Archives par étiquette : contes

CONTES: Le Joueur de flûte de Hamelin


logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…
ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. !

Aujourd’hui c’est :
LE JOUEUR DE FLUTE DE HAMELIN

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à découvrir le monde ..
je me rappelle de ce jour où elle m’a raconté le joueur de flute
…. Elle avait même un pipeau en roseau…!! C’était presque vrai

logo mamy turlututu small– ALLEZ.. ACTION Mamy raconte..!
Raconte nous ce que tu as entendu ce jour là…..

– ALLEZ MAMY il a raison Jonas vas y….

– D’abord, elle sait pas jouer du pipeau

– Pas vrai Papy..?

Le joueur de flute de Hamelin
– Tu as  raison mon petit gars mais elle a charmé Papy sans ..!

 LE CHOURISTEAvant que Mamy vous raconte cette légende qui a inspirée les frères Grimm, il faut que je vous dises quelques vérités sur ce fameux joueur de flute d’Hamelin ..

Car il a existé..!!!

Les frères Grimm étaient collecteurs de contes de langue allemande : Jacob Grimm, 1785-1863 , et Wilhelm Grimm, 1786-1859

 Voici la plus ancienne représentation du joueur de flûte,  copie réalisée  d’après le vitrail d’une église de Goslar qui est une ville de Basse-Saxe en Allemagne

Le Joueur de flûte de Hamelin est bien une légende allemande, transcrite notamment par les frères Grimm et arrivée jusqu’à notre époque sous le titre original L’Attrapeur de rats de Hamelin Elle évoque un événement réel censé être survenu le jour de la st Jean le dans la ville de Hamelin en Allemagne.

Parmi toutes les théories dont celle d’enfants éloignés, car ils étaient atteints de la peste, les chercheurs considèrent généralement comme plus probable qu’à cette époque de nombreux villages et villes avaient été fondés dans l’est de l’Europe, par des colons, notamment allemands, venus de l’Europe occidentale.
Pour eux le joueur de flûte serait donc un recruteur pour la colonisation intervenue au XIIIe siècle et qui aurait ainsi emmené nombre de plus jeunes habitants de Hamelin aux confins orientaux de l’Empire germanique

– Bon.! S’il a fini l’ancêtre de jouer à l’instit…!
Tu peux raconter  Mamy…

D’accord … D’accord …!
Selon le conte :

Alors que la ville de Hamelin était envahie par les rats et que les habitants mouraient de faim, un joueur de flûte vint et se présenta comme un dératiseur.
Le maire de Hamelin promit au joueur de flûte une prime de mille écus pour les débarrasser des rats qui infestaient la ville.
L’homme prit sa flûte et, par sa musique, attira les rats qui le suivirent jusqu’à la Weser, la rivière qui arrose la ville, où ils se noyèrent.
Bien que la ville fût ainsi libérée des rongeurs, les habitants revinrent sur leur promesse et refusèrent de payer le joueur de flûte en le chassant à coup de pierres.

Il quitta le pays, mais revint quelques semaines plus tard. Lors d’une nuit paisible, il joua de nouveau de sa flûte, attirant cette fois les enfants de Hamelin.
Cent trente garçons et filles le suivirent hors de la ville jusqu’à une grotte qui se referma derrière eux.
Selon certaines versions, le joueur de flûte aurait aussi emmené les enfants de Hamelin à la rivière ou au sommet d’une montagne.
Les parents, eux, ne les revirent plus jamais.

– PAS MAL MAMY..!
Mais tu l’aurais pas en dessin animé …

ou en audio livre pour les petits malvoyants

– Tu es gentil …
j’ ai pensé à eux
Regarde et écoute

–  On chante jamais les histoires avec toi Mamy
La maitresse 
elle.. elle….

– Ben tu te trompes Choupinet Hugues Aufray…
il va te la chanter cette histoire…!!! Mais pleure plus..!

 

LE CHOURISTEDans la chanson d’Hugues Aufray, Le Joueur de pipeau (1966), reprend la même légende. Cependant, dans la chanson la mort des enfants est modifiée. Le joueur de pipeau ne les enferme pas dans une grotte, il les noie dans la rivière pendant la nuit.


