Archives par étiquette : contes

ALLEZ MAMY RACONTE : La légende des étoiles de Sion


Logo allez mamy raconte été
ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!

Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse de bord de mer….ou d’Arrière pays….
Préparez les esquimaux glacés…..
Pour les autres ….??
Ceux qui ne partent pas en vacances faute de moyens ou de forces pour assumer le voyage….

Ben..! Faisons les rêvez…..!

AUJOURD’HUI C’EST :

La légende des étoiles de Sion




logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..

je me rappelle du jour où son amie venue de Lorraine m’a raconté une légende de son pays natal
Angèle…. s’était son nom…  racontait avec passion…

La légende des étoiles de Sion

Elle disait bien connaitre le lieu de l’action appelé le « Saut de la pucelle » sur la Colline de Sion-Vaudémont… Son village dans le  département de Meurthe et Moselle

LE CHOURISTELa colline de Sion est située au sud-ouest du département de Meurthe-et-Moselle (54), à proximité des Vosges.
C’est le point le plus haut du plateau lorrain, massif vosgien non compris. Elle distante de 30 kms de Nancy, 31 kms de Toul et à 39 kms d’Épinal.
Au lever du soleil, par temps clair, il est possible d’apercevoir le mont Blanc.

ÉCOUTEZ ….. Je vais vous la raconter comme elle autrefois..

ALLEZ.. Mamy.. Raconte…!

 

– Tu n’es pas tout seul mon petit Jonas …
tes frères et sœurs attendent gentiment que je raconte….

VOICI :


Une jeune princesse de la noble maison de Vaudémont avait une dévotion singulière envers Notre Dame de Sion.
Elle s’en revenait un jour, à cheval, du sanctuaire vénéré et traversait le bois qui couvre une partie du plateau, quand elle se vit, tout à coup, poursuivie par un jeune seigneur dont elle avait lieu de suspecter les intentions.

Elle voulut chercher son salut dans la fuite, piqua sa jument qui s’emporta et arriva en un instant sur le bord à pic de la montagne.

En présence de cet autre danger, la retraite étant probablement impossible, la princesse n’hésita pas un instant, se recommanda de nouveau à la Vierge, sa protectrice, et s’élança dans le vide.

 

Hou la la… Gonflée la gamine…!

– On dit que la jeune fille n’éprouva aucun mal d’un trajet si périlleux, et qu’elle fut ainsi miraculeusement sauvée.

On ajoute que les pieds du cheval marquèrent l’empreinte de leurs fers sur les rochers placés au bas de la côte, et qu’on voyait encore ces empreintes il n’y a pas bien longtemps.

Alors que le vil poursuivant de la princesse de Vaudémont s’apprêtait à effectuer le même saut, la Vierge prit une poignée d’étoiles dans le ciel et les jeta au visage du seigneur et de son destrier.

La monture aveuglée, se cambra et rebroussa chemin avec son cavalier sur le dos.

– C’est vrai mamy que l’on trouve encore aujourd’hui
des étoiles sur le sol…?

 

– Oui mon petit regarde…logo mamy turlututu small

Des fragments de crinoides fossiles


logo mamy turlututu small– MAMY TU Y CROIS A CETTE LÉGENDE..?


– T’étais petite à cette date là..?

– Euh…??  Non J’étais pas née et votre Papy non plus

 

LE CHOURISTE

Les variantes :

Cette légende connue sous le nom de légende des étoiles de Sion ou de légende du saut de la pucelle est très populaire. Elle fut donc souvent reprise et inévitablement souvent modifiée.
Certaines variantes nous donnent des précisions sur le cheval de la princesse de Vaudémont.
Il lui arrive d’être blanc et il lui arrive d’être un cadeau du comte Henri III.
Et puis le cavalier peut bien sûr également varier.
Il est tantôt mystérieux cavalier, tantôt noble seigneur.
Son devenir peut être plus ou moins tragique.
Dans le meilleur des cas le cheval fait volte face, dans le pire il va s’écraser avec son cavalier au fond du ravin.

Il existe bien d’autres variantes, certes plus mineures.

Parfois la princesse ajoute une phrase, faisant office de formule magique. On trouve par exemple : « Notre Dame de Sion, sauvez moi » ou
« Bonne Dame de Sion, sauvez moi ».

La jeune fille, pivot de la légende, est souvent une princesse de la maison de Vaudémont, village se trouvant sur la colline de Sion.

