Archives par étiquette : expressions

Saint Sylvestre….. On va lui faire sa fête …. mais c’est qui au « fête »—

Print pagePDF pageEmail page

Camarade GASTON … Lady Ladinde veut bien faire le réveillon de la saint Sylvestre avec nous ….
mais Chou blanc a failli tout gâcher en lui demandant qui était ce Sylvestre qui faisait trinquer tant de monde
– Ah OUAIS…. VRAI … Elle était mal sans savoir…..
– AH exact ….! je crois que nous avons bien fait de lui promettre de l’aider dans ses recherches sur SAINT SYLVESTRE….!
– EH Firmin ….. On fait quoi des quelques cons qui rigolent sans savoir qui sait…..
– Indulgence camarade …. indulgence….. notre publication est ouverte à tous..!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de calme vous allez faire fuir nos derniers lecteurs…

  Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE  Bloc note
de
LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

QUI EST SAINT SYLVESTRE ?

Qui est ce saint qui a donné son nom à une nuit de fête?
Quand on dit « Saint Sylvestre », on pense inévitablement au réveillon de nouvel an.
Mais personne ne s’’interroge sur l’’histoire, la personnalité et les actes de ce Sylvestre!

Sylvestre Ier (ou Silvestre) ou saint Sylvestre fut le 33e pape de 314 à 335, pendant le règne de l’empereur Constantin Ier , qui instaura la tolérance du christianisme au sein de l’Empire romain.

Sylvestre
est l’un des premiers saints canonisés sans avoir subi le martyre.
Il est fêté le 31 décembre.

L’histoire de sa vie


Saint Sylvestre eut Rome pour patrie.
Quand il fut en âge de disposer de sa fortune, il se plaisait à donner l’hospitalité aux chrétiens étrangers qui passaient à Rome; il les menait à sa demeure, lavait leurs pieds, leur servait à manger, enfin leur donnait, au nom de Jésus-Christ, tous les soins de la plus sincère charité

Courageux, Sylvestre hébergea un chrétien d’’Antioche, Timothée, qui après avoir fait beaucoup de conversions fut décapité sur l’’ordre du préfet de la ville, Tarquinius
Sylvestre emporta le corps du martyr et, avec le pape Miltiade, l’’ensevelit non loin du tombeau de saint Paul.

Le préfet Tarquinius fit alors arrêter Sylvestre comme recélant les trésors du martyr:

« Timothée, répondit-il, ne m’a laissé que l’héritage de sa foi et de son courage. »

Il fut lui-même bientôt traduit devant le tribunal du préfet qui le menaça de la mort et le fit jeter en prison; mais Sylvestre, en le quittant, lui dit:

« Insensé, c’est toi-même qui, cette nuit, vas rendre compte à Dieu. »

Le persécuteur avala une arête de poisson et mourut, en effet, dans la nuit.

La crainte des châtiments célestes adoucit les bourreaux et l’héroïque jeune homme fut rendu à la liberté.
Cette belle conduite de Sylvestre le fit appeler au diaconat par le Pape saint Miltiade, dont il devait être l’éminent successeur

Pape durant 22ans – (314 -335)

Elu à la succession de Miltiade, Sylvestre, 33e pape, occupa le saint siège pendant près de 22 ans (314-335) sous le règne de Constantin le Grand (306-337).Son autorité fut éclipsée par celle de Constantin, et il n’assista pas au synode d’Arles (314) ni au concile de Nicée (325), convoqués par l’empereur.

Il n’empêche que, avec ou sans lui, c’est sous son pontificat que l’autorité de l’Église fut établie et que furent construits les premiers monuments chrétiens :

Le 33e pape Sylvestre Ier tuant un dragon et ressuscitant ses victimes

– l’église du Saint-Sépulcre à Jérusalem,
– les basiliques de Saint-Jean-de-Latran et de Saint-Pierre à Rome,
– les églises des Saints-Apôtres et de Sainte-Sophie à Constantinople.

On a attribué aussi à Sylvestre d’autres miracles, par exemple d’avoir ressuscité un taureau et dompté un dragon.

Saint Sylvestre est mort le 31 décembre 335. »

Les deux versions de la conversion de Constantin au Christianisme


PREMIERE VERSION

Une vision qu’il aurait eue juste avant la bataille du pont Milvius…. un symbole formé de la conjonction des lettres grecques Chi et Rho, soit les deux premières lettres du mot Christ; Constantin entendit — Tu vaincras par ce signe.

