Archives par étiquette : developpement personnel

ALIMENTATION ET CANCER

Meilleurs complements alimentaires

logo com pote comnunique LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

littel com poteDans ma rubrique , je veux, cette semaine,
avec le docteur Jean-Christophe Charrié vous
parler
de NOTRE ALIMENTATION…!
et de son
régime  » anticancer  »  …

  « De tes aliments tu feras ta médecine » – Hippocrate


Jean-Christophe Charrié

« Les clés de l’alimentation anti-cancer« 

 

littel com potePour ce médecin généraliste, c’est une évidence et un constat quotidien:
Ce que nous mangeons peut tenir à distance les maladies, et nous soulager aussi bien que certains médicaments.
Certains des principes alimentaires proposés par Jean-Christophe Charrié,
médecin généraliste, sont communs à d’autres régimes
– comme dans la méthode Seignalet, les laitages sont exclus, par exemple.
Mais ils s’inscrivent dans une approche et dans un raisonnement résolument différents, car ils prennent en compte l’interaction des aliments avec le système hormonal et neurovégétatif de chacun.


Vous accompagnez de nombreux patients atteints de cancer.
Ceux qui respectent vos consignes se portent-ils mieux?

J.-C C. : Cette maladie est évidemment plurifactorielle, de même que sa guérison.
Cependant, on sous-estime le poids de l’alimentation.
En parallèle des traitements classiques, les personnes qui respectent ces conseils se portent généralement mieux.
Un de mes patients est atteint d’un cancer du pancréas métastasé depuis cinq ans, contenu par une chimiothérapie spécifique qui stabilise sa maladie. Il suit mes consignes alimentaires, mais lorsqu’il oublie sa maladie et fait des écarts, ses marqueurs se multiplient par dix … puis reviennent à leurs taux initiaux dès qu’il reprend strictement son régime.
Une autre de mes patientes avait une tumeur au sein qu’elle n’a pu faire opérer du fait de son allergie  aux anesthésiants.
Elle observe donc très strictement ce régime, en parallèle à un traitement à base de plantes. Alors que l’hôpital lui prédisait quelques mois de vie, elle est toujours là, pleine d’entrain, plus de cinq ans après le diagnostic de son cancer.
Elle vient d’ailleurs d’écrire avec moi un livre de plus de cent cinquante recettes anticancer, qu’elle a élaborées à partir de mes conseils.

littel com poteQuelle est la spécificité de votre régime « anticancer » ?

J.-C.C. : Il faut commencer par éviter de nourrir les cellules cancéreuses, ce qui passe par .
l’éviction complète de toute forme de sucre, y compris les édulcorants.
Seul le sirop d’agave est un compromis acceptable, en petite quantité, car il est riche en fructose et ne met pas en marche les mêmes mécanismes liés à l’insuline.
Il faut ensuite adopter un régime anti inflammatoire d’épargne pancréatique, car l’inflammation fait le lit du cancer.
Enfin, j’invite à supprimer les aliments à action hormonale stimulante (gelée royale, soja, lin, fenouil, luzerne, lait et flocons d’avoine, algues alimentaires d’eau de mer, ail en excès, gingembre .. .) ainsi que les plantes à action hormonale (sauge, angélique, houblon,anis, estragon, coriandre, réglisse, souci,safran, cyprès, ginseng, basilic, sureau noir, saule blanc,
livèche .. .).

Dans de nombreux régimes anticancer, les vertus des aliments choisis ou exclus ne sont pas considérées de manière assez globale, mais à partir de telle ou telle molécule ayant démontré des propriétés anticancéreuses.
Ce qui amène à en conseiller certains qui, globalement, favorisent la maladie.
Ainsi, le gingembre, préconisé contre les nausées induites par les chimiothérapies, comporte une molécule anti nausée très efficace, mais l’aliment dans sa globalité favorise la multiplication cellulaire. On l’évitera donc en cas de cancer.

De même, j’interdis à mes patients le ginseng ou la gelée royale. Trop souvent conseillée après une chimio pour reprendre des forces, cette dernière peut favoriser la croissance des cellules
cancéreuses et la multiplication cellulaire.

