Archives par étiquette : gaz

Il faut dire facture ou fracture…??

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je vous avais parlé des raisons de l’augmentation du prix du gaz en 2021; je voudrais, cette semaine, vous parler des tarifs des énergies et de ce que vous pourriez esperer de votre gouvernement …!
« Nous mettons en place un bouclier tarifaire. Concrètement, pendant tout l’hiver prochain, le tarif du gaz ne dépassera jamais le niveau d’octobre 2021. La facture de chauffage des Français aurait dû augmenter de 30% : cela n’arrivera pas. » (Jean Castex)

– Bouclier percé
ou non?

Fait du feu dans la cheminée …  je reviens…

GAZ ET ÉLECTRICITÉ : Il faut dire facture ou fracture…??

 
Penses-tu, c’est reculer pour mieux sauter camarade
Lesieur  CASTEX pour que ça baigne dans l’huile a  deux solutions à mettre en œuvre
A savoir:
1- La baisse de la TVA sur la consommation de 20 % à 5,5 %
2- La fin de l’application de la TVA sur les taxes frappant spécifiquement le gaz aurait pour effet concret de faire baisser la facture annuelle d’un ménage chauffé au gaz de l’ordre de 230 € ?
– Si j’étais pas noir comme le charbon…. Je croirais pas qu’en France on applique la TVA sur un total incluant déjà des taxes….???
C’est double peine pour toi et tes camarades Papy RONCHON…!!!!

– L’UFC-Que Choisir dit comme toi PAPY RONCHON
LISEZ VOUS EN SAUREZ PLUS


L’UFC-Que Choisir dénonce un faux « bouclier tarifaire »

Publié le : 01/10/2021 

Alors que l’explosion actuelle du tarif réglementé de gaz et celle anticipée pour début 2022 du tarif réglementé de vente de l’électricité appelaient des mesures claires, fortes et pérennes du Premier ministre pour rendre du pouvoir d’achat aux consommateurs, l’UFC-Que Choisir déplore ses annonces tantôt lacunaires, tantôt faussement protectrices.
Prenant acte de l’inquiétante incapacité de l’exécutif à mobiliser les meilleurs leviers pour faire durablement baisser les factures énergétiques, l’association appelle les parlementaires à actionner dans le projet de loi de finances 2022 le levier de la TVA sur la consommation de gaz et d’électricité, et à voter la fin de l’aberration fiscale que constitue l’application de la TVA sur les taxes énergétiques.

Tarifs du gaz : reculer pour mieux payer !

L’annonce d’un gel des prix du tarif réglementé de vente de gaz (TRVG) ne constitue en rien une mesure protectrice du pouvoir d’achat des consommateurs. En effet, si d’ici le printemps prochain les tarifs du TRGV resteront figés au haut niveau actuel, le « lissage » des prix évoqué par le Premier ministre imposera en réalité aux consommateurs de payer par la suite, à une période sans risque électoral, ce qui ne l’aura pas été d’ici-là. Autrement dit, au global les consommateurs ne tireront aucun bénéfice d’un gel des tarifs, ils paieront la note. Le gel des tarifs, le bien mal nommé « bouclier tarifaire », ne trompe personne. Il correspond en réalité à un gel du pouvoir d’achat, dont on ne comprend pas comment le gouvernement pourrait sérieusement se vanter.

Comment se satisfaire de cette annonce qui n’aura trompé aucun consommateur, alors que la seule mobilisation de deux leviers fiscaux, à savoir la baisse de la TVA sur la consommation de 20 % à 5,5 % et la fin de l’application de la TVA sur les taxes frappant spécifiquement le gaz aurait eu pour effet concret de faire baisser la facture annuelle d’un ménage chauffé au gaz de l’ordre de 230 €(1) ?

Tarifs de l’électricité : le gouvernement fait primer les intérêts d’EDF sur ceux des consommateurs

Alors que sur la base d’hypothèses prudentes l’UFC-Que Choisir avait établi  que le tarif réglementé de vente d’électricité (TRVE) augmenterait de 10 % début 2022 si rien n’était fait, l’explosion des prix de l’électricité sur le marché international ces derniers jours aurait pu en réalité aboutir à une hausse de 15 % des factures sans action du gouvernement.
Dès lors, l’engagement du Premier ministre de plafonner la hausse du TRVE à 4 % via la modulation de la Taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (la TICFE, qui aujourd’hui représente 13 % de la facture) constitue à l’évidence un moindre mal.

