Archives par étiquette : enfants

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°1 : Victor Hugo – Guy de Maupassant

Print pagePDF pageEmail page

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

Elles existent encore dans mes vieux rêves ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus… Écoutez les ..!

 

L’AUTOMNE

L’aube est moins claire, l’air moins chaud, le ciel moins pur
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
L’automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l’été qui s’enfuit est un ami qui part.

 VICTOR HUGO

 

LA CHANSON DU RAYON DE LUNE

Sais-tu d’où je viens ? Regarde là-haut.
Ma mère est brillante, et la nuit est brune.
Je rampe sous l’arbre et glisse sur l’eau ;
Je m’étends sur l’herbe et cours sur la dune ;
Je grimpe au mur noir, au tronc du bouleau,
Comme un maraudeur qui cherche fortune.
Je n’ai jamais froid ; je n’ai jamais chaud.

GUY DE MAUPASSANT

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage »

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

PRÉSENTATION DE MARIE… OK Mais à qui….?

Print pagePDF pageEmail page

chouette-profLe Blog
de la
Chouette des clochers

AUJOURD’HUI : PRÉSENTATION DE MARIE…
OK Mais à qui….?

 

 

Dieu avait laissé Joachim et Anne sans progéniture jusqu’à un âge avancé.

Comme Joachim était riche et pieux, il ne cessait de s’adresser à Dieu par la prière et de Lui offrir des présents, pour qu’Il les délivre, lui et son épouse, de leur opprobre.

Pendant ce temps, Anne versait elle aussi d’abondantes larmes et élevait de ferventes supplications vers le ciel, dans son jardin.  Dieu, entendit leurs supplications et envoya auprès d’Anne l’Archange Gabriel,pour lui annoncer qu’elle allait concevoir et donner naissance à un enfant, malgré son âge, et que l’on parlerait de cette progéniture par toute la terre.
Elle répondit, pleine de joie et de surprise:
«Aussi vrai que vit le Seigneur mon Dieu, si j’enfante soit un fils, soit une fille, je le consacrerai au Seigneur mon Dieu, pour qu’il le serve tous les jours de sa vie».

Joachim, lui aussi,reçut la visite d’un Ange qui lui ordonna de se mettre en chemin avec Ses troupeaux pour rentrer chez lui et se réjouir avec sa femme et toute leur maison, car Dieu avait décidé de mettre fin à leur opprobre.
Anne et Joaquim eurent une fille :  MARIE

Avec la célébration de la vierge Marie au temple, l’Église a voulu célébrer cet événement qui ne se trouve pas dans les évangiles, pour manifester la Sainteté de la Vierge Marie dés sa prime enfance. Elle est l’Immaculée Conception, elle a fait don de sa vie à Dieu dés le commencement.

Église Notre-Dame de l’Assomption (Grenade). Présentation de Marie au Temple,par Antoine Rivalz

Cet épisode de la vie de la Vierge Marie ne se trouve pas dans les quatre évangiles, mais dans un livre apocryphe, le « protévangile de Jacques ». La piété populaire et la spiritualité mariale en furent marquées, car elle soulignait bien la disponibilité de la Vierge Marie, à l’égard de la volonté divine.

vitrail de la chapelle la ferriere plumeliau

Tant en Orient qu’en Occident, cette fête connut un grand succès.
Marie est bien prédestinée à devenir le temple vivant de la divinité. La scène est toute simple, selon cet évangile apocryphe: Anne et Joachim voulurent remercier Dieu de la naissance de cette enfant. Ils la lui consacrèrent.

TINTORETTO

Lorsqu’elle eut trois ans, Marie fut conduite au Temple, un prêtre l’accueille par des paroles qui ressemblent au Magnificat et l’enfant s’assied sur les marches de l’autel. « Tout le peuple d’Israël l’aima ».
Cette fête est attestée dès le VIe siècle.

chouette-profLa Chouette des clochers

Share Button

Pierrot et Colombine charment toujours choupinettes et choupinets

Print pagePDF pageEmail page

CHOUONS ENSEMBLE

par Chou fleur

C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….
Ce mercredi honneur à l’amour …… honneur
à Pierrot et Colombine

L’AMOUR DE PIERROT POUR COLOMBINE…!

Pierrot a toujours bien aimé sa voisine Colombine, une amie d’enfance.
Mais Colombine est blanchisseuse et travaille le jour, tandis que Pierrot est boulanger et travaille la nuit.
Colombine aime bien Pierrot, il est chou, avec son teint de lait, sa peau douce, et ses grands yeux noirs.
Mais Colombine se lasse de ce rythme de vie jour/nuit.
Aussi, quand Arlequin, arrive en roulotte au village, Colombine voit en cette rencontre, de la nouveauté, de la magie : une autre manière de vivre, la vie d?artiste, de bohème. Un matin d’été, ils ferment le magasin de Colombine pour partir en voyage de noces, au gré des chemins. L’amour fou.

