Archives par étiquette : famille

CONTE DE NOËL: Le sapin et la pomme d’amour de la chouette blanche

BLOC
NOTE
LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

 

SERIE:

« Le conte est bon« …
Un conte de Noêl pour
nos angelots

Le sapin et  la  pomme d’amour
de la chouette blanche

Nous sommes à Noël ..  à Noël d’une année que je ne saurais révéler pour ne pas dévoiler le grand âge qui est le mien.

Mais l’âge ne fait rien à l’affaire surtout quand on vous raconte un conte de Noël …!
Allez laissez vous emporter dans mon monde merveilleux 

Mon père ramène cette année là, pour le plus grand plaisir de son unique fils, un sapin de noël, plus grand et plus beau que les autres années.
Voilà me dit-il, cette année, je l’ai pris avec un container pour que les festivités achevées, nous le plantions ensemble  dans le bout de notre jardin.

DES MAINS D’AMOUR DÉCORENT LE NOUVEAU VENU 

Il est si grand et si majestueux, que ma mère et moi nous mettons en quatre pour lui trouver des guirlandes et des décorations qui lui fassent honneur.
Ce jour là, se déroule comme dans toutes les familles qui préparent NOËL, avec pour nous la particularité de voir la boite de boules contenant les pommes rouges tomber de la table, sans geste maladroit de notre part,  étalant tout ce petit monde sur le tapis du salon. 

L’une d’entre elles, plus cabotine que les autres va même se perdre entre les pieds de la table tentant de cacher sa rougeur outrancière derrière les pieds d’une chaise, comme si elle prétendait prendre le large. Dans ce cas là, c’est habituellement ma jeune chatte TINA qui est préposée pour ramener les brebis égarées.
Je relate cet incident, car il prendra tout son sens au cours de cette histoire…
Oui, vous l’avez compris cette petite pomme d’amour fugueuse est bien l’héroïne de ce conte.. !

logo mamy raconte aux pitchousLA FUGUEUSE… LA CABOTINE EST AUSSI … BELLE A CROQUER

Malgré sa tentative, cette héroïne en préparation trouve place dans le sapin familial et participe avec toutes ses sœurs écarlates à la fête et à l’embellissement du majestueux sapin.
Comme si elle voulait me séduire, j’ai été à plusieurs reprises au cours des jours qui suivirent , comme obligé de la regarder, comme fasciné par son vernis qui la rendait belle à croquer dans ce fond sylvestre et verdoyant.
Le vert et le rouge, couleurs complémentaires dans l’arc en ciel ont toujours fait bon ménage et améliorent si bien  l’ambiance et l’environnement festif de fin d’année qu’elles ont, par leur lumière et leur vibration, contribué sans doute à faciliter ce qui va suivre…

LES ROIS PASSENT ET LA VIE  AUSSI

Eh oui tout a une fin, il en va des festivités de noël et jour de l’an comme du jour qui se couche, Les lumières s’éteignent, et le royaume de l’ombre prend le pas sur les splendeurs d’hier.. !

Nous voici donc aux alentours du 7 janvier … Après que les rois soient venus honorés le bambin en plâtre que nous couchons chaque année dans la paille fraiche que la mère Germaine notre voisine nous amène.
C?est l’heure où ma mère range méticuleusement une à une, les boules et les guirlandes dans leur boite, en prenant soin de leur assurer qu’elle sera là , l’année prochaine,  pour redonner vie à chacune, avec la part de splendeur annuelle qui leur revient.

LE SAPIN RETROUVE COMME CONVENU MÈRE  NATURE… MAIS .. PAS  SEUL.. !  

Ma mère et moi demeurons souvent tristes après les fêtes.. mais cette année, le mystère de la nature opère.. !  Nous sommes en admiration devant notre sapin toujours verdoyant n’ayant perdu aucune de ses aiguilles, prêt à prendre place dans notre jardin…!

 L’amour rend surement  aveugle car nous n’avons rien vu , ni rien entendu du dialogue qu’échangeaient la pomme rouge fugueuse et le sapin amoureux; personne ne peut dire aujourd’hui qui de la pomme ou du sapin fut le plus astucieux pour que celle-ci arrive à si bien se dissimuler dans le branchage   !
Amour contre nature pour ce sapin plus enclin à côtoyer des pommes de pin.

Nous étions non seulement aveugles, mais sourds, car nous n’avons pas plus entendu la déclaration d’amour de ce dernier qui voulant garder sa pomme rouge jusqu’au prochain noël, lui disait pour la convaincre,  qu’elle était belle à croquer, qu’elle était sa pomme d’amour … !

