Archives par étiquette : eglises

C’est du bon boulot…. “Il a refait un enfant jésus à la Vierge Marie”

BLOC NOTE de CHOU BLANC

.

Donneurs ….Donnez au denier du culte pour protéger l’environnement de La CHOUETTE Des CLOCHERS …. et son sonneur

.

Le titre de ma rubrique  est provocateur mais vrai …!

 
Il faut toutefois remettre cette phrase dans son contexte…. car c’est l’extrait d’une facture d’une  restauration de l’église datant de 1841 (
reproduite ci dessous).
Vous noterez que par respect pour l’histoire et sans doute sa propre réputation et celle de Marie,  le sieur Lespisse avait préalablement remis une queue neuve au Saint Esprit…! Belle opération qui lui a permis avec son aide de refaire l’enfant Jésus…
Finalement il doit 24 francs au Saint Esprit..!

 

 Impertinent je le suis…… mais auriez vous cliqué sur un autre titre… NON… Ah vous voyez…..  si … peut être sur ” Pensez au dernier du culte”
Moi dans la rigolade ambiante, (
vous aviez noté, vous aussi, qu’on se marre bien dans la crise)
Moi disais je….. mon seul but est bien de vous parler du denier du culte..

Pour mieux comprendre qui paye les pâtes Panzani de Don Camillo,  je vous invite à lire le résumé de la loi sur la séparation de l’église et de l’Etat vous saurez ainsi que Pepone représentant de l’État répare les cathédrales et les églises……. mais depuis cette loi ne donne rien pour nos curés.

Pensez y … Une simple enveloppe ( si possible pleine) dans un tronc de l’église c’est facile…

PS : “Pour ceux qui font les troncs…… arrêtez une semaine ce sera votre manière de donner

 un pote âgé en actionFACTURE DES TRAVAUX DE L’ÉGLISE

 

 Mémoire de ce qui est dû à M. Lestisse, peintre-sculpteur-décorateur, pour travaux faits dans l’église de Lanviouze (Finistère) le 9 Mars 1841.

 .

• Pour avoir descendu le grand Bon Dieu de dessus le maître-autel, l’avoir lavé et nettoyé, 14 francs 10 sous
•  Pour avoir fait un nouveau râtelier pour Saint Louis et l’avoir lavé par-devant et par-derrière, 3 francs 10 sous
• Pour avoir mis un nouveau bras à Saint Etienne, lui avoir blanchi le nez et fourni une calotte pour cacher le trou qu’il avait sur la tête, 3 francs 3 sous
• Pour avoir corrigé le Pater Noster et lui avoir fait et fourni une main, un bras, deux pieds et avoir nettoyé toutes les figures, 18 francs
• Pour avoir peint et nettoyé Saint Jean-Baptiste et son mouton et lui avoir placé une corne sur le côté gauche, 5 francs

Pour avoir remis au Saint Esprit une queue neuve et avoir refait un nouveau chapeau à saint Joseph, 4 francs
Pour avoir lavé la Sainte Vierge et lui avoir refait un enfant Jésus et un bras gauche, 24 francs

• Pour avoir fourni les cordes pour peindre les Saints Anges au-dessus de l’autel, 5 francs
• Pour avoir ôté les vieux yeux des douze apôtres et les avoir remplacé par des neufs, 6 francs
• Pour avoir peint une ceinture, mis un bras et une trompette à l’ange qui est au-dessus de la chaire, 7 francs 8 sous
• Pour avoir lavé et nettoyé Saint Isidore, Sainte Barbe et Saint Nicolas et Sainte Cécile avec son violon et leur avoir fourni tout ce qui leur manquait, 20 francs 3 sous
• Pour avoir fait un diable tout neuf, l’avoir placé sous les pieds de l’Archange Saint Michel et les avoir peints tous les deux, 45 francs
• Pour avoir détruit la grande fleur de Lys, pour avoir varlopé le derrière de Saint Louis et de Charlemagne qui ne voulaient pas entrer dans leurs niches et les avoir peints et décorés tous les deux, 45 francs

Ce qui donne un total de 166 francs 40 sous pour la remise à neuf des saints de l’église de Lanviouze.

Avant cette loi du temps du concordat de 1801, les évêques français prêtaient serment civil exigé par le Concordat.La loi concernant la séparation de l’église et de l’État.

La loi de séparation des Églises et de l’État est un événement fondateur de la société française du XXe siècle.
Une loi de conciliation Adoptée à l’initiative du député socialiste Aristide Briand le 9 décembre 1905, qui prend parti en faveur d’une laïcité sans excès.

