Archives par étiquette : épargne

Pépé ta cagnotte, n’est plus que gnognotte…!

BILLET D’EMILE HEUROS
par l’heuro

Pote Emile

Pépé ta cagnotte, n’est plus que gnognotte…!

glandeurs et misères...! une génération amasse la cagnotte et l'autre trépasse avec de la gnognotte Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais le revenu du dur labeur de mes aînés appelé: héritage ou patrimoine légué, a fondu comme neige au soleil.
Tout ça, c’est des glaces … Tant pis pour moi, si j’ai cru, à un tout cuit, miroir aux alouettes…!

J’ai donc enquêté pour savoir dans quel bec elles étaient tombées… mes alouettes..!

–  Première idée:  j’ai soupçonné le réchauffement climatique….. Logique le beurre de mon grand père   a fondu au soleil…!

Deuxième idée: Je me suis interrogé ensuite sur le choix de ma banque :
La caisse d’épargne
J’étais plutôt tranquille, avec ce rassurant écureuil emblème et symbole de l’économe qui amasse  des réserves de noisettes…Lui, il  saurait s’occuper de mon blé.

Idéal me direz vous pour conserver mes pépettes… !
Eh bien pas du tout…. car je suis tombé de mon arbre l’autre jour, en lisant la vie de l’écureuil. Il est  surprenant de voir l’hiver, ce petit animal courir dans tous les sens  Désolé mesdames mais ça n'est que moi...!Étonnant, …pas tant que cela, quand l’on sait qu’en réalité ce foutu « casse noisette » entasse les noisettes, pépettes et autres bouts de gras…..mais  sans savoir où il les met… !  d’où son incessant ballet hivernal virant parfois à  la course folle. 

A y regarder de prés, le stress des banquiers et leur course folle dans tous les sens, leur donne un air de famille;  une ressemblance  frappante…. sauf peut être pour la queue empanachée …. encore que personne ne connaît les raisons du succès de ces gaillards auprès des gazelles.. !
Non, je crois qu’elles doivent plutôt rechercher ceux qui ont un gros cigare, et qui ont les bijoux de famille des autres dans le pantalon.

De plus, de fesse comme de profil, ils font souvent peur aux balances avec leurs poches remplies de pèse   !
Alors que l’écureuil lui, est plutôt famélique….? Alors qui est coupable…?

Courir après les écureuils en redingote ou les banquiers en queue empanachée ne m’a pas éclairé sur la destination finale de mes fifrelins

 

– Troisième idée: Tenter de savoir comment nous étions passé en deux générations de cagnotte chochotte  à cagnotte cagneuse, j’ai donc décidé de soumettre Dame cagnotte au questionnaire de Proust.
Ouais..! je me suis dit qu’un gars, qui se pâmait devant une madeleine de Commercy au beurre, devait s’y connaître dans le commerce des galettes.

 

La cagnotte soumise au questionnaire de PROUST

stop...! touchez pas au grisbi sinon j'appelle mes tontons flingueursEn voici quelques extraits

 Très Chère cagnotte (vu son état…ça commence mal)
Chère cagnotte, quelle est la qualité que tu préfères chez un homme?
Comme l’homme est con avec les problèmes d’argent, je préfère l’éconhome
« Je vous avais dit qu’elle était plutôt mal, mais elle veut peut être se refaire avec un bon banquier« 


Chère cagnotte, quelle est la qualité que tu préfères chez une femme?
Le côté  mère poule…. surtout si elle pond des œufs d’or.

Chère cagnotte, qu’est ce que tu apprécies le plus chez tes amis ?
Leurs bontés et leurs largesses à mon égard…. de préférence des XXL.  Je choisis ceux qui n’ont pas d’oursins dans les poches.

Chère cagnotte, quel est ton principal défaut ?
Wikipédiatre modérateur et détracteur en chefPasser facilement de l’or en barre à la monnaie de singe. 

Précisons : Au XIIIe siècle, Saint-Louis décida qu’il faudrait payer une taxe pour emprunter le pont qui, à Paris, reliait l’île de la Cité à la rue Saint-Jacques.
Il y avait toutefois une exception à cette règle : les forains, bateleurs ou jongleurs qui possédaient un singe pouvaient, en guise de paiement, faire faire son numéro à leur animal.
C’est cette forme de paiement particulier qui a donné naissance à notre
monnaie de singe.

Chère cagnotte, quelle est ton occupation préférée ?
Celle de la dernière guerre…. pour son marché noir…!

Chère cagnotte, quel est ton rêve de bonheur?
Une opération porte ouverte dans la salle des coffres de la banque de France.

Chère cagnotte,  quel serait ton plus grand malheur?
Être conservée dans un panier percé…!

