Archives par étiquette : bible

DAME MIELINE : Le miel… Une valeur médicinale démontrée.

Propolis 60 gélules

BLOG DE
DAME MIELINE

C’est comme ça que tout a
commencé entre Dame MIELINE et moi..
.

Un neveu turbulent je devrais dire un cul bidon de banlieue.. Tant tout ce qui dépassait, de ses vêtements trop courts, était tentant pour mes abeilles affolées par son bâton enfoncé dans la ruche..

Je me suis précipité le premier avant sa Taty MIELINE… Béatrice m’avait appris et démontré que la chromothérapie était efficace sur les piqures d’abeilles…
Après 3 minutes de lumière rouge et
30 secondes de vert dans la pénombre de mon sellier et je pouvais me retourner pour voir plus calmement la Taty qui m’observait…
AH la classe… Rien à voir avec son neveu ..
j’étais troublé .. Elle y avait mis les formes …. Mais aussi par le sentiment, qui devint vite certitude, que je l’avais déjà vu maintes fois sur grand écran.. Je… non non..!
On n’est pas à Paris Match ici..
Depuis que nos nous sommes liés d’amitiés… Elle a confirmé son appartenance au PAF venant soigner l’enveloppe de ses nerfs dans le potager du voisin..
Oh bonheur le mien…!
Elle savait jouer la comédie mais pas avec moi .. D’une grande culture… Elle ne savait pas écrire… C’est ce qu’elle croyait car à partir d’aujourd’hui nous lui ouvrons nos colonnes pour une série sur… Devinez :
LE MIEL ET LES ABEILLES … Histoire de se faire pardonner son cul bidon de banlieue suit notre Déesse Venus pour profiter et nous aussi de sa grande culture…..
Cherchez pas.. Pour vous et moi, elle s’appelle Mieline …. Sans doute pour mettre de la douceur autour de ses nerfs malades.

Selon la Bible le miel une valeur médicinale
démontrée.

Selon la Bible, le miel est considéré comme un aliment sain, voire un remède utile dans le traitement des maladies.
Sa valeur médicinale est souvent soulignée. Toutes les religions, d’ailleurs, en font de lui une voie de guérison. Ce n’est que récemment que ses propriétés ont été démontrées clairement grâce à de nombreuses études.
Face à l’intérêt thérapeutique du miel, certains laboratoires l’incorporent dans leurs produits.
Il a été utilisé pour traiter les troubles cardiaques, et comme une application externe pour les plaies de l’homme et la bête.

Ceci nous incite à souligner, les vertus curatives du miel  :

– Le miel sert comme traitement du système respiratoire ; en effet certaines communautés prennent l’habitude de boire du miel pour traiter les maux de la gorge et la toux.

Cet usage a été confirmé par une récente étude de l’Université américaine de Pennsylvanie. Une expérience menée sur des enfants qui toussaient et qui prenaient du miel avant de dormir révèle que ces derniers passaient une nuit plus paisible comparant à ceux qui n’en avaient pas pris. Cette étude atteste donc l’action positive du miel sur le système respiratoire et son atténuation du mal de gorge.

– Le miel est un antiseptique ; il possède des vertus calmantes et cicatrisantes pour les blessures. Grâce à ses propriétés antibactériennes, il élimine rapidement l’infection présente, mais aussi il empêche la plaie de s’infecter de nouveau. Les propriétés anti-inflammatoires du miel atténuent les marques de cicatrisation. Face à son efficacité thérapeutique certains laboratoires l’intègre dans leurs produits.

C’est l’exemple de l’hôpital de Limoge  qui utilise le miel pour cicatrisé les plaies des patients. Le professeur Descottes, ancien chef du service de chirurgie viscérale de Limoges, a lui-même témoigné des effets cicatrisant impressionnant du miel .

Un article paru dans Doctissimo Santé  rapporte que dans le service du Professeur Descottes, au CHU de Limoges, les recherches ont amené à utiliser du miel à la place des pansements cicatrisants classiques avec de très bons résultats.