Oh combien il est difficile pour une pomme rouge de rougir de confusion , mais la coquine était si cabotine qu’elle  tentait mollement de repousser ce branchage, qui, lui, devenait plus entreprenant au prétexte de mieux la cacher.

Fuguer…  Oui… !  Mais pour une année entière vivre la vie d’un sapin au bout du jardin, elle n’y était pas encore prête…. Aussi elle lui répétait inlassablement   combien les pommes rouges peuvent être néfastes. Elle cita Adam et Eve que son ancêtre perdit à jamais.

 Ne l’ayant pas convaincu, elle lui raconta Blanche neige et plein d’autres histoires de pommes empoisonnées qui en emportèrent plus d’un. Elle lui redit combien elle pouvait être mauvaise pour lui ? !

 Mais rien n’y fit…!. Il l’enserra encore plus dans ses branches, au point que ni ma mère,  ni mon père, ni moi, ne nous sommes aperçus que nous plantions dans notre jardin un sapin déjà doté d’une magnifique pomme rouge, je devrais dire d’une magnifique  pomme d’amour.. !

SEULE LA CHALEUR  D’UN GRAND AMOUR PEUT VAINCRE LES RIGUEURS DE L’HIVER

Même si une calotte neigeuse sur sa robe rouge lui allait fort  bien,même  s’il lui répétait sans se lasser que le froid était bon pour son teint, la petite pomme rouge regrettait sa boite douillette où elle attendait patiemment le Noël suivant, bien  au chaud en papotant avec ses copines.

Qu’était devenu son esprit fugueur…. Elle qui la nuit,  pensant le sapin endormi tirait vainement sur la cordelette qui l’enchainait à la branche, elle qui, essayait de s’échapper tirant tant et si bien qu’elle en secouait la branche … et bien vite le sapin tout entier … qui s’éveillait aussitôt.

Et que demande un sapin éveillé en pleine nuit à sa belle pomme rouge…
Mais non vous n’y êtes pas du tout….  C’est un conte pour enfants…. mais bien sûr .. !
«
Qu’elle lui chante une berceuse »

Pauvre petite pomme rouge qui ne connaissant même pas «Ma pomme » de Maurice Chevalier… ne pouvait entonner que la chanson que ma mère m’avait apprise devant elle et qu’elle entendait chaque Noël ?
«
Mon beau sapin, roi des forêts
Que j’aime ta verdure
Quand par l’hiver, bois et guérets
Sont dépouillés de leurs attraits
Mon beau sapin, roi des forêts
Tu gardes ta parure »

Comblé,  il s’endormait à nouveau sans songer un seul instant à réchauffer  la pauvre pomme d’amour qui tout sucre, tout miel était prête à fondre sa parure écarlate en larmes de sang.

Vous le voyez l’hiver était rude et il y avait plus séquestration qu’amour véritable..!

Y A-T-IL UN ANGE GARDIEN POUR LES PETITES POMMES ROUGES  ..?

Vous qui lisez autre chose que des contes pour enfants, vous connaissez sans doute ce que l’on appelle le syndrome de Stockholm :

La séquestrée finit par avoir de l’affection, puis de l’amour pour son bourreau.
Ainsi fut la chose et printemps aidant, on vit un jour une chouette blanche  se poser sur la branche  pour venir faire causette avec la petite pomme rouge.

Personne ne sait encore aujourd’hui les propos qui s’échangèrent ce jour là, mais ce que l’on sait, c’est que sitôt cette compagne des fées envolée, la pomme rouge  devint si tendre et si câline avec mon beau sapin que celui-ci devint tout d’abord un sapin bleu.

Puis s’illuminât tant et si bien que tout le jardin compris qu’un amour véritable venait de naitre..
D’illumination à lumière éblouissante, il n’y a qu’un pas, et c’est la chouette blanche qui la première vit surgir de la lumière un beau prince charmant..

L’amour venait de rompre le charme de cette sorcière qui, un temps jadis, avait empoisonné le prince avec une pomme rouge, en le transformant en feuillus…
Le charme était rompu par là où il était arrivé. !

