Archives par étiquette : dragons

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON : Sainte Marthe et la Tarasque

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON AVEC L’AIDE DE SAUROCTONES


– « Aujourd’hui c’est sainte Marthe rendons lui hommage…. « 

logo potiron smallLes sauroctones (du grec  saûros, « lézard » et ctonos, « tueur»; littéralement ce sont donc des personnages tueurs de lézards …..ou plus …..)
On y trouve  deux grandes catégories de personnes que je vous présenterai de temps en temps……Même pas peur…!


logo pote iron et saints sauroctones 60– les saints sauroctones qui sont des saints locaux dans les premiers siècles du christianisme, ayant chassé, tué, soumis ou dompté des dragons, vouivres, et cocatrix.
La grande majorité des sauroctones de France se sont trouvés christianisés et déclarés saints. Les plus connus sont sainte Marguerite et sainte Marthe pour les femmes, saint Michel et saint Georges pour les hommes.

logo pote iron et heros sauroctones 60– des héros de légendes ou de la mythologie qui se sont illustrés en affrontant les dragons ou des bête maléfiques

Dans des récits qui nous sont parvenus plusieurs héros combattent les dragons sans pour autant être devenu saint.
Voici les plus connus.

Roi Arthur tue le chapalu et d’autres dragons
– Hercule et l’Hydre de Lerne
– Apollon tue Python,
– Siegfried tue un dragon dont le sang le rend invulnérable

logo pote iron et saints sauroctones 60LES SAINTS SAUROCTONES :
Sainte Marthe et la Tarasque

Bien qu’il s’agisse généralement de chevaliers valeureux qui atteignent par là leur but, l’histoire de la religion chrétienne rapporte des histoires où des religieux (ermites, moines, saints, etc.) arrivent à dominer des dragons souvent par la seule force de leur prière et souvent à l’aide d’un simple objet (corde, écharpe) :
En dehors de l’aspect pédagogique présentant la victoire du Bien sur le Mal, cette action n’est possible que grâce à l’intégrité des saints, qui montrent ainsi par leur vie exemplaire qu’il est possible de combattre aussi bien les forces naturelles que surnaturelles.

La tradition orale et les hagiographies (l’histoire de la religion)
ont transmis la mémoire ou la légende de nombre d’entre eux.
Le sauroctone représente pour les chrétiens la victoire du christianisme sur les anciennes croyances païennes romaines, celtes ou germaniques. Ces saints sont par conséquent représentatifs de l’Église chrétienne et sont donc souvent évêques, ou du moins un religieux (moine, prêtre…)
Les représentations depuis le XVIIIe remplacent souvent le dragon par un diable. On voit souvent les statues de saint Michel par exemple transperçant le diable avec sa lance.
Cela trouverait son inspiration dans l’Apocalypse selon saint Jean (version orthodoxe) décrivant Satan comme un grand dragon, entouré de flammes rouges avec sept têtes et dix cornes.Le sauroctone représente non seulement le combat contre le diable, mais continue aussi de représenter le combat contre les forces naturelles (inondations, épidémies…).

 

logo potiron suivez moiEn Provence sainte Marthe dompte la tarasque

C’est à Tarascon sur les rives du Rhône que sainte Marthe est devenue célèbre en neutralisant par aspersion d’eau bénite un dragon que l’on nommait en ces lieux Tarasque.

La légende de la Tarasque

La Tarasque est un monstre amphibie dont l’aspect est décrit en détail dans « La légende dorée » de Jacques de Voragine.
« Il y avait à cette époque […] un dragon moitié animal-moitié poisson, plus épais qu’un boeuf, plus long qu’un cheval avec des dents semblables à des épées et grosses comme des cornes, qui était armé de chaque côté de deux boucliers. »

La Tarasque répandait la terreur autour de Tarascon. Hantant le Rhône, la bête perturbait la navigation et se plaisait à faire chavirer les navires. Lors de ses incursions sur les rives du fleuve, au temps où la forêt était encore dense, elle dévorait moutons, enfants et bergers. C’est à Sainte Marthe que revient l’honneur d’avoir dompté le dragon.

