Archives par étiquette : frivole

Wonderbra, lutte contre le déséquilibre des formes

Libido/Tonique sexuel

les indiscretions du salon de coiffure BLOC NOTE FRIVOLE
de Chou Frisé
( en direct de son salon de coiffure)

Wonderbra et Chou Frisé, luttent ensemble contre le déséquilibre des formes.
Extraits de la bibliothèque rosse..!

Depuis tout petit, nourri au sein  et très observateur, j’ai pu constater que les poitrines des dames connaissent un déséquilibre parfois perceptible, qu’elles essayent d’atténuer par une gymnastique corrective et volontaire ou en confiant parfois à un ferronnier d’art le soin de refaire l’esthétique du balcon.
Plus tard, adepte de la randonnée dans la silicone valley,  j’ai constaté que même quand ces dames nous promettent démons et merveilles, il y a quand même un sein qui est plus gros que l’autre… !

 Ne me demandez pas lequel…? Les expertises et statistiques dans ce domaine sont plutôt périlleuses et on se voit mal débarquer chez sa conpines mètre ruban et balance de Roberval en batterie.
Cela doit avoir un fond de vérité puisqu’avec le temps, les « saints » ont été baptisés…..

Savez vous comment on les appelle ces deux là …. ? Je vous les donne Emile :    Don Quichotte et Sancho Pansa…. !

On le chuchote sans penser anal, et CERVANTES nous le pardonnera lui qui avait mis ces deux là dans sa manche

Dès les premières constatations de ce déséquilibre des formes, les publicités allèrent bon train pour apporter des solutions à ces dames je devrais dire à ces drames…
Jugez Pluto (comme on dit chez Walt Disney) ce slogan percutant :

« Un vrai soutien gorge

–  Il maintient les forts

– soutient les faibles

– et ramène-les égarés » 

Sur la taille des saints et leur tour de poitrine,   les anecdotes foisonnent en particulier dans le monde de la chaude bise et du cinéma …… Du playtexte on a gardé que les images pour enrichir play boy

Ainsi, on nous  rapporte que l’actrice GINA LOLOBRIGIDA cabossées de la poitrine comme une BM accidentée et réputée pour ses caprices, ne se présenta pas sur un plateau faisant dire au metteur en scène furax

 «  qu’elle avait la poitrine prise »

Et celui ci de questionner

          « Par qui ? »

L’un de nos rédacteurs dont je tairais  le nom et qui courait en culotte courte lors de la guerre de la ricorée se souvient de la tournée de Maryline Monroe auprès des GI.

Sa poitrine fit si grosse impression, ou simplement pression sur un GI, qu’il décida d’écrire à Maryline pour réclamer un objet personnel, qui puisse faire l’envie de tous ses copains de chambrée

         Celle-ci envoya un de ses soutiens gorge

          Elle reçut en retour une lettre de remerciements dédicacée par toute la chambrée :

«  Merci pour le hamac »

 Depuis des années, la marque Wonderbra participe à ce tir au pigeon, en créant des décolletés pigeonnants qui donne à des dunes du  pilar des perspectives alpestres  

 Inégaux par leurs tailles et par leurs poids, ils sont à l’origine de l’expression « Ne pas savoir à quel sein se vouer »

 La solution nous la trouverons peut être dans une tirade de Belmondo dans le film « week-end à zuydcoote »

«Une nana qui n’a pas de seins ?  Moi je m’en fous …je m’en sers pas … ! »

De tout manière rassurez vous madame, on ne peut pas dire que vous êtes plate comme une planche…. puisque une planche à dessin    

Restons sérieux et faisons ensemble un peu d’histoire …..

