Archives par étiquette : femmes

Poésie: Mamy Louisa écris moi un poème

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

TOM ET DOUCE aiment les poèmes  faciles à retenir et partagent avec ceux qu’ils aiment  des poèmes dont vous êtes les créateurs Aujourd’hui ils ont demandé à MAMY  LOUISA de leur laisser publier quelques poèmes histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus…  Les voici ..!

LES POÈMES DE MAMY LOUISA

J’aime ton rire –

C’est un clin d’oeil à mes aléas,
Un Annapurna à mes montagnes,
Un envol d’oiseaux de paradis dans la brise,
Un cadeau inattendu qu’on attrape avant qu’il ne s’éclipse.

Si frêle que le simple souffle l’intimiderait,
Si frileux qu’un coeur glacé le gèlerait,
C’est un soleil en toutes circonstances
Dans le champ des possibles, un carburant;

Sans le chercher, il arrive, et bouscule
Tout en m’accompagnant une journée,
Son empreinte fleuri, parfumé, me tatoue

Beau Cattleya !!!

De la tête aux pieds, une orchidée
Il faut pourtant avoir un sésame pour ouvrir
Ton coeur, et, tel un orpailleur, creuser
Pour trouver cette pépite qui éclate et brille,
Son souvenir est bien gardé dans mon jardin secret.

Pour mon minichou –
LOUISA

je ne sais pas dire des mots d’amour ;

je ne sais pas dire des mots d’amour ;
Je crains, que, de ma bouche, ils soient galvaudés,
Et de conjuguer amour avec toujours
C’est le destin qui , seul, peut en décider.

Je voudrais parler de l’amour qui empêche
De dormir, de s’alimenter, et qui nourrit,
Je voudrais parler de l’amour d’une vie
Aussi fort et éternel qu’une petite mèche.

Alors, chaque seconde compte double,
Chaque pensées, un nouveau trouble,
Et quelque soit les printemps jamais, expirées,

Gardées souvent dans un jardin secret.
Parfois, je déraisonne, quand le guide me raisonne
Les amitiés, ne vont pas contrarier mon coeur;
Alors, je suis une bergère qui file le bonheur,
A L’horizon, des fleurs et des bourgeons, foisonnent.
le printemps ARRIVE –

LOUISA

IL PLEUT

Aujourd’hui, il pleut et tes galets refont surface, enfant ;
Tu as, petit poucet, des décennies, tellement semé ;
Qu’aujourd’hui, sur son chemin, à travers les gués et les champs ;
Elle marchera sur des saphirs et des rubis par chapelet.

Petit poucet, tes galets la conduisent vers un château ;
Point besoin de luxe, d’armoiries, de statues et de douves ;
Seulement à l’horizon, des lys et des roses qu’ouvrent
Un passeur de poèmes et un vagabond de son ballot.

LOUISA –

Enfant

Peinture de Giovanni Bradelin

Ne m’en veut pas enfant si j’ai reconnu ta malnutrition ;
A douze ou treize ans, on ne doit pas être maigrelet ;
Les joues creuses, et la mine plutôt fatiguée ;
Ne m’en veut pas, si je reconnais la malnutrition ;

Ce jour là, un malabar remplissait ta joue creuse ;
Tu sortais du collège et apparemment semblait heureux ;
Pourquoi a-t-il fallu que je te croise et te regarde ?
Sur un enfant qui souffre de malnutrition, on détourne le regard.

Tu es passé très vite et sans me retourner j’ai été touchée ;
Ta maman te parlait et moi j’aurais voulu t’offrir des gâteaux ;
Ta maman avec son landau et toi, semblaient d’un autre monde ;
Ta maman qui te ressemblait, vous êtes, depuis, en moi tatoués.

LOUISA

MERCI MAMY LOUISA …
de nous avoir tatouer le coeur…!!!!

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
“La poésie, c’est le sourire du langage

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Peinture religieuse : La Lippina de Fra Filippo Lippi,

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir …
Aujourd’hui je vous
propose de découvrir:

LA LIPPINA

La Lippina ou La Vierge à l’Enfant avec deux anges (en italien : Madonna col Bambino e due angeli) est une peinture religieuse de Fra Filippo Lippi,
Fra Filippo Lippi,  (1406 – 1469) né à
Florence est un peintre italien de la première Renaissance.