Cela étant, outre le fait de montrer par l’exemple que l’utilisation de l’arme fiscale aurait parfaitement pu être prise pour faire baisser le prix du gaz , cette mesure, dont rien ne garantit qu’elle soit pérennisée, ne permet pas de mettre un coup d’arrêt à la spirale inflationniste des prix de l’électricité qui ont augmenté de 50 % au cours des 10 dernières années , alors que cet objectif aurait parfaitement pu être réalisé en cas de modification de la régulation française du secteur.

En ne modifiant pas le plafond de l’ARENH comme le demande l’UFC-Que Choisir depuis plus de deux ans et comme le permet la loi, le gouvernement acte son choix de ne pas faire pleinement bénéficier les consommateurs de la compétitivité du parc électronucléaire, dont ils ont pourtant financé le déploiement, pour permettre à EDF de vendre chèrement son électricité sur les marchés internationaux.
Compte tenu des prix actuels sur ces marchés et le prix de l’ARENH , censé refléter les coûts de production du nucléaire, c’est une potentielle plus-value de l’ordre de 4 milliards d’euros que réalise EDF, sur le dos des consommateurs !

Les ersatz de solutions avancées par le gouvernement montrant son aveuglement quant aux problématiques énergétiques rencontrées par les consommateurs, l’UFC-Que Choisir demande aux parlementaires de voter dans le cadre de la loi de finances 2022 :

  • La baisse de la TVA sur la consommation de gaz et d’électricité a minima jusqu’à un retour à la normale des prix du gaz et de l’électricité sur les marchés internationaux ;
  • La fin de l’aberration fiscale que constitue l’application de la TVA sur les taxes énergétiques qui permet à l’État de ponctionner les consommateurs à hauteur de 4,6 milliards d’euros par an.

De plus, compte tenu de l’actuelle exposition artificielle des factures d’électricité des consommateurs aux marchés internationaux sous l’effet d’une politique délibérée de l’exécutif, l’UFC-Que Choisir interpellera les candidats à l’élection présidentielle pour qu’ils se positionnent sur le sujet.


SOURCE:  https://www.quechoisir.org

duo compoteCOM’POTE


Lire mes autres bafouilles

Share Button

Gaz… ses évolutions du prix en 2021

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com pote
Dans ma rubrique , je voulais
, cette semaine, vous
parler
des tarifs du gaz…!

Les tarifs réglementés du gaz évoluent une fois par mois maximum sur avis de la Commission de Régulation de l’Energie.
Ils résultent d’une formule tarifaire établie par les pouvoirs publics français.
Elle prend en compte les coûts d’approvisionnement et de commercialisation, les frais de transport, de stockage et de distribution en France et enfin les taxes.
On vous explique tout sur les tarifs du gaz naturel…..

Quelles sont les raisons d’une augmentation du prix du gaz en 2021 ?

Juillet Août Septembre Octobre Novembre
+9,96% +5,3% +8,7% +12,6%   +,? %

Plusieurs facteurs expliquent cette hausse :

Tout d’abord, il faut prendre en compte que la majorité de la production a lieu à l’étranger.
La consommation de gaz en France provient d’une production effectuée hors Europe.
Les coûts d’acheminement sont dès lors importants.
De la hausse de l’utilisation du gaz et de sa production découle donc une augmentation des tarifs de ce dernier.

De plus, la production en Norvège s’est affaiblie à cause de travaux de maintenance en mer du Nord. Le pays réduit alors son exportation. Il faut savoir que la Norvège fournit environ 36 % du stock français. En France, près de 99 % du gaz consommé est importé.
Se greffent un éléments plus ponctuel : la Russie, premier fournisseur pour l’Europe, limite ses livraisons de gaz, créant ainsi plus de tension sur le marché ;

Le stock de gaz en France est relativement bas suite à une consommation importante de l’hiver passé, et non renouvelé à cause de la consommation du printemps en dessous des normales saisonnières.
De ce fait, l’acheminement venant en grande partie d’Asie a un coût supplémentaire. La reprise économique mondiale est donc l’explication majeure de cette augmentation, et représente 7,8 % de la hausse.

Une autre raison de l’augmentation du gaz: la transition énergétique

Cette explication vient en seconde position, mais elle n’en est pas moindre. Représentant les 2 % restants de l’augmentation des tarifs réglementés du gaz, la hausse des coûts des certificats d’économie d’énergie (CEE). En d’autres termes, la transition énergétique.