Les historiens chrétiens de l’époque romaine attribuent la conversion de Constantin à une vision qu’il aurait eue juste avant la bataille du pont Milvius, où il triompha de Maxence (312).
C’est peu avant le début de la bataille que Constantin déclara avoir eu une vision, qui lui apparut sous la forme d’un symbole formé de la conjonction des lettres grecques Chi et Rho, soit les deux premières lettres du mot Christ; Constantin entendit
— « Tu vaincras par ce signe. »

Bien que païen, Constantin décida de faire apposer ce symbole sur le bouclier de ses soldats.

Cette vision est rapportée par l’historien chrétien Eusèbe de Césarée, qui prétend l’avoir apprise de la bouche même de Constantin

DEUXIEME VERSION

Il fut atteint d’une sorte de lèpre qui lui couvrit tout le corps…. c’est le Pape Sylvestre, qui l’a guéri en lui donnant le Baptême

Pourtant la tradition médiévale, véhiculée notamment par la Légende dorée, en donne une autre interprétation :

Constantin, encore païen et peu favorable aux chrétiens, dont il ignorait complètement la doctrine, fut atteint d’une sorte de lèpre qui lui couvrit tout le corps.
Une nuit, saint Pierre et saint Paul, éclatants de lumière, lui apparurent et lui ordonnèrent d’appeler le Pape Sylvestre, qui le guérirait en lui donnant le Baptême.

Le Pape, en effet, instruisit le royal néophyte et le baptisa par immersion dans une piscine c’est ainsi qu’il fut guéri de sa lèpre et comprit qu’il lui fallait défendre la foi chrétienne.

Le règne social de Jésus-Christ commençait; la conversion de Constantin allait avoir d’heureuses conséquences pour la foi chrétienne.


C’est quand même pas pareil…. moins guerrière…
mais plus intéressante pour le Bon DIEU… la deuxième version tient la corde … un bon placement…!

DANTE se réfère à la deuxième version….!

Dans la Divine Comédie, Dante évoque le pape Sylvestre, fuyant la persécution suscitée contre les Chrétiens, et qui s’’était caché dans une caverne du mont Siratti, d’’où, suivant la légende, Constantin le fit venir pour guérir sa lèpre.

« Mais comme Constantin manda Sylvestre d’au dedans du Siratti, pour guérir sa lèpre, ainsi me manda-t-il comme médecin, pour guérir sa fièvre de superbe.

SOURCE: wikipedia – divers site du web – Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l’année, Tours, Mame, 1950.

Mais tout ça ne nous dit pas pourquoi on fait la fête..?

UNE FETE ROMAINE

La fête du nouvel an elle-même trouve son origine à Rome.
La nuit précédant le premier janvier, les Romains faisaient un long repas qui leur permettait d’’attendre l’’arrivée de la nouvelle année.
Selon la tradition, plus le nombre de plats servis au cours de ce repas était grand, plus l’’année serait prospère et abondante.
Cette tradition a rayonné au rythme de la colonisation romaine.
« Ils sont pas si fous ces romains »

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..221

Share Button

La bailler belle et bonne

Print pagePDF pageEmail page


Camarade GASTON … Si on dit à Lady Ladinde qu’elle ne craint rien pour Noël .. On lui baillera belle et bonne

– Ah OUAIS….. Vrai….! Faut avouer qu’avec ses pilons dodus le PERE DODU va la mettre en tête de gondole … et c’est pas celle de VENISE

– AH exact …. Et en plus elle adore les marrons … glacés


wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de calme vous allez vraiment faire peur à nos lectrices…
Enfin …… celles qui nous restent fidèles … et elles ont du mérite de supporter vos blagues salaces et vos réflexions misogynes

Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

L’expression ….   La bailler belle / bonne

Chercher à tromper quelqu’un, à lui faire croire quelque chose de faux

Origine :

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursÀ moins que vous ne soyez vraiment très fatigué, les explications qui vont suivre ne devraient pas vous faire bâiller. Et pour peu que vous soyez un tantinet perspicace, vous aurez remarqué l’accent circonflexe sur le dernier verbe de la phrase précédente, alors qu’il n’y en a pas sur le ‘bailler’ de l’expression. Et ce n’est pas une faute, puisque cela fait un bail que ce ‘bailler’-là n’a rien à voir avec le bâillement d’ennui, de sommeil ou d’empathie

Bon de quoi vous causez aujourd’hui je m’impatiente….

