Archives par étiquette : choucaline

CHOUCALINE: L’Expérience de la chambre remplie de fumée

Print pagePDF pageEmail page

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau:

Le panurgisme……  C’est le fait de suivre le troupeau, se conformer à une idée dominante sans réfléchir, pour faire comme les copains,

L’expression « mouton de Panurge » désigne un suiveur :
Une personne qui imite sans se poser de questions, qui suit instinctivement ce que fait le plus grand nombre et se fond dans un mouvement collectif sans exercer son esprit critique ni seulement faire preuve de l’intelligence qu’on peut espérer d’un être humain.

L’expression tire son origine d’un épisode de PANTAGRUEL de François Rabelais, sans s’y trouver exactement en ces termes.

On a tous déjà vu les moutons cavaler en groupe d’un bout à l’autre d’un champ, en rangs serrés.
Mais qui est ce Panurge ?

Il s’agit d’un personnage de Rabelais, ami et faire-valoir de Pantagruel. Un jour au cours d’une traversée sur un bâteau, Panurge se dispute avec le propriétaire d’un troupeau de moutons, le bien nommé Dingdong (une vraie cloche). Pour se venger, il a une idée machiavélique : il propose au berger de lui acheter le chef du troupeau, le leader. Une fois le « deal » acté, Panurge balance l’animal par-dessus bord. Vous devinez la suite : tous les autres moutons le suivent et se noient. Plouf… Plouf… Plouf…

“La vérité n’est pas toujours conforme à l’opinion de la majorité.” Jean Paul II

La nature du comportement humain est complexe, parfois illogique, souvent irrationnelle et la plupart du temps difficile à comprendre.
Nous sommes des créatures curieuses, désireuses de découvrir les vérités derrière chaque question, essayant toujours d’en savoir plus.
C’est pourquoi il n’est pas surprenant qu’au fil des ans de nombreuses expériences en psychologie aient été menées afin de plonger plus profondément dans l’esprit humain et d’éclaircir le pourquoi et le comment de notre comportement.

Nous vous présenterons, de temps à autre, un certain nombre d’expériences et d’études observationnelles qui tentent d’expliquer pourquoi nous sommes tels que nous sommes, dans quelle mesure notre comportement est inné ou acquis, et comment cela affecte notre façon d’agir.

Cette expérience demande à  des volontaires seuls dans une pièce de remplir un questionnaire, alors que de la fumée commence à passer sous la porte.
Que faire ?

Vous vous levez et partez très vite, vous alertez un responsable et vous le faites sans hésitation, non ?

Maintenant imaginez la même situation, sauf que vous n’êtes pas seul, vous êtes avec plusieurs autres personnes qui ne semblent pas se soucier de la fumée.

Que faites-vous alors ?

Lorsqu’elles sont seules, 75% des personnes ont signalé la fumée presque immédiatement.

La durée moyenne du signalement était de 2 minutes après avoir remarqué la fumée.

Cependant, lorsque deux complices étaient présents, qui ont reçu la consigne de la part des expérimentateurs d’agir comme si de rien n’était, seulement 10% des sujets ont quitté la pièce ou ont signalé la fumée.

Neuf sujets sur dix ont continué à travailler sur le questionnaire, tout en se frottant les yeux et en chassant la fumée de leur visage.

Cette expérience est un bon exemple de personnes répondant plus lentement (ou pas du tout) à des situations d’urgence en présence d’autres personnes passives.
Nous semblons dépendre fortement des réponses des autres, même contre nos propres instincts. Si le groupe agit comme si tout allait bien alors c’est que tout doit aller bien.

 

Ne laissez pas la passivité des autres entraîner votre inaction.
Ne supposez pas toujours que quelqu’un d’autre interviendra pour aider, que quelqu’un est qualifié pour agir au nom des autres.

« SOURCE : L’ami Eugène Personne

Publication originale : Latane, B., & Darley, J. M. (1968). Group Inhibition of Bystander Intervention in Emergencies. Journal of Personality & Social Psychology10(3), 215–221. )
https://www.chambre237.com/28-experiences-tests-psychologie-sociale-pourraient-changer-pensez-savoir-meme-1ere-partie/
http://www.beekoz.fr
Vous pouvez retrouver des livres qui présentent des expériences très intéressantes en psychologie ici. Et bien sûr l’indispensable livre fondateur de Moscovici « Psychologie sociale »

Choucaline plus proche de toi tumeur CHOUCALINE

Share Button

Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça…!

Print pagePDF pageEmail page

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :
“ »Les Capacités de notre cerveau et ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça…!

«II n y a pas de hasard dans la vie»

Le seul survivant d’un naufrage a été emporté par les vagues sur une petite île déserte.
Tous les jours, il priait pour que quel­qu’un vienne le sauver, et tous les jours il scrutait l’horizon pour entrevoir le moindre signe d’aide, mais personne ne venait jamais.

Il a donc décidé de se bâtir une petite hutte avec des arbres morts et des feuilles de palmier afin de se protéger contre les in­tempéries, les animaux, ainsi que pour mettre à l’abri les quelques possessions qu’il avait sauvées du naufrage.

Après une semaine de travail assidu, sa hutte était complétée et il en était très fier.
Citadin de nature, notre homme n’était pas habitué de travailler de ses mains.

