Archives par étiquette : bizarre

MON MONDE BIZARRE: Les statues de l’ile de Pâques ont un corps

Propolis 60 gélules

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance


L’île de Pâques, est une île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le rongorongo).

Les pierres aux mille visages … parlent…?.

Les statues de l’ile de pâques ont un corps….

La découverte ne date pas d’’hier mais depuis quelques temps refait surface sur internet : les statues de l’’ile de Pâques ont un corps !

Ça fait très très longtemps que les archéologues savent que les statuts de l’ile de Pâques ont un corps.
Il y a eu des travaux d’excavation depuis « toujours ».
Voir les notes inédites de l’archéologue britannique Katherine Routledge Maria (1866-1935) responsable de l’expédition scientifique du mana à l’Île de Pâques (1914-1915), excavations de plus de 30 Moai. Les premières excavations archéologiques sur l’île datent de 1882 par les Allemands.
La plupart de nos photos , sont sans doute prises durant la quatrième campagne de fouilles en juillet 2011 qu’assure de nos jours un groupe privé.
En revanche, nulle part il fait mention d’un quelconque étonnement à l’idée de découvrir que les statues ont un corps, et qu’il est couvert de pétroglyphes.
A mon avis, mon contributeur, qui ne connaissait l’Île de Pâques que superficiellement est tombé sur ces photos, s’est étonné et a voulu faire partager sa surprise à tout le monde.
C’est gentil… surtout pour ceux qui découvrent que mon monde est bizarre….mais pas que sur l’ile de pâques voyez notre archive….

Connues pour avoir une grosse tête…. la moitié de leur taille est enfouie sous terre

Alors qu’elles sont vraisemblablement connues pour avoir une grosse tête, ces statues recèlent visiblement de nombreux secrets puisque plus de la moitié de leur taille est enfouie sous terre et révèle l’existence d’un corps et de mains.

Si on attribue au couple Routledge la découverte des parties enterrées des statues de l’ile de Pâques, un groupe privé de recherches a récemment excavé une des statues pour y découvrir de nombreuses écritures sur le corps.

Située dans l’océan Pacifique, cette ile volcanique a été découverte par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, le jour de Pâques de l’an 1722, et est devenue ensuite possession Chilienne en 1888.
Si de nombreux mystères entourent l’ile de Pâques, la découverte de ces écritures enfouies sous terre risquent de relancer de nombreux débats.
En effet, si les scientifiques sont presque tous d’accord pour dire que c’est à la suite d’un écocide que la population (environ 4000) de l’ile a disparue, qu’en est-il de ces géants de Pierre enfouis sous terre ?
L’ont-ils été dès le départ par les Rapanui (premières civilisations de l’île) ou bien le temps a t-il eu raison de ceux-ci ?



 

Bien évidement les Pascuans (Rapanui) n’avaient pas sculpté des têtes de Moai uniquement… il suffit de regarder celles qui sont érigées sur leur ahu (Autel piédestal) elles ont bien un tronc mais qui s’arrête au bassin…

Vous feriez le même constat en vous promenant sur les flancs de la carrière du volcan Rano Raraku d’où proviennent 99% des Moai que l’on trouve sur l’île.

La plupart des « Moai tête » que l’on voit dans les reportages se trouvent en station « d’attente » sur la pente en descendant de la carrière de Rano Raraku.

Après avoir été détachés de la roche volcanique (Tuf volcanique très tendre que l’on sculpte facilement) Il étaient amenés sur le lieu de leur destination selon les moyens (échange de valeur) du commanditaire… ils pouvaient rester en station calés sur le flanc pendant des années avant de continuer leur route…

ET ELLE PEUVENT AUSSI MARCHER ALLEZ VOIR CETTE VIDÉO

En 2011, un test a été mené à Hawaï. 18 hommes, répartis en trois groupes, sont parvenus à déplacer une statue de cinq tonnes sur une centaine de mètres./CC

Restez svelte 160px
RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Share Button

MON MONDE BIZARRE: Énigme des Enfants Verts…!

Meilleurs complements alimentaires

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….

CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre … . Ambiance… Ambiance

L’Énigme des Enfants Verts…!

Au cours du mois d’août 1887, près de Banjos, en Espagne, deux enfants inconnus sortirent d’une grotte. Ils avaient la peau verte, les yeux bridés et portaient des vêtements faits d’une matière insolite. Ils ne parlaient pas espagnol.