Si vous voulez que je vous avoue que le père DODU lorgne sur mes pilons.. Je vous rassure ça n’a rien de sexuel…!
il cherche des danseuses pour monter à Paris ..
FAIRE UN CHAUD A NOËL ….
C’EST UN REPAS SPECTACLE…
Il dit … qu’elles en seront la vedette…!!

 

– Tu nous la baille belle … pauvre naïve…!

il faut que tu saches que ce verbe existe depuis le XIIe siècle avec plusieurs sens, puisqu’il a signifié aussi bien ‘porter’ (jusqu’au XIIIe), que ‘recevoir’, ‘saisir’, ‘accepter’, ‘gouverner’ ou ‘donner’, dernière acception qui nous intéresse aujourd’hui.

L’expression, elle, date du XVe siècle.
Si le ‘la’ désigne une chose (ce qui vient d’être dit, en général), le ‘belle’ ou ‘bonne’ est une antiphrase ironique qui, comme le précise Alain Rey, doit faire comprendre « vous me la baillez belle« , forme d’emploi traditionnelle, comme « vous m’en donnez une qui ne me plaît pas du tout » ou, plus précisément, en accord avec le sens de l’expression, « vous me dites quelque chose que je ne peux pas croire » ou, en un peu moins mondain, « mais mon cher, chercheriez-vous à m’entuber ?« .

Car, comme vous avez déjà certainement participé à une partie de petits bâillements entre amis, vous savez certainement qu’un bon bâilleur est censé en faire bâiller sept.

– Viens ma chérie on rentre ….
Pour parler comme à la ferme…..

On va dire que le père DODU égal à son porte monnaie ..
T’ A BOURRÉ LE MOU…

 et je te la baillerais ni belle ni bonne en te disant que moi tes pilons je les adore

J’ arrive mon lapin…!!!!

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Lady Ladinde … a une peur bleue…!

Print pagePDF pageEmail page


– 
Camarade GASTON …Toi et moi sommes accusés de foutre une peur bleue à notre collègue Lady Ladinde.

– Ah OUAIS…..
Vrai  faut avouer qu’avec la gueule que tu as …tu peux lui foutre les jetons!

AH exact ….! je suppose que Mooosieur n’a pas vu une glace depuis longtemps…..! Dites moi que personne n’a vu ce balai brosse ramasse vermicelles sous ton nez….!

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs….  un peu de calme vous allez vraiment faire peur à nos lectrices…
Enfin …… celles qui nous restent fidèles …et elles ont du mérite de supporter vos blagues salaces et vos réflexions misogynes

   Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

 AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

L’expression …. Avoir une peur bleue

Pourquoi dit-on avoir une peur bleue ?


On dit avoir une peur bleue pour une raison médicale : Un choc entraîné par une grande peur peut provoquer une cyanose, une insuffisance d’oxygène dans le sang, qui colore la peau en bleu pâle, en particulier celle des lèvres et des ongles.

« C’est lorsque que vous être pris d’une incontrôlable et soudaine sensation, la peur est si intense qu’il est possible que vous fassiez un arrêt cardiaque dans la seconde.
Vous être paralysé, vos muscles restent contracté longtemps.
Mais puisque votre corps n’est plus fourni en oxygène, votre peau devient bleu pale.
C’est une peur qui peut couper le souffle. »

On peut aussi dire que l’on a les jetons…mais quels jetons

Celui qui décide d’aller miser son salaire fraîchement touché à la roulette au casino doit avoir doublement les jetons, au sens propre (ceux qu’il pose sur le numéro de son choix) comme au figuré (la peur de tout perdre), au moment où le croupier commence à faire tourner la boule.

D’où peut bien venir cette expression qui est attestée par Esnault en 1916 ?
Il semble qu’elle soit tirée du verbe ‘jeter’ au sens ancien de « faire jaillir, sortir de soi » datant du XIe siècle. Ce qui peut se traduire par « évacuer des sécrétions » (« jeter des pleurs ») qui, par extension, pouvaient être des matières fécales.
Ne dit-on pas, en effet, « faire dans sa culotte » ou, plus vulgairement « chier dans son froc », lorsqu’on a très peur. On retrouverait alors dans notre expression l’association habituelle de la peur avec l’excrétion fécale.

 

De la même veine… il y a noblesse à être de sang bleu….?

Le sang bleu est le signe de la noblesse. L’expression « avoir le sang bleu » proviendrait en fait de l’Espagne médiévale, où les rois, passant tout leur temps assis sur leur trône, avaient une mauvaise circulation sanguine, d’où la couleur bleue de leur sang.

dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours”
 

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button