Il arrive toutefois que la légende parle d’une princesse, mais sans donner la filiation. Pour ma part ma préférence va sans réserve à la princesse de Vaudémont

Le reste de la légende ne change que peu, si ce n’est la mise en scène produite par les conteurs.
Reste qu’au pied de ce ravin se trouverait l’empreinte d’un sabot de cheval dans la roche.
Si aujourd’hui elle n’est plus visible, il semblerait qu’en 1820 il était encore possible de la voir.

SOURCES :

http://legende-et-realite.blogspot.com/2008/

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

 

Share Button

POÉSIE: LA RONDE DES OISEAUX

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

 

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…

Des poèmes courts souvent faciles à retenir que TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus…
Écoutez les ..!

L’oiseau vert vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau vert vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins verts, danser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
Le printemps va commencer!

L’oiseau bleu vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau bleu vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins bleus, danser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
Car l’été va commencer!

L’oiseau gris vient de passer
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau gris vient de passer
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins gris, danser
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,

L’automne va commencer!


 

L’oiseau blanc vient de passer,
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,
L’oiseau blanc vient de passer;
Nous irons après l’école,
Nous irons en bande folle
Dans les chemins blancs, glisser;
Vole, vole,
Bel oiseau, vole,

Car l’hiver va commencer.

Xavier Privas

 

Fêté demain le 4 octobre  – HOMMAGE A ST FRANÇOIS D’ASSISE POUR :
Son discours aux oiseaux – cliquezEn avant premiere sur l'article de demain cliquez

Si la Mamy et le Papy veulent faire aimer la nature et ses bienfaits à leur choupinette ou leur choupinet. Venez leur faire découvrir ce que st François d’assise appelait frère soleil … ma sœur la lune … mon frère le vent….
C’est sur la fin de sa vie que François composa ce chant d’amour qu’il fit monter vers le Père de toute Création.

Le Cantique des Créatures ou Cantique du Soleil – cliquez



C’est d’ailleurs pourquoi, en 1979, il est proclamé « patron des écologistes ».

Santé animauxCHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage« 

RETRO :

C’est du même tabac…..

Share Button

LA TENDRESSE… Dans ce monde de brutes – N°13 – Le petit âne gris

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse90
rue de la
tendresse

Souvenir de nous deux ……
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

Le Petit Âne Gris

Écoutez cette histoire
Que l’on m’a racontée.
Du fond de ma mémoire,
Je vais vous la chanter.
Elle se passe en Provence,
Au milieu des moutons,
Dans le sud de la France,
Au pays des santons.
 

Quand il vint au domaine,
Y avait un beau troupeau.
Les étables étaient pleines
De brebis et d’agneaux.
Marchant toujours en tête
Aux premières lueurs,
Pour tirer sa charrette,
Il mettait tout son cœur.

Au temps des transhumances,
Il s’en allait heureux,
Remontant la Durance,
Honnête et courageux
Mais un jour, de Marseille,
Des messieurs sont venus.
La ferme était bien vieille,
Alors on l’a vendue.

Il resta au village.
Tout le monde l’aimait bien,
Vaillant, malgré son âge
Et malgré son chagrin.
Image d’évangile,
Vivant d’humilité,
Il se rendait utile
Auprès du cantonnier.

Cette vie honorable,
Un soir, s’est terminée.
Dans le fond d’une étable,
Tout seul il s’est couché.
Pauvre bête de somme,
Il a fermé les yeux.
Abandonné des hommes,
Il est mort sans adieux.

Mm mm mmm mm…
Cette chanson sans gloire
Vous racontait la vie,
Vous racontait l’histoire
D’un petit âne gris…


– Hélas, certains hommes n’ont-ils pas le même destin que ce
petit âne gris ?
Travaillant toute leur vie et terminant seul et abandonné….

Le Petit Âne gris est une chanson de Hugues Aufray sortie en 1968 sur l’album « Adieu monsieur le professeur ».
La musique fut composée par Hugues Aufray et les paroles ont été écrites par Hugues Aufray et Vline Buggy.
Souvent chantée en colonie de vacances, elle évoque une histoire populaire provençale et l’abandon de l’agriculture traditionnelle dans cette région.
papy-mamy-la-tendresse

Sources:

www.paroles.net


papy-mamy-la-tendresse
Mamy et Papy

Tendresse



Restez svelte 160pxBannière ruedesplantes 468/60px


Share Button