Archives par étiquette : expressions

L’expression « Mentir comme un arracheur de dents »

Print pagePDF pageEmail page

les potes doivent être éclairés CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’a demandé de cultiver les potes âgés ……..
Me parlant tous de leurs maux de dents, nous avons voulu en savoir plus sur une expression encore très utilisée


Mentir comme un arracheur de dents…..
C’est mentir avec effronterie

Un arracheur de dents, se croyait jadis quelquefois obligé de dissimuler la vérité pour affermir la résolution d’un malade qui se résignait à une douloureuse opération, en lui disant, quoiqu’il ne le pensait pas, que la souffrance serait courte et légère.
De là l’expression caractérisant les gens ayant l’habitude de trahir la vérité.

On ne va pas vous expliquer ce que ça signifie, vous imaginez bien qu’être dentiste au Moyen-Âge impliquait un certain talent de persuasion.

L’expression fait référence aux soins douloureux prodigués par les dentistes au XIXe siècle. A l’époque, les dentistes exerçaient dans la rue et la plupart des interventions se faisaient à vif.
Pour couvrir les cris des patients et ainsi ne pas dissuader d’éventuels nouveaux patients, les « arracheurs » engageaient des musiciens pour jouer de la musique.

L’expression a parcouru les siècles : malgré les progrès de la médecine, personne n’aime se faire arracher une dent.

 chouette-profA une certaine époque, la même pensée a été reproduite dans cet autre dicton : Mentir comme une gazette.  Les Anciens disaient : Mentir comme un poète par allusion soit aux louanges exagérées que donnent les versificateurs, soit aux créations imaginaires qu’ils inventent. L’expression était déjà en usage au XVIIe siècle.

En fait, ce qui est vraiment intéressant ici, c’est de savoir pourquoi on ne dit pas, justement, mentir comme un dentiste.

En fait, le mot dentiste n’est apparu que dans les années 1720.
Avant, on parlait d’arracheur de dents, car à l’époque on n’avait pas le choix pour soigner une dent pourrie.

Pour ne pas faire fuir le « client », le brave homme affirmait que l' »opération » ne faisait pas (trop) mal. Sans anesthésie, je vous laisse imaginer la chose…

Du coup vous avez aussi, maintenant, une idée de l’ancienneté de cette expression…

 

SOURCE :
r.saintaubin.fr…/arracheurs.htm


POTACHE

retour sur la rubrique du même tabac

 

Share Button

LADY LADINDE: Fier comme un bar tabac ou comme d’Artaban…?

Print pagePDF pageEmail page

dinde

BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note
de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique:
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR : 

FIER COMME D’ARTABAN à ne pas confondre avec
FIER COMME UN BAR TABAC

A propos des personnes très arrogantes, on emploie souvent l’’expression «  fier comme artaban » pour décrire leur état d’esprit.
C’’est dans la littérature du XVII siècle que l’’on trouve son origine.
Artaban était alors l’un des personnages principaux de Cléopâtre, une œoeuvre écrite par Gautier de la Calprenède (1609 – 1663).

Une série romanesque en treize volumes qui totalisait plus de 4000 pages écrites entre 1647  et 1658. Au cœoeur de ce récit, d’’Artaban est dépeint comme un homme extrêmement sûr de lui et fier.

Ces aventures furent très appréciées dans la haute société française, grâce à l’’appui de nombreuses personnalités de l’’époque, comme Mme de Sévigné.
Un succès qui aidera à populariser cette expression.

dinde LADY LADINDE
 

Share Button

LADY LADINDE : ELLE A PEUR DE SE FAIRE LIMOGER…. C’EST QUOI LIMOGER..?

Print pagePDF pageEmail page

 hypnose-002ba.jpg dinde BLOC NOTE LADY LADINDE  Bloc note de LADY LADINDE

 

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idioteaussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….

De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture. Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire.

