Archives par étiquette : dos de mayo

L’ART ET LA PALETTE : Goya – El tres de mayo

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion:

Tres de mayo  –  Francisco de Goya,

Francisco José de Goya y Lucientes, dit Francisco de Goya, né le à Fuendetodos, près de Saragosse, et mort le à Bordeaux, en France, est un peintre et graveur espagnol.

Son œuvre inclut des peintures de chevalet, des peintures murales, des gravures et des dessins.

Il introduisit plusieurs ruptures stylistiques qui initièrent le romantisme et annoncèrent le début de la peinture contemporaine. L’art goyesque est considéré comme précurseur des avant-gardes picturales du XXe siècle.

Peinte en 1814 par Francisco GOYA et conservée au musée du Prado à Madrid,

Tres de mayo ou el tres de mayo de 1808 en Madrid,
soit « Le trois mai 1808 à Madrid »)

C’est un tableau renommé du peintre espagnol Francisco de Goya. Peinte en 1814 et conservée au musée du Prado à Madrid.
Cette toile est également connue sous le nom Les Fusillades du 3 mai ou en espagnol sous le nom de Los fusilamientos de la montaña del Príncipe Pío

Ce tableau est la suite directe des événements décrits par Dos de mayo.

LE CHOURISTEEl dos de mayo de 1808 en Madrid, soit en français « Le deux mai 1808 à Madrid ») ou La Charge des mamelouks est un célèbre tableau du peintre espagnol Francisco Goya. Il forme un diptyque avec le tableau Tres de Mayo qui représente les exécutions des insurgés par les soldats français.

Ce tableau peint en 1814 représente une scène ayant eu lieu le à Madrid, lors du soulèvement du Dos de Mayo, une révolte contre Joseph Bonaparte, frère de Napoléon Bonaparte.

Celui-ci, pour envahir le Portugal, avait occupé l’Espagne en 1808, contraint le roi d’Espagne à abdiquer, puis donné son trône à son frère Joseph qui devint par la suite roi d’Espagne sous le nom de Joseph Ier.

Sur ce tableau, les patriotes espagnols s’attaquent aux mamelouks de la Garde impériale, des mercenaires égyptiens combattant aux côtés de l’armée française.

Les Espagnols sont à terre alors que l’armée française est sur de grands chevaux ce qui montre encore l’inégalité. Cette révolte est écrasée dans le sang par l’armée d’occupation.

Goya n’a pas assisté à une scène telle que celle-ci : il l’a peinte d’après des témoignages qu’il a entendus à ce sujet. Il a ainsi voulu rendre hommage aux résistants espagnols.

logo lardon DDans la nuit du 2 au les soldats français — en représailles à la révolte du 2 mai — exécutent les combattants espagnols faits prisonniers au cours de la bataille.
Les toiles Dos de mayo et Tres de mayo ont toutes deux été commissionnées par le gouvernement provisoire espagnol sur suggestion de Goya.

Le sujet de la toile, sa présentation ainsi que l’émotion qu’elle dégage font de cette toile l’une des représentations les plus connues de la dénonciation des horreurs liées à la guerre.
Bien que s’inspirant en partie d’œuvres d’art l’ayant précédé, Tres de mayo marque une rupture par rapport aux conventions de l’époque. Cette toile diverge des représentations traditionnelles de la guerre dépeintes dans l’art occidental et est reconnue comme l’une des premières toiles de l’ère moderne.
Selon l’historien de l’art Kenneth Clark, Tres de mayo est « la première grande toile qui peut être qualifiée de révolutionnaire dans tous les sens du terme : par son style, son sujet et son intention ».

« Le peuple de Madrid abusé s’est laissé entraîner à la révolte et au meurtre » note le Joachim Murat, chef des armées de Napoléon en Espagne.
Il poursuit : « Du sang français a coulé. Il demande à être vengé».
Tous les Espagnols en armes faits prisonniers lors de la révolte sont fusillés.
Environ 400 personnes sont exécutées.

PAPY VIDÉO VA PLUS LOIN POUR VOUS SUR

LE 2 MAI 1808

2 mai 1808 : les Espagnols contre Napoléon (1/2).
Un jour dans l’histoire sur Canal Académie de Laëtitia de Witt avec Thierry Lentz (historien).
27 avril 2008 Madrid se soulève contre les Français.
Dans la série de portraits et d’éphémérides consacrés à la guerre espagnole de Napoléon, Thierry Lentz, directeur de la Fondation Napoléon et auteur de plusieurs ouvrages sur le Consulat et l’Empire, revient sur l’insurrection madrilène du 2 mai 1808.

 SOURCE :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Dos_de_mayo   –

https://fr.wikipedia.org/wiki/Tres_de_mayo

LE logo lardon 1LARDON

Share Button