La nouvelle loi met fin au Concordat napoléonien de 1801 qui régissait les rapports entre le gouvernement français et l’Église catholique. Elle proclame la liberté de conscience et garantit le libre exercice des cultes.
Article 1er : «la République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes…».
Article 2 : «La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte…»

Par cette loi, l’État manifeste sa volonté de neutralité religieuse mais ne s’exonère pas de ses responsabilités. Il veut «garantir» à chacun les moyens d’exercer librement sa religion dans le respect de celles d’autrui

L’État n’entend en aucune façon limiter la liberté de conscience ni cantonner la religion à la sphère privée

Sur le plan financier, la loi a deux conséquences majeures :
– Les ministres des cultes (évêques, prêtres, pasteurs, rabbins…) ne sont plus rémunérés par l’État et celui-ci se désintéresse totalement de leur nomination,
– Les biens détenus précédemment par les Églises deviennent la propriété de l’État mais celui-ci se réserve le droit de les confier gratuitement aux représentants des Églises en vue de l’exercice du culte.

Pour les Églises, l’opération va s’avérer plutôt profitable :

– D’une part, les ministres du culte et en particulier les évêques vont gagner en indépendance, n’étant plus tenus de rendre des comptes à l’administration.

– D’autre part, les Églises ne vont plus avoir à leur charge l’entretien très coûteux des édifices religieux (cathédrales, églises, temples…) préexistant à la loi de 1905.

Elles ne devront plus assurer que l’entretien courant de ces édifices… Quand à ceux qu’elles seront amenées à construire après la loi de 1905, ils seront leur propriété pleine et entière.

LE SAVIEZ VOUS…!
Le 9 décembre 1905, le député socialiste Aristide Briand (43 ans) fait voter la loi concernant la séparation des Églises et de l’État. qui prend parti en faveur d’une laïcité sans excès, elle est avant tout l’achèvement d’un affrontement violent qui a duré presque 25  ans et qui a opposé deux visions de la France : la France cléricale favorable au concordat et la France républicaine et laïque.

Elle remplace le régime du concordat de 1801 qui est toujours en vigueur en Alsace-Moselle pour des raisons historiques.

La loi s’applique aux quatre confessions alors représentées en France : le catholicisme, la confession d’Augsbourg (les protestants luthériens), les réformés (les protestants calvinistes) et les israélites.

 SOURCES : hérodote.net et wikipédia

CHOU BLANC Lance un appel du coeur…c’est bien, mais vous devez être mieux informés…
Voici de quoi vous éclairer …et peut être faire le don en ligne :

Le denier de l’Église est la première ressource de l’Eglise. Elle représente 43.57% des ressources globales.

C’est une libre participation annuelle des catholiques d’un diocèse et chacun donne selon ses possibilités.

Il est destiné à assurer la vie matérielle des prêtres et la rémunération des laïcs salariés en mission dans l’Église.

En France métropolitaine, les quatres principales ressources de l’Eglise sont:
1. le denier de l’Eglise, collecté annuellement : 47.53 %;
2. la quête, collectée au cours des messes: 29.53 %;
3. le casuel, offrandes faites à l’occasion de baptêmes, mariages, enterrements: 15.5 %;
4. les offrandes de messe, dons effectués pour faire célébrer une messe à une intention particulière): 11.85 %.

Combien donner?

Vous pouvez par exemple donner l’équivalent de 1% de vos revenus annuels, ou encore 10% de votre impôt, ou bien la valeur de 2 ou 3 journées de travail. De plus, si vous êtes imposables, vous pouvez déduire 66% de votre don du montant de votre impôt.

Ainsi, en donnant 200€, vous bénéficiez d’une remise d’impôt de 132€, et votre don vous revient en fait à 68€.

POUR EN SAVOIR PLUS : Donner en ligne directement sur votre diocèse c’est possible… Comment ..?  accès à http://www.eglise.catholique.fr/ressources-annuaires/soutenir-l-eglise/le-denier-de-l-eglise.html

Chou Blanc est effectivement magnétiseurChou Blanc


2358

Share Button

AU COEUR DE SAINTES EN SAINTONGE – Volet 3 – ABBAYE AUX DAMES

logo ventre bleu et ventre à terre— NOS DÉCOUVERTES DE L’ÉTÉ —

DÉCOUVERTE DE SAINTES
Par les lascars

Ventre bleu et Ventre à terre continuent de sillonner la France.
Au delà de leurs itinéraires gourmands, nos deux lascars savent aussi découvrir les villes où le patrimoine témoigne d’une empreinte du passé qui marque la cité ….
Ils ont choisi de nous faire découvrir la ville de Saintes en Charente maritime.
– “Publié en trois volets, nous espérons que leur reportage vous donnera envie de découvrir par vous même.”