 

 

 

Les clés de l’alimentation anti-cancer et maladies inflammatoires, infectieuses,
auto-immunes… 
Poche – 
Jean-Christophe Charrié Excellent livre avec une partie théorique indispensable pour
comprendre ce qu’on fait et une partie pratique avec de bonnes recettes.
Facile à lire, accessible à tous , nul besoin de posséder des connaissances médicales approfondies pour comprendre les enjeux d’une alimentation saine dans la lutte anti cancer et les maladies inflammatoires génératrices de nos douleurs.
Les recettes claires et pas trop compliquées vous ouvrent à d’autres façons de se nourrir
Ce livre explique clairement et simplement les conséquences de nos habitudes alimentaires sur notre santé et en particulier sur celle des malades du cancer, des dégénérescences mentales et les maladies inflammatoires ou auto-immunes.
Offrez vous cette merveille ou offrez le à vos amis, ceux que vous voulez garder!

UNE ÉTUDE A CONFIRMER
BIO CONTRE CANCER
Une étude  menée par des épidémiologistes de l’Institut national de la recherche agronomique (Inra) suggère une « diminution de 25 % du risque
de cancer ( tous types confondus) observée chez les consommateurs « réguliers » d’aliment bio comparé aux consommateurs plus « occasionnels »» ..

Elle porte sur 68946 personnes suivies de 2009 à 2016 via l’étude Nutri-santé et repartie en quatre groupes selon leur fréquence de consommation de produits bio.
Au cours de cette période et sur ce panel, 1340 nouveaux cas de cancers ont été enregistrés, avec 2,1 % de malades parmi les mangeurs occasionnels de bio et  1,5 % chez les plus gros consommateurs …
De ce fait  ce 25% se rapporte en réalité à un nombre très faible de cancers.

Et comme les auteurs de l’étude le précisent, ces données doivent être confirmées par d’autres enquêtes sur d’autres populations.
En attendant, il faut continuer de manger des fruits et légumes: bio ou conventionnels, leur effet protecteur vis à vis des cancers n’est, pour le coup, plus à démontrer .

Cuisinez pour avoir 80% de légumes dans vos plats

SOURCES :
60 millions de consommateurs
PSYCHOLOGIES MAGAZINE
Epicerie et saveursduo compoteCOM’POTE

Share Button

Le rire, une arme de manager

code promo ruedesplantes

Bannière ruedesplantes 468/60px

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC NOTE
de Choucaline


« 
Les capacités de notre cerveau:
A SAVOIR RIRE

.
Le rire, Un baromètre pour l’entreprise

«Le Loup de Wall Street», Martin Scorsese, 2013 / DR

Des auteurs américains expliquent que l’humour est non seulement un outil, mais aussi un baromètre de l’état de santé et du bon fonctionnement d’une entreprise.
En effet, parce qu’il place les individus dans une disposition d’esprit favorable et ouverte aux autres, il améliore la coopération, la performance et la cohésion d’équipe.

Il favorise également la productivité, la compréhension et la persuasion.
Ainsi, 97% des directeurs d’entreprise interrogés dans le cadre de cette enquête américaine ont affirmé que l’humour était utile dans le business, et 60% que le sens de l’humour était déterminant dans la capacité d’un individu à conclure des affaires.

Observer un problème à travers le prisme de l’humour permet non seulement de prendre de la hauteur, mais aussi de voir la réalité différemment et d’explorer des pistes de solutions ingénieuses.
L’humour aide également à se concentrer dans les moments de fatigue, voire d’inconfort.

Selon une étude britanniques, quinze minutes de rire par jour augmentent de 10% la tolérance à la douleur.

Un enfant rit 400 fois par jour,
un adulte 20 fois

Pour le psychologue Norman Dixon, l’humour se serait même développé chez les êtres humains pour leur permettre de faire face à des situations stressantes.
Malheureusement, avec le temps, nous perdons peu à peu notre capacité à rire.
Ainsi, un enfant rit en moyenne 400 fois par jour, contre une vingtaine de fois chez l’adulte.