Il n’y avait plus ce jour là dans la verdure du bout de mon jardin familial, qu’un prince charmant vêtu élégamment de bleu et tenant dans sa main devinez quoi .. ? :
– « 
Une magnifique pomme rouge .. ! »
Hébété,  il cherchait hagard à comprendre, et il ne vit même pas la petite  chouette blanche se poser sur son épaule , mais il entendit ce qu’elle disait …

Alors,  suivant ses instructions, il pressa la pomme rouge sur son cœur et ploum.. !
Miracle des cieux, il  se retrouva pressant contre lui une magnifique jeune fille, qui du rouge vira au bleu à son contact ?
« Comment t’appelles-tu lui dit-il »
C’est la chouette blanche qui répondit à sa place
–  «  Pomme Reinette «
– « Alors pour moi tu seras  REINE  à mes côtés et pomme d’amour dans mon cœur« 

Au moment où je croyais que j’allais entendre la musique des anges…
Un grand fracas me réveille,  je m’étais endormi  sous mon sapin et ma chatte TINA après l’avoir fait tombée  faisait rouler vers moi la dernière pomme rouge du sapin défait ?

–  wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursA ma mère … .
Ma chouette blanche posée sur mon épaule

 TA POMME REINETTE

 

RETRO: C’est du même tabac…..

Chou Blanc est effectivement magnétiseur Chou Blanc

Share Button

AU PETIT THÉÂTRE DE LA VIE … LE FEU DANS LA FRATRIE

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline

BLOC  NOTE

de

Choucaline

RELATIONS DANS LA FRATRIE…..

« Je ne sais pourquoi nous admettons d’avance qu’elles doivent être affectueuses. »

Freud, L’interprétation des rêves, ch. 5

Frères et sœurs, meilleurs ennemis pour la vieAuteur : R.W. Alley
Editeur : Editions du Signe
Ref. / ISBN : 9782746820500
Année d’édition : Septembre 2008
Collection : Lutin-conseil pour enfants
Format : 21x21cm
Nombre de pages : 32
Type de couverture : Broché 5 €95

https://amzn.to/2zwqW3c

Souvenez-vous ce soir de Noël où votre soeur Hélène a étalé son morceau de bûche sur le front de Marine, la petite dernière, « la préférée, la femme parfaite », hurlait-elle Où étaient-ils passés l’esprit de Noël, la joie, les cadeaux, les rires, la famille si heureuse d’être réunie ?
De nombreux psys en témoignent :
Les jours qui précèdent et suivent Noël sont une grande période d’angoisse sur leur divan. Sans aller jusqu’à ces extrémités, il est rare que la perspective des fêtes ne suscite pas chez nous une appréhension aussi diffuse que difficilement définissable.

La fratrie, C’est parfois compliqué…. pas forcément parce que les parents marquent une préférence pour un enfant.

photo chou blanc non retouchéeLes enfants perçoivent les différences de traitement de leurs parents  sans les comprendre, et les ressentent comme autant d’inégalités.  Beaucoup s’évertuent ainsi à ressembler à un frère ou une soeur ou à s’en différencier coûte que coûte plutôt que de s’épanouir dans leur singularité.
Un frère qui fait de l’ombre à tous, une soeur qui joue de sa vulnérabilité, une autre qui rafle succès scolaires et fierté parentale.
Tout cela laisse des traces, car les rapports de force ne s’effacent pas toujours avec le temps.
Bien d’autres éléments sont susceptibles de compliquer les rivalités entre frères et soeurs et à l’âge adulte, il demeure toujours quelque chose de nos rivalités d’enfance.
Nous sommes heureux de revoir nos proches, et, en même temps, notre psychisme réactive tous les comptes mal réglés.

La philosophe et thérapeute familiale Nicole Prieur.

« C’’est ainsi que fonctionne la mathématique familiale, notre psyché ne retient que les loupés.

Notre inconscient garde nos manques, ce que nous n’avons pas eu. Et, lors de grandes fêtes, les blessures, non pansées mais pensées depuis nos différentes positions familiales, ressurgissent. »

Source: www.psychologie.com

Vous avez des choses à leurs dire…!

– Sortez les… »Il vaut mieux un rage dehors qu’une rage de dents » dirons nous pour prendre la chose avec humour

gemeau2Mais comme toute vérité
n’est pas bonne à dire…..

Faites ce jeu de rôle élaboré par Gonzague Masquelier, gestaltthérapeute, il vous permet de faire le point sans témoins.

Exercice : Faites votre petit théâtre

Choisissez un moment où vous êtes seul chez vous. Promenez-vous de pièce en pièce, en faisant le vide dans votre esprit (se concentrer sur sa respiration favorise la détente).