L’accélération de la cicatrisation générée par le miel a fait économiser des «centaines de journées» d’hospitalisation à l’Hôpital.

– Le miel est aussi un conservateur ; sa richesse en potassium fait de lui un bactéricide naturel. On peut donc l’utiliser, comme déjà dit, pour conserver des aliments.

– Le miel a des vertus nourrissantes ; il est très utilisé dans les cosmétiques pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes, et anti-oxydantes. On le retrouve ainsi dans les soins pour cheveux, les crèmes hydratantes, les baumes, et même dans des compléments alimentaires.


Certes d’autres bienfaits rejoignent cette liste que nous avons proposée.
Le miel demeure, selon les spécialistes, un aliment curable contre plusieurs maladies et un moteur de restauration des forces et de la santé.

Les Hébreux apprécient beaucoup le miel comme une substance alimentaire. Cela est prouvé par les paroles du fils de Sirach, qui a reconnu le miel comme : «l’une des principales choses à utiliser dans la vie de l’homme».

La manne, qui est décrite comme une exsudation sucrée, tombait du ciel tous les jours, excepté le jour du Chabbat ; était la nourriture des Hébreux dans le désert, d’après l’Ancien Testament et le Coran (Al Mann).

Selon l’Exode, les Hébreux murmuraient contre Moïse parce qu’ils mourraient de faim, ainsi il leur a donné de la nourriture en leur disant : « La maison d’Israël donna à cette nourriture le nom de manne. Elle ressemblait à de la graine de coriandre; elle était blanche, et avait le goût d’un gâteau au miel » .

Dans le Coran on mentionne plusieurs aliments bénéfiques pour notre santé. Le miel est un prodige parmi ces plusieurs qui Dieu a accordé à ses Hommes.

Susdit, toute une Sourate coranique est nommée «Les abeilles (النحل) » et on peut lire :
«Et voilà ce que ton Seigneur révéla aux abeilles : Prenez des demeures dans les montagnes, les arbres, et les treillages que les hommes font, puis mangez de toute espèce de fruits, et suivez les sentiers de votre Seigneur, rendus faciles pour vous. De leur ventre, sort une liqueur, aux couleurs variées, dans laquelle il y a une guérison pour les gens. Il y a vraiment là une preuve pour les gens qui réfléchissent».

MIELINE VOUS PROPOSE SES ARTICLES
PARUS OU A PARAITRE

La larme de Rê créa l’abeille…
Depuis les mures ont des abeilles et nous du miel
Vénus et Cupidon voleur de Miel de Lucas Cranach l’Ancien– Cupidon voleur de miel dans les gravures d’Albrecht Dürer
– Le miel… Une valeur médicinale démontrée.
A PARAITRE DANS L’ÉTÉ 2018Le thème du miel dans l’art
– Le miracle des abeilles

– Le miel dans l’art contemporain

SOURCES :

https://www.lescahiersdelislam.fr/Le-Symbolisme-du-Miel-dans-les-Textes-fondamentaux_a1086.html

Propolis 60 gélules

DAME MIELINE ET CULBIDON

 

Share Button

Lady Ladinde … Se balade dans les vignes du seigneur


Camarade GASTON …l’autre jour j’étais en bonne compagnie dans les vignes du seigneur.
– Ah BON….. Tu accompagnes Chou Blanc pour chercher les pierres aux mille visages….?

– Mais NON pas du tout…. J’ ai pris une biture avec LADY LADINDE …. Elle voulait être dans les vignes du seigneur… et avec moi…!
– AH Parce qu’en plus elle  boit…! Quelle expérience..! C’est pas rien de se beurrer et de finir PAF à côté du grand Firmin…. SEIGNEUR ET MAITRE….
Lui as tu tout dit …? car il y a d’autres explications à cette expression… après dégrisement nous avons travaillé ensemble les vignes du seigneur….


wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs « – Messieurs Messieurs…. un peu de retenue … c’est pas bien de faire passer Lady Ladinde pour une pocharde… Non …. une oie blanche c’est pas mieux…!