Le soutien-gorge ampliforme Wonderbra est conçu en 1961 par la styliste canadienne Louise Poirier ( sans doute pour soutenir ses seins en forme de poire)
Wonderbra est une marque de soutiens-gorge ampliformes, commercialisée par la société Playtex, Le nom « Wonderbra » est formé de deux termes accolés : en anglais, « wonder » exprime une idée d’émerveillement et « bra » désigne un soutien-gorge.
Les soutiens-gorge de marque Wonderbra ont pour caractéristique essentielle le fait d’être pigeonnants :
Le Wonderbra est agencé de manière à rehausser et resserrer la poitrine, en vue de créer un effet de décolleté plongeant, même sur les silhouettes les plus menues. L’ effet balconnet faisant naître l’expression populaire  »
il y a du monde au balcon  » Pour être bien placé il vaut mieux dans les spectacles être premier balcon « deux faces »

Bois bandé 200ml

Chou frisé

8789

Share Button

Quand Baiser m’empêche de dormir toute la nuit..!

Le baiser

par 

Raymond Devos

 

 
Pour donner un nom hors du commun à mon chien, je l’ai nommé Baiser (comme pour un baiser mignon).

Ce fut une erreur, mais je ne l’ai remarqué que plus tard…!

  1°) Lorsque après mon déménagement, je me suis rendu à la municipalité pour le faire enregistrer, je dis au percepteur que je venais payer la taxe pour Baiser.
Il me répondit qu’il n’y avait pas encore de taxe à payer pour cela.
« Mais il s’agit d’un chien », lui répondis-je. Il me répliqua que les relations sexuelles avec les animaux sont interdites par la loi, mais que malgré cela, il n’y avait pas de taxe à payer.
« Vous ne comprenez pas, lui dis-je, j’ai Baiser depuis que j’ai neuf ans »... Il me jeta dehors.

  2°) Pendant notre voyage de noces, le chien nous avait accompagnés.
Comme je ne voulais pas qu’il nous dérange, je demandais à la réception de l’hôtel une chambre supplémentaire pour Baiser.
La dame de service me répondit que toutes les chambres de l’hôtel étaient équipées à cet effet.
 « Vous ne comprenez pas , lui dis-je,
 «Baiser m’empêche de dormir toute la nuit».
Mais elle me répondit<< moi aussi, çà m’ empêche de dormir>>!….

  3°) Un jour, je me rendis à un concours de beauté pour chiens, je voulais y présenter Baiser.
Un gars à l’ entrée me demanda la raison de ma présence au concours. Je lui répondis que j’ étais ici pour Baiser. Il me suggéra de faire imprimer mes cartes d’entrées privées et de les vendre.
Lorsque je lui demandai si le concours était télévisé, il me traita de pervers.

  4°) Un jour, Baiser tomba malade et je dus le conduire chez le vétérinaire.
Le lendemain, j’allai le reprendre.
« Lequel est-ce, me demanda la demoiselle en feuilletant dans ses cartes d’ admission, Milou, Médor..ou Paf ? »
 « Que diriez-vous de Baiser », lui répondis-je, et je reçus une gifle.!….

  5°) Le même jour, Baiser s’échappa et je le cherchais partout. Je me rendis au refuge pour animaux pour le chercher.
« Que voulez-vous ?… » me demanda le gardien. « Baiser » lui répondis-je.
Il était d’ avis que ce n’ était pas le bon endroit pour baiser.
  6°) Je cherchais toute la nuit.
Vers 4 heures du matin, un agent de police me demanda ce que je voulais en pleine nuit dans ce quartier chic, lorsque je lui répondis que je voulais seulement Baiser et rien d’autre, il m’embarqua.
  7°) Lors de mon divorce, ma femme et moi devions nous présenter devant le juge pour le partage des biens.
Naturellement, je voulais à tout prix garder mon chien, je ne voulais pas le lui laisser :
 « Votre Honneur, j’ avais déjà Baiser avant le mariage ».
Il me répondit simplement :
« Et alors ? Moi aussi >>!…..

– Nom d’un chien tu as raison Raymond ……
On peut baiser à tout âge…

Il suffit d’avoir encore du chien… et une niche tranquille

 

Share Button

La France est un pays extrêmement fertile…????

