Archives par étiquette : Christ

L’Ascension cosmique du Christ de Dali.


VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES


logo lardon DL’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion :

L’ASCENSION DU CHRIST
DE SALVADOR DALI
C’EST QUOI L’ASCENSION ? :   

L'ascension du christ par DALI tableau 1958Dans l’iconographie, les peintres ont coutume de représenter l’Ascension du Christ à la verticale.
C’est le cas de Giotto, de Mantegna ou de Garofalo, pour n’évoquer que les toiles les plus célèbres.

Or, en 1958, Salvador Dali peint la montée du Fils de Dieu plus comme une lévitation que comme une ascension. L’huile sur toile (115x 123), qui appartient à la collection Pérez Simón de Mexico.

Cette toile prend place au terme de la période surréaliste du maître espagnol, que l’on peut situer à la fin des années 40. Très fortement empreinte de mysticisme, l’œuvre témoigne de la foi catholique de son auteur et en appelle à la grande tradition religieuse espagnole.

La série de peintures de cette époque présente le Christ qui éclaire un monde d’obscurité, tout en donnant l’illusion des trois dimensions.

Un rêve cosmique..!

logo lardon DSelon le peintre lui-même, ce tableau lui aurait été inspiré par « un rêve cosmique », qu’il fit en 1950, soit huit ans avant l’exécution de la toile.
Dans ce rêve, dont il dit avoir perçu les couleurs vives, il a vu l’atome qu’il a situé en arrière-plan, et auquel il a donné la structure de l’intérieur d’un tournesol. Il aurait compris plus tard que ce noyau est la représentation de l’esprit unificateur du Christ.

Il dit j’ai eu un « rêve cosmique » dans lequel je vis en couleur cette image qui, dans mon rêve, représentait le « nucleus de l’atome ».

Dali place le spectateur du tableau sous le corps du Christ. De la plante des pieds aux bras étendus, qui rappellent la Crucifixion.

Par ailleurs, le corps est placé au centre d’un cercle transparent survolé par la colombe de l’Esprit-Saint, symbolisant le retour du Christ vers le Père. Quant aux doigts recroquevillés du crucifié, ils  enserrent la totalité de l’univers, qu’il rassemble par sa mort et sa résurrection.

Le visage du Christ est invisible, comme dans nombre de peintures. Légèrement inférieur, le noyau atomique, constitué de petites boules, donne l’illusion de deux disques qui vont se superposer. Une ligne d’horizon très basse fait apparaître un paysage maritime, sans doute Port Lligat (catalogne) , où Dali vit avec Gala. Au sommet du tableau, la Vierge, sous les traits de son épouse et muse, pleure la Passion de son fils, telle une Vierge flamande.

Une peinture tournée vers Dieu:

DALI MADONA

   DALI :  MADONA – CHRIST EN CROIX

Salvador Dalí est l’’un des rares peintres du XXe siècle qui sut, – son Ascension du Christ en est un des plus célèbres exemples, – traiter l’’image religieuse avec la même force artistique et spirituelle que les peintres du Siècle d’Or.

 

SOURCES :
http://ex-libris.over-blog.com/article-un-reve-cosmique-l-ascension-du-christ-de-dali-50354886.htmlDali, Gille Néret, Le Monde, dans 1 Le Musée du Monde, 2005, Série 2, p. 74-83.
Somni, (rêve) sardane de Manel Saderra i Puigferrer, interprétée par les cobles Principal de la Bisbal et Mil·lenària « Fidelíssima Vila de Perpinyà » au Palais de Congrès de Perpignan l 2013 Direction : Francesc Cassú

LE LARDON
 logo lardon 1

Share Button

PAQUES: célébration de la résurrection de Jésus Christ

Propolis 60 gélules
Hans HOLBEIN (1497-1543) Le Christ mort 1521 Huile sur bois

LA MISE AU TOMBEAU DE CHAOURCE (10)Un rappel
historique 

La fête chrétienne de Pâques est la célébration de la Résurrection de Jésus-Christ.
Avec une majuscule Résurrection désigne le passage physique de Jésus-Christ de la mort, suite à sa crucifixion, à la vie manifestée le matin de Pâques, « le troisième jour, selon les Écritures »

Durant les premiers temps de la chrétienté la Pâques chrétienne coïncidait avec la Pâque juive. A cette époque le calendrier utilisé pour fixer la date de Pâques était le calendrier juif ou babylonien. La résurrection de Jésus-Christ tombait le 14 ème jour du mois de Nissan en même temps que Pessah, la Pâque juive.

