Archives par étiquette : corps

BEAUTE : Dites le avec des fleurs

CLIQUEZ POUR AGRANDIR - illustration originale Jep Papy pour la chouetteles indiscretions  du salon de coiffure BLOC NOTE
de Chou Frisé

« Moi qui vois, tous les jours, dans mon salon de coiffure  des fleurs s’épanouir sous mes doigts,  j’ai souhaité vous faire partager le bonheur que je donne et vous montrer comment vous vous épanouissez en vous occupant de vous et du retour de votre splendeur. »

« Je souhaite que le spectacle de cette nature en éveil permanent soit pour vous un précieux accompagnement …. Place à la beauté…! »

Souvent nous entendons: «Dites-le avec des fleurs».
Mais comment faire ?

À l’époque victorienne les gens utilisaient souvent les fleurs pour leur valeur symbolique et, évidemment, pour leur beauté.
Ils préparaient des bouquets selon le sentiment qu’ils voulaient communiquer.
On transmettait un message secret par un petit bouquet. L’acquiescement était transmis par une fleur portée aux lèvres.
Le prétendant était découragé lorsque la belle laissait tomber un pétale.
On dit que si une fleur présentée de la main droite exprimait tel symbole, retournée, elle disait le contraire. L’on savait que lorsqu’une femme recevait des fleurs et qu’elle les prenait de la main droite, c’est qu’elle acceptait leur message et, lorsqu’elle les prenait de la main gauche, c’est qu’elle le refusait.

La rose rouge est associé à l’amour et le lis blanc à la pureté.
Mais qui n’a pas déjà vu d’image de l’empereur César consacré par une couronne de laurier qui appelle la gloire.
Les dames romaines paraient autrefois le berceaux des nouveaux-nés avec de l’aubépine, ce qui signifiait espérance et courage.

ROSE ROUGE = Amour  –  ROSE BLANCHE = je suis digne de vous
ROSE JAUNE = Jalousie …. etc etc


Life of flowers from VOROBYOFF PRODUCTION on Vimeo.
barre bleue

« Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie.
La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps. »

(Victor Hugo)

 « La CHOUETTE a déjà survolé une roseraie l’autre jour hommage à la rose et…. musical………

Pour un avant gout

barre bleue

coq-gauloisAujourd’hui il nous faut BEAUCOUP de  fleurs pour la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat qui a frappé la ville des Alpes-Maritimes le 14 juillet.

Sa voix a résonné au sommet de la colline du Château à Nice. Le chanteur français Julien Clerc a interprété Utile, au piano, samedi 15 octobre, lors de la cérémonie d’hommage aux victimes de l’attentat qui a frappé la ville des Alpes-Maritimes le 14 juillet.

Une chanson écrite en 1992

Les paroles évoquent la résistance au Chili. Le parolier Etienne Roda-Gil, inspiré par un voyage de Juliette Greco au Chili à l’époque où Augusto Pinochet dirigeait le pays, a écrit cette chanson en 1992.

Julien Clerc avait déjà repris cette chanson le 11 janvier 2015, lors de la soirée d’hommage organisée après l’attentat à Charlie Hebdo.

barre bleue
  Chou Frisé

(Pour lire mes lubriques… Prendre la catégorie: Chou frisé)


1277

Share Button

LE CORPS SE RÉPARE : Cicatrisation des blessures par le magnétisme

 
VETEMENTS ET ACCESSOIRES     SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES

retrouver régulièrement la rubrique le mal maltraité BLOC NOTE CHOULAGER
par chou blanc

Série: « La mémoire de mes mains »

Ma grand mère Marthe, magnétiseuse connaissait avant moi comment aider le corps à accélérer les cicatrisations.

Comment gérer le stress face aux blessures qu’on nous présente parfois, ou que nous vivons en direct en étant  là….  au bon moment….!
Comme si une main invisible guidait nos pas vers  celui  qui se blesse, souffre et saigne …. parfois abondamment

Panique à bord….!!
Voici ce qu’elle m’a confié pour ne pas avoir peur … du sang qui coule…. de la vie qui semble partir :
« Dans ce cas reste calme et retient ma phrase que tu répéteras dans ta tête:
 »
Si nous ne pouvons rien faire contre la mort … Nous pouvons tout faire pour la vie…. C’est pour elle que je fais de mon mieux…!« 

Et je découvre par la voix de Mémé le mécanisme d’autoréparation des corps

bebe-sans-vocabulaire.jpgJe vais t’expliquer comment, quand nous sommes blessés, s’autoréparent les corps que le bon Dieu  a créé…

Là, Mémé Marthe telle une prof de la faculté de médecine m’explique….  ( Quand elle parle je me demande toujours où ma mémé sans formation va chercher tout ça…? « C’est les esprits qui me soufflent  » dit-elle en forme de réponse)
je vivrai plus tard ce souffle…..!!!