La LIPPINA date de 1465 environ.
Les circonstances de la commande et la datation de l’œuvre sont inconnues car il n’existe aucun document contemporain la concernant.  Elle est conservée aux Offices à Florence.

Il s’agit probablement de l’œuvre majeure de Fra Filippo Lippi,( détail ci-dessus) bien connue comme point de référence pour toutes les « Vierge à l’Enfant » successives, surtout celles de Sandro Botticelli.

Le tableau est important aussi par le fait qu’il constitue une des rares œuvres entièrement de la main du maître sans aucune intervention de son atelier.

Le visage de la Vierge serait le portrait de Lucrezia Buti, la religieuse carmélite qui lui servait de modèle.
En 1456, Fra Filippo LIPPI âgé de 50 ans séduit la religieuse de 20 ans , il enlève au cours d’une procession, peu après avoir découvert qu’elle était enceinte de lui.

L’œuvre appartiendrait ainsi à son époque pratese (1452-1466)

logo lardon DA cette époque il séjourna à Prato où il réalisa le cycle de fresques des Vies de saint Étienne et de saint Jean-Baptiste du chœur de la cathédrale de Prato. 

Les dimensions insolites de cette vierge à l’enfant,  font naître l’hypothèse d’une célébration d’un fait privé de l’artiste, comme la naissance de son fils Filippino (1457) ; selon une tradition, il l’aurait représenté sous les traits de l’enfant Jésus.

Mais la comparaison avec un autoportrait de Filippino Lippi adulte incite plutôt à penser que son père lui a donné le rôle de l’ange du premier plan qui se retourne

logo lardon DAnalyse du tableau

La composition et l’utilisation de la couleur de la Lippina sont innovatrices :

Le groupe est placé devant un cadre (ou une fenêtre ouverte) représentant un paysage se développant jusqu’à la ligne d’horizon, principe pictural directement inspiré de la peinture flamande.

L’Enfant est porté par deux anges, plutôt que par la Vierge.

La « coupure » au niveau du genou est nouvelle également, comme la disposition de l’Enfant qui est porté par deux anges, plutôt que par la Vierge.
Un ange au premier plan, est tourné et souriant, un second derrière est semi-caché. L’attitude joyeuse de l’angelot contrebalance la gravité pensive de la vierge aboutissant à un surprenant équilibre.
Les perles qui apparaissent sur le col de l’habit, sur la coiffure et sur le coussin sont le symbole de la pureté pour les jeunes épouses.

Le tableau eut un fort succès, l’effet naturel de l’ensemble surprit les artistes contemporains qui essayèrent de reproduire les effets sans totalement y parvenir.
Il existe quelques copies dont celle du jeune
Sandro Botticelli , qui n’atteignent pas le même niveau.

Même Lippi en réalisa une copie vers 1465, conservée à l’Alte Pinakothek de Munich.

SOURCE   wikipedia


logo lardon 1LE LARDON

 

Share Button

Ma coiffeuse n’a rien sous le casque.!

Beauté Cosmétiques

Bloc note fricole et gai
BLOC NOTE FRIVOLE
par
Chou Frisé

« Pas de sots sans sottises

Pas de sottises sans sots
Pas de saucisses sans rots»


CHARLES AZNAVOUR :    COMME ILS DISENT

 Dans mon salon de coiffure… ces dames se font des confidences et j’écoute … j’entends et je répète tout aux clientes suivantes…..
L’autre jour, j’ai eu une cliente, qui venait de quitter une de mes con sœurs…
(je trouve ça vulgaire… Pas vous?)
Elle avait eu un accrochage avec sa dernière coiffeuse, au sujet de son voyage à ROME
EH vas y que je te commente la chose aux autres clientes
J’étais gêné pour la con… enfin la collègue…
Mais écoutez c’est marrant….!