Dans le but de réduire la consommation de gaz naturel (énergie fossile) au profit des énergies renouvelables, les fournisseurs doivent financer les économies d’énergie. Ces dispositifs sont collectés par l’Etat et se répercutent sur la facture du consommateur.

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Après une hausse de 4,4% au 1er juin, de près de 10% au 1er juillet, de 5,3% au 1er août, de 8,7% au 1er septembre, les tarifs réglementés du gaz vendu par Engie vont de nouveau augmenter de 12,6% au 1er octobre. 👉 t.me/AnonymeCitoyen


Évolution moyenne du tarif réglementé par mois en 2021

📈 Évolution du tarif réglementé du gaz en 2021
Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre
+0,2% +3,5% +5,7% -4,1% +1,1% +4,4% +9,96% +5,3% +8,7% +12,6% +0%

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Résumé des augmentations de prix en France :
gaz : +56% depuis janvier et une nouvelle hausse de 15% attendue en novembre
électricité : +12% en février 2022
carburants : – SP95, 1,61€ le litre (+27,4 cts en un an)
– gazole, 1,50€ le litre (+29,8 cts en un an)

Spectre des gilets jaunes et élection présidentielle dans 7 mois, le Premier Ministre Jean Castex s’est exprimé au 20h de TF1 pour annoncer des mesures d’aides face aux hausses des prix de l’énergie.(voir ci dessous)  👉 t.me/AnonymeCitoyen

little compote D0% d’augmentation sur le prix du gaz en novembre 21

« L’augmentation du gaz de 12,6% le 1er octobre sera la dernière ».
C’est l’annonce effectuée par le Premier Ministre Jean Castex.
Le gouvernement met en place un « bouclier tarifaire » :
le prix du gaz TTC sera donc bloqué jusqu’en avril 2022.

Si d’ici avril 2022, le prix du gaz sur le marché de gros ne redescend pas, le gouvernement s’engage à faire baisser les taxes pour compenser.

Quand je écoute le camarade Castex
je comprends ce qu’il vient de nous dire :

« On vient de vous tondre pour la dernière fois de la saison Pas de nouvelle tonte avant que ta laine repousse ..!!! »

Il n’en demeure pas moins qu’il nous reste que la peau et les os pour passer l’hiver

L’hiver sera rude camarades
Retenez ce qu’il vient de dire
« croix de bois… croix de fer si je mens j’irai en enfer« 
Ces temps ci ça donne à pleins les bobards….
ils vont afficher complet en enfer…!!!!!

S’il vous a menti il vous restera que le bois de la croix à flamber et la croix de fer pour forger ….. un hache pour couper …. EUH … du bois pour l’hiver prochain …
On est tous un peu cons dans la vie…. Regarder l’arbre s’il savait ce que lui veut la hache…
il lui donnerait jamais de son  bois pour faire le manche

A méditer :  Si vous devez continuer à payer des impôts …..
Gardez un peu de bois pour faire un manche


SOURCES:  t.me/AnonymeCitoyen

https://www.jechange.fr/energie/gaz/news/augmentation-des-tarifs-gaz-juillet
https://www.la-croix.com/Economie/Gaz-pourquoi-tarifs-reglementes-augmentent-2021-08-01-1201168836
–   https://tarifgaz.com/historique

duo compoteCOM’POTE

Share Button

République en marche: Les prix marchent devant…!

logo com pote comnuniqueBLOC NOTE
DE COM’ POTE


– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Chaque nouvelle année apporte son lot de nouveautés sur le plan fiscal, ou plus simplement sur notre quotidien…

Le 1 Janvier 2018, n’échappe pas à la règle.

La CSG, le prix du timbre, le Smic, le gazole, le gaz, … Nous avons recensé les mesures, réformes et arrêtés qui entrent en vigueur en ce début d’année.



Par jupiter..! Montre moi le panorama COMPLET des évolutions
à attendre….

En commençant par les bonnes nouvelles SVP….!

little compote D

Revalorisation du Smic : Il va frôler les 1500 euros

Le Smic augmentera de 1,24 %  le 1er janvier 2018.
Son montant passera ainsi de 9,76 à 9,88 euros bruts de l’heure, par l’application de la formule de revalorisation, automatique et obligatoire sans coup de pouce du gouvernement.

