités avec fidélité, courage et humanité … Nous avons fait au mieux ensemble pour gérer le sort des étrangers qui nous étaient confiés …. C’est dans les paroles de ton pasteur que j’ai compris mon cher
parpaillou que j’étais passé à coté et de bien d’autres de tes qualités et richesses intérieures…

Danièle une de tes collaboratrices n’était pas passé à côté…!
Elle exprime avec ce poème le respect qui est le notre…. et qui au fil des mois ne s’éteint pas …. Repose en paix camarade


 logo poésie small

IL PLEUT

 

Il pleut mais rien n’arrêtera mes pensées, pas même une étincelle;

Pas même les gouttes qui, à la façon de mes souvenirs, passent sans sas;

Ces gouttes passent sans sas;

Elles laissent un horizon gris, une couleur pas même virtuelle.

Il pleut, je ne suis plus moi même depuis quelques jours,

Je voudrais oublier ces souvenirs, qui eux, ne m’oublient pas

Je voulais rendre hommage à un homme bon, un guerrier sans arme

J’aurais aimé que mes souvenirs reviennent sans détour.

J’ai oublié d’acheter les aliments pour notre déjeuner,

J’ai failli manquer l’heure de mon rendez-vous,

Il me semble que je suis ailleurs, depuis ce « rendez-vous »;

Qu’est-ce qu’il m’arrive, à tout, je suis anesthésiée.

Des hommes ou des femmes aussi charismatiques

Ne devraient jamais s’en aller, comme une étoile, mourir,

Trop tôt, trop bons, trop humains, c’est trop triste

Je ne pourrai plus parler de son franc sourire.

A des centaines de personnes, vous avez redonné vie,

Par quelques mots, quelques intonations de voix sans jugement

Votre sourire était un soleil; à chaque étranger un printemps

Il pleut mais votre sourire transparaitra toujours à travers ma pluie..

Belle des champs

J’ai fait ce poème pour Robert qui est parti la bas..!
j’espère que ce n’est pas trop triste mais il me fallait l’écrire
mes amitiés sincères  – Danièle


Parpalhon « papillon », représente le latin papilionem
Le mot a été interprété en français :  parpaillaud
avec le sens « huguenot, calvinistes »
                                                                 MUSIQUE :
Chère Danièle cette chanson Hallelujah a été interprétée en catalan au temple par la chorale de Bompas (66) dont il était membre …..
Communions et partageons ensemble…..

 « Selon un ami protestant des Cévennes, on appelait les protestants « parpaillous » parce qu’ils se réunissaient la nuit comme les papillons de nuit. »
Depuis que je le sais le réverbère devant chez moi est plein d’amis…. Si un jour il pleut trop fort dans ton cœur à toi … Rentre quand tu veux Robert…
La porte est ouverte et mon cœur aussi…!!!

Paroles de la chanson
T’es venu de loin par Gilbert Becaud

Mais quand tu reviendras, ce sera bien bien bien.
Quand tu reviendras, ce sera bien, oui.
Quand tu reviendras, ce sera bien bien bien :
Tu seras chez moi tout comme chez toi.
Quand tu reviendras de si loin loin loin,
Tu étonneras nos voisins, oui,
Mais tu n’étonneras pas mes garçons
Qui poseront leurs trente mille questions :

T’es venu de loin ?
– Très loin.
Tu as mis longtemps ?
– Longtemps.


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

« QUE MARIANNE ÉTAIT JOLIE » quand MICHEL DELPECH la regardait dans les yeux…!

little compote DMichel Delpech s’est éteint à l’âge de 69 ans

Le chan­teur qui souf­frait d’un cancer de la gorge s’est éteint ce samedi 2 janvier….