 

La cicatrisation d’une plaie, se déroule en quatre phases qui se chevauchent.

En premier lieu et en quelques secondes, la première étape d’une série de réactions visant à stopper l’hémorragie se déclenche.

Ces réactions sont extrêmement complexes et efficaces.

Soit dit en passant : Notre système circulatoire, constitué de 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins, doit faire pâlir d’envie les plombiers, car il est capable de colmater ses fuites et de s’autoréparer.
Quand on sait que dans le corps d’un homme de 65 kilos, circulent 5 à 6 litres de sang, 4 à 5 litres chez une femme..on ne se vide pas aussi vite

 

MES MAINS SE RAPPELLENT :
Dans un lieu que je ne nommerais pas … le harcèlement régnait en maitre sur le petit personnel de service …
En début de dépression Angèle dégringole dans l’escalier…
Comme si quelqu’un m’avait poussée dans le dos » dira t elle par la suite

– Angèle  hurlante errant hagarde  dans les couloirs, sa blouse blanche ensanglantée… nous ont vite alertés…
– J’étais donc là, comme mandaté pour agir … pendant que d’autres appelaient les pompiers…
Diable que le rouge est impressionnant quand il s’étale sur une blouse blanche….!
C’ÉTAIT DONC CA LA PEUR DONT TU PARLAIS MÉMÉ..?

Cette main gauche est dite en « faisceau ».

Cette main gauche est dite en « faisceau ». Cette main droite est dite en antenne  Dirigez votre faisceau au centre de la main droite. Sentez l’énergie circuler d’une main à l’autre.

Pendant que je récitais la phrase de Mémé …. C’est comme si quelqu’un d’autre que moi avait calmé Angéle …. qui mis son front fendu devant mes doigts en faisceau (Ainsi, le fluide est concentré sur un plus petit rayon d’action).
– Morbleu que le sang coule vite quand vos doigts semblent inopérants…. comme s’il cherchait le peu de blanc restant sur sa blouse…. Elle saignait … Trop !!!
– Angèle ne criait plus s’en remettait à  moi et moi au bon DIEU et aux pompiers qui n’arrivaient pas…!

– C’est à cet instant de panique interne, que ma main s’est crispée et mes doigts en faisceau sont devenus  plus actifs … mais le sang coulait toujours … !
Pourtant Angèle était sereine… comme soulagée que cet accident puisse démontrer à nos yeux son état physique et mental… Comme si son « ombre » l’avait volontairement poussée pour ça..!
Les secondes étaient comme les mauvais jours … interminables et les minutes des éternités….
Je demandais de l’aide …. et je pensais à toi Mémé Marthe … qu’aurais tu fait ..?
– Là….  comme une pensée …comme une voix dans ma tête… mais pas la tienne :
« Comme toi elle aurait fait au mieux … comme toi ici et maintenant »...
Il n’empêche que le sang qui coule toujours sous vos yeux, vous empêche de croire… de prier… de demander pour pouvoir être exau
cé …..!!!

Je ne  savais pas qu’il y avait des collègues derrière moi … Ce sont eux qui ont criés les premiers « Regardez ça s’arrête … » …. Enfin voilà les pompiers »
J’étais épuisé quand on m’a retiré Angèle des mains….
Désormais les yeux baissés  je ne voyais que le pantalon du premier pompier… pour être précis … Je ne voyais que la ligne ROUGE  de ce pantalon….!

 

LE CHOURISTE J’avais ce jour là fait comme Mémé et mes ainés …..
J’avais accéléré le mécanisme
d ‘auto réparation …
ce que j’appelle depuis ….
 » Le sparadrap humain »

Quelques jours après Angèle est venue me remercier, la plaie et la tête comme une pastèque, et me dire que le médecin du SAMU un noir qui à fait son admission… Ne comprenez pas que vu l’importance de la plaie ouverte … le sang ne coulait plus  ? …
Elle lui a expliqué, et cet africain qui avait du en voir d’autres dans sa jeunesse lui a dit:
« C’EST SUPER…  s’il vous reste encore un grand « Pére blanc » au fond d’une case de votre  village ….. »

En quoi consiste la deuxième phase de réparation?