SAINTES “Mediolanum Santonum” ET SON HISTOIRE


Sur les bords tranquilles de la Charente, au cœur de Prévisualiser les modifications (s’ouvre dans une nouvelle fenêtre)la Saintonge Romane, Saintes est une cité historique exceptionnelle.

Vous avez raté les volets précédents …
pas de panique

                            Cliquez sur ventre à terre il vous y amène … ventre à terre..!ventre à terre

VOLET 1 :
SAINTES … VILLE GALLO ROMAINE.

l’Arc de Germanicus et l’amphithéâtre

ventre à terre gauche

VOLET 2 :
SAINTES … SAINT EUTROPE.

l’église  saint EUTROPE et sa crypte

LES LASCARS A SAINTES

logo ventre bleu au chou – SAINTES montre moi….VILLE GALLO ROMAINE.
l’Arc de Germanicus et l’amphithéâtre

– SAINTES ET SON PATRIMOINE RELIGIEUXmontre moi
la cathédrale saint pierre et l’église et la crypte de Saint-Eutrope

– SAINTES ET SON ABBATIALE -L’Abbaye-aux-Dames montre moi

  SAINTES ET SON ABBATIALE –

L’Abbaye aux dames

Elle fut le premier monastère de femmes en Saintonge.

ventre à terreCes femmes de pouvoir étaient moniales, portaient la crosse et frappaient la monnaie.
Le rayonnement de l’Abbaye était immense.

HISTORIQUE

l’Abbaye aux Dames a été fondée en 1047, à l’initiative de Geoffroy Martel, comte d’Anjou, et de son épouse Agnès de Bourgogne. Vers 1120-1130 l’église est agrandie avec  la construction du clocher et chantier de la façade occidentale.
Vers 1610 et 1648, deux incendies successifs causent de grands dommages.

Les bâtiments conventuels sont entièrement reconstruits sous la conduite de l’abbesse Françoise de Foix. De 1792 à 1808 L’abbaye est transformée en prison puis en caserne.Il faut attendre 1924 pour voir la ville racheter l’église et  entreprendre les premières restaurations.

C’est  en 1939 que l’église est rendue au culte

Ce n’est qu’à  partir de 1972  que la vocation musicale de l’abbaye prend son essor pour être aujourd’hui le cadre du festival international de musique de Saintes

L’Abbaye-aux-Dames, la cité musicale

Dans cet ensemble architectural où se mêlent art roman de l’abbatiale et bâtiments conventuels de style classique, l’Abbaye aux Dames a mis en œuvre un projet autour de la musique, particulièrement l’interprétation et l’a inscrit dans un réseau national et international.
Aujourd’hui, au sein de l’abbaye, la cité musicale est un lieu de formation pour les musiciens du monde entier, un lieu de spectacle et de création musicale, un lieu de spiritualité, d’hospitalité et de découvertes artistiques.

Le Festival de Saintes, le Jeune Orchestre atlantique, le programme d’éducation artistique et le site historique de l’abbaye en sont les piliers et la source de rayonnement.

LA FAÇADE OCCIDENTALE (  1130)

saintes abbaye aux dames -portail occidental

ventre à terre gauche

Cette façade est un joyau de l’art roman saintongeais, elle a été élaborée au XIIe siècle.
Elle comprend :
– au rez-de-chaussée, un portail central dépourvu de tympan sculpté et deux arcades latérales aveugles.
– au deuxième niveau, on retrouve cette organisation tripartite (en trois parties) de l’élévation.

Saintes - portail abbatiale - les trois voussuresjpg

En entrant la main de Dieu vous bénit …!

saintes abbaye aux dames -portail occidental main de Dieu

En deuxième voussure l’aigle de St Jean et le lion de
St Marc encadrent l’agneau cruciphore…

saintes abbaye aux dames -portail occidental aigle st jean

En troisième voussure le massacre des innocents

saintes -portail abbatiale - le massacre des innocents -LE CHOURISTE

Le massacre des Innocents est le nom donné à un épisode relaté dans l’Évangile selon Matthieu en même temps que la Fuite en Égypte : le meurtre de tous les enfants de moins de deux ans dans la région de Bethléem, ordonné par Hérode peu après la naissance de Jésus.
Les Églises les honorent comme martyrs

En dernière voussure les vieillards de l’apocalypse

saintes -portail abbatiale - les Vieillards de l’Apocalypse -LE CHOURISTE

Qui sont les 24 vieillards de l’Apocalypse?