Chère cagnotte, qu’est ce que tu aimerais être ?
Une table bouillotte, là où j’ai toutes les cartes en main , où les joueurs donnent, et me posent dessus….. en  ne rêvant que de moi ….. En plus j’adore les dessous de table… !

Chère cagnotte, dans quel pays désirerais-tu vivre ?
En un, la Suisse ….je trouve que là bas, les  cagnottes ont du coffre.
En deux , tous les principes ôtés, je dois admettre que l’Andorre  et Monaco sont des parts à dix intéressants.
En trois, les demi rats unis, là où les cheiks courent jusque dans les égouts…!

Chère cagnotte, quelle est la couleur que tu préfères ?
L’or et l’argent qui sortent de caisses noires…. suffisamment pour que je me mette au vert.

Chère cagnotte, quelle est ta fleur préférée ?
Le bouton d’or …..sortant d’un tas de soucis

Chère cagnotte, quel est ton légume préféré ?
A l’exception  des grosses légumes qui influent sur mon tour de taille….. c’est l’oseille, l’avoine, le blé surtout celui que je récolte dans un champ de naïfs.

NON NON et NON je ne suis pas un faucon ...QUI A DIT UN VRAI...?Chère cagnotte, quel est ton oiseau préféré ?
Le condor de part son nom, vous lui confiez une queue de crédit et… le rapport est assuré.
Mais au milieu des vautours, je préfère le faucon qui est meilleur pour plumer le pigeon.

Chère cagnotte, quel est ton auteur préféré ?
Chateaubriand parce que j’aime tout ce qui brille et qui est prés de l’assiette au beurre…!

Chère cagnotte, quel est ton prénom préféré ?
LOUIS… C’est un prénom en OR..!

 Chère cagnotte, quel est ton film préféré ?
Touchez pas au grisbi..! (en savoir plus les jeunots…? faut suivre..!)

Chère cagnotte, quel est ton héros préféré ?
Ali baba avec son trésor..Mais sans les quarante violeurs car je crains pour ma vertu.

Chère cagnotte, quel est ton héroïne préférée?
Marie Juana…. une droguée en herbe  qui m’extasie..!

Chère cagnotte, quel est ton peintre favori ?
Claude MONET avec barbe,  moustache….et favoris…!


Chère cagnotte, qu’est ce que tu détestes ?

Qu’on jette mon argent par la fenêtre …..Sauf si je suis propriétaire de la cour qui est « deux sous ».

Chère cagnotte, quel est le don que tu voudrais avoir.. ?
Celui d’être toujours celui qui le reçoit…!

Chère cagnotte, comment aimerais tu mourir ?
Comme mourir c’est la dernière chose à faire… que l’on m’évite tous ces mauvais trucs, et surtout le genre tu meurs au bas de l’aine car là, ça fait pas un pli. Le mieux c’est tout en douceur, fondue dans  un berlingot d’or …!

Chère cagnotte, quel est ton fruit préféré ?
L’amande, récoltée au pied d’un radar automatique….!

 Chère cagnotte, quelle est ta devise ?
L’euro ….. Non c’est pas franc….. Dieu soit loué…. ça rapporte…!

Chère cagnotte, qu’est ce qui te plais le plus dans la vie ?
Respirer…! car l’air est encore gratuit… surtout que j’ai du coffre.


Chère cagnotte, si tu étais.. un vin ?
je ne serais pas si cave  d’écouter un beau Jo laid  qui me vanterait les vertus de vendanges tardives, réduisant mes picaillons en un vin de paille qui m’obligerait à mettre la clé sous le paillasson.
En tout cas, je ne serai pas un vin à vieillir…. à cause des frais de garde et de dépôts inévitables ayant pour seul intérêt, l’obligation de finir en carafe.
Je serai plutôt un Mouton Rothschild….avec encore l’haleine sur le dos…!

NAPOLEON m'a tiré l'oreille en disant - plus tard tu pourras dire j'y étais-Comme vous le voyez, en la connaissant mieux on comprend pourquoi la cagnotte de mon grand père n’a pas pu s’adapter à ma gestion patrimoniale.
Dans l’enceinte des bourses pas plates du palais « grognard » où je l’avais enfermée, j’étais si cave et sans action ni réaction,  que lorsque l’empereur de la finance est venu me tirer l’oseille, je n’ai pu que répondre « merde  j’y étais » et ta cagnotte pépé n’est plus que gnognotte et tes napoléons  sont au fond decette Bérézina là.


J’aurais du savoir que lepèse coule, et que la bourse était d’une certaine manière qu’une simple aumônière où j’ai, malheureusement,pas été le seul à donner.

A la réflexion, avec une si forte odeur de la sueur de mon pépé, c’était quand même bien le seul comme ça…!

                                      Emile HEUROS

Chou Vertretour sur la rubrique du même tabac
RETRO :C’est du même tabac…..



2458

Share Button