Archives par étiquette : dessins humoristiques

Croquer le marmot


VETEMENTS ET ACCESSOIRES SANTÉ ET SOINS DU CORPS VOYAGES VALISES

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques (la maladie est grave… !) on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur donner du vocabulaire de ma grand-mère impotente.

Vu leur sénilité précoce ( non y a que ça qui est précoce ) nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des mots ….. aujourd’hui enrichissons nous de nos expressions populaires

 

Croquer le marmot   ….. 

C’est attendre fort longtemps

Du temps de la féodalité, lorsqu’un vassal allait rendre hommage à son seigneur, il devait, en l’absence de celui-ci, réciter à sa porte, comme il l’eût fait en sa présence, les formules de l’hommage et baiser à plusieurs reprises le verrou, la serrure ou le heurtoir appelé marmot à cause de la figure pittoresque qui y était ordinairement représentée (le mot marmot est le nom qu’on donnait aussi aux petits singes comme aux petits garçons, d’où l’expression marmotter, pour parler d’une façon inintelligible entre ses dents).

Un heurtoir

un heurtoir

En marmottant ces formules il semblait murmurer de dépit et, en baisant le marmot, il avait l’air de vouloir le dévorer ou le croquer.
Ce qui est d’autant plus exact, c’est que l’on dit bien encore : Manger de baisers un petit enfant pour l’accabler de caresses.

Les Italiens disent : Mangiare i catenacci, ce qui signifie manger les cadenas ou les verrous, expression qui confirme la justesse de ce qui vient d’être dit.
De marmous, qui en bas breton, est synonyme de marmot, on a fait le diminutif marmouset, puis, par aphérèse, mouset.
Les Gascons disent : Croquer le mouset.

Cette expression devrait donc son origine à ce gros marteau de fer crénelé en forme de poignée qui était attaché à la porte principale de plusieurs antiques manoirs.

Quand une personne avait longtemps attendu à la porte, elle pouvait dire :
J’ai longtemps fait craquer le marmot ; de là on a pu dire, par altération ou par euphémisme, croquer le marmot.

SOURCE :
La France pittoresque

 


POTACHE

Share Button

C’est pas samedi…. C’est vendredi…. je vous le dis…!!!!


La Chouette  a vraiment un
problème :

– soit elle dort trop prés du paratonnerre de son clocher et elle nous a pété un plomb
– soit elle a pris la couronne à virus sur la tête car ses propos sont incohérents  et sexistes :
Elle parle dans son délire d’un médecin qui traitait le coït-69 avec deux
infirmières….

Elles ont du lui pomper l’air…. tant et si bien que le bouche à bouche devenant inefficace, elles auraient du priver un pauvre vieux de son respirateur pour le Réanimer ….
Rapport au fait qu’elles avaient préalablement fait sur la bête une friction au synthol
Toujours est il que de délires en délires elle prétend que c ‘est aujourd’hui vendredi le jour de humour..
On va pas  la contrarier parce que sinon… Ben on seraient privés d’humour cette semaine
– Où est elle en ce moment ..?
– Dame en haut de son clocher avec les jumelles
– les deux infirmières..?
– NON  non avec des longues vues….  Du fait que son clocher est en face de l’hôpital..
Elle applaudit depuis hier soir 20h les infirmières pour leur dévouement et leur ardeur au travail
– C’est mérité pour ces filles qui savent soulager les … impatients

NB: Le Papy privé de respirateur est aux pompes funèbres c’est moins gaie comme situation vous en conviendrait
L’hôpital annonce dans un communiqué officiel l’achat d’un lot de respirateurs…
Forcement … il y a de gros besoins..!!!!
Si on respecte les quotas:
Faut compter 2 infirmières par médecin et  par respirateur .. soit un respirateur pour 3 car les filles même si elles ne manquent pas d’air …. ont le souffle parfois court ..
Because on ne peut ni causer, ni  respirer la bouche pleine..!

La langue française est très nourrissante.
CV en vue d’un très nourrissant, emploi agricole
 
Ex-enseignante confinée, je me porte volontaire pour répondre à l’appel à l’aide demandé dans le milieu agricole.
Voici mes arguments:
« Avec cette pandémie, lasse de regarder des navets à la télévision, je me dis que c’est la fin des haricots et que les carottes sont cuites, j’ai le moral dans les choux, j’ai le crâne comme une citrouille, les joues couleur tomate et comme un pois-chiche dans ma tête !
Mais plutôt que d’être là comme une courge, je veux garder la patate et, même si je n’ai aucune expérience réelle dans l’agriculture, j’ai quelques références. J’ai côtoyé très régulièrement des chefs d’établissement totalement hors-sol, des élèves qui racontaient des salades après s’être rangés en rangs d’oignons.
J’ai enduré des réformes à la noix…
Mon supérieur m’a pris parfois pour une poire et j’ai souvent fait le poireau devant mon ordi.
Je n’entends pas travailler pour des prunes.
Comme je n’ai plus un radis et suis fauchée comme les blés, j’espère mettre un peu de beurre dans mes épinards et un peu de piment dans ma vie.
Ce serait vraiment la cerise sur le gâteau! »

