Archives par étiquette : femmes

CHOU VERT lit la marquise de Grignan

Print pagePDF pageEmail page

LE BLOG NOTE
DE CHOU VERT

 

PAPY EUSTACHE
est un bibliophile
libertin..!

Vous les potes âgés qui lisez la Chouette et écoutez France infos comme des auditeurs fidèles, vous vous dites PAPY EUSTACHE, il fait comme nous tous ……
Pas du tout …! PAPY EUSTACHE lui;  il fait des recherches historiques dans les livres anciens …..
Il faut le voir, son petit livre à la main, faire lecture libertine aux dames des potes âgés … (Pour ma part … je pique ses appareils auditifs à ma Germaine..)

La Chouette  lui en ai piqué un …..
Elle a reconnu qu’il
savait  trouver des textes ou des poésies du temps où l’on savait écrire coquin sans être vulgaire.
Elle a décidé de partager celui-ci , écrit en 1660..
C’est un classique, mais on ne s’en lasse pas.
..!


– NON GERMAINE .. Personne n’a vu vos lunettes…???

 Poésie de la Marquise de Grignan, fille de Mme de Sévigné

 Ah ! vous dirais-je Maman
A quoi nous passons le temps
Avec mon cousin Eugène ?
Sachez que ce phénomène
Nous a inventé un jeu
Auquel nous jouons tous les deux.

Il m’emmène dans le bois
Et me dit: « déshabille-toi « .
Quand je suis nue tout entière,
Il me fait coucher par terre,
Et de peur que je n’aie froid
Il vient se coucher sur moi.

Puis il me dit d’un ton doux :
« Écarte bien tes genoux »
Et la chose va vous faire rire
Il embrasse ma tirelire
Oh ! vous conviendrez Maman
Qu’il a des idées vraiment !

Puis il sort, je ne sais d’où
Un petit animal très doux,
Une espèce de rat sans pattes
Qu’il me donne et que je flatte.
Oh ! le joli petit rat !
D’ailleurs, il vous le montrera.

Et c’est juste à ce moment
Que le jeu commence vraiment.
Eugène prend sa petite bête
Et la fourre dans une cachette
Qu’il a trouvée, le farceur,
Où vous situez mon honneur.

Mais ce petit rat curieux,
Très souvent devient furieux.
Voilà qu’il sort et qu’il rentre
Et qu’il me court dans le ventre.
Mon cousin a bien du mal
A calmer son animal.

Complètement essoufflé,
Il essaye de le rattraper.
Moi je ris à perdre haleine
Devant les efforts d’Eugène.
Si vous étiez là, Maman
Vous ririez pareillement.

Au bout de quelques instants
Le petit rat sort en pleurant.
Alors Eugène qui a la tremblote
Le remet dans sa redingote.
Et puis tous deux, nous rentrons
Sagement à la maison.

Mon cousin est merveilleux
Il connait des tas de jeux
Demain soir, sur la carpette
Il doit m’apprendre la levrette
Si vraiment c’est amusant
Je vous l’apprendrai en rentrant.

Voici ma chère Maman
Comment je passe mon temps.
Vous voyez je suis très sage.
Je fuis tous les bavardages
Et j’écoute vos leçons :
Je ne parle pas aux garçons.

 

– Waoouhhh un texte comme ça moi je le « like »  et je le partage avec mon Eugène…..  Il lui reste des choses à apprendre à son rat « musclé »

barre verte Parlons plutôt de son « raton baveur »

 

CHOU VERT

Share Button

Pas d’Espagne sans Carmen…. Sans guitares et flamencos..!

Print pagePDF pageEmail page

portadaimgorange.JPG logo semaine espagnole

MUSICA AMIGOS
par CHOU FLEUR

C’est aujourd’hui 16 Juillet Sainte CARMEN….!!!!

barre grenat

CARMEN MA       ……. BOHÉMIENNE A MOI

En Espagne, à Séville. Arrêtée à la suite d’une querelle, Carmen, bohémienne au tempérament de feu, séduit le brigadier Don José, fiancé à Micaëla, et lui promet son amour s’il favorise son évasion.
Don José libère Carmen, et se fait emprisonner à son tour. Il la retrouve deux mois plus tard parmi les contrebandiers. Pour elle, José se fait déserteur, et enchainé à sa passion dévorante pour Carmen, la poursuit de sa jalousie.
La bohémienne finit par le repousser, et seule Micaëla parvient à ramener José au chevet de sa mère mourante.
L’ultime rencontre entre Carmen et Don José se déroule devant les Arènes de Séville : alors qu’elle attend son nouvel amant, le torero Escamillo, José tente, dans une ultime confrontation, de convaincre Carmen de revenir auprès de lui.
Désespéré, Don José supplie, implore, menace, mais elle, brave, refuse net :
il la poignarde, avant de confesser son crime devant la foule.
Acte par Acte

logo musicaamigos1

LES MORCEAUX CHOISIS :
J’aime pas la musique classique mais ça j’aime ….. !!!