Les unités de soins cardiaques dans lesquelles les infirmières sont déprimées enregistrent des taux de mortalité des patients plus élevés que celles où l’ambiance de travail est bonne

On a en effet constaté que dans les unités de soins cardiaques dans lesquelles les infirmières sont déprimées enregistrent des taux de mortalité des patients plus élevés que celles où l’ambiance de travail est bonne.
Ainsi, un travail bien fait ne requiert pas un esprit sérieux.
On entend dire « Il n’y a que les gens qui aiment rire qui sont sérieux.
Les autres se prennent au sérieux.»

Rire, une arme du management

Bien manié, l’humour est également une puissante arme managériale. Ne dit-on pas que le rire désarme? On dit  que les managers qui savent utiliser l’humour à bon escient sont fédérateurs et beaucoup plus appréciés que les autres.

En dépit des nombreux bienfaits du rire, celui-ci fait encore largement défaut dans certaines entreprises.
Pourquoi? «Pour beaucoup de salariés, l’entreprise reste un monde sérieux où plaisanter est mal vu», explique, rigologue expert.
«Les managers craignent par ailleurs que leur équipe ne désavoue leur autorité.
Pourtant, un patron qui sait manier l’humour inspire tout autant de respect et d’admiration, si ce n’est plus, qu’un patron distant et froid.»

Dans les pays anglo-saxons, où le rire a davantage droit de cité dans l’environnement de travail, les managers occupant les plus hautes fonctions font souvent preuve d’humour et d’autodérision.

LA RIGOLOTHERAPIE
c’est pas une blague


Jacques Salomé – Contes à aimer… Contes à s’aimer

7.90 EUROS
Les contes, nous le savons maintenant, nous aident à guérir. Ils permettent de nommer l’indicible, de dénouer les contradictions, de réparer les blessures de notre histoire présente et passée. Ils nous aident à grandir, à croître et à nous harmoniser. Ils favorisent à l’intérieur de nous la réconciliation entre différents états de notre condition humaine, le psychisme, le corps et l’esprit qui parfois se révèlent antagonistes et contradictoires. Ils contiennent des mots qui nous enveloppent, nous caressent et nous serrent dans une amicale clarté ; ils nous proposent des associations qui nous illuminent dans une limpide atmosphère et nous déposent, plus apaisés, aux confins de l’imaginaire et du réel
https://amzn.to/2qlzAA0
ILS L’ONT DIT SUR LE NET
Petit livre qui se lit très facilement et se comprend tout aussi facilement tout en faisant réfléchir. Je ne regrette pas cette lecture qui remet du baume au cœur.
Meilleur commentaire critique
Alors pour ma part, ce livre est une « tuerie » ! j’ai adoré !! Dans mon métier, je me sers beaucoup des métaphores, ces petits contes qui tiennent souvent sur une page recto verso ou deux, sont très rapides à lire, et c’est comme une compréhension direct qui nous saute à la conscience LE CHOURISTEMeilleur commentaire positif
Ces contes véhiculent de belles idées sur le principe de l’amour, du pardon,.. enfin sur toutes les belles valeurs humaines qui nous manquent de plus en plus de nos jours !
par contre, je trouve les récits un peu lourds et compliqués, ils mériteraient d’être écrits de façon plus légère, les textes y gagneraient !!

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINESanté animaux

Share Button

COLINE : C’est la faute à personne…


VETEMENTS ET ACCESSOIRES         FETE DES MERES              VOYAGES VALISES


Le Blog note 
de  Coline


L’EMPLOI DU PRONOM INDÉFINI…

Il était une fois quatre individus qu’on appelait ; Tout le monde – Quelqu’un – Chacun – et Personne.

Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu’un le ferait.
Chacun pouvait l’avoir fait, mais en réalité Personne ne le fit.

Quelqu’un se fâcha car c’était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu’un le ferait…

En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n’avait fait ce que Quelqu’un aurait pu faire.

*** MORALITÉ ***

Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu’il doit sans nourrir l’espoir
Que Quelqu’un le fera à sa place …
Car l’expérience montre que
Là où on attend Quelqu’un,
Généralement on ne trouve Personne !

Je le publie pour tout le monde afin que chacun puisse l’envoyer à quelqu’un sans oublier personne


Share Button