Elle est BELGE, et superbe !!!
Deux belges vont chercher du carburant dans une station service à la Frontière près de Valenciennes.
La station est éloignée mais ils font le déplacement car ils veulent participer au concours organisé par le gérant de la station :
 » Une heure de sexe gratuit !  »
Ils font donc le plein et demandent au gérant s’ils peuvent participer au concours.
– OK, dit le gérant, si vous gagnez vous avez droit à une heure de sexe gratuit, offerte par la maison.
 – Et comment on joue ? demandent les belge ?
 – C’est simple, dit le gérant, je vais penser à un nombre entre 1 et 10. Si vous devinez ce nombre, vous gagnez votre heure de sexe gratuit.
 – Je dis 7, répond le premier belge
 – Désolé, c’était 8, dit le gérant.
La semaine suivante, ils retournent à la station, refont le plein et demandent à participer au concours.
– OK, dit le gérant, je vais penser à un nombre entre 1 et 10, si vous devinez ce nombre, vous gagnez votre heure de sexe gratuit.
 – Je dis 5, répond Le premier belge
 – Désolé, c’était 7, dit le gérant.
Sur le chemin du retour, le premier belge dit a l’autre :
– Je suis sûr que ce concours est truqué.
 – Je ne pense pas, répond le deuxième. Ma femme a gagné deux fois la semaine dernière !

Une petite histoire de « vieux » … (délicieuse)

Vous êtes-vous déjà senti coupable de regarder des gens de votre âge et de penser :
« Je ne peux pas paraître aussi vieux ! »

 Alors, vous allez adorer celle-ci.

J’étais assise dans la salle d’attente pour mon premier rendez-vous avec un nouveau dentiste quand j’ai remarqué que son diplôme était accroché sur le mur.
Ily était inscrit son nom et je me suis soudain remémoré un grand brun portant ce nom.
Il était dans ma classe de lycée quelques 40 ans auparavant et je me demandais si cela pouvait être le même garçon pour qui j’avais craqué à l’époque ?
 Quand je suis entrée dans la salle de soins, j’ai immédiatement écarté cette pensée de mon esprit.
 Cet homme grisonnant, dégarni et le visage marqué de profondes rides, était bien trop vieux pour avoir été mon amour secret.
 Quoique… Après qu’il eut examiné ma dent, je lui ai demandé s’il était allé au lycée Henry IV.
–  « Oui », m’a-t-il répondu.
– « Quand avez-vous eu votre bac ? », ai-je demandé.
 – « 1972. Pourquoi cette question ? »
–  « Eh bien, vous étiez dans ma classe », me suis-je exclamée.
Et c’est là que cet affreux vieux con m’a demandé :
 – « Vous étiez prof de quoi ? »

les Papynous

 

Share Button

ALLEZ MAMY RACONTE: La poule aux oeufs d’or

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

Aujourd’hui c’est :
LA POULE AUX ŒUFS D’OR

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..
je me rappelle de ce jour où elle m’a expliqué
« La poule au oeufs d’or » en me faisant écouter « La poule » cette suite en sol que je vous conseille d’écouter….
PRENEZ DU GRAIN DANS VOTRE MAIN POUR LA NOURRIR…

logo mamy turlututu small– ALLEZ.. ACTION Mamy raconte..!

Raconte nous ce que tu as entendu ce jour là…..

Je voudrais que nous ayons d’abord une présentation de cette histoire pour  les petits et une autre pour les grands avec la fable de JEAN DE LA FONTAINE sur le même sujet

– LA FONTAINE…!  ça y est… Elle se prend pour mon instit la Mamy !

LE CHOURISTE


– Tu as raison mon petit gars ..
RACONTE L’HISTOIRE D’ABORD MAMY

 

logo mamy turlututu smallII était une fois un fermier qui se lamentait constamment car ses poules ne pondaient qu’un oeuf par jour. Il essaya d’abord de remplacer leur nourriture par des
graines spéciales destinées à augmenter la production d’œufs,
mais sans succès.
Les pauvres poules faisaient tout leur possible,
cependant il n’était jamais satisfait.
Un matin, en pénétrant dans le poulailler, il vit briller sur la paille un
bel oeuf en or.