Lorsque vous vous sentez relaxé et disponible, partez à la recherche de deux objets : l’un qui vous représente, l’autre qui représente votre frère ou votre sœur. Ne réfléchissez pas, laissez-vous aller à la spontanéité sans juger de la pertinence de votre sélection.

Cherchez ensuite un endroit où les poser. L’un peut être sur une étagère, l’autre sur le sol ou dans un fauteuil. Continuez à agir sans réfléchir. Cette façon de procéder met votre cerveau gauche (raison, logique) en veilleuse et active votre cerveau droit (émotions, intuition, créativité).

Il s’agit à présent de faire dialoguer les personnages, toujours sur le même mode spontané si vous n’avez pas conscience d’avoir des reproches particuliers à formuler. En revanche, si vous avez le sentiment d’’avoir été mal traité, méprisé, écrasé ou injustement accusé, abordez le sujet directement et donnez la parole à votre interlocuteur.

Les rivalités dans la fratrie prenant très souvent leur source dans la tentative de chaque enfant d’être l’unique objet d’amour de ses parents (et dans le positionnement de ces derniers), vous pouvez maintenant faire dialoguer votre personnage avec vos parents (un seul ou les deux) représentés par un troisième objet. Reproche, critique, demande d’explications, témoignage de souffrance, colère Videz votre sac à voix haute sans censurer ni juger vos propos.

avatar pintes2Examinez vos choix : la taille et la nature des personnages, l’endroit où vous les avez installés et les mots (reproches, explications) qu’ils ont échangés.
Quel scénario se dégage ?

À la lumière de vos découvertes (ou confirmations), questionnez-vous : dans quelle(s) situation(s) ou avec quelle(s) relation(s) rejouez-vous ce scénario ?
Quels en sont les bénéfices ?
Quels avantages auriez-vous à vous en défaire ?

Dressez enfin la liste des changements que vous devez opérer dans vos relations actuelles pour oser dire non, déléguer, prendre plus d’initiatives, vous faire plaisir

« Si malgré cet exercice vos relations difficiles troublent vos nuits…
Retenez que dans vos rêves, les insectes et autres  bestioles sont le symbole de la fratrie. (frères et soeurs).
Aussi il ne faut plus s’étonner de nous entendre dire « 
Quelle mouche la pique..? » quand Hélène  étale son morceau de buche sur la tête de sa jeune soeœur  Marine … après tout c’est mieux que de lui casser du sucre dans son dos.
Ambiance, Ambiance …. Buchez cet exercice, vous avez jusqu’à Pâques pour vous améliorer… à faire des omelettes sans casser des œufs….

Eh surtout, surtout, n’attendez pas qu’il soit trop tard…!

jimmy repond moi

Choucaline plus proche de toi tumeur


CHOUCALINE

Share Button

SAINT GUÉRISSEUR : Saint Joseph… pour secourir le père de famille

  SAINT JOSEPH   

ÉPOUX DE LA VIERGE MARIE (1er S)
– Fête le 19 MARS
ou localement le  1 mai, en tant que saint patron des travailleurs manuels.

Patron des travailleurs et des familles.

Invoqué pour secourir dans leur tâche les pères de famille
Pour les recherches d’emploi, de logement
ou d’ achats et ventes de maisons

 Joseph-9.jpgÉpoux de la Vierge Marie (1er s.)

Fiancé à Marie lorsque celle-ci tombe enceinte par l’action du Saint Esprit, Joseph l’épouse et devient père nourricier de Jésus.
Toute sa vie il sera un époux discret et fidèle.

Joseph et Marie ont continué à vivre dans la chasteté après la naissance de Jésus.
C’est pourquoi Saint Joseph est parfois représenté portant des fleurs de lys blanches, symbole de pureté.

Durant sa vie, Saint Joseph s’est occupé de tout ce qui était nécessaire à la Vierge Marie et à Jésus et a veillé sur la Sainte Famille.
Il est donc le Saint patron des familles.

Artisan charpentier à Nazareth Saint Joseph est devenu le patron des travailleurs.

Sa fête, qui a lieu le 19 mars, est très suivie par les artisans et les ouvriers dans le monde.

Nombreux sont ceux qui confient leur recherche d’emploi à Saint Joseph par le biais de la prière.

 Saint Joseph un juste…!

