Archives par étiquette : histoire

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 2

LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

 

C’est une commune située dans le Sud traversée par l’Orb et entourée de vignobles et de la Méditerranée toute proche . Il pourrait s’agir de la plus vieille ville de France, avant Marseille : de multiples fouilles archéologiques entreprises depuis les années 1980 ont révélé qu’elle fut construite par les Grecs au VIIe siècle av. J.-C.2.

Avec 75 999 habitants en 2015, elle est la seconde commune de son département.

Le petit indice.. C’est moa…

Sa renommée contemporaine s’est faite à travers la viticulture, son équipe de rugby à XV ou encore d’une grande fête, qui rassemble chaque année environ un million de participants au cœur de l’été.

– Allez mon Riquet tu devrais être grand reporter à Canal +

bestiole des potagers resistant et inépuisable – ça fait trois indices … Vous devriez trouver sinon pour des petits bavards du Midi…. Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 

 

– Tonton Aubin t’es
d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?

.

JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ? N° 123

 

Ils ont écrit sur cette commune
et nous avons aimé..!

  ILS EN PARLENT….

Voici la première biographie importante de Simon de Montfort qui, porté aux nues en son temps, est aujourd’hui généralement rangé parmi les bourreaux de l histoire.

 

On a volontiers rejeté sur lui tous les drames provoqués par la croisade contre le Midi cathare, certains allant même jusqu’à lui imputer les terribles paroles :

« Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

 

De Beaucaire à Agen, en passant par Béziers, Carcassonne et Toulouse, les populations ont vu en lui l instrument d une invasion française autant que le bras armé de la papauté.
Qui était-il au juste ?      https://amzn.to/2zCt4bV


Share Button

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON : Sainte Marthe et la Tarasque

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON AVEC L’AIDE DE SAUROCTONES


– « Aujourd’hui c’est sainte Marthe rendons lui hommage…. « 

logo potiron smallLes sauroctones (du grec  saûros, « lézard » et ctonos, « tueur»; littéralement ce sont donc des personnages tueurs de lézards …..ou plus …..)
On y trouve  deux grandes catégories de personnes que je vous présenterai de temps en temps……Même pas peur…!


logo pote iron et saints sauroctones 60– les saints sauroctones qui sont des saints locaux dans les premiers siècles du christianisme, ayant chassé, tué, soumis ou dompté des dragons, vouivres, et cocatrix.
La grande majorité des sauroctones de France se sont trouvés christianisés et déclarés saints. Les plus connus sont sainte Marguerite et sainte Marthe pour les femmes, saint Michel et saint Georges pour les hommes.

logo pote iron et heros sauroctones 60– des héros de légendes ou de la mythologie qui se sont illustrés en affrontant les dragons ou des bête maléfiques

Dans des récits qui nous sont parvenus plusieurs héros combattent les dragons sans pour autant être devenu saint.
Voici les plus connus.

Roi Arthur tue le chapalu et d’autres dragons
– Hercule et l’Hydre de Lerne
– Apollon tue Python,
– Siegfried tue un dragon dont le sang le rend invulnérable

logo pote iron et saints sauroctones 60LES SAINTS SAUROCTONES :
Sainte Marthe et la Tarasque

Bien qu’il s’agisse généralement de chevaliers valeureux qui atteignent par là leur but, l’histoire de la religion chrétienne rapporte des histoires où des religieux (ermites, moines, saints, etc.) arrivent à dominer des dragons souvent par la seule force de leur prière et souvent à l’aide d’un simple objet (corde, écharpe) :
En dehors de l’aspect pédagogique présentant la victoire du Bien sur le Mal, cette action n’est possible que grâce à l’intégrité des saints, qui montrent ainsi par leur vie exemplaire qu’il est possible de combattre aussi bien les forces naturelles que surnaturelles.

La tradition orale et les hagiographies (l’histoire de la religion)
ont transmis la mémoire ou la légende de nombre d’entre eux.
Le sauroctone représente pour les chrétiens la victoire du christianisme sur les anciennes croyances païennes romaines, celtes ou germaniques. Ces saints sont par conséquent représentatifs de l’Église chrétienne et sont donc souvent évêques, ou du moins un religieux (moine, prêtre…)
Les représentations depuis le XVIIIe remplacent souvent le dragon par un diable. On voit souvent les statues de saint Michel par exemple transperçant le diable avec sa lance.
Cela trouverait son inspiration dans l’Apocalypse selon saint Jean (version orthodoxe) décrivant Satan comme un grand dragon, entouré de flammes rouges avec sept têtes et dix cornes.Le sauroctone représente non seulement le combat contre le diable, mais continue aussi de représenter le combat contre les forces naturelles (inondations, épidémies…).