NON MAIS… ! écoutez le parler ce mécréant ….
Dans quelques temps il s’en prendra aux P.D..!
Bloc note fricole et gai
– JAAAAAMMMAAAIIIISSSS..! je les adooooooooorree

Chez certaines coiffeuses y a rien sous le casque

Figurez vous que j’étais en train de me faire coiffer
Pour tuer le temps pendant la coupe, ma coiffeuse entame la conversation :

– Vous avez prévu quelque chose pour les vacances ?
– Oui, on part à Rome avec mon mari
– Quelle idée ! C’est sale, ça pue, c’est moche ! Et vous y allez comment ?
– En avion avec ALITALIA
– Quelle idée ! Ils sont toujours en retard, le service est minable, il y a une hôtesse pour 100 passagers…
Et vous descendez où ?
– À l’hôtel Astoria.
– Quelle idée ! C’est surfait, le service n’est plus ce qu’il était, c’est hors de prix, ça sent le moisi, le personnel est nul.
Et vous avez prévu quoi ?
– On va visiter la Ville Éternelle, puis surtout le Vatican.
– Quelle idée ! Vous verrez le palais, certes, mais c’est un miracle si
vous apercevez le Pape à son balcon, et de là où vous serez, vous verrez une tache blanche dans le meilleur des cas…

Le mois suivant, je retourne me faire rafraîchir ma coupe.

  Ma coiffeuse  entame la conversation :

– C’est bien vous qui êtes allée à Rome ?
– Oui
– Alors, c’était comment ? Pas trop déçue ?
– Franchement non ! Bien au contraire
– Ah bon ?
– Déjà, l’avion : service parfait, personnel aux petits soins :
on n’a   pas senti qu’on décollait, ni même qu’on atterrissait, on y était déjà.
– ça alors … Et l’hôtel ?
– Fabuleux : il venait d’être refait à neuf, le personnel était charmant, et pour fêter la rénovation ils nous ont offert 2 jours de plus !
– Hé bien, vous avez eu de la chance !
Et le Vatican ?
– On a eu droit via l’hôtel à une visite de l’intérieur du Palais.
– Ben vous êtes vernis, vous ! Et le Pape au balcon, vous l’avez aperçu ?
– Mieux encore ! À la fin de la visite, son secrétaire personnel nous a
interpellés, mon mari et moi et nous a dit que Sa Sainteté avait décidé
de proposer un entretien privé à un couple chaque jour.
C’est sur nous que c’est tombé !
– Incroyable, et comment ça s’est passé ?
– On a eu un entretien privé de 30 minutes en tête à tête.
Je me suis agenouillée pour lui baiser la main selon le protocole…
– ça alors ! Et ensuite ?
– Il m’a gentiment passé la main sur la tête.
– Et que vous a-t-il dit ?
– Il a juste dit : “Mais qui vous a fait cette coupe de merde ??? ”

SOURCES:
Merci à mes contributeurs..
Rappelez vous que pour les blagues
” il y a plus de joie à donner qu’à recevoir”

CHOU FRISÉ

 

Share Button

Les péripatéticiennes. C’est qui Papy?


BLOG NOTRE MARRANT

HUMOUR :

– Les péripatéticiennes…
C’est qui Papy?
– Celles qui font le tapin????


NDLR: le « tapin » était celui qui « tapait » sur son tambour afin d’ameuter ou « racoler » la population.
Par extension, c’est devenu l’expression parfaitement appropriée pour désigner celle qui racole sur le trottoir.

Ceci ne doit pas nous faire oublier l’état de misère de ces filles qui travaillaient souvent dans des cabanons « d’abattage » et dans les pires conditions d’hygiène, triste prolétariat du sexe…

Platon (à gauche) et Aristote (à droite) – Extrait de l’École d’Athènes, peint par Raphaël en 1509

Platon (à gauche) et Aristote (à droite) – Extrait de l’École d’Athènes, peint par Raphaël en 1509

Les péripatéticiennes… C’est qui Papy?

 Péripatéticienne… Voilà un bien étrange terme pour désigner le plus vieux métier du monde! Deux mots existent déjà pour désigner ces travailleuses du sexe: les prostituées pour les gens qui ont un langage châtié et les putes pour les autres.
Tiré du grec ancien signifiant « qui se promène en discutant »). C’est Aristote pour désigner son école de pensée car il a l’habitude de discuter – ou plutôt de philosopher – en marchant.