« C’était un juste » selon l’évangile de saint Matthieu,
Les évangélistes ne nous ont conservé aucune parole de ce « juste », le charpentier de Nazareth en Galilée, fiancé de Marie, la Mère de Dieu, époux aussi discret que fidèle et chaste.
Père nourricier et éducateur de Dieu le Fils, devenu homme parmi les hommes de ce village, il le fait tout simplement.

L’ange lui avait dit:
« Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse. »
et Joseph prit chez lui Marie son épouse.
L’ange lui avait dit :
« Lève-toi, prends l’enfant et sa mère »
et Joseph se leva, prit l’enfant et sa mère et s’enfuit en Égypte.
Il est un vrai fils d’Abraham :
il croit et fait ce que Dieu lui dit. Lorsque Jésus disparaît pendant trois jours lors du pèlerinage à Jérusalem, Joseph accompagne la quête de Marie:
« Ton père et moi nous te cherchions. »
Et Jésus, redescend à Nazareth, soumis à celui qui, sur terre, a autorité paternelle sur lui.

 Dieu savait à qui il confiait son Fils unique et sa Mère, à celui qui était l’homme le plus capable au monde d’être la parfaite image du Père .

Quel âge avait  Saint Joseph au moment de son mariage?

On a parfois dit que Joseph était un vieillard lorsqu’il épousa Marie.
Il paraît acquis maintenant que cette conception est fausse.
En effet, la loi juive de l’époque stipulait qu’un jeune homme de 18 ans devait chercher femme.
Et il devait être marié au plus tard à 22 ans.

En conséquence Joseph, le Juste, devait lui aussi être jeune au moment de son mariage.
De nombreux auteurs en renom ont d’ailleurs accrédité cette thèse.
“L’archéologue De Rossi, dont les savants travaux ont jeté tant de lumière sur les antiquités chrétiennes, atteste que, dans les sculptures des premiers siècles, Saint Joseph est représenté jeune encore et presque sans barbe. »

Prière à Saint Joseph pour les Pères de Famille

Gerrit van Honthorst 'Childhood of Christ', c. 1620. Detail. Found in the collection of The Hermitage, St Petersburg

Gerrit van Honthorst

 

« La seule parole qui jaillit des lèvres de Joseph dans l’écriture, c’est une parole de nomination, de désignation.
« Tu lui donneras le nom de Jésus », lui avait indiqué en songe l’ange du Seigneur

La mission du père, c’est de nommer, mais aussi de faire vivre, de faire grandir, d’initier.
Le père n’est pas un expert.
La paternité n’est pas un métier.
Elle ne repose pas sur une technique.
Elle est un compagnonnage.
Elle s’apprend avec le temps. La transmission paternelle se réalise par osmose, par exemplarité, par capillarité.
Le père transmet un art de vivre. »

Monseigneur Dominique Rey :  Évêque du Diocèse de Fréjus-Toulon, à l’occasion de la Fête de saint Joseph

Prière à Saint Joseph pour les Pères de Famille :

 Voici une Prière à Saint Joseph pour les Pères de Famille : « Saint Joseph, un vrai Père ! »

Georges de La Tour, saint Joseph charpentier, 1645 environ

Prière à Saint Joseph pour les Pères de Famille :

SAINT Joseph, Dieu le Père a rempli votre cœur d’une sagesse et d’une affection paternelle sans pareilles. Car elle devait vous rendre capable de remplir l’office d’un vrai père envers le Fils de Dieu.
Vous Lui avez cherché le premier refuge,
Vous Lui avez bâti une maison,
Vous L’avez sauvé de la main d’Hérode,
Vous L’avez emmené en Égypte,
Vous L’avez ramené en Israël,
Vous avez travaillé pour Lui,
Vous L’avez protégé, guidé, introduit dans votre métier de charpentier.

Qui saura décrire votre paternité ?
Ayez pitié de tous les pères du monde, afin qu’ils voient le grand sens de la paternité et qu’ils apprennent à honorer et à aimer Jésus Lui-même dans leurs enfants.

Ainsi soit-il.