Toutefois, le ministère insiste dans son communiqué: avec la baisse des cotisations chômage et maladie salariales prévues en 2018, une personne travaillant à temps plein au smic gagnera en salaire net 20 euros de plus par mois à partir de janvier 2018, puis 35 euros dès le 1er octobre. «Au total, la hausse sur l’année sera de 285 euros», selon les calculs du gouvernement.

Le Smic mensuel augmentera donc, lui, de 1480 euros brut à 1498.47 euros.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs + 1,24%  au 1 janvier 2018
Pour mémoire
+ 0.6 % … en 2016
+ 0.8 %    en 2015
et + 0,93  en 2017

Brut horaire 9,88
Net horaire 7,67
Brut mensuel 2018 (base 35 heures) 1498.47
Net mensuel 2018 (base 35 heures) 1.163

 


TRAVAIL

Le régime des indépendants progressivement intégré au régime général

Les indépendants verront leur régime social progressivement intégré au régime général et bénéficieront de deux baisses de cotisations (-2,15 points sur les cotisations famille, et exonération accrue des cotisations d’assurance maladie et maternité).

La simplification de la fiche de paie

Elle passe d’abord par la réduction par deux du nombre de lignes, avec la suppression d’un certain nombre de mentions telles que les références à l’organisme de sécurité sociale.

Toutes les contributions liées à l’assurance santé (ex: complémentaire santé, sécurité sociale/maladie invalidité/décès…) seront par exemple rassemblées sous l’intitulé «Santé».

Rupture du contrat de travail et licenciement

Les procédures de licenciement vont être fortement modifiées. Les indemnités prud’homales en cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse seront plafonnées, excluant uniquement les cas de harcèlement et de discrimination

littel com poteFISCALITÉ

 CSG en hausse

La contribution sociale généralisée (CSG) augmentera de 1,7 point.
La mesure a en effet été adoptée dans le cadre du projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Objectif affiché: compenser la suppression de certaines cotisations salariales censées redonner du pouvoir d’achat aux actifs, tout en garantissant le financement de la protection sociale.

littel com poteVie pratique  Consommation

La facture de gaz avait augmenté d’au moins 5% en 2017 du fait de l’augmentation des coûts d’approvisionnement et de l’application de la taxe carbone

,
GAZ: En 2018 rebelote le prix du gaz est encore à la hausse + 7 %

Vous allez payer plus cher votre gaz. Le tarif réglementé de vente hors taxes d’Engie va grimper de 2,3% par rapport à 2017.
La Taxe intérieur de consommation sur le gaz naturel (TIC) va, elle, flamber passant de 5,88 €/MWh à 8,45 €/MWh… ce qui devrait entraîner une augmentation épineuse de 4,7% sur la facture annuelle des consommateurs qui se chauffent au gaz.

DIESEL : La fiscalité du diesel en hausse de 10%

Augmentation de 2,6 centimes par litre de gazole, chaque année, durant 4 ans.

La contribution climat énergie, aussi appelée taxe carbone, est élargie au diesel,
Pour 2018, elle est relevée à 44,60 euros la tonne de CO²

Objectif affiché de l’exécutif: aligner la fiscalité du diesel sur celle de l’essence.

À la pompe, ces mesures fiscales vont ainsi alourdir de 7,6 centimes par litre les taxes sur le diesel – soit une hausse de 10%.

Image du Blog nordest.centerblog.net
Source : nordest.centerblog.net sur centerblog.

 

 

Le prix des timbres augmente.

Ça pique ! Les courriers “physiques” vont coûter beaucoup plus cher.
Le prix du timbre vert passera de 0,73 € à 0,80 €.

Celui du timbre rouge, dit “prioritaire”, s’envole de 0,85 € à 0,95 €.
La barre du timbre à un euro sera sans doute franchie en 2019.
Les tarifs Colissimo vont, eux, aussi augmenter de 1,5%

littel com poteEnvironnement

Adieu coton tiges en plastique

Les sacs en plastique de caisse ont disparus en 2016

En 2017 c’était au tour des sacs fruits et légumes..!
En 2018 C’est au tour des cotons-tiges en plastique d’être interdits

Dans le cadre de la loi sur la biodiversité, adoptée en juillet 2016, les fameux bâtonnets ouatés vont quitter les salles de bains.
Les cotons-tiges figurent en effet dans le triste classement des plus gros déchets retrouvés sur les plages et dans les milieux aquatiques

Une prime de 1000 euros pour changer de voiture

Les automobilistes qui souhaitent vendre leur vieille auto – datant d’avant 1997 pour les modèles essence et 2001 ou 2006 pour les diesels – vont ainsi bénéficier d’une prime de 1000 à 2000 euros.