À la tombée du jour, quelques jours plus tard, alors qu’il revenait de chasser pour se procurer de la nourriture, il a trouvé sa pe­tite hutte en feu. Déjà qu’il se sentait terriblement malchanceux de se retrouver seul, égaré sur une île déserte, encore fallait-il que le
pire lui arrive. Il avait tout perdu dans cet incendie.
Après le choc initial, le chagrin et bientôt la colère l’ont habité. Il s’est mis à ge­noux sur la plage et a crié: «Mon Dieu, comment peux-tu me faire ça! Comment peux-tu me faire ça?» Complètement découragé et fatigué, il s’est mis à pleurer à chaudes larmes, et il s’est endormi
ainsi sur la plage.

Très tôt, le lendemain matin, il a été réveillé par le bruit d’un bateau qui approchait de son île.
Il était ainsi sauvé.

Arrivé sur le bateau, il a demandé au capitaine:
«Comment saviez-vous que je me trouvais ici?»

Le capitaine de lui répondre:
«Nous avons vu votre signal de fumée.»

LE CHOURISTEMême si dans la majorité des cas, les bienfaits ne nous sont pas toujours apparents au premier coup d’œil, tout ce qui nous ar­rive dans la vie survient toujours pour une raison bien précise.
Rien n’est accidentel.
Devant un problème, le perdant se dit:
«Pourquoi moi?»
Le gagnant, lui, se dit: «Si ça m’arrive, c’est que ça devait m’arriver. »

La vie nous confronte tous quotidiennement à une série de grandes opportunités brillamment ‘déguisées en situations qui semblent impossibles.
Une bosse sur votre chemin peut être consi­dérée comme un obstacle, mais elle peut être aussi une opportu­nité …
Cela relève de votre attitude et du point de vue avec lequel vous la considérez.

NAUFRAGE

SOURCE:
POUR LE CŒUR ET L’ESPRIT –
Patrick Leroux  –
Éditions : un monde différent

Patrick Leroux
(Livre : Pour le cœur et l’esprit)
Description :
Les histoires émouvantes et exaltantes m’ont toujours fasciné. Déjà tout petit, je prenais un réel plaisir à écouter mes parents et mes grands-parents m’en raconter pour m’endormir. Puis enfant, elles servaient à me transmettre leurs valeurs, et à éveiller mon imaginaire et à stimuler mon apprentissage. Je suis persuadé que vous découvrirez dans ce recueil plusieurs histoires qui vous réchaufferont le coeur et stimuleront votre esprit.

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

je vais le savoir sur le bout des doigts

Print pagePDF pageEmail page

Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline– BLOC NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau:

Aristote a dit un jour :

« C’est à l’être capable d’acquérir le plus grand nombre d’arts que la nature a donné l’outil de loin le plus utile:  La main ».

je vais le savoir sur le bout des doigts

Beaucoup de nos façons de faire et de nos caractéristiques physiques ont un sens et permettent de dresser un portrait de notre personnalité. Au même titre que nous vous révélions ce que signifie votre façon de positionner vos mains dans les conversations…. (Voir Ces mains qui nous trahissent )
Nous allons aujourd’hui nous pencher sur la forme de vos mains et plus précisément, la longueur de vos doigts.


Observez bien vos mains et dites nous si cela colle bien à votre personnalité !

1

1- Si votre index et votre annulaire sont de la même longueur : 

– Vous êtes sans doute quelqu’un de calme et posé.
– Vous aimez profondément la nature humaine et aimez écouter les autres.
– Vous êtes quelqu’un de très loyal, droit et fidèle dans vos relations amoureuses.
– Vous détestez le conflit et préférez que l’harmonie règne entre les gens.
– Vous tentez toujours d’arranger les choses et vous aimez rendre service, les actions humanitaires…
– Vous êtes pacifiste dans l’âme et vous aimez la découverte et les voyages.

 

2

2- Si votre annulaire est plus court que votre index :

 – Vous êtes quelqu’un de réservé et sûr de vous.
– Vous passez d’ailleurs souvent pour une personne prétentieuse mais en réalité, les relations humaines vous effraient et vous n’êtes pas doué pour ça.
– Vous aimez la solitude et les longues réflexions sur le monde.
– Vous avez une personnalité complexe difficile à cerner. Certains y arrivent mais il leur faut de la patience… Votre cercle d’amis et très restreint mais ce sont des gens que vous connaissez depuis des lustres.
– Vous avez comme le sentiment d’être incompris.

3

3- Si votre annulaire est plus long que votre index : 

– Vous êtes quelqu’un de très charismatique qui a beaucoup de sang froid.
– Vous aimez prendre des décisions, diriger, manager même si parfois vos méthodes sont un peu agressives.
– Vous êtes quelqu’un de pragmatique avec une grande logique.
– Vous avez un esprit cartésien et un penchant pour les sciences et les activités où le calcul prédomine.
– Vous avez sans doute un poste à hautes responsabilités et vous gagnez très bien votre vie.
– Dans votre vie personnelle, vous êtes bien plus fragile avec un côté coeur d’artichaut.

chouette-prof
– Alors trouvez vous que cela correspond à votre personnalité ?

Faites également le test avec les mains de vos amis !

ET DITES COMME GUY BEART
Qui suis-je
Qu’y puis-je
Dans ce monde en litige
Qui suis-je
Qu’y puis-je
Dans ce monde en émoi ?


SOURCE:
http://www.letribunaldunet.fr/insolite


Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE Lire mes derniers articles
cliquez pour accéder -  Oh mon Dieu il gèle en enfer
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO C’EST DU MÊME TABAC

 

Share Button