La Résurrection du Christ selon le retable d'Issenheim, c. 1515

La Résurrection du Christ selon le retable d’Issenheim, c. 1515

Des divergences entre les églises d’Orient et l’église romaine conduisirent au concile de Nicée en 325.
Alexandrie souhaitait maintenir la date du 14 Nissan comme jour de Pâques, tandis que Rome tenait à ce que Pâques tombe un dimanche, indépendamment du calendrier babylonien.
Ce qui permettait en outre de clairement distinguer la Pâques chrétienne de Pessa’h (Pâque juive) Constantin 1er convoqua le concile de Nicée en 325 où il fut décidé que tous les chrétiens fêteraient Pâques le premier dimanche après la pleine lune qui suit l’équinoxe de printemps.

Pour éviter toute confusion avec la fête juive, Pâques devait être décalé d’une semaine les années où l’équinoxe correspondait à Pessa’h.
Le calcul de la date de Pâques reste un calcul complexe puisque Pâques tombe le premier dimanche suivant la première pleine lune ecclésiastique de printemps.
De plus, Pâques doit impérativement tomber entre le 22 mars et le 25 avril.
La pleine lune ecclésiastique ne correspond pas nécessairement à la pleine lune astronomique.

LA MISE AU TOMBEAU DE CHAOURCE (10)
Qui apporte les oeufs de Pâques ?

Si dans tous les pays de culture chrétienne on trouve la tradition des oeufs de Pâques, ils ne sont pas apportés aux enfants de la même manière !
Chaque pays voire chaque région a sa tradition pour les oeufs de Pâques.
Les cloches de Pâques La tradition la plus implantée en France veut que les cloches sonnent chaque jour de l’année pour inviter les fidèles à assister à la messe. Sauf au moment de Pâques, où elles sont silencieuses du Jeudi au Samedi saint.
Elles en profitent pour partir à Rome se faire bénir et elles rapportent des oeufs de toutes sortes aux enfants sages !

En traversant la France elles perdent oeufs, poules, poussin et lapin en chocolats à la plus grande joie des enfants qui dès midi passé partent à la chasse aux oeufs !

L’oeuf symbole de vie :

L’oeuf est le symbole d’une nouvelle vie et donner des oeufs en cadeau à Pâques ou pour célébrer l’arrivée du printemps, est une tradition installée depuis des centaines d’années. L’oeuf est un symbole universel de vie et de renaissance, il est notamment associé à de nombreux rituels.
La tradition d’offrir des œufs natures, puis décorés, teints ou travaillés est bien antérieure au christianisme, c’est sans doute l’une des plus vielles traditions du monde. Cette tradition se retrouve dans de très nombreux pays.

Restez svelte 160px
wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs retour sur la rubrique du même tabac RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Après l’expérience mystique de Saint Paul, nos apparitions ne doivent plus apparaître comme farfelues…!

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC se pose la question:

« Sommes nous seuls…. »    pour y répondre il nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance


Certains d’entre nous ont des apparitions …. les hôpitaux psychiatriques ne seraient donc pas faits que pour les fous…!

Après l’expérience mystique de Saint Paul, nos apparitions ne doivent plus apparaître comme farfelues…! Voici pourquoi.

Qui était saint Paul et qu’a-t-il vécu d’extraordinaire?

Extraits de l’interview du Père François BRUNE à la revue Inexploré NOV 2013 à propos de son livre:
« Saint Paul témoignage mystique »
éditions OXUS, 2003  -19 »

 

Conversion de Paul – Paul Rubens

Saint Paul est quelqu’un d’extraordinaire, qui a marqué toute la civilisation occidentale et dont l’existence historique est parfaitement avérée.
Il a rencontré le Christ au cours d’une expérience mystique. Avant cela, c’est d’abord un juif convaincu, prêt à utiliser les grands moyens pour combattre ceux qui apportent des nouveautés en matière de culte à l’époque, les chrétiens.
Il obtient des autorités de Jérusalem la mission d’aller chercher des chrétiens à Antioche et de les ramener afin de les châtier sévèrement.
Mais voilà, sur le chemin de Damas, il va vivre une expérience absolument extraordinaire qui va le convertir et lui faire comprendre que le Christ qu’il combat est précisément celui qu’il cherche.

Durant cette expérience, il devient aveugle et ne retrouvera la vue que plusieurs jours plus tard. C’est extrêmement bref On sait tout de même que cette expérience transforme complètement sa vie.
Après cette « rencontre », il ne va pas du tout essayer de se rapprocher des apôtres, ceux qui ont vraiment connu le Christ. Au contraire, il se retire dans le désert pendant … trois ans. Trois ans, c’est long! Et là, pratiquement seul, sans contact avec les premiers chrétiens, il va méditer et vivre d’autres expériences mystiques auxquelles il fera allusion ensuite. Il va revoir le Christ.