On les confia au juge de paix local qui tenta d’ôter la couleur verte. Mais, il s’aperçut que ce n’était pas du maquillage, mais bien la pigmentation de leur peau.
Pendant presque une semaine, ils refusèrent de s’alimenter. Finalement, ils acceptèrent de manger des haricots frais.

Le garçon, trop affaibli, mourut peu de temps après. La petite fille survécut. Peu à peu, sa pigmentation verte disparut.
Ayant appris suffisamment d’espagnol pour s’expliquer, elle raconta qu’elle venait d’un pays sans soleil, où régnait un crépuscule permanent.

Ce mystérieux pays était séparé d’une région lumineuse qu’éclairait le soleil par une large rivière. Un jour, un mystérieux tourbillon les avait emportés, elle et son frère et déposés dans la grotte.
La jeune fille mourut en 1892, sans pouvoir nous éclairer davantage sur ce mystère.

Cette histoire est très proche de celle des enfants verts qui sortirent d’une grotte de Woolpit (Angleterre), au XIe siècle.

Là aussi, il s’agissait d’un garçon et d’une fille ayant la peau et les cheveux verts. Eux aussi refusèrent tout d’abord toute nourriture et perdirent peu à peu leur étrange pigmentation.

On leur enseigna l’anglais et ils racontèrent leur histoire. Ils dirent venir d’une région appelée « le pays de Saint-Martin » où le soleil ne brillait jamais.

Alors qu’ils gardaient un troupeau, ils avaient entendu un grand bruit. Voulant savoir d’où il venait, ils étaient entrés dans un tunnel.

Ensuite, ils ne se souvenaient plus de rien.
Le garçon mourut un an après. Sa sœur resta à Woolpit et épousa un homme du village voisin.

LE CHOURISTEOn a cherché des explications à ces deux énigmes. On a ainsi observé que non loin de Woolpit se trouve le village de Fornham Saint Martin, qui aurait bien pu être ce mystérieux pays de Saint-Martin.

Là s’étend la vaste forêt de Thetford. Cette région est également connue pour posséder de nombreuses galeries d’anciennes mines de silex.
Il s’agit peut-être de l’un de ces souterrains empruntés par les enfants.

La pigmentation verte de la peau s’explique assez facilement. On sait que certaines anémies peuvent rendre la peau verte. Ce symptôme s’aggrave en cas de malnutrition, assez courante à l’époque.
Le fait que la pigmentation soit redevenue normale après plusieurs semaines d’une alimentation plus équilibrée semble en être la preuve.

Ils auraient pu également être empoisonnés à l’arsenic, car la peau peut alors devenir verte et abandonnés.
Le vrai mystère réside dans ce langage que personne ne comprenait. S’ils venaient d’un village assez proche, même avec un accent différent, ils auraient du pouvoir se faire comprendre.

Les enfants verts d’Espagne ont une histoire trop semblable à celle des enfants de Woolpit pour n’être qu’un hasard.

L’histoire des enfants de Woolpit pouvait être connue, car William de Newburgh la rapporta dans un ouvrage publié en 1618.

Cette histoire a certainement inspiré celle de Banjos.
Dans quel but ? Par qui ? Nous ne le saurons jamais.

Quelle langue avait-on apprise à ces enfants ?
Un autre mystère sans réponse.

 

Source :  Le Surnaturel Face À La Science De Colin Wilson…
V. Battaglia

http://akia.eklablog.fr/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Allemagne : Nienhagen et son bois des fantômes

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….

CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre… Ambiance… Ambiance

« Gespensterwald », « forêt des fantômes »

Nienhagen est une commune de l’arrondissement de Rostock
Nienhagen se situe sur la côte de la mer Baltique, entre Heiligendamm et Warnemünde.
De grandes parties du territoire communal sont boisées.
La forêt de Nienhagen à l’ouest du village se trouve au-dessus de la falaise haute de douze mètres.
La forêt mixte tempérée recouvre 180 hectares.
On la surnomme « Gespensterwald », « forêt des fantômes », les hêtres sont déformés par le vent marin, ont souvent une croissance irrégulière et un branchage tordu en forme de serpent, ce qui donne à la forêt dans la pénombre et le brouillard un aspect fantomatique.


Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc

retour sur la rubrique du même tabac RETRO : C’est du même tabac…..



Allez plus loin dans la forêt

Nous… Nous avons aimé..!


LA VIE SECRÈTE DES ARBRES


https://amzn.to/2L9nIJD
https://amzn.to/2zBNbHb
Share Button