Archives par étiquette : bible

LE LION DE SAINT MARC

Print pagePDF pageEmail page

les potes doivent être éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..
je viendrai de temps à autre, revisiter comme aujourd’hui les récits biblique pour comprendre pourquoi le lion est le symbole de l’évangéliste saint Marc. (dont c’est la fête ce jour)

LE LION DE SAINT MARC

Dans les Actes des Apôtres on parle d’un certain Jean dont le surnom est Marc.
On retrouve ce personnage aux cotés des deux grands apôtres de l’Eglise Pierre et Paul lors de leurs séjours à Rome.
Saint Marc est l’auteur d’un des quatre texte de l’Évangile de Jésus-Christ.
Son texte est à la fois le plus court et le plus ancien.

On le représente généralement par un lion.

Le lion à cette époque….

Sceau de Shéma, serviteur de Jéroboam II (circa -788) Musée Rockefeller, Jérusalem

À l’époque du Premier Testament, le lion circulait en Palestine, surtout dans le voisinage du Jourdain.
Il hantait les taillis à proximité des troupeaux .
À l’époque romaine, le lion devient plus rare et il a complètement disparu de la région à l’époque des croisades.

La force du lion est reconnue et l’on compare parfois les personnages puissants au lion.
Dans la Bible, le lion évoque le messie et la royauté . L’association du lion à l’évangéliste Marc repose toutefois sur la vision du prophète Ézéchiel qui décrit les « quatre vivants », une image que l’on retrouve chez d’autres peuples du Proche-Orient ancien.

Musique d’ambiance

On trouve l’origine du lion de saint Marc dans le tétramorphe décrit par la vision biblique d’Ézéchiel Le prophète Ézéchiel, par Michel-Ange (1510) dans la Chapelle Sixtine

Ézéchiel est un prophète de l’Ancien Testament ayant probablement vécu au VIe siècle av J-C, le troisième dans l’ordre canonique des grands prophètes (Isaïe, Jérémie, Ézéchiel, Daniel).

Dès les premières lignes de sa prophétie, Ézéchiel décrit une vision :
« le ciel s’ouvrit et je fus témoin de visions divines »
. « Au centre, je discernais quelque chose qui ressemblait à quatre êtres vivants »

Fresque tétramorphe dans l'un des monastères des Météores en Thessalie.

Fresque tétramorphe dans l’un des monastères des Météores en Thessalie.

« Ils avaient chacun quatre faces et chacun quatre ailes (…) leurs sabots étaient comme des sabots de bœuf » « Quant à la forme de leurs faces, ils avaient une face d’homme, et tous les quatre avaient une face de lion à droite, et tous les quatre avaient une face de taureau à gauche, et tous les quatre avaient une face d’aigle. »

Il s’agit de quatre animaux identiques dotés chacun de quatre pattes de taureau, de quatre ailes d’aigle, de quatre mains humaines et de quatre faces différentes d’homme, de lion, de taureau et d’aigle. Ces quatre animaux ont leur place au pied du trône de la gloire de Dieu.

Dans le livre de l’Apocalypse l’apôtre Jean relate une vision semblable et parle lui aussi d’un lion…

La parenté avec celle d’Ézéchiel est évidente…
Les Vivants sont au milieu du trône et autour de lui. mais ils ne sont plus identiques et ils sont beaucoup moins hybrides : ce sont, dans l’ordre, un lion, un taureau, un homme et un aigle. Ils ont chacun six ailes et ils sont recouverts d’une multitude d’yeux.

LE TÉTRAMORPHE DANS L’ANTIQUITÉ
Avant la Bible, on trouve ces quatre figures des quatre vivants
en Egypte et à Babylone en Mésopotamie.


Ce sont sans doute les légendes babyloniennes qui ont influencé les visions d’Ezéchiel dont s’est vraisemblablement inspiré l’auteur de l’Apocalypse.
EGYPTE
En Égypte, ils étaient les « quatre gardiens du créateur », représentés dans plusieurs temples, dont celui d’Edfou
BABYLONE
À Babylone, ils représentaient quatre divinités secondaires. Ils figuraient les quatre points cardinaux et en astrologie, science inventée par les civilisations mésopotamiennes, ils symbolisent les quatre signes fixes du zodiaque..

Comment les quatre vivants ont ils étaient attribués aux quatre évangelistes…. et pourquoi le lion à saint Marc..?

Les premières paroles de chaque évangile

C’est Saint Jérôme nous donne la clé de l’attribution de l’un des quatre Vivants à chacun des quatre évangiles. C’est la première page du texte qui est déterminante et il présente au IVe siècle cette attribution comme une tradition acquise de longue date.