Depuis ce mot fait référence aux filles de joie qui arpentent leur trottoir de long et large.

Mamy vigie chargée du contrôle parental déconseille ces blagues aux potes de plus de 80 ans

Une prostituée passe au tribunal, le juge l’interroge.
Le juge : – “Nom, prénom, âge” ?
La prostituée :
– “Dobrovska, Sofia, 34 ans”.

Le juge : -“Nationalité” ?
La prostituée : – “Polonaise”.
Le juge : – “Profession” ?
La prostituée: – “Mais enfin Robert !!!!”


Circuit court

Un curé fait la quête pour le salut des prostituées, mais un des paroissiens refuse obstinément de verser son obole :
– Vous inquiétez pas, monsieur le curé.
Moi, je leur donne toujours de la main à la main.

Le sens des affaires

Dans le bois de Boulogne, un automobiliste s’arrête à la hauteur d’une prostituée :
On va chez moi, si ça te va. Ok ?
– Ok, mais je prends 500 euros, dit la fille 

– Pas de problème. Va les chercher, je t’attends là.

En taxi

Un taxi, avec une mère et son fils, passe dans une rue avec des prostituées, et l’enfant demande :
–   Maman, maman, les dames elles font quoi là ?
  La mère répond :
 – Elles attendent leur mari qui rentre du travail..
  Alors, le chauffeur de taxi intervient bruyamment :
– Y’en a marre, il faut appeler les choses par leur nom, les dames sont des putes, hein, des putes, t’as compris !

Silence de mort dans le taxi pendant un petit moment.
Ensuite, l’enfant continue et demande :
– Mais, maman, ces dames, elles peuvent avoir des enfants ?
 Et la mère :
– Bien sûr, comment tu crois qu’ils naissent les chauffeurs de taxi ?

JOSIANE RACOLE….


  je le savais qu’ils allaient déraper…
On peut pas leur faire confiance … le panneau accord parental est insuffisant ..

je vais lui voler dans les plumes à cette vieille chouette
NOUS N’IRONS PLUS AU BOIS L’HIVER
Au bois de Boulogne tard à la fraîche …
et il fait très froid.

Passant devant une prostituée qui grelotte, le mec s’entend dire  :

“Tu t’arrêtes là et je te fais une petite gâterie ?”
 Le mec lui répond :
“Non pas ce soir”
Elle lui dit :
–   Ha! tu as peur d’avoir une petite quéquette avec ce froid ?”
Le mec répond :
Non j’ai peur que tu claques des dents”…..

— COCCOVVVIIIIIIDDDD…..

MOI QUI PENSAIS QU’ILS TIRAIENT TROP SUR LA CORDE
JE RÉVISE MON JUGEMENT

Qu’est-ce que le télétravail ?

QUE DIT LA LOI :
D’après l’article L1222-9 du Code du travail, le télétravail désigne “toute forme d’organisation du travail dans laquelle un travail qui aurait également pu être exécuté dans les locaux de l’employeur est effectué par un salarié hors de ces locaux de façon volontaire en utilisant les technologies de l’information et de la communication”. On entend donc par télétravail toute forme de travail à distance s’effectuant notamment via une connexion Internet.

Le salarié en télétravail effectue le même temps de travail qu’un salarié en entreprise: il peut organiser sa journée comme il le souhaite, à condition de respecter le temps de travail de son entreprise. …
– Bref ça doit être comme au bureau avec une secrétaire

Moi je me ferai vacciner quand ils injecteront du Pastis 51 avec trois rappels à 3 heures d’intervalle..!! 
– Si PFIZER manque de doses … Peuvent m’injecter du Viagra avec cocktail de CIALIS s’ils veulent ….
Mais là… Il faudra qu’on maintienne une infirmière prés de moi au cas où je fasse un malaise vaginal….

SOURCES : MERCI A NOS CONTRIBUTEURS
et à Catala notre graphiste dessinateur

https://www.etaletaculture.fr/culture-generale/ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-peripateticiennes/

Le tapin


PAPY MARRANT
Restez svelte 160px

 

 

Share Button