Image du Blog sunshine-magnolia.centerblog.net
Source : sunshine-magnolia.centerblog.net sur centerblog.

Les légendes médiévales assimilaient Arlequin à un mauvais génie, un petit diable nocturne malfaisant, d’où le masque noir qu’il porte toujours.
Il était naïf et pauvre et vêtu de loques. Il cousait des morceaux de tissu pour cacher les trous.
Devenu le plus vivant de la comedia dell’arte, rusé et cynique, son costume s’est stylisé : triangles symétriques, puis losanges rouges, jaunes, bleus et verts.
Jeune, Arlequin gardait les vaches muni d’un bâton appelé  » la batte d’Arlequin « .
Le costume est composé d’une Veste et un pantalon : aux motifs de losanges avec couleurs disparates.
Ainsi qu’un demi masque noir ou grimé de noir.
 

Mais très vite, les beaux jours passent et un rude hiver les saisit.
DEGASPauvre Colombine, la comédie de la vie prend une autre tournure lorsque disparait la magie des premiers jours durant lesquels son nouveau Darling Chéri et elle s’étaient dit des mots d’amour.
Désormais les yeux lui pleurent, elle n’est qu’à une larme de la nostalgie.

Aussi, lorsque l’on dit que la vie est faite de surprise….

ça doit être vrai, puisque, contre toutes attentes,
Pierrot écrit à Colombine et la supplie de revenir.

L’histoire dit, que Colombine, rentre et découvre que la nuit, la boulangerie de Pierrot est belle, colorée, chaleureuse?

L’histoire dit aussi que Pierrot, afin de fêter son retour, a créé une Colombine géante en brioche.

L’histoire dit même que, pendant les retrouvailles de Pierrot et Colombine, une petite voix s’élève, chantant Au clair de la lune.

C’est Arlequin qui a faim et qui a froid.

Au final, pour l’Amour de Dieu, Pierrot, bon gars, lui ouvre.

SOURCE: Telle est, selon Michel Tournier, l’origine d’une des premières chansons qu’apprennent les enfants.

REVIENS JE T’AIME…
JOUONS AUX AMOUREUX …
Rédigeons avec l’aide de Papy la lettre de PIERROT à COLOMBINE .

LE CHOURISTE Je me souviens avoir lu cette lettre étant enfant, je ne sais plus si j’avais lu l’histoire au complet, mais c’était surtout la lettre qui m’avait marquée, et l’histoire dans ses grandes lignes :
Pierrot est amoureux de Colombine, mais elle le délaisse le jour où un jeune homme gai et plein de couleurs arrive.
Elle suit ce jeune homme mais il finit par l’abandonner…
De son côté Pierrot écrit une lettre à Colombine.

A TOI DE RÉDIGER …….PAPY TU SOUFFLES PAS TROP…..
Si vous êtes en panne…. voici ci-dessous celle imaginée par Michel TOURNIER

 » Colombine!

Ne m’abandonne pas ! Ne te laisse pas séduire par les couleurs chimiques et superficielles d’Arlequin ! Ce sont des couleurs toxiques, malodorantes et qui s’écaillent. Mais moi aussi j’ai mes couleurs. Seulement ce sont des couleurs vraies et profondes.

Écoute bien ces merveilleux secrets :

Ma nuit n’est pas noire, elle est bleue ! Et c’est un bleu qu’on respire.

Mon four n’est pas noir, il est doré! Et c’est un or qui se mange.

La couleur que je fais réjouit l’oeil, mais en outre elle est épaisse, substantielle, elle sent bon, elle est chaude, elle nourrit.

Je t’aime et je t’attends,

Pierrot. « 
(écrit par Michel Tournier)

AUJOURD’HUI PAPY SE SOUVIENT DE  SES COMPAGNONS QUI CHANTAIENT L’AMOUR DE PIERROT ET COLOMBINE

– PAPY VIDÉO –

AU TEMPS DE PIERROT ET COLOMBINE
Les Compagnons de la chanson chantent
« Au temps de Pierrot et Colombine »
de Jean BROUSSOLE  pour les paroles
sur la symphonie n°40 de MOZART arrangée par Waldos LOS RIOS.
Ils sont accompagnés par Raymond LEFERVRE et son orchestre.

CHOU FLEURretour sur la rubrique du même tabac

   RETRO : C’est du même tabac…..

 

Share Button