Dieu « que sa Marianne à lui était jolie » quand Michel DELPECH la regardait dans les yeux …. Mais au fait qu’ont ils donc les yeux de Geneviève son épouse ..?

barre bleue

Geneviève Delpech, qui était à ses côtés depuis vingt-cinq ans, explique dans un livre qui vient de paraître ce 28 octobre 2015 qu’elle a des dons de voyance.
Des dons qui, estimait-t-elle, l’aideraient dans les épreuves à venir si Michel Delpech venait à disparaître…

Geneviève Delpech, l’épouse de Michel Delpech , vient de publier un livre, Le don d’ailleurs (Edition Flammarion) dans lequel elle parle publiquement et pour la première fois de ses « dons de voyance« . Geneviève Delpech évoque son « don » surnaturel dans les colonnes de Gala en expliquant par exemple qu’elle avait perçu, un an avant les médecins, que son mari « avait un problème dans la bouche. »

La récidive du cancer à la langue du chanteur sera diagnostiquée après Noël 2014 comme l’a révélé Michel Delpech dans son livre Vivre. Michel Delpech qui reconnaissait s’être « tiré par l’oreille pour aller consulter. » Geneviève Delpech constate quant à elle que son mari « n’a pas voulu tenir compte » de son « intuition. »

barre bleue

Dans la suite de l’entretien accordé à Gala, Geneviève Delpech s’exprimait déjà en ces termes :

« Je n’ai pas peur de la solitude. Je ne me sens jamais seule avec mes êtres de lumière. Je crains davantage son (Michel Delpech) absence, le fait de ne plus pouvoir lui prendre la main.« 

Geneviève Delpech explique trouver un réconfort dans les fameux dons qu’elle affirme détenir :
« Je sais qu’il ne va pas me quitter, que sans cesse nous serons en communication. Ce sera comme s’il était dans la pièce d’à côté.« 

– ALLEZ PAPY VIDEO …
A TOI D’ENVOYER SON BEST OF….

Michel Delpech à propos de sa vie


– Rassurez vous sa musique conti­nuera de réson­ner dans nos têtes….
et … Geneviève nous donnera des nouvelles de lui……

« Longtemps, longtemps, longtemps
Après que les poètes ont disparu
Leurs chansons courent encore dans les rues »
Extrait de l’âme des poètes Charles Trenet

SOURCES : GALA ET TELE STAR

barre bleue
    WIKI

Share Button
Oiseaux absents.... Mais où vont-ils tous..?

LES OISEAUX CES MESSAGERS DES DIEUX

pour les amoureux de  la littératureVos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….
O
u tout simplement comme aujourd’hui un beau texte à nous faire partager

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!
barre bleue

LE CHOURISTE

– Il ne s’agit pas d’un extrait d’un livre mais d’un texte que M.Raphaël Zacharie de IZARRA a publié sur youtube avec une magnifique vidéo sur la danse du paon … nous avons décidé de partager avec vous……
Ce texte sera notre dernier hommage à Martine et Michel qui viennent de nous quitter …!

barre bleue

Les oiseaux ces messagers des DIEUX


La danse du paon par 0000OOOOOOOO0000

Tout à l’heure au crépuscule, traînant mon ennui d’un pas nonchalant sur les bords de Marne, j’ai croisé un cygne sur mon chemin. Les effluves de l’automne charmaient tout mon être. Douceur et tristesse se mêlaient à merveille dans ce décor bucolique.

Il semblait errer sur l’onde mélancolique. Magnifique et seul. Muet et tragique. Je m’arrêtai, contemplatif.

Mais aussitôt l’élégiaque créature prit son envol. Déployant à l’infini ses ailes majestueuses, je la vis d’abord courir sur l’eau, puis s’élever au-dessus des flots. Rasant l’onde paisible de son aile géante, l’animal s’éloignait à vive allure.

C’est alors que, voyant s’élever puis disparaître dans le lointain l’oiseau superbe, l’évidence s’imposa à moi : cet élu des poètes, ce prince des étangs, cet hôte des palais n’était peut-être finalement rien d’autre qu’un messager du Ciel. Un de ces envoyés célestes qui emportent avec eux l’âme des défunts… Le cygne a disparu de ma vue, il s’est confondu avec l’horizon. Mais du bout de son aile blanche je crois qu’il m’a fait un signe, et j’ai vu là comme un ultime salut qui m’était destiné. Était-ce de la part de celui à qui je pense ? Peut-être. A moins que je n’aie encore rêvé, divagué pour un simple reflet dans l’eau…

Plus tard en rebroussant chemin, songeur, je l’ai entendu chanter dans les nues.

Adieu, vous qui avez quitté ce monde.


MAGNIFICAT de Marco FRISINA – Raphaël Zacharie… par 0000OOOOOOOO0000

barre bleue

Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button