Ces vieillards [Anciens] sont des êtres spirituels créés par Dieu pour qu’ils soient Ses sages et intelligents conseillers. Ils furent créés avant l’univers physique, avec les chérubins (Gabriel, Michel et Lucifer qui sont les trois seuls mentionnés dans la Bible), les séraphins, les quatre êtres vivants et les milliards d’autres anges qui sont au service de Dieu.

Pour les théologiens du Moyen Âge, ces 24 vieillards correspondaient soit aux 24 livres de l’Ancien testament, soit aux 12 prophètes et aux 12 apôtres (l’Ancienne et la Nouvelle Loi.)

L’EGLISE ET SON CLOCHER

saintes 17 ABBAYE aux dames - clocher -L’ABSIDE DE L’ ÉGLISE ET SON JARDIN

saintes 17 ABBAYE aux dames - jardins -

ventre à terre

 

 

 

 

 

Sources: SITE MAIRIE DE SAINTES
Presque toutes les photos: Ventre bleu pour la CHOUETTE
SITE ABBAYE AUX DAMES
Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px

logo ventre bleu et ventre à terreLES LASCARS

Les Découvertes de l’été“…. Font le bel été….!
et nous avons la faiblesse de le croire, de la belle ouvrage de vous le faire partager……
306

Share Button

AU COEUR DE SAINTES EN SAINTONGE – Volet 2 – SAINT EUTROPE

logo ventre bleu et ventre à terre— NOS DÉCOUVERTES DE L’ÉTÉ —

DÉCOUVERTE DE SAINTES
Par les lascars

Ventre bleu et Ventre à terre continuent de sillonner la France.
Au delà de leurs itinéraires gourmands, nos deux lascars savent aussi découvrir les villes où le patrimoine témoigne d’une empreinte du passé qui marque la cité ….
Ils ont choisi de nous faire découvrir la ville de Saintes en Charente maritime.
– “Publié en trois volets, nous espérons que leur reportage vous donnera envie de découvrir  par vous même.”

SAINTES “Mediolanum Santonum” ET SON HISTOIRE


 Sur les bords tranquilles de la Charente, au cœur de la Saintonge Romane, Saintes est une cité historique exceptionnelle.
Vous avez raté les volets précédents …
pas de panique

Cliquez sur ventre à terre il vous y amène … ventre à terre..!

ventre à terreVOLET 1  :

SAINTES … VILLE GALLO ROMAINE.
l’Arc de Germanicus et l’amphithéâtre

LES LASCARS A SAINTES

logo ventre bleu au chou

– SAINTES montre moi….VILLE GALLO ROMAINE.
l’Arc de Germanicus et l’amphithéâtre

– SAINTES ET SON PATRIMOINE RELIGIEUXmontre moi
la cathédrale saint pierre et l’église et la crypte de Saint-Eutrope

– SAINTES ET SON ABBATIALE -L’Abbaye-aux-Dames montre moi

SAINTES ET SON PATRIMOINE RELIGIEUX.

 ventre à terreLa cathédrale Saint-Pierre

Selon la tradition, la cathédrale Saint-Pierre a été élevée sur l’emplacement d’un ancien édifice chrétien du VIe siècle, œuvre de l’évêque saint Pallais.
L’édifice actuel est le résultat de nombreuses campagnes de construction et de restauration qui se s’échelonnent du XIIe au XVIIIe siècle. Il est en grande partie reconstruit à partir du milieu du XVe siècle et très peu d’éléments anciens sont conservés.

Saintes -cathédrale st Pierre -ClocherSes contreforts à pinacles, ses arcs boutants et son imposant clocher-porche haut de 72m lui donnent, de l’extérieur, une allure tout à fait gothique.

Le clocher qui abrite l’entrée dans la cathédrale est doté d’un grand portail sculpté.

La nef est couverte d’une charpente sur le vaisseau central tandis que les bas-côtés sont voûtés d’ogives.

La nef se trouve élargie par la présence de huit chapelles latérales. Le transept peu saillant, conserve dans le bras sud une coupole sur pendentifs du XIIe siècle et ouvre sur un long chevet à déambulatoire et neuf chapelles rayonnantes.

Seulement trois d’entre elles ont échappé à la destruction, parmi lesquelles la chapelle d’axe, décorée dans le style Renaissance.

Enfin, le cloître qui possède encore deux galeries du XIIIe siècle et les bâtiments conventuels accolés dans la partie méridionale parachèvent cet ensemble épiscopal hétéroclite.

 

L’ ÉGLISE DE SAINT EUTROPE ET SA CRYPTE

saintes -saint eutrope clocher coté jardins

Le vallon menant à l’amphithéâtre gallo-romain et à saint Eutrope dévoile tous ses charmes

Entre les murets fleuris des jardins familiaux, vous apercevrez de loin le clocher de saint Eutrope.