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

SE FAIRE LIMOGER

– Lady Ladinde prétend qu’elle va se faire limoger à cause de nous… Elle dit que nous la harcelons de vocabulaire et d’expressions qu’elle ne comprend pas…. et ceci  exprés pour la discréditer au sein du comité de rédaction.
Pourtant nous nous devons de l’instruire comme nous nous y sommes engagés

– Sait- elle au moins ce que signifie « SE FAIRE LIMOGER » qui est le fait d’être mis en disgrâce..de se faire exclure… MAIS OU EST ELLE ?dinde

– Je suis là mes agneaux…. continuez je viens juste de retirer le persil de mes oreilles…. et de fermer le pot de moutarde maille qui me montait au nez …

– De quoi on parle chérie…… de ma moutarde préférée …?
AH ça oui pour moi, il n’y a que maille qui maille .. en tout cas avec ma farce ? ( vous savez celle du dindon…..)  AH OUI J’aim….

– Tais toi chéri… j’écoute Gaston qui cause dans le poste…..

– Voyons vite cela ensemble…. avec les vieux de la vieille….! Car je crois que la grande dinde, elle croit que ça veut dire qu’elle sera condamnée à faire la vaisselle… de Limoges

Se faire limoger signifie aujourd’hui être mis en disgrâce, se faire exclure.
Mais l’expression a-t-elle un lien avec la ville de Limoges et vaisselle ?

Pour un officier, c’est se faire relever de son commandement.
Par extension, pour une personne ayant des responsabilités, c’est être mis en disgrâce ou être frappé d’une sanction disciplinaire (mise à la retraite, révocation, licenciement…)

À son origine se trouve un homme, le général Joffre, qui a dirigé les armées françaises lors de la guerre de 1914-1918. En août 1914, alors que les Allemands mènent une offensive stratégique vers l’Alsace-Lorraine et la Belgique, le général Joffre doit organiser ses troupes et gérer une crise dans le haut commandement de l’armée française.

En effet, compte tenu des échecs des premières batailles menées contre les Allemands dès le début de la guerre, le général décrète que certains des officiers généraux sont des incapables.

Convaincu qu’il lui faut cependant s’en contenter, il entrevoit une solution le 15 août 1914 dans un télégramme que lui fait parvenir le ministre de la Guerre.

Celui-ci lui explique que des officiers n’apportant pas satisfaction peuvent être mis à la retraite sur simple rapport motivé du commandant en chef. De fait, 40 % des hauts gradés de l’armée se retrouvent ainsi disgraciés moins de deux semaines plus tard.

Ils sont d’abord envoyés à l’arrière du front, puis dans la XIIe région, laquelle comprend Charente, Corrèze, Creuse, Dordogne et Haute-Vienne… où se trouve justement Limoges.

De là serait née l’expression se faire limoger, c’est-à-dire être démis de ses fonctions et envoyé à Limoges.

– « Certaines sources s’accordent à dire que la plupart des officiers n’ont pas réellement été contraints de rester dans la XIIe région et encore moins à Limoges… »


« Néanmoins, si aujourd’hui plus personne n’est envoyé à Limoges lorsqu’il se retrouve écarté de son poste ou mis en retraite prématurée, cette expression est pourtant restée dans les usages, comme référence à ces officiers. »

 

 » Faire le ménage et la lessive ça me connait … L’expression n’a donc rien à voir avec la vaisselle ….. Mais qu’en disent les habitants de Limoges ? »

 – Au fait…! J’ai pas fait la vaisselle ce matin…  je risque de me faire Limoger par la générale Ladinde… j’y cours

Allez vient ma poule.. On rentre …

– J’arrive mon lapin…. « ♫♫♪ ♥ Maréchal nous voilà ♪♪- ♫ ♫♪♪ »

-Oh purée de marron c’est pas rien de se farcir LADINDE… et le dindon en prime… si tu as quelque chose sur le gaz …. Vas y … ON COMPREND CAMARADE POILU… De toute manière on avait fini

SOURCE : Site  www.projet-voltaire.fr

dinde LADY LADINDE
retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..
177

Share Button