logo un problèmeLe peuple demanda à Marthe de le délivrer de la bête. La sainte aurait alors dompté miraculeusement le dragon par un simple signe de croix. Une autre version de la légende rapporte que c’est en l’aspergeant d’eau bénite qu’elle le maîtrisa.
Mais on s’entend pour dire qu’après la sainte intervention, le monstre devint doux comme un agneau.
Marthe l’attacha avec sa ceinture et, docile comme un chien en laisse, la Tarasque fut livrée au peuple qui la fit périr à coups de lames et de pierres.

LA LÉGENDE COMPLÈTE POUR VOS CHOUPINETS:
Il y a très longtemps, à l’endroit où s’éleva plus tard le château du roi René, se dressait un rocher dont les pentes plongeaient dans les eaux profondes du Rhône.
À quelques pieds en dessous de la surface, béait un large trou.
Et, dans ce trou, se tapissait un monstre aussi laid que cruel que les habitants de ce lieu redoutaient plus que tout

logo potiron smallLA POTE IRON

 

 

Share Button

LES CHOUPINETS AU ROYAUME DES SACRES DRAGONS …VERTS

CHOUONS ENSEMBLE
par Chou fleur

C’est mercredi les choupinets et les choupinettes voilà de quoi jouer avec Papy et Mamy et s’instruire parfois….

PAPY me dit :
–  » Cette semaine en pince pour la couleur verte …..transportons nous au royaume de CAMELOT avec les sacrés dragons verts … Oui auprès ces bestioles vertes…… comme quand tu étais petit….
« 

– Quand il me dit: « quand j’étais petit….. Eh bé quand je regarde les traits qu’il trace sur son mur pour me voir grandir….
Je me dis que c’est pas si loin tout ça … »

barre verte

LES AVENTURES DES DRAGONS SACRES

 SPÉCIAL PAPY SISTER

barre verte

« Sacrés Dragons » est un dessin animé produit en 1992, créé notamment par Terry Jones (également à l’origine des fameux Monty Pythons).
Il raconte les aventures déjantées des dragons du royaume de Camelot, convoité par le comte Geoffroid et ses sbires, qui utilisera tous les plans démoniaques inimaginables pour parvenir à ses fins.

barre verte

CHOU FLEURretour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON : Hercule et l’hydre de Lerne

LE POTE IRON CHASSEUR DE DRAGON AVEC L’AIDE DE SAUROCTONES

logo potiron smallLes sauroctones (du grec saûros, « lézard » et ctonos, « tueur»; littéralement ce sont donc des personnages tueurs de lézards …..ou plus …..)
On y trouve deux grandes catégories de personnes que je vous présente en alternance ……  Même pas peur…!


logo pote iron et saints sauroctones 60– les saints sauroctones qui sont des saints locaux dans les premiers siècles du christianisme, ayant chassé, tué, soumis ou dompté des dragons, vouivres, et cocatrix.
La grande majorité des sauroctones de France se sont trouvés christianisés et déclarés saints. Les plus connus sont sainte Marguerite et sainte Marthe pour les femmes, saint Michel et saint Georges pour les hommes.

logo pote iron et heros sauroctones 60– des héros de légendes ou de la mythologie qui se sont illustrés en affrontant les dragons ou des bête maléfiques

Dans des récits qui nous sont parvenus plusieurs héros combattent les dragons sans pour autant être devenu saint.
Voici les plus connus.

Roi Arthur tue le chapalu et d’autres dragons
– Hercule et l’Hydre de Lerne
– Apollon tue Python,
– Siegfried tue un dragon dont le sang le rend invulnérable

logo pote iron et heros sauroctones 60
LES HEROS  SAUROCTONES :
Hercule et l’hydre de Lerne

– Parmi  les douze travaux d’Hercule  le deuxième travail qu’il dut accomplir  fut de tuer l’hydre de Lerne.

