Archives par étiquette : dialogue

Dialogue avec mon peintre jardinier

logo art et palette peinture 2016

L’ART ET LA PALETTE AUX CHOUX

« Le beau est dans la nature, et se rencontre dans la réalité sous les formes les plus diverses.
Dès qu’on l’y trouve, il appartient à l’art, ou plutôt à l’artiste qui sait l’y voir. »


Ainsi s’exprimait Courbet le jour de noël 1861 devant l’auditoire de jeunes artistes de son atelier éphémère de la rue Notre-Dame-des-Champs à Paris.

Aujourd’hui l’art et la palette aux choux est entre cinéma et peinture car l’ouverture de l’exposition  de notre ami Gérard FALLY peintre jardinier nous donne l’occasion de revoir quelques unes de ses toiles en invitant ceux qui sont proche de  Meung sur Loire à nous représenter pour les admirer.

La peinture  de GERARD FALLY C’est un Hymne au potager

Tout ceux qui croient que Gérard et moi sommes de vieux potes et que je ne loupe aucune occasion d’entretenir mon amitié avec lui  se trompent….

Je ne connais pas Gérard Fally …!!
Je suis simplement tombé amoureux de ses toiles exposées dans un restaurant de TOURS où j’étais en vacances.
Ce jour là, ce sacré peintre jardinier m’a gâché mon entrecôte… j’ai dévoré tous les légumes qui étaient autour de moi…..

Ma germaine m’a dit…Tu dois le remercier de t’avoir fait apprécier les fruits et légumes sans lui….
Tu serais  déjà mort….!!

Alors merci docteur FALLY..!

porteur de bonheurchou et tomates      Art pictural-art potager, une relation existe-t-elle entre ces deux démarches qui, au premier abord, semblent étrangères l’une à l’autre.
Regardant les œuvres de Gérard Fally, l’on comprend un tel rapprochement. Avec intelligence et créativité, il assemble sur la toile fruits et légumes vivants et tentants, il exalte leur beauté simple et naturelle. Sous la lumière vibrent les couleurs, rouge et orangé lorsque le peintre assemble des tomates et poivrons en farandole ; vert nuancé pour des poires aux courbes élégantes, sagement rangées sur une étagère nappée de blanc. Elles semblent se parler ou, au contraire, s’ignorer ; l’artiste leur confère une réelle personnalité. Ou encore ce sont des fleurs à la lumineuse blancheur, éclatantes de pureté. Loin d’évoquer platement ce thème, Gérard Fally communique une grande présence à ces fruits et légumes.
Avec minutie, il peint un peu à la manière du trompe-l’oeil, s’attarde au détail entre un réalisme évident et poésie. D’une botte de raves, il compose un bouquet multicolore, élégant et il nous tente avec des fraises à l’apparence si savoureuse dans une composition rustique et délicate à la fois, dans laquelle la lumière irrigue fruits et pots. A travers ces propositions, on devine l’attirance du peintre pour la nature et ses produits révélés en une matière raffinée et une palette rutilante ou atténuée. Hymne au potager, cette oeuvre sereine réjouit par sa fantaisie et sa rigueur conjuguées.

Nicole Lamothe. Univers des Arts, mai 2009
cibler d’autres œuvres – cliquez pour d’autres œuvres
Pour aider mes potes âgés à entrer dans le régime fruits et légumes voici une visite guidée des oeuvres de.. de .. de.. l’ami GERARD.
     

barre verte

« Parce que c’était lui parce que c’était moi »

Le cinéma a dit maintes fois cette phrase de Montaigne à son ami La Boétie…
Mais jamais comme  JEAN BECKER  dans dialogue avec mon jardinier où
Daniel Auteuil et Jean Pierre Darroussin sont deux amis….. NATURE… !

bestiole des potagers resistant et inépuisableA revoir en VOD …. entre amis..!!!

L’ histoire…

Ayant acquis une honnête réputation de peintre parisien, un quinquagénaire fait retour aux sources et revient dans le centre de la France profonde prendre possession de la maison de sa jeunesse.
Autour de la bâtisse s’étend un assez grand terrain qu’il n’aura ni le goût ni le talent d’entretenir. Aussi fait-il appel à candidature, par voie d’annonce locale.
Le premier candidat (qui sera le bon) est un ancien complice de la communale, perdu de vue et ainsi miraculeusement retrouvé.
Il sera le JARDINIER.
Le côtoyant au long des jours le PEINTRE découvre par touches impressionnistes un homme qui d’abord l’intrigue puis l’émerveille par la franchise et la simplicité de son regard sur le monde.
Sa vie est jalonnée de repères simples.
Bonheur sans éclat. Aucune aigreur, nulle jalousie chez le jardinier. Et ses héros sont toujours des gens modestes.