CARMEN (Bizet) – Habanera:
L’amour est un oiseau rebelle

logo musicaamigos1

Carmen de Bizet
– L’air du Toréador

 

logo flamencoVoyage en Andalousie à travers différents styles de flamenco, spectacle réalisé par
Michelle Gagnaux à Genève en mars 2006

 

logo musicaamigos1

GRANADA

PLACIDO DOMINGO

SOURCES :
http://www.opera-online.com/items/works/carmen-bizet-meilhac-1875

barre grenat

CHOU FLEUR
Mise en page et sonorisation réalisée avec la complicité de CHOU BLANC

Share Button

LADY LADINDE : On lui pose un lapin

Print pagePDF pageEmail page

– Eh camarade… on dit dans la rédaction et dans le poulailler que Lady LADINDE a posé un lapin au Père Dodu …!
Elle n’est pas venu à son  rendez vous quand elle a réalisé qu’une place en tête de gondole… c’était pas à Venise mais au
supermarché qu’il fallait se rendre….
– Avec des expressions populaires comme poser un lapin…
Pour sûr…. qu’on va encore devoir lui expliquer plein de choses….
Mais je crains que pour le moment le niveau culturel de sa conversation se résume par cet adage :
« la culture, c’est comme la confiture moins on en a…
Plus on l’étale…! »
– On va persévérer… et en plus on va peut être remplir quelques pots de confitures dans les chaumières…..

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de respect pour les monuments historiques….
Pour la quatrième fois nous confirmons que LADY LADINDE n’est ni blonde… ni cloche et bien la coqueluche de M Meetic à qui nous répondons qu’elle n’ a pas vingt ans …!
Euh en fait si …… elle les a eu même trois fois « 

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

« Poser un lapin. »

Signification : – De nos jours, l’expression « Poser un lapin » signifie que l’on ne s’est pas rendu à un rendez-vous

dindeVous parlez du Père DODU ou quoi..
Parce que c’est son genre d’être collé monté et de tâter les cuisses des lapines pendant que ses poules se cassent le cul à faire des œufs calibrés…..
Et maintenant il faut lui dater…!
Comme si le jour du jugement des pieds devait tomber à deux main.
je vais finir par lui poser un lapin de gangrène..!

– Je vois que tu connais pas le sens originel de « poser un lapin  »

dinde– Moi je ne connais que le pêcher originel….!

– je vois que tu prends des cours du soir avec le vieux coq gaulois

– Pas du tout MOOOSSIEUR …
MOA j’a
i assez de boulot à éduquer les poussins de M. MACARON

dinde

 

Fiche lui la paix tous les matins, il prend des positions constructives… Sur son tas de fumier…!!!


– Si on revenez à nos moutons… Non…! A notre lapin ..!
Disons… que le  sens moderne, « poser un lapin » est bien différent du sens originel :
Au XIXe siècle, on utilisait l’expression pour traduire le fait de ne pas vouloir payer. On pouvait ainsi voyager en lapin, et poser un lapin à une jeune fille désignait le fait de ne pas vouloir payer une prostituée.-

– Je ne comprends pas en quoi cette utilisation explique mieux l’expression que le sens actuel ?

Elle était peut être utilisée pour une autre motif, mais ce n’est pas plus clair. Quel lien y a-t-il en le lapin et le fait de payer ?

dinde– Le sens évoqué ici n’est très probablement pas le sens du pécher « originel »…
Serait-il possible de savoir d’où vient réellement cette expression ?

LE CHOURISTE Après un tour sur le Wiktionnaire, j’ai trouvé l’étymologie véritable.
Lapin=symbole de fécondité puis de richesse dans l’Antiquité
= Lien avec la prostitution (Argent et amour),
et donc « poser un lapin »= »ne pas rétribuer financièrement les faveurs d’une fille »
= abandonner un Rendez-vous.

– VIENS PAR LA MA POULE… Je vais t’apprendre qu’il ne faut pas courir
deux  » lèvres  » à la fois

– Merci m’sieur mais ma femme et moi ne vous connaissons …
« Ni des lèvres ni des dents … »
Viens mon lapin on rentre…

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button