Au bout de quelques heures, quand l’hémorragie s’est arrêtée, la réaction inflammatoire débute.
Elle consiste en un enchaînement stupéfiant de phénomènes. Les vaisseaux sanguins qui s’étaient contractés au départ, pour réduire la perte de sang, se dilatent à présent pour augmenter le flux de sang dans la région blessée.
Ensuite, un liquide riche en protéines fait enfler toute cette région. Ce liquide joue un rôle capital dans la lutte contre l’infection, la dilution des toxines et l’évacuation des tissus endommagés.
Chaque étape réclame la production de millions de molécules et de cellules spécialisées, grâce à des réactions en cascade. Certaines de ces réactions lancent la phase suivante, puis elles s’arrêtent.

Comment se déroule la troisième phase?

En quelques jours, le corps commence à élaborer un nouveau tissu. C’est le début de la phase trois.
Elle atteint son point culminant en deux semaines environ. Les cellules qui forment des fibres pour recouvrir la plaie migrent vers le centre de la lésion et prolifèrent. De minuscules vaisseaux sanguins se multiplient en direction de la zone blessée. Ils éliminent les déchets et alimentent la zone en nutriments au cours des processus de dégradation et de réparation.
Un autre mécanisme complexe génère des cellules qui rapprochent les bords de la plaie.

MES MAINS SE RAPPELLENT :


Sur les conseils de Mémé Marthe, quand je prends en charge un accompagnement après intervention chirurgicale
– 1 – J’interviens pour faire couler le drain de redon ce qui est parfois impressionnant mais c’est bien sa fonction d’évacuer le « mauvais sang  » et tous les déchets de la zone.
2- je travaille à distance au téléphone pour le rapprochement des bords de la plaie et l’accélération de la cicatrisation.
Nous imaginons ensemble des petits lutins de part et d’autre de « l’entaille » chacun lançant un harpon au bout d’une corde sur l’autre  » rive  » pour tirer dessus comme le fait le lutin d’en face…!
3 – je positionne ensuite virtuellement mes mains devant ses yeux ..
Là, mes mains « tricotent » ….? Je veux dire, que les doigts s’imbriquent les uns dans les autres comme le font les fibres dans la plaie…. et je tire sous leurs yeux sur chaque main pour en éprouver la solidité sur moi comme sur la zone en réparation..!

Mystère que cette espèce d’hommes ou de femmes qui  sont mandatés pour « coacher » les corps en réparation et les assister dans le processus décrit par Mémé Marthe .

 

4 – Parallèlement, je désinfecte et on en sent les effets car « ça pique » sur la plaie comme si on y mettait de l’alcool dessus..!
5 – Je demande d’informer le personnel soignant que la cicatrisation étant accélérée on peut se faire surprendre car les points deviennent « très vite » difficiles à retirer ( sauf points résorbable …. bien sùr)

Soit dit en passant :
Vous êtes aussi au côté des hôpitaux pour éviter les maladies nosocomiales….!!!  Bravo camarades…!

Mais ça en fait du travail !
Combien de temps faut-il pour que la réparation soit complète?

La dernière phase, le remodelage, peut prendre quelques mois. Des os fracturés retrouvent leur solidité initiale, et les fibres qui reposaient sur le tissu mou de la plaie sont remplacées par un tissu plus solide. La cicatrisation d’une plaie est un exemple épatant de coordination extrêmement précise.


MIEUX VAUT UN DESSIN
QUE MILLE EXPLICATIONS

Lorsqu’une plaie est produite, un caillot sanguin se forme (a). Une région épidermique et dermique adjacente à la plaie se nécrose et se déshydrate alors qu’une langue de migration fait saillie à partir de l’épiderme sain en hyperprolifération près de la marge de la plaie (b). La langue de migration s’allonge vers le centre de la plaie en séparant les tissus viables et nécrosés (c). Les tissus nécrosés et le caillot sanguin sont repoussés par les cellules du nouvel épiderme en hyperprolifération dont les couches superficielles desquament (d).

 Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

 

Share Button

Tendinite dans le jardin de MAMAN

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

LA MÉMOIRE DE MES MAINS

 par Chou Blanc

« Mémé Marthe, toi qui m’as précédé dans cette voie du soin, écoute les histoires extraordinaires que mes mains vivent quand au détour d’un chemin quelqu’un leur prête son corps. »

« Tendinite dans le  jardin de … MAMAN»

Nous sommes après un dimanche de fête des mères comme les autres, enfin presque, puisque celle de Gloria ne s’est pas déroulée complètement comme les autres fois ?.
Il faut dire qu’après avoir tendrement câliné sa vieille mère de 83 ans, Gloria s’est largement défoulée sur les mauvaises herbes de son jardin, à la serpette pour cause de tondeuse en panne.
Bonjour lundi, et bonjour tristesse en particulier sur son bras droit pour être précis c’est son humérus droit (entre le coude et l’épaule) qui est de mauvaise humeur…!
Dans la journée de mardi, sa mauvaise humeur augmente et ses méchantes humeurs vont prendre racine, jusqu’à immobiliser son bras droit durant le travail manuel qui est le sien.
Vendredi apothéose, difficultés pour passer les vitesses et on réalise qu’il faut se rendre à l’évidence «  cela empire et cela va au-delà des douleurs habituellement supportées sur cette partie du corps….. sale tendinite »
– « Pas sûr? ! »
Que se passe t il dans mon bras ?

«Chou blanc mon ami, que se passe t il dans mon bras.?» C’est en ces termes que mon amie GLORIA a interrompu, en catastrophe, une séance de soins téléphoniques en cours.
Rendez vous pris pour une heure après, je lui propose une séance au téléphone.
Dans mon questionnement, elle m’explique le contexte de sa douleur que je viens de vous relater ci-dessus.

Je lui ai rappelé que « les douleurs du corps sont le reflet de l’âme » et que nous ne saurions négliger cette affirmation qui impose de se pencher sur la relation entre corps – esprit et subconscient ( ce dernier détenant souvent la clé d’une bonne relation entre le corps et l’esprit)


Analyse selon les principes connus de somatisation des douleurs


1- Les douleurs qui se localisent sur le côté droit du corps ont une cause en lien avec le sexe féminin (la mère, la fille, la soeur, l’amie etc…)
2- Les douleurs qui se localisent à l’humérus, ont pour origine des relations familiales difficiles la plupart du temps signe de conflits ou de fâcheries
Gloria n’ayant pas de fille, j’ai posé la question de l’état de ses relations avec sa mère et sa soeur…
3- Les douleurs au bras sont le signe d’une action que l’on s’empêche de réaliser (soit vous-même, raisons morales ou d’éthique) ou que des raisons extérieures à vous-même vous empêchent de réaliser (je rêve fortement de me payer un yacht et je suis smicard)
4-– Il arrive parfois que des douleurs correspondent à la date anniversaire d’un vieille douleur qui se réveille ( date d’un décès, d’un divorce,d’une rupture, d’un abandon etc)


J’ai travaillé sur ces quatre critères de base

Elle m’assure avec force que rien de semblable ne peut en être la cause, car elle s’entend à merveille avec sa soeur, et vit une relation fusionnelle avec sa mère « à la vie à la mort » en redoutant sa mort.
Qu’elle n’a aucun projet en tête dont « la panne » générerait une douleur semblable.
Par contre elle m’indique que l’anniversaire de la mort de son père tombe le lendemain..
Ayant déjà connu des personnes dont les polarités étaient inversées, j’ai suivi cette seule piste lors de la séance téléphonique de 11H… qui est violente et génère de sa part un petit « cela semble mieux » prononcé à voix basse suivi de «  de toute manière c’est le jardinage le responsable de cette tendinite… ! »
– « Pas sûr?. ! ».

Comme le fluide n’agit pas forcement de façon immédiate, je l’ai laissée sans être convaincu d’un résultat positif.


Une séance manuelle mémorable et quasi inquisitoire… !

GLORIA est revenue me voir au cabinet en fin de soirée du vendredi, soit après 5 Jours de douleurs et d’antalgiques divers.

Voyant que la piste de l’anniversaire du décès du père était sans effet, j’ai redit ma préférence pour une ombre au tableau dans sa relation avec la mère. Un ange passa et laissa trainer entre nous deux un nuage d’incompréhension qui l’amène à reprendre sa théorie d’un jardinage trop intensif… !