  Musique d’ambiance


dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote… Aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire, je vais vous en faire part…. De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique  » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

« Les hommes doués d’intelligence ont une soif d’éducation semblable à la soif de pluie qu’éprouve un champ de culture... » Je te dis pas…! pour les femmes … c’est encore pire 

AUJOURD’HUI LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :

L’EXPRESSION …. ÊTRE DANS LE VIGNES DU
SEIGNEUR

  Être dans les vignes du seigneur :  c’est être ivre , bourré ,bituré, gelé, complètement PAF, façon poétique transcendantale et amusante de laisser croire à un chrétien qu’il peut gagner son salut par l’ivresse

Cette expression est aujourd’hui peu utilisée et vous avez peu de chance de vous y trouver confronté car elle est remplacée par des expressions plus modernes comme  déchiré–  plombé –  Défoncé – en avoir  un coup dans le pif ou encore être bourré comme un coing – rond comme une queue de pelle –  être noir ou pompette
On donnera la palme aux anglais qui disent:
« As lit as a Christmas tree  » ( Aussi allumé qu’un arbre de Noël)

Alors de quel seigneur parle t on?

Cette expression serait aussi utilisée par certains dans les sens « être en bonne grâce avec quelqu’un« .

Au  moyen âge, faire du vin était un privilège de seigneur et les inféodés qui étaient en odeur de sainteté avec leur seigneur avaient le privilège de s’occuper des vignes de ce dernier.

Le moyen âge est passé, l’expression elle, est restée.

On peut aussi dire

– Être en odeur de sainteté*.
– Être dans les petits papiers de quelqu’un, ou être apprécié au delà de ce que l’on espérait.

 
Mais alors  que devient le  seigneur tout seul dans ses vignes …?

Dieu seul le sait…. mais Marc dans son évangile en a une petite idée…Explication …!

Les paraboles de Jésus:
La vigne du seigneur

L’allégorie de la vigne, au chapitre 12 de l’évangile de Marc est une manière imagée de se représenter le destin de Jésus et des rapports du peuple d’Israël avec son, Dieu.
L’évangéliste Marc utilise l’allégorie (comparaison en forme de devinette) pour expliquer à ses lecteurs le destin de Jésus. Dieu, le peuple d’Israël Jésus, sont respectivement signifiés par le maître de la vigne, les vignerons, le fils du maître.

« Un homme a planté une vigne, l’a entourée d’une clôture, il a creusé une cuve et bâti un pressoir; puis il a donné cette vigne  en fermage à des vignerons et il est parti »

Le moment venu, il a envoyé un serviteur aux vignerons pour recevoir d’eux sa part des fruits de la vigne.
Les vignerons l’ont saisi, roué de coups et renvoyé les mains vides. Il leur a envoyé encore un autre serviteur; celui-là aussi, ils l’ont frappé à la tête et insulté. Il en a envoyé un autre ; celui-là ils l’ont tué ; puis beaucoup d’autres: ils ont roué de coups les uns et tué les autres

Il ne lui restait plus que son fils bien-aimé. Il l’a envoyé en dernier vers eux en disant: «Ils respecteront mon fils». Mais ces vignerons se sont dit entre eux:
« C’est l’héritier. Venez! Tuons-le et nous aurons l’héritage».
Ils l’ont saisi, tué et jeté hors de la vigne.

Que fera le maître de la vigne? Il viendra, il fera périr les vignerons et confiera la vigne à d’autres…..

 Marc, chapitre 12

La variante: « s’endormir dans les vignes du seigneur » : être ivre mort….. Trouve son origine dans l’allusion à Noé sortant de l’Arche.

L’ivresse de Noé….  et la malédiction de Cham

Noé sa  femme, et ses trois fils : Sem, Cham et Japhet. Sous les ordres de Dieu, bâtissent l’Arche de Noé afin d’échapper au Déluge, ces eaux dévastatrices lancées pour éradiquer l’humanité corrompue.
Le déluge passé…… voici un épisode de leur vie sur la terre …

Tout le monde ou presque à entendu parler de la malédiction de Cham.