Il avait une poule aux œufs d’or! Il la prit immédiatement dans ses bras tout en se demandant s’il ne rêvait pas.

Mais non, c’était vrai, la petite poule était bien vivante et elle lui était devenue très importante.
Il la sépara bien vite des autres pondeuses et l’installa dans un endroit calme et tranquille où elle serait à son aise.
II lui apportait continuellement à manger pour qu’elle ponde plusieurs oeufs en or par jour.

Sans cesse, il lui parlait, lui expliquant qu’elle devait absolument augmenter sa production. Il la soulevait à tout moment, fouillant dans la paille à la recherche d’un autre œuf en or.
La petite poule était d’une nature patiente ; mais un beau jour, elle en
eut assez.

– Que fit-elle Mamy?

 


Elle n’avait même plus un moment de répit.
Elle décida d’agir :
finis les œufs en or, ce serait un œuf normal par jour comme toutes les autres.
Le fermier entra alors dans une colère terrible, mais la petite poule ne céda pas.

Suivant son exemple, les autres habitantes des lieux
réclamèrent gentillesse et douceur, menaçant d’une grève totale.

– La leçon a porté ses fruits.

Depuis, le fermier traite beaucoup mieux ses poules.
Il a compris qu’il ne faut jamais exploiter personne, surtout pas les plus faibles que soi.

 

– Super mamy on peut aller jouer avec les poules pendant que les grands vont boire à la fontaine avec Papy..?


LE CHOURISTE

– Oui mon petit gars .. vas y ..!
Moi , je garde tes frères et sœurs avec moi

 

 

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales


Mamy tu la connais cette fable ..?

 

 

– Oui mon grand la voici  …

LA POULE AUX ŒUFS D’OR

 

cliquez vous avez un jeu au cul de la poule

L’Avarice (1) perd tout en voulant tout gagner.
Je ne veux pour le témoigner (2)
Que celui (3) dont la Poule, à ce que dit la fable, (4)
Pondait tous les jours un œuf d’or.
Il crut que dans son corps elle avait un trésor.
Il la tua, l’ouvrit, et la trouva semblable
A celles dont les œufs ne lui rapportaient rien,
S’étant lui-même ôté le plus beau de son bien.
Belle leçon pour les gens chiches : (5)
Pendant ces derniers temps, combien en a-t-on vus
Qui du soir au matin sont pauvres devenus
Pour vouloir trop tôt être riches ? (6)

Sources : Ésope
Textes de  » Ésope, fables » Traduction de D. Loayza, GF Flammarion, P. 89 et 111

LE PETIT COUP DE POUCEchouette-prof (1) avidité, cupidité (Larousse, dictionnaire du français classique : le XVIIe siècle)
(2) prouver
(3) que l’exemple de…
(4) v. sources
(5) cupides
(6) allusion aux « chambres de justice » de Colbert, qui avaient amené des financiers enrichis malhonnêtement à rembourser leurs gains.
D’autre part, dans « le Berger et la mer », La Fontaine formulait déjà une certaine méfiance face à un enrichissement trop rapide et trop facile ; peut-être faut-il voir ici une mise en garde contre les enrichissements trop alléchants procurés par les Compagnies orientales.

– Sous prétexte que j’entends pas bien on ne m’écoute jamais ..!

Viens ISABELLE écoute ce que ma grand mère à moi me racontait…. c’est presque pareil..!

La femme et la poule.

Une veuve avait une poule qui lui pondait un oeuf par jour. Elle se dit que si elle lui donnait plus de grain, sa poule pondrait deux fois par jour : aussi accrut-elle sa ration. Mais la poule devenue grasse ne put même plus pondre son œuf quotidien.
La fable fait voir qu’à convoiter plus que ce que l’on a, l’on perd même ce que l’on possède.

L’oie aux œufs d’or

Hermès avait un adorateur très zélé, qu’il gratifia d’une oie aux œufs d’or. Mais l’homme ne sut se contenter de cette rente trop modeste ; croyant que son oie avait des entrailles toutes d’or, il n’hésita pas à l’immoler. C’est ainsi qu’il ne fut pas seulement trompé dans son attente, mais privé de ses œufs, car dans son oie, il ne trouva que de la chair.
De même, il arrive souvent que les gens cupides, à vouloir toujours plus, perdent même ce qu’ils possèdent.



– Moi je vais prier pour que Papy et Mamy soient toujours là pour me raconter encore longtemps leurs histoires

Santé animaux
SOURCES :

http://enfants.3colombes.free.fr/contes/conte/

http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/pouledor.htm

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button