«  Car il n’y a rien entre ma mère et moi !»

J’ai laissé tomber sans avoir compris, à ce moment là que nous ne parlions que de mauvaises relations .. !

Les minutes qui suivirent furent longue avec des questions et un style d’interview musclé à la jack Bauer…

Je n’ai pas 24 heures chrono pour la faire craquer ?..Elle résiste à diverses hypothèses familiales et professionnelles:

« –Tu veux arrêter de fumer et tu ne le peux pas alors tu empêches ton bras de prendre le paquet

Tu veux te refaire un nouvelle vie ( abandon du mari – sic) et la morale t’en empêche
– Tu as de la concurrence dans ton couple et tu ne sais pas comment t’en sortir…  Tu t’empêches de réagir sur l’autre ( femme – à droite) »
– Tu es indispensable à ta boite et reste salarié sans t’associer »

etc etc .. » Chaque question est accompagnée d’un envoi d’énergie ( transes parfois violentes sur moi ) pour donner la force de verbaliser la douleur … la vérité sur cette mystérieuse douleur.

Je suis las, et je me dis que je n’aurais pas fait cela avec quelqu’un d’autre qu’une amie…!.
Je me sens en colère, et celle-ci me fait (intuitivement ou « dictée par une voix intérieure …) me précipiter sur mon atelier de fabrication de bijoux.
Là, j’empoigne une enveloppe que je place sans rien dire dans la main droite de Gloria.


Dés lors, je reprends la conversation sur ses relations avec sa mère en insistant pour signaler, la somatisation habituelle sur cette zone.

Ses mains se crispent sur l’enveloppe et se met à révéler qu’en plus de la symbolique de la fête des mères, « cette fête est toujours suivie de son anniversaire mais cette année elle va faire 84 ans ?.. et j’ai très peur de la perdre. Je vais me sentir abandonnée sans elle …  » Il s’en suit une crise de larmes, et une transe violente de ma part, libérant ce bras car  elle venait de verbaliser et de sortir au grand jour la vraie raison de sa tendinite au bras droit.

Des picotements à la main droite s’en suivent signe d’évacuation des douleurs des angoisses et des peurs.

Nous sommes loin d’un bras malade du jardinage sauf qu’il s’agisse du jardin secret de la maman de Gloria.

 Oui, les douleurs du corps sont le reflet de l’âme

Au sortir de ma séance, elle a perdu 75% de ses douleurs….je lui ai conseillé de revoir maman au plus vite et de dialoguer avec elle pour tenter de grandir à ses côtés, afin de redevenir une adulte responsable, prête à assumer le cycle normal de notre existence, jusqu’au jour où le seigneur décidera de l’aimer pour toujours à sa place.

Elle m’a appelé le lendemain, après la visite à sa mère, il ne lui restait que 5% de douleurs ce qui m’a permis de l’inviter à venir le dimanche suivant nettoyer mon jardin et bêcher les vignes du seigneur.
Ah oui, pardon, je ne vous ai pas révélé ce que contenait l’enveloppe que Gloria crispait si fort dans sa main droite…?
Il s’agissait d’un collier de sa mère, qu’elle lui avait offert pour la fête des mères l’année dernière, et qu’elle m’avait demandé de réparer.
Les choses se sont déroulées si rapidement qu’elle ne savait pas ce qu’elle tenait dans la main..!

« Objets inanimés avez vous donc une âme » Oui, une mémoire, une odeur, une pensée positive celle de sa mère, dont le collier imprégné avait restituée sa force et son aide comme une preuve d’amour libératrice.
Il y a donc bien un inconscient dans chacun d’entre nous, une entité secrète…. si secrète qu’elle peut martyriser votre corps en obligeant votre esprit à ne pas reconnaître les évidences, à préférer parler d’une tendinite trouvée entre le chiendent et le pissenlit… !
Corps, esprit, subconscient, un ménage à trois infernal où l’on se dispute souvent le droit d’entretenir demain un jardin secret.

 «Chou blanc trouve toujours moyen de se faire entretenir son jardin à bon compte?. ! »
– «Oui ,mais, ça ne marche que si l’on bêche aussi les vignes du seigneur?.. ! »


Restez svelte 160px

Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC
Pour lire les autres rubriques
– catégorie choulager 

3497

Share Button