Sur les pas des pèlerins se rendant à saint Jacques de Compostelle, la balade ombragée est à elle seule un émerveillement des sens troublés par les senteurs des roses trémières.

Une dernière ascension et voilà l’église dédiée au premier évêque de Saintes.

L’histoire d’Eutrope

Eutrope convertira Eustelle, la fille du gouverneur romain qui la reniera et fera tuer le prélat.

Eutrope meurt dans une émeute, lapidé et frappé à la tête à coups de hache. Il sera enterré dans le jardin d’Eustelle et son tombeau deviendra lieu de dévotions.
Au Moyen Âge, les pèlerins cheminaient de toute la grande Aquitaine pour rendre grâce au saint évêque. Saintes constituait alors leur destination et non pas une simple étape vers Compostelle.

LE CHOURISTE

Louis XI vieillard, gravure issue de l'ouvrage Histoire de France, par François GUIZOT, France, 1875.

Louis XI vieillard, gravure issue de l’ouvrage Histoire de France, par François GUIZOT, France, 1875.

– “Pensant avoir guéri d’hydropisie grâce à Saint-Eutrope, Louis XI fera édifier au 15 ème le clocher gothique flamboyant qui domine le sanctuaire avec une flèche haute de 65 m.


Il avait une dévotion particulière pour “Monseigneur Eutrope”

L’ÉGLISE HAUTE

ventre à terre gauche

 

A moitié démolie en 1803, l’église conserve une crypte de la fin du XIe siècle

L’église a été construite à partir de 1081 sous l’impulsion de l’abbaye bourguignonne de Cluny pour abriter les reliques de l’évangélisateur de la Saintonge, saint Eutrope. Consacrée par le pape Urbain II en 1096, elle devient une étape incontournable du chemin de Compostelle.

saintes -saint eutrope eglise haute. 1jpgLa chapelle d’axe du chevet ainsi que le clocher construit sur le bras nord du transept sont l’œuvre d’une campagne de construction du XVe siècle. Les parties romanes de l’église ont servi de modèles lors de l’édification de bon nombre d’édifices religieux saintongeais au XIIe siècle.

Dans la partie haute, la sculpture des chapiteaux du transept sur lesquels on voit apparaître des figures dans des compositions complexes montre de nouvelles orientations artistiques. Réalisée vers 1110, elle prend son inspiration dans l’art de l’enluminure.
Vous y verrez deux chapiteaux historiés:

– Daniel dans la fosse aux lions
– Saint Michel pesant les âmes

 LA CRYPTE

saintes -saint eutrope eglise basse chapiteau 3

ventre à terreLa crypte ou église souterraine qui abrite le tombeau du célèbre évangélisateur des Gaules, est le monument religieux le plus ancien de la Saintonge.

Son origine remonte peut-être au VIe siècle.

Il n’est pas impossible qu’à cette époque Saint Palais, qui venait de découvrir les restes du martyr, ait fait construire un mausolée souterrain dans la ” magnifique basilique” qu’il élevait alors.

Nous savons seulement, par des textes historiques, que le Pape Urbain II, de passage à Saintes, consacra l’autel ou il officia en 1096

La crypte de saint-Eutrope est, aujourd’hui, une des plus vastes et des plus magnifiques qui existent en France. Elle n’a de comparable que celle de Chartres et Violet Le Duc a dit de son sujet :

“C’est un des exemples les plus purs de l’architecture du XIIe siècle en France. “
Le moine clunisien Benoît, qui en a tracé les plans vers l’an 1080, avait un difficile à résoudre.
Il lui fallait tout d’abord, construire un sépulcre, une nécropole, mais en même temps il était nécessaire de ménager autour du tombeau un espace suffisant pour que des foules nombreuses puissent s’y réunir.

La crypte comporte un déambulatoire et des chapelles rayonnantes, elle présente un type de voûtement original et innovant et une sculpture monumentale essentiellement décorative s’inspirant de modèles antiques romains présents en grand nombre à Saintes.

Sources: SITE MAIRIE DE SAINTES

Presque toutes les photos: Ventre bleu pour la CHOUETTE

L’église basse “Saint EUTROPE”de SAINTES d’après Charles CONNOUË

logo ventre bleu et ventre à terreLRestez svelte 160pxES LASCARS

“Les Découvertes de l’été”…. Font le bel été….! et nous avons la faiblesse de le croire, de la belle ouvrage de vous le faire partager…..

 

 

Bannière ruedesplantes 468/60px

Share Button