Les fils de Noé sont Sem, Cham et Japhet. Un jour, Noé, qui a trop bu de vin de sa vigne, se trouve nu dans sa tente.
Cham le voit tout nu, mais pas ses frères qui le rhabillent en lui tournant le dos.
À son réveil, Noé furieux sanctionna Cham en maudissant le fils de ce dernier, Canaan, et sa descendance.

Ils furent condamnés à être esclaves de leurs frères pendant plusieurs générations.
Canaan n’est ni noir ni africain. Cham peut-être.
Mais que disent réellement les textes sacrés ?
Justifient-ils vraiment l’esclavage des Africains, comme on l’a longtemps indiqué ?
Si de nombreux travaux existent sur la question, il s’agit le plus souvent d’études anciennes, de publications pointues et académiques, ou bien de textes polémiques et peu sérieux.


https://amzn.to/2MBUgh6 Furieux d’avoir été surpris ivre et nu par son fils Cham, Noé condamne le fils de ce dernier et sa descendance à être esclaves de leurs frères. Cet ouvrage analyse le mythe de cette malédiction, expliquant le rôle qu’il a joué dans l’esclavage des Africains, mais aussi dans bien d’autres épisodes méconnus de l’histoire

 dinde LADY LADINDE

retour sur la rubrique du même tabac “La vieille ne voulait pas mourir car elle en apprenait tous les jours

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

POESIE : VICTOR HUGO – La conscience ….. de Caïn


Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!


– Aujourd’hui nous sommes la Saint ABEL nous n’avions pas le droit de l’oublier

 

La conscience – Victor Hugo


LE CONTEXTE BIBLIQUE:
Abel et Caïn, Tintoretto (XVIème siècle)Abel
est un personnage de la Genèse (premier livre de la Bible) et du Coran. Il est le deuxième fils d’Adam et Ève.
Il est tué par son frère aîné Caïn, parce que Dieu a préféré son offrande à celle de son frère.

Caïn, l’aîné, cultive la terre et Abel (étymologie : de l’hébreu souffle, vapeur, existence précaire) garde le troupeau.
– Le premier offre à Dieu des fruits de la terre
– Le second des premiers-nés de son troupeau de moutons et leur graisse.
Dieu regarde avec faveur Abel et son offrande, mais non pas celle de Caïn.

Jaloux, Caïn tue son frère en se jetant sur lui alors qu’ils se trouvent aux champs c’est le premier meurtre inscrit dans la Bible.

Selon les traditions religieuses, Abel serait donc le premier assassiné, le premier tué et le premier mort de l’Histoire.
Son cadavre serait le premier cadavre enseveli sous terre de l’Histoire

Ce theme biblique a inspiré bien des artistes on reconnait, entre autres, Titien et Tintoret -CLIQUEZ c'est le tableau de Titien qui est agrandit

La conscience

Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
Caïn se fut enfui de devant Jéhovah,
Comme le soir tombait, l’homme sombre arriva
Au bas d’une montagne en une grande plaine ;
Sa femme fatiguée et ses fils hors d’haleine
Lui dirent : « Couchons-nous sur la terre, et dormons. »
Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l’ombre fixement.
« Je suis trop près », dit-il avec un tremblement.
Il réveilla ses fils dormant, sa femme lasse,
Et se remit à fuir sinistre dans l’espace.
Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.
Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits,
Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve,
Sans repos, sans sommeil; il atteignit la grève
Des mers dans le pays qui fut depuis Assur.
« Arrêtons-nous, dit-il, car cet asile est sûr.
Restons-y. Nous avons du monde atteint les bornes. »
Et, comme il s’asseyait, il vit dans les cieux mornes
L’oeil à la même place au fond de l’horizon.
Alors il tressaillit en proie au noir frisson.
« Cachez-moi ! » cria-t-il; et, le doigt sur la bouche,
Tous ses fils regardaient trembler l’aïeul farouche.
Caïn dit à Jabel, père de ceux qui vont
Sous des tentes de poil dans le désert profond :
« Etends de ce côté la toile de la tente. »
Et l’on développa la muraille flottante ;
Et, quand on l’eut fixée avec des poids de plomb :
« Vous ne voyez plus rien ? » dit Tsilla, l’enfant blond,
La fille de ses Fils, douce comme l’aurore ;