Hércule et l'hydre

Hércule et l’hydre, huile sur toile, Zurbarán, 1637.

 


L’hydre était un énorme dragon au corps de reptile surmonté de neuf têtes.

Elle vivait dans le sombre marais de Lerne. Son haleine était empoisonnée et elle ravageait la campagne environnante

 

HERCULE partit à sa rencontre
en logo potiron suivez moicompagnie de
Iolas, qui conduisait le char du héros.
Ils se retrouvèrent bientôt au bord du marais….

L’hydre de Lerne, monstre au corps de crustacé (de dragon ou de chien selon les sources) à qui l’on attribue de 5 à 100 têtes dont l’une est immortelle.
Son repaire se trouve dans le marais de Lerne, tourbière sans fond dans laquelle disparaissent de nombreux téméraires…

Hércule et l'hydre

Hércule et l’hydre, bronze, anonyme, milieu XVIe siècle.

Guidé par son neveu Iolas, HERCULE arrive dans la région désolée de Lerne.
Ne voyant ni âme qui vive, il contraint le monstre à sortir de son antre en décochant des flèches enflammées sur les roseaux avoisinants ; effrayée par les flammes, la bête surgit sous un platane.
HERCULE se lance vers l’hydre, sa massue en main, et retenant son souffle. Mais tandis que s’enroule la queue de la bête le long de sa jambe, le héros s’aperçoit avec horreur que pour chaque tête qu’il écrasait, deux ou trois repoussaient.

logo un problèmeEnragé par ce phénomène et pincé au pied par un énorme crabe venu porter secours à l’hydre, HERCULE demande le renfort de Iolas ; ce dernier trouve rapidement une solution : pour empêcher que les têtes ne repoussent, il suffit de brûler les blessures au fur et à mesure qu’on les coupe.

Il embrase alors la forêt avoisinante afin d’y recueillir des brandons ardents.

Hércule lutte contre l'hydre

Hércule lutte contre l’hydre, lécythe à figures noires, peinture de Diosphos, Ve siècle av. J.-C.

A partir de ce moment les deux hommes joignent leurs forces : HERCULE s’arme d’une serpe d’or et tranche de sa force légendaire les innombrables têtes tandis que son neveu cautérise de ses tisons les chairs ensanglantées évitant ainsi qu’elles se régénèrent…
Il reste alors à se débarrasser de l’ultime et immortelle tête de l’hydre que le héros frappe avec la même rage qu’antérieurement et qu’il enterre au plus vite, encore vibrante de sifflements perçants, sous un gros rocher.
On raconte que, de nos jours, on peut encore entendre les terribles grondements de l’impérissable crâne envahir la contrée de Lerne.

Quand le calme revient enfin envahir le marais, HERCULE se penche sur le corps inerte et mutilé du monstre, l’ouvre de haut en bas et trempe chaque pointe de ses flèches dans le venin de ses entrailles :
dès ce moment, la moindre blessure causée par l’une de ces flèches empoisonnées entraînerait une mort certaine chez les mortels et des blessures incurables chez les immortels.

Mais HERCULE ignorait que le poison qu’il venait de prélever de l’hydre serait un jour la cause indirecte de sa mort.

HERCULE s’en retourna à la cour d’Eurysthée qui refusa de compter cet exploit au nombre des Travaux, sous prétexte qu’il avait bénéficié d’une aide extérieure.

logo un problèmeVous avez peut être oublié  quelques uns de 12  travaux d’Hercule..
Pas de panique… La CHOUETTE les détient tous en archives
car nous les avons déjà publiés… et même plus …!
En effet,  vous pourrez retrouver l’index des 12 publications où par simple clic sur un lien vous accéderez à chacun d’eux…!

LES 12 TRAVAUX POUR VOS CHOUPINETS:
Le tableau récapitulatif les attend…

logo potiron smallLA POTE IRON

Share Button