– ça va être super sympa.
.. Même pas peur

SOURCES :
   

logo mamy raconte aux pitchous
ALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

PSY : Tu fais la différence

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline
BLOC NOTE
de Choucaline
.
Histoires positives

Tu fais la différence

Si chaque goutte de pluie disait:  » Une goutte ne fait pas l’océan » Il n’y aurait aucune flaque, ni aucune mer.

Si chaque grain de sable disait :
un grain ne fait pas une montagne
Il n’y aurait aucune terre, aucun
continent.

Si chaque goutte de pluie disait
Une goutte ne fait pas l’océan
Il n’y aurait aucune flaque, ni
aucune mer.

Si chaque note de musique disait
Une note ne fait pas la symphonie,
Il n’y aurait pas même le début d’une
mélodie.

Si chaque mot disait
Un mot ne fait pas une bibliothèque
Il n’y aurait même pas de livre.

Si chaque brique disait
Une brique ne fait pas un mur
Personne n’aurait de maison.

Si chaque graine disait
Une graine ne fait pas un champ
Il n’y aurait pas de moisson.

Et vous ? Vous êtes un père, une mère, un enfant dans une famille, un joueur dans une équipe, un salarié dans une entreprise, un membre actif dans une association… Demain, si vous ne faites plus partie de ces touts, votre famille, votre équipe, votre entreprise, votre association….
Seront-elles exactement les mêmes ?

Non bien sûr. Car c’est vous, être singulier, qui faites toute la différence…!

SOURCE
(Histoire proposée au club positif)



Choucaline

Share Button

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°8 : Une année s’en va

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

 


Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus…
Écoutez les ..!

POÈME DE SOEUR MARIE LUC 
93 ANS

Une année s’en va
Une année s’en vient
Douze mois déjà :
Que ça paraît loin !

 

 

 

 

En janvier les Rois,
Février les crêpes
En mars giboulées
Avril, pas un fil …

 

 

 

 

En mai tout renaît
Juin on fait les foins
Juillet à la mer
En août, c’est le moût

 

 

Automne et ses pommes
Novembre et ses brumes
En décembre il neige
Et l’année s’achève !

 

 

 

 

 

 

Sœur Marie Luc   le   1er janvier 2019

Tu vois TINA (1) t’aurais du rester encore un petit peu …
car Soeur MARIE LUC nous en montre tous les jours… et des belles qui font chaud au cœurJ’adore recevoir des lettres de ce type …

Je te salue MARIE… Luc

(1) ma petite chatte TINA est morte il y a quelques mois… Prières et Pensées..!

Extrait d’une poésie de DANIÈLE pour nous consoler

– La poésie apaise l’âme –

Ne le dit à personne de tes souhaits, à personne ni à ta fleur totem,
Ni à un zéphir passager, ne dit rien, tout finit par transpirer.

De fil en aiguille, le canevas s’effilochera ; du joli tableau commence;
Chaque pensée, chaque mot tissé, sera du cœur, évidé de tout aura.

Un secret n’a pas de coffret, pas de tiroir, pour le garder secret,
Un agneau, un chiot, ou un chaton, possède tous les secrets en venant au monde.

Pourtant, il ne le révèlera qu’à son maître,
Qu’à sa maitresse ou à un être qui le mérite. et cela de sa naissance à son décès.
On se demande comment il fait;
Car fabriquer cet élixir du bonheur, demande des jours des nuits, des veilles.

A toi, pourtant il apprendra son langage,
A vous une berceuse, les soirs de brouillard et à toi, il n’aura point besoin de s’exprimer
Et il pourra s’endormir, apaisé.

Danièle

CHOU BLANC
« La poésie, c’est le sourire du langage« 

RETRO : LA PENDULE
retour sur la rubrique du même tabacC’est du même tabac…..
Je suis la pendule, tic!
Je suis la pendule, tac!
On dirait que je mastique
Du mastic et des moustiques

 

Share Button