Avec le christ et les apôtres … comme si j’y étais

 L'institution de la sainte Eucharistie

L’institution de la sainte Eucharistie
Dieric Bouts (1420-1475)
Link back to Creator infobox template

Il a vu un certain nombre de scènes de la vie du Christ et notamment l’institution de l’Eucharistie.
Il en parle comme s’il avait été présent.
À l’issue de cette période, il revient à Jérusalem et rencontre saint Pierre, saint Jacques, et leur fait part de son expérience de contacts mystiques avec le Christ.
Il donne des détails. Il parle d’expériences vécues dans une sorte d’au-delà, hors de son corps en grande partie.

 

LE CHOURISTE

– « Le mystique peut connaître ce type d’expérience tout en restant dans son corps de chair. C’est le corps spirituel qui fait cette expérience. »
Saint Paul n’a pas de peine à faire le récit de ses « rencontres» avec le Christ, et ceux qui ont vraiment côtoyé le Christ authentifient ce qu’il rapporte.
Oui, ce que rapporte saint Paul est ce qu’ils ont vécu.
C’est extraordinaire……

Est-ce vraiment une expérience vécue « réellement..?

Oui, bien sûr. Comme chez tous les mystiques,  il ne s’agit pas d’illusions, de fantasmes.
Maintenant, il faut faire une distinction, et ce n’est pas toujours facile, entre vision et apparition. Dans une vision du Christ disons  ou de la Vierge, on ne voit plus que le Christ, ou la Vierge, tout l’environnement est dans la lumière, on ne le perçoit plus.

Dans une apparition, on continue à voir le monde  extérieur qui nous entoure.
C’est là où saint Paul a un rôle extraordinaire:
Il est le premier de tous les mystiques dont l’expérience est authentifiée par les témoins oculaires, par ceux qui ont vécu avec le Christ, qui ont vu, qui ont vécu les événements décrits par saint Paul.
Lui qui n’y était pas mais a obtenu ces détails lors de contacts surnaturels avec le Christ, ouvre la porte à toutes les expériences mystiques qui vont survenir après lui, et qui ainsi n’apparaîtront plus comme farfelues. On sait que c’est possible avec saint Paul, pourquoi cela ne le serait-il pas pour d’autres?

 C’est encore aujourd’hui beaucoup plus fréquent qu’on ne l’imagine

LE CHOURISTE-« Oui, bien sûr…!
Mais alors, les hôpitaux psychiatriques ne sont-ils pas pleins de gens qui sont en contact avec Dieu ou le Christ?

Très bonne question! Lorsque l’on connaît le domaine du paranormal, on doit effectivement bien se douter qu’un certain nombre de gens, non pas « victimes », mais « sujets» de phénomènes paranormaux se retrouvent internés …

– « CHOU BLANC…! On réserve ta place tout de suite ou tu attends ta prochaine apparition…!
 »

ILS L’A DIT DANS SON LIVRE

Ça ne doit pas être évident de vivre ces contacts ? Dans votre livre, vous citez le cas d’André Levet … Qui était-il ?

Il était de Laval. Sa vie n’était pas très exemplaire, et il était non croyant.
Une attaque de banque lui a valu, si ma mémoire est bonne, une condamnation à 17 ans de prison.
Le curé de sa paroisse lui a fait parvenir un évangile, mais il n’a pas dû l’ouvrir plus de deux ou trois fois. Et puis, un soir où il est particulièrement désespéré dans sa solitude, il s’adresse au Christ comme pour un défi en lui disant:
« Si vraiment tu existes comme on le raconte dans ton bouquin, eh bien, écoute, viens me voir, disons à 2 heures cette nuit, les gardiens seront endormis, on sera tranquilles … »
La soirée passe et bientôt, il a complètement oublié le rendez-vous.
Voilà que, vers 2 heures du matin, il est secoué, et entend une voix qui lui dit :
« André, tu m’as donné rendez-vous à 2 heures, je suis là. »
Il croit à la blague d’un gardien, se précipite vers la porte, tambourine, engueule le gardien qui n’y comprend strictement rien, et puis voilà que la voix retentit à nouveau.
André fait une distinction d’ailleurs:
la première fois, la voix avait retenti dans sa tête, alors que maintenant, il la perçoit carrément dans l’espace de sa cellule.
Peu à peu, apparaît le Christ vêtu d’une grande tunique blanche, qui lui montre les plaies de ses mains et de son côté en lui disant, au présent:
« C’est pour toi aussi. »
Une immense lumière  remplit bientôt la cellule, André ne voit plus les murs, il ne voit plus les barreaux de la prison, il n’y a plus que cette lumière et le Christ.
Alors, André tombe à genoux. Il expliquera plus tard:
« Pour La première fois de ma vie, quelqu’un voulait m’aimer. »
Comme pour saint Paul….
C’est très près du récit de saint Paul…!
SOURCES:  http://inrees.com/


– Je vous l’avais déjà dit ce CHOU BLANC, il va nous rendre dingue


RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac
124

Share Button