Bois bandé 200ml
elle est bien bonnelogo firmin coquin
Le vendredi jour de l’humour… vous retrouverez Firmin Coquin qui rapporte l’humour de la semaine et les blagues des contributeurs ….
C’EST PLUS QU’UN RENDEZ VOUS
….
grain de sel

AH … j’oubliais son petit fils vient parfois mettre son grain de sel… Idiodé et pas toujours fin…

 

La France est un pays extrêmement fertile :
On y plante des fonctionnaires et il y pousse des impôts – Clémenceau

Qu’est ce qu’un millionnaire ?

c' est un milliardaire qui vient de payer ses impôts

LA PENCHÉE DU JOUR …. UN VRAI COPAIN


C’est quand on est dans le besoin que l’on reconnait un véritable ami… ..


– Eh oui..! En France les choses ne sont plus à la portée de toutes les bourses… et les petits boulots commencent très tôt dans la vie

Un jour pourtant je sais bien, Dieu reconnaitra les chiens…

Un Basque, un Lorrain et un Breton boivent un verre ensemble dans un bar.
Lorsqu’ils commencent à être « échauffés », ils se vantent de leurs exploits sexuels.

– Le Basque, raisonnable, dit : « Hier soir, j’ai fait l’amour à ma femme trois fois. Et ce matin, elle m’a fait du café et m’a dit que j’étais le meilleur amant du pays. »

– Le Lorrain réplique : « Moi, hier soir, j’ai fait l’amour à ma femme six fois. Ce matin, elle m’a servi le déjeuner au lit, me disant que c’était la meilleure partie de jambes en l’air de sa vie. »

– Le Breton ne parle pas. Les deux autres lui demandent : « Et toi, combien de fois tu lui as fait l’amour à ta femme hier ?

« Il répond : « Une fois. »

Les deux autres éclatent de rire et demandent : « Et qu’est-ce qu’elle t’a dit ce matin ?”

Et le Breton répond : « T’arrête pas…. »

 

EN VOITURE SIMONE

Une femme qui prend le volant !

« Ce matin, ma copine n’arrive pas à démarrer sa voiture, elle me sonne : bébé, la voiture ne s’allume pas, en plus , il y a une icone bizarre qui s’est allumée ».

– Je lui demande « quoi comme icône? »

– Elle me dit : « un petit bonhomme qui fait caca ».
– Tu fais une photo que je vois ça…!

Voici la photo que je viens de recevoir:

-4°


Les femmes ont toujours raison !

La voiture ne veut pas démarrer, dit la femme à son mari. Il y a de l’eau dans le carburateur. »
 « De l’eau dans le carburateur? »  répond l’homme.
« Mais comment diable peux-tu savoir cela ? Tu ne sais même pas ce que c’est qu’un carburateur»
« Je te répète, dit la femme, qu’il y a de l’eau dans le carburateur. J’en suis absolument certaine.»
L’homme, sourire en coin, lui dit: « Ok, d’accord, je vais aller voir ce que je peux faire. Alors, où est la voiture ? »
« Dans le canal », répond la femme.

Malin ou diplomate…?

la diplomatieUn  jour, ma femme m’appelle furieuse sur mon portable

« Et alors, vieux soûlard, où est-ce que tu es ? »

Je réponds doucement :

« Te souviens-tu de cette bijouterie où, il y a très longtemps, tu avais repéré une superbe bague sertie de diamants et tu en étais  tombée dingue amoureuse? Je t’avais dit à ce moment-là : un jour elle sera à toi.  Mais à cette époque je n’avais pas assez d’argent pour te  l’offrir.»

Ma femme, calmée et soudain toute émue, un début de sanglot dans la voix :
« Oh oui, mon amour, je me souviens ! »

« Eh bien, je suis dans le bistrot d’en face ! »


« DOCTEUR, MON MARI PEUT-IL ENCORE FAIRE L’AMOUR MAINTENANT QU’IL A FAIT UN INFARCTUS?»

 

« CERTAINEMENT MADAME, RÉPOND LE MÉDECIN,MAIS UNIQUEMENT AVEC VOUS, CAR IL NE FAUT ABSOLUMENT PLUS QU’IL S’EXCITE».

Libido/Tonique sexuel

retour sur la rubrique du même tabac PEPEREFIRMIN COQUIN

RETRO C’EST DU MÊME TABAC

Share Button