 

Son système de valeurs passe par un unique critère qui, consciemment ou non, lui tient lieu d’étalon pour juger des choses et des gens : le bon sens. L’art lui-même que pratique son ami ne trouve grâce à ses yeux qu’après des heures d’observation discrète…

 

Ainsi ils poursuivent une sorte d’adolescence tardive et fraternelle, qui mêle tout ensemble leurs familles, leurs savoirs, les carottes, les citrouilles, la vie, la mort, le voyage en avion, les groseilliers, les goûts et les couleurs. Et de tout revoir avec les yeux de l’autre, chacun renouvelle le spectacle du monde.

Sans tapage, ils nous invitent dans leur découverte du quotidien à «partager», autre sésame du jardinier qui fait pousser pour offrir, comme le peintre peint pour montrer.
Henri Cueco, peintre lui-même et chroniqueur radio sensible à la vie des humbles nous offre là une histoire d’amitié attachante et simple comme une histoire d’amour.

barre verte

 CHOU BLANC

Share Button

LIVRES: Le témoignage d’un médium… Une Peur ou « Un souffle vers l’éternité »

pour les amoureux de  la littérature Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….
Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

Un Souffle vers l’éternité,

Patricia Darré
Michel LAFON
(Janvier 2012 ; 189 pages 16€)

EXISTE EN COLLECTION: J’AI LU..5€50

Parler avec les morts ? Une journaliste témoigne…

Journaliste à Radio-France, Patricia Darré mène une vie tout à fait normale lorsqu’un curieux événement transforme son existence. Depuis, elle serait devenue un « intermédiaire » entre le monde des morts et celui des vivants.
Depuis … »Elle aide les âmes errantes à s’ élever vers la lumière.« 

 

Journaliste à Radio-France et mère d’un petit garçon depuis quelques semaines, Patricia Darré mène une vie tout à fait normale dans son Berry natal, quand une nuit de septembre 1995, un curieux événement transforme son existence.

Au creux de son oreille, une voix  lui ordonne : « Lève-toi et prends un papier et écris. »
Sans comprendre ce qu’il lui arrive, Patricia, pourtant effrayée, s’exécute. « Soudain ma main part à toute vitesse : ce n’est pas mon écriture, les mots se touchent et il y a beaucoup de fautes d’orthographe. Haletante, la peur au ventre, je griffonne la feuille comme si j’étais prise de convulsions.
Au bout de quelques lignes, ma main s’arrête. Je reprends mon souffle et déchiffre le message :
« A partir de maintenant, tu es en contact avec l’autre dimension (…) Tu ne le feras pas quand tu voudras mais quand cela sera nécessaire. »

Depuis 17 ans, Patricia Darré serait devenue un « intermédiaire » entre le monde des morts et celui des vivants.
Elle affirme secourir les esprits perdus en les aidant à s’élever vers la lumière. Elle met également sa « possibilité » – c’est ainsi qu’elle appelle cette faculté médiumnique – gratuitement au service de ceux qui ont besoin d’entrer en contact avec un proche disparu « soit parce qu’ils veulent se sentir rassurés soit pour régler un éventuel contentieux qui apaisera leur conscience ».
A travers ce livre qui relate quelques-unes de ses expériences avec l’autre monde, Patricia nous explique également comment nous libérer de nos peurs, et de nos attaches trop matérialistes pour devenir les artisans de notre propre bonheur.

Rencontre avec une femme pétillante et exceptionnelle, convaincue qu’il existe bel et bien une vie après la mort:

manosdeluna.jpgExtrait de son interview – ( revue trimestrielle INEXPLORE)

« …. je me suis demandé ce qu’il se passait, ce que j’avais bien pu boire ou manger. Puis, quand j’ai vu que ça perdurait, je me suis immédiatement rendue chez le psy. (…..)
Après m’avoir écoutée, il m’a donné un papier et un stylo en me demandant, dans la mesure du possible évidemment, de reproduire ce phénomène d’écriture automatique. Ma main est immédiatement partie toute seule. Le message racontait en détails des événements marquants de la vie de mon psy.
Il m’a dit : « Madame, vous n’êtes pas schizophrène. Vous semblez être médium et ce n’est pas de mon ressort ! ».

Même si je ne comprenais pas ce qui m’arrivait, même si j’avais peur, je trouvais toutefois cette sensation plutôt agréable…. Comme une douce énergie. »……

LE CHOURISTE
CE LIVRE VOUS AIDERA :

« Forte de ses expériences, elle nous explique aussi comment nous pouvons nous libérer de nos peurs, de nos attaches trop matérialistes, pour devenir les artisans de notre propre bonheur. »    

barre bleue

ILS L’ONT DIT SUR LE NET
par jenna
Montélimar, 30/01/2013

« un livre pour ceux qui cherchent style très simple et facile à lire. Pour ceux qui s’interrogent et sont dans l’affliction. L’auteur ne cherche pas à convaincre, elle ne veut pas argumenter; pourquoi faire puisqu’elle a vécu ce dont elle relate et qui peut être d’un grand réconfort et une grande révélation pour ceux qui cherchent.  »
barre bleue
Chou Blanc est  effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC  retour sur la rubrique du même tabac

    RETRO :
C’est du même tabac…..

283

Share Button