Il « est, dans l’histoire, l’homme qui a donné à Dieu la plus grande preuve de confiance ».
(Benoît XVI à Yaoundé le 19 mars 2009)

Saint Joseph un père heureux

L’exemple de saint Joseph nous invite à l’action.
Saint Joseph a vécu heureux :
« Heureux ceux qui écoutent la parole du Seigneur et la mettent en pratique » (Saint Luc ).
Si certains peintres dépeignent saint Joseph quelque peu triste et en retrait par rapport à la Vierge Marie et à l’enfant dans le souci de manifester qu’il n’est que le père adoptif de Jésus, Fra Angelico le présente rayonnant dans son rôle.
Dans les fresques du couvent des Dominicains de Saint-Marc à Florence, le saint patron des artistes met en lumière le sourire et la paix de l’âme de Joseph, comblé dans sa mission.

la présentation de jésus au temple – Fra Angélico

Saint-Joseph méditant- Cathédrale Saint-lazare d’Autun

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Un émouvant témoignage d’un père de famille …!!!
Un ami m’avouait un jour :

« J’ai toujours eu pitié de saint Joseph qui me semblait un personnage falot chargé d’un mauvais rôle. Il n’était ni tout à fait un mari ni tout à fait un père. Mais j’ai découvert la force de sa mission quand je suis moi-même devenu père.
À la naissance de mon premier enfant, j’ai été saisi d’un sentiment étrange. Ma femme tenait dans ses bras le bébé qui venait de sortir de son sein. Il faisait partie d’elle-même. Ce n’était pas mon cas. Le bébé s’interposait maintenant entre la femme que j’aimais et moi. Recouvert de sang, ses cris ne me le rendaient pas attirant. Je me suis dit intérieurement qu’il me fallait l’accepter, l’adopter et le reconnaître comme mon enfant. Et à ce moment-là, j’ai pensé à saint Joseph. Me voilà en train de vivre sa propre démarche d’adoption.
Quand mon deuxième enfant est arrivé, j’ai été de nouveau habité par les mêmes sentiments et par la nécessité d’accomplir l’adoption, même si je n’avais aucun doute sur ma paternité. »
 

Comment mourut saint Joseph

Les artistes chrétiens se sont plus à représenter la mort de saint Joseph honoré par son épouse et par son fils Jésus. Joseph a aimé Jésus. Jésus a aimé son père. Puissions-nous l’aimer comme Jésus l’a aimé ! Confions-lui nos soucis matériels et spirituels. Homme de prière, il intercédera pour nous auprès de son fils Jésus. Puissions-nous imiter aussi sa foi et sa fidélité !
Fr. Manuel Rivero, o.p. 7 avril 2012

Vincenzo MEUCCI (Florence, 1699 – vers 1766) La mort de saint Joseph XVIIIe siècle – collection du cardinal Fesch; qu’il a légué à la ville d’Ajaccio en 1839

“ SAINT Joseph, père nourricier de Notre-Seigneur Jésus-Christ et vrai époux de la Vierge Marie, priez pour nous (et pour tous les mourants de ce jour – de cette nuit ).

Faites, ô Saint Joseph, que nous menions une vie sans tache et qu’elle soit toujours en sécurité sous votre patronage”.
Pour ce qui est du genre de mort auquel saint Joseph dut succomber, comme nous ne lisons pas qu’il ait été frappé de mort violente, nous ne pouvons mieux faire que suivre le sentiment commun des fidèles, sentiment que l’Église elle-même semble encourager, à savoir que le saint Patriarche a succombé aux conséquences d’une maladie mortelle.
Il mourut, assisté par Jésus et Marie lui prodiguant les soins les plus affectueux : ce qui rend cette mort la plus enviable que l’on puisse imaginer.

C’est là précisément ce que chante l’Église le jour de sa fête:
« Heureux êtes-vous, ô saint Patriarche, trois fois heureux, pour avoir, à votre heure dernière, reçu les soins empressés du Christ et de la Vierge, vous réconfortant par leur céleste affection. »
Source : 
Traité Théologique par son Éminence Le Cardinal Lépicier

Prière à SAINT JOSEPH pour la vente d’une maison

 Bon saint Joseph,
Lorsque tu es parti précipitamment en Egypte, tu as dû confier à la Providence la demeure que tu quittais, le toit que tu avais préparé avec Marie pour l’Enfant Jésus. Nous te confions la vente de notre maison, pour le bien de tous ceux que nous aimons. Veille sur le bon déroulement des transactions et viens aussi bénir ceux qui vont l’acheter.  Amen

Dictons :
Il y a plusieurs dictons sur le jour de la Saint Joseph :

A la Saint-José (Joseph) sème tes poués (pois) (Poitou).

A la Saint Joseph revient l’aronde (c’est à dire l’hirondelle)

A la Saint-Joseph beau temps, Promesse de bon an.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur CLIQUEZ POUR VOIR SON SITEune précédente rubrique : SAINT FIACRE
La ligne éditoriale de cette série est accessible
BON COURAGE...!

CHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )

Share Button