L'oeil de DIEU VU PAR LE TELESCOPE HUBBLE
Et Caïn répondit : « je vois cet oeil encore ! »
Jubal, père de ceux qui passent dans les bourgs
Soufflant dans des clairons et frappant des tambours,
Cria : « je saurai bien construire une barrière. »
Il fit un mur de bronze et mit Caïn derrière.
Et Caïn dit « Cet oeil me regarde toujours! »
Hénoch dit : « Il faut faire une enceinte de tours
Si terrible, que rien ne puisse approcher d’elle.
Bâtissons une ville avec sa citadelle,
Bâtissons une ville, et nous la fermerons. »
Alors Tubalcaïn, père des forgerons,
Construisit une ville énorme et surhumaine.
Pendant qu’il travaillait, ses frères, dans la plaine,
Chassaient les fils d’Enos et les enfants de Seth ;
Et l’on crevait les yeux à quiconque passait ;
Et, le soir, on lançait des flèches aux étoiles.
Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
Et la ville semblait une ville d’enfer ;
L’ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
Ils donnèrent aux murs l’épaisseur des montagnes ;
Sur la porte on grava : « Défense à Dieu d’entrer. »
Quand ils eurent fini de clore et de murer,
On mit l’aïeul au centre en une tour de pierre ;
Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !

 L'oeil de DIEU VU PAR LE TELESCOPE HUBBLE

L’oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
Et Caïn répondit :  » Non, il est toujours là. »
Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Caïn dit « C’est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn.

Victor HUGO

 

 

Caïn tuant Abel, Pierre Paul Rubens : Caïn maintient son frère couché près de l'autel du sacrifice.Caïn premier vampire ?

La mythologie de Vampire se base sur un texte inspiré de la Genèse, intitulé le Livre de Nod, dont il ne reste aujourd’hui que quelques fragments.
Selon le livre qui décrit la cosmogonie de Vampire (Le livre de Nod), et qui occupe peu ou prou dans le monde vampirique la place de la Bible chez les humains, les vampires descendent de Caïn, figure biblique connue pour avoir tué son frère Abel.
Celui-ci aurait été contacté trois fois par Dieu et ses Archanges. Ayant refusé par trois fois le pardon de Dieu, de « simple maudit », il serait devenu le premier Vampire, craignant le feu, la lumière et sa descendance qui finirait de toute façon par comploter contre lui.

Uriel, Raphaël, Michaël. Chaque ange expliqua à Caïn qu’il lui suffisait de demander pardon a Dieu pour que son exil prenne fin. Chaque fois il refusa, Il fut DONC condamné à errer dans les ténèbres, à ne boire que du sang et c’est petit à petit qu’il serait devenu le Premier Vampire.

Dieu lui envoie ses Archanges

Après son crime, Dieu envoie à Caïn ses archanges pour recueillir son pardon…

-L’archange Michel lui apparut et lui demanda de se repentir pour le crime d’Abel.
Caïn refusa et l’archange le maudit : désormais lui et ses descendants craindraient le feu.

–  l’archange Raphaël qui lui demanda à son tour de se repentir et à nouveau Caïn refusa.
L’archange le maudit : lui et ses enfants craindront désormais la lumière du jour qui les brûlera comme le feu.

– Vint ensuite Uriel et à nouveau Caïn refusa l’offre faite. Il fut condamné à errer dans les ténèbres, à ne boire que du sang et à ne jamais mourir. Et cela, jusqu’au dernier jour.

Caïn fuyant avec sa famille, Fernand Cormon, Musée d'Orsay, Paris (1880).

– Enfin, apparut l’archange Gabriel qui par compassion laissa ouverte une voie vers la Rédemption

Désormais, sa conscience était éveillée.


CHOU BLANC Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

retour sur la rubrique du même tabac« La poésie, c’est le sourire du langage »

    RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button