Mise en place en 2015, cette «prime à la conversion» montera à 2500 euros pour l’achat d’un modèle électrique.

Objectif: sortir 100.000 véhicules polluants du parc en 2018.

littel com poteBANQUES

Les tarifs bancaires vont, une fois de plus,
augmenter

Dans le détail, ces hausses porteront en particulier sur un nombre limité de services.

Les frais de tenue de compte, par exemple, devraient ainsi augmenter de 3,3%, en moyenne, soit 15,31 euros par an

littel com poteSOCIAL…

Les plafonds d’attribution des prestations familiales augmentés

Les plafonds de ressources utilisés pour calculer le montant des allocations familiales et d’autres prestations (complément familial, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire) sont revalorisés de 0,2%.

● Mise en place du chèque énergie

Au 1er janvier, il sera élargi à tous les départements de l’Hexagone après une phase d’expérimentation depuis 2016.
Au total, quatre millions de ménages devraient bénéficier de ce chèque d’un montant annuel moyen de 200 euros pour payer leurs factures d’énergie ainsi que des dépenses en rénovation énergétique.
Il sera versé au printemps. Pour rappel, il intervient en remplacement des tarifs sociaux de l’électricité et du gaz.

littel com poteSanté

Le forfait hospitalier en hausse + 2 euros

Pris en charge par les complémentaires santé – pour ceux qui en disposent -, le forfait hospitalier augmente de deux euros.
Il passe ainsi à 20 euros par jour.

Si vous souffrez de mal de dos, vous n’allez pas apprécier la lecture…

Les médicaments à base de thiocolchicoside sous forme de gélules ou de comprimés ne seront plus remboursés dès le 2 janvier 2018.

Parmi eux : Coltramyl, Myoplege, Miorel…

Optique ou d’appareil auditif

Désormais, les ventes de produits et prestations d’optique ou d’appareil auditif seront soumises à la remise d’un devis obligatoire au consommateur avant tout achat.

little compote D

Amendes: 

Le stationnement !
Ce fut l’un des dossiers chauds de ces derniers mois.

 L’amende était, jusqu’à aujourd’hui, fixée à un tarif unique de 17 € sur tout le territoire. Désormais, les communes sont libres d’établir leur propre tarif. A Paris,
il devrait tripler !

Gare à la prune. A partir de ce 1er janvier 2018, les règles du stationnement payant changent dans toute la France. Out l’amende de 17 euros généralisée, place à la « redevance d’occupation du domaine public » baptisée «  Forfait Post Stationnement » (FPS).
Une mesure législative qui s’impose à l’ensemble des collectivités . Les villes vont en effet fixer elles-mêmes le tarif de stationnement et celui de ce fameux FPS

Quel sera le prix de la contravention dans la capitale ?

Si Lyon gagnera la palme de l’amende la plus chère avec 60 euros dans l’hypercentre, vient ensuite Paris, où la pénalité passera à 50 euros, du Ier au XIe arrondissement (zone 1), ramené à 35 euros si elle est payée dans les quatre jours, et 35 euros du XIIe au XXe arrondissement (zone 2), ramenée à 24,50 si elle est payée dans les quatre jours. A noter que le stationnement gênant sera toujours sanctionné d’un PV pouvant aller jusqu’à 135 euros.


– On le voit donc… peu de bonnes nouvelles. Il faudra encore se serrer la ceinture en 2018 !

SOURCES:
JOURNAL le figaroalexandreboero.com

duo compoteCOM’POTE

Share Button

Quel cirque …..! plein d’air ….. gens richards

ne pas dormir nuit50AU BOUT DE LA NUIT…..
LA PLANCHE
A DES SEINS……

par Catala

« Tout homme a, a eu ou aura besoin d’un dessin pour faire passer son message. » (Helbé)


barre grenat

logo-elector-150« Le dessin exprime les sentiments bien plus fort que les mots  »
C’est pour cela que le comité de rédaction a décidé de réserver une rubrique aux dessins humoristiques de Catala.
Vous nous direz si :
« Rire de « toux » dégage bien les tronches » … Pour cela :

Elector le petit dernier de la plume de la Chouette va vous accompagner durant l’année
électorale qui s’ouvre….

elector-equilibriste  POUR RETROUVER TOUS LES DESSINS D’ÉLECTOR cliquez : barre grenat

CATALA…
La planche à desseins…

Share Button