Archives par étiquette : contes

CONTE PROVENÇAL : LE PETIT JEANNOT

Print pagePDF pageEmail page

– Ce mercredi de rentrée je vous confie à Taty MARIA
elle raconte aussi bien que moi les personnages de la crèche… elle l’a déjà fait l’autre jour avec LE RAVI et LE CAGANER…
Aprés tout Noël est pas si loin….. surtout que son ami vient à ses cotés raconter un conte provençal…!


A bientôt dans MAMY RACONTE ….OUPS ..! J’OUBLIAIS…
BONNE ANNÉE A TOUS LES PETITS CHOUPINETS… et CHOUPINETTES

CRÈCHE : Savez vous qui est le Ravi…?

CRÉCHE : Le Caganer



BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE nous a proposé un rubrique crèche pour Noël….
C’est une première pour elle comme pour nous …
Ainsi soit il

La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

Nativité par Gerard van Honthorst (vers 1622). © The York Project

C’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

Parmi nos amis communs, il en est un que Maria veut vous présenter…!

C’est Jean Lambert, un conteur
provençal  qui vous raconte un conte de Noël :

LE PETIT JEANNOT

Merci PAPY LAMBERT pour ce très joli conte,
tu l’as très bien raconté, avec une jolie voix et avé l’accent…!


Cette histoire me montre que je ne dois plus avoir peur de nos amis les loups..!

SOURCE :

wikipédia – croire la croix .com – Provence TV.fr

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….

Mme MARIA AVE

 

Share Button

GRACE AU BERGER DE NOËL

Print pagePDF pageEmail page

Déjà publié en DECEMBRE depuis 2011  –
BRAVO A  JEP PAPY POUR SES ILLUSTRATIONS ANIMEES

c'est du CATALAN.... BON NOEL A TOUS


Coup de SILENT NIGHT - DOUCE NUIT -SUSAN BOYLE


de Louis Fine

BON NOËL A TOUS 

En ma qualité de détracteur en chef de ce blog de tétons et de tétines ….. Je vous souhaite, au nom de mes petits camarades, un joyeux et chaleureux Noël entouré de l’amour de vos proches.
Pour ceux qui sont seuls….. EH bééé……Prenez la tétine de la Chouette…. elle n’en a pas besoin aujourd’hui, car il y a du monde dans le clocher….  

Vous pouvez accéder directement au conte en cliquant sur l'image

GRÂCE AU BERGER DE NOËL

– C’est un conte de NOËL pour petits et grands avec des illustrations animées de Jep Papy pour la CHOUETTE…..

– Si vous êtes toujours en retard, et votre femme toujours ponctuelle…!
alors cette histoire est pour vous  :

C’’est  une adoration des bergers pas comme les autres, et une dispute d’amoureux entre Joshua l’éternel retardataire et Majda sa femme intransigeante sur la ponctualité…… !
Pour adorer l’enfant Jésus, le retard d’un berger fait désordre… !
Vous allez le voir, le temps passe mais les hommes et les femmes restent avec les mêmes défauts….

– C’EST AU MOINS VRAI CHEZ MOI..

Pour accéder au conte dont vous avez un aperçu ci dessous….

ACCES AU SITE GRACE AU BERGER DE NOEL- 158

Vous pouvez accéder directement au conte en cliquant sur l'image
 Une étoile est née dans un monde de lumière
Vous pouvez accéder directement au conte en cliquant sur l'image

 Sans doute trompés par ce qu’’ils croient être la première aurore de l’’enfant jésus, le bœoeuf puis l’’âne sortent tour à tour leur tête à une des fenêtres de l’’étable.

L’’un comme l’’autre lèvent leurs yeux étonnés sur cette lueur trompeuse.

Les bergers à leur tour se prosternent en voyant la boule devenir une étoile dotée d’’une trainée d’’étincelles, qui se fixe à la verticale de l’’étable obligeant le bœoeuf et l’’âne à se contorsionner pour continuer à la voir.

 


Mais où vont ils chercher tout çà…?

3453

Share Button

C’est l’hiver et c’est l’heure des contes de Noël: L’OISEAU DE NOEL

Print pagePDF pageEmail page

vous-avez-aime 50
LES + LUS DE
LA CHOUETTE

Souvent publié en décembre depuis  2010, il est devenu un fidèle ami des potes âgés…
A l’approche de NOËL, nous nous devions de rappeler LE ROUGE GORGE…
L’ami du pote âgé…..

L’OISEAU DE NOËL

 

L’’oiseau de Noël

Un oiseau au poitrail rougeoyant,
Tapait depuis un instant,
A la porte d’’une masure,
Dans la nuit de Noël obscure.

Le pauvre rouge gorge grelottait,
A moitié mort de froid, appelait,
Le berger endormi l’’ignorait,
Et rien ne l’’aurait éveillé

Mais, les cloches se sont mises à sonner,
Un chant dans la nuit s’’est élevé,
Ce chant de nuit de Noël obscure,
Retomba du ciel sur la masure.

Pour faire du bruit un angelot,
Dans un chaudron agitait des grelots.
Les brebis déchaînées bêlaient,
Dans ce tintamarre, c’’est le tranquille bélier,

Qui avec sa clochette fit merveille,
En secouant sa tête, près de l’’oreille,
Du berger toujours bien endormi,
Sauvant ainsi notre rouge gorge transi

Notre oiseau au poitrail rougeoyant,
Est entré sans perdre un instant,
Dans la chaleur de cette masure.
Au cœoeur de la nuit de Noël obscure,

Notre petit rouge gorge eut droit,
A être ainsi sauvé du grand froid,
Distribuant, généreux, à ses sauveurs,
Mille et un baisers avec ardeur.

Les cloches continuèrent de sonner,
Un chant du fond de la nuit montait,
Ce chant de nuit de Noël obscure,
S’’envola tout droit vers la masure,

Égayant notre doux angelot,
Qui veillait déjà notre petit oiseau.
La brebis sans se lasser bêle,
Les cloches sonnent de plus belle,

C’’est la fête dans toute la masure,
Dans la nuit de Noël obscure.
Mais, fourbu, meurtri et affaibli,
Notre rouge gorge s’’était endormi.

Pere GUISSET


Dessin et traduction libre du poème de Pere GUISSET « L’ocell de Nadal » : Joan Pere GUISSET

Preuve de sa beauté, cette poésie est reprise dans des blogs privés

Commentaire de SARAH du  13 12 2008 à propos de ce poème:

« Il est très jolie ce petit poème , je ne le connaissais pas ! Mais maintenant que je le connais je l’adore , c’est mon préféré ! Bonne Soirée ,Bonne Nuit , Douce Nuit Maman … » 

retour sur la rubrique du même tabac RETRO : C’est du même tabac…. 2283

Share Button