 

logo potiron suivez moiEn Provence sainte Marthe dompte la tarasque

C’est à Tarascon sur les rives du Rhône que sainte Marthe est devenue célèbre en neutralisant par aspersion d’eau bénite un dragon que l’on nommait en ces lieux Tarasque.

La légende de la Tarasque

La Tarasque est un monstre amphibie dont l’aspect est décrit en détail dans « La légende dorée » de Jacques de Voragine.
« Il y avait à cette époque […] un dragon moitié animal-moitié poisson, plus épais qu’un boeuf, plus long qu’un cheval avec des dents semblables à des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de deux boucliers. »

La Tarasque répandait la terreur autour de Tarascon. Hantant le Rhône, la bête perturbait la navigation et se plaisait à faire chavirer les navires. Lors de ses incursions sur les rives du fleuve, au temps où la forêt était encore dense, elle dévorait moutons, enfants et bergers. C’est à Sainte Marthe que revient l’honneur d’avoir dompté le dragon.

logo un problèmeLe peuple demanda à Marthe de le délivrer de la bête. La sainte aurait alors dompté miraculeusement le dragon par un simple signe de croix. Une autre version de la légende rapporte que c’est en l’aspergeant d’eau bénite qu’elle le maîtrisa.
Mais on s’entend pour dire qu’après la sainte intervention, le monstre devint doux comme un agneau.
Marthe l’attacha avec sa ceinture et, docile comme un chien en laisse, la Tarasque fut livrée au peuple qui la fit périr à coups de lames et de pierres.

LA LÉGENDE COMPLÈTE POUR VOS CHOUPINETS:
Il y a très longtemps, à l’endroit où s’éleva plus tard le château du roi René, se dressait un rocher dont les pentes plongeaient dans les eaux profondes du Rhône.
À quelques pieds en dessous de la surface, béait un large trou.
Et, dans ce trou, se tapissait un monstre aussi laid que cruel que les habitants de ce lieu redoutaient plus que tout

logo potiron smallLA POTE IRON

 

 

Share Button

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 3

LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

 

C’est une commune qui a été capitale pendant près de cent ans du royaume wisigoth et capitale historique de sa région… Elle en est aujourd’hui redevenu le chef-lieu.

Le petit indice.. C’est moa…

En raison de la couleur du matériau de construction traditionnel local, la brique et la terre cuite  notre ville mystère a l’architecture caractéristique des cités de sa région.  Elle en a reçu un surnom célèbre et coloré.

– Faut suivre les POTES H
la chouette vous l’a présentée en 2014

– Eh tonton Aubin tout le monde ne court pas après les musées et les vierges….. MARIE….  un bouquet de violettes à la main…
Si peut être ton pote Augustin…

– Il faut plutôt leur donner le texte de ce chanteur qui chanta SA ville

Allez … ! Je suis bon petit…  prince juste un extrait….

Qu’il est loin mon pays, qu’il est loin
Parfois au fond de moi se raniment
L’eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Ô mon païs, ô……

bestiole des potagers resistant et inépuisable – ça fait trois indices … Vous devriez trouver sinon pour des petits bavards du Midi…. Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 

– Tonton Aubin t’es
d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?



JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :
C’EST BEAU LA FRANCE
– Mais c’est où ça ? N° 124 


Ils ont écrit sur cette commune
et nous avons aimé..!

ILS EN PARLENT….

Les vestiges d’une chartreuse dans un jardin, un singe portant un monocle au faîte d’une maison,

une armoire à bébés abandonnés, le canal du Midi sur un pont,l’escale de Mermoz et de Saint-Exupéry, une pharmacie au décor du XVIIIe siècle, un puits dans une boutique, le gâteau toulousain hérité de l’Antiquité,»

d’anciennes maisons maraîchères, le palais mauresque d’un orientaliste…. Toulouse n’a pas fini de livrer ses trésors !

https://amzn.to/2A8cnFM

Share Button