MATTHIEUhomme mathieu 12 MARClion de st marc 12 LUCtaureau de luc 12 JEANaigle de jean 12
Décoration des angles des appartements du roi au donjon du château de Vincennes
Matthieu ouvre son évangile par la généalogie légale de Jésus, celle qui comprend Joseph, mais en précisant la filiation biologique par Marie :« Livre de la genèse de Jésus-Christ, fils de David, fils d’Abraham : Abraham engendra Isaac… » .homme (et non pas l’ange puisque les ailes qu’il porte sont l’attribut des Quatre Vivants et non pas les ailes d’un ange) représente l’évangile selon Matthieu. Marc commence ainsi son évangile :

« Commencement de l’Évangile de Jésus Christ, fils de Dieu. Selon qu’il est écrit dans Isaïe le prophète :
« Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route. Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur… »
La voix qui crie dans le désert est celle d’un lion, symbole de l’évangile selon Marc.
Luc, après une dédicace à Théophile , commence ainsi le corps de son évangile :

« Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, de la classe d’Abia… »
Le prêtre sacrifie au Temple et le taureau, ou le veau, est l’animal emblématique du sacrifice. Il est devenu le symbole de l’évangile selon Luc.
Jean ouvre son évangile par un prologue sur le Verbe, la voix venue du ciel.

Le symbole attribué à l’évangile selon Jean est l’aigle.

Le Lion ailé symbole de VENISE
Et si ce roi de la place Saint Marc n’était pas un lion…?

Nous parlons de l’œoeuvre la plus mystérieuse et la plus légendaire de Venise.
D’autant plus qu’elle fait référence au symbole même de la cité. Le lion placé sur la colonne est une énigme non éclaircie même par les plus récentes études qui n’ont pas su déterminer la date de sa fabrication ni sa provenance.

Nous avons seulement des hypothèses, même si elles sont bien argumentées. Évoquons d’emblée la plus accréditée : le lion est un hybride de lion et de griffon, réalisé lors de la première période hellénistique orientale, par un artiste grec, entre la fin du 4ème et le début du 3ème siècle avant JC.

– Si vous n’avez pas peur de vous faire bouffer par les lions descendez dans l’arène avec le prophète DANIEL

C’est encore une belle histoire CLIQUEZ pour lire l’archive


POTACHE

Share Button

POESIE : VICTOR HUGO – La conscience ….. de Caïn

Print pagePDF pageEmail page


pour les amoureux de la littératureVos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!


– Aujourd’hui nous sommes la Saint ABEL nous n’avions pas le droit de l’oublier

 

La conscience – Victor Hugo


LE CONTEXTE BIBLIQUE:
Abel et Caïn, Tintoretto (XVIème siècle)Abel
est un personnage de la Genèse (premier livre de la Bible) et du Coran. Il est le deuxième fils d’Adam et Ève.
Il est tué par son frère aîné Caïn, parce que Dieu a préféré son offrande à celle de son frère.

Caïn, l’aîné, cultive la terre et Abel (étymologie : de l’hébreu souffle, vapeur, existence précaire) garde le troupeau.
– Le premier offre à Dieu des fruits de la terre
– Le second des premiers-nés de son troupeau de moutons et leur graisse.
Dieu regarde avec faveur Abel et son offrande, mais non pas celle de Caïn.

Jaloux, Caïn tue son frère en se jetant sur lui alors qu’ils se trouvent aux champs c’est le premier meurtre inscrit dans la Bible.

Selon les traditions religieuses, Abel serait donc le premier assassiné, le premier tué et le premier mort de l’Histoire.
Son cadavre serait le premier cadavre enseveli sous terre de l’Histoire

Ce theme biblique a inspiré bien des artistes on reconnait, entre autres, Titien et Tintoret -CLIQUEZ c'est le tableau de Titien qui est agrandit

La conscience

Lorsque avec ses enfants vêtus de peaux de bêtes,
Echevelé, livide au milieu des tempêtes,
Caïn se fut enfui de devant Jéhovah,
Comme le soir tombait, l’homme sombre arriva
Au bas d’une montagne en une grande plaine ;
Sa femme fatiguée et ses fils hors d’haleine
Lui dirent : « Couchons-nous sur la terre, et dormons. »
Caïn, ne dormant pas, songeait au pied des monts.
Ayant levé la tête, au fond des cieux funèbres,
Il vit un oeil, tout grand ouvert dans les ténèbres,
Et qui le regardait dans l’ombre fixement.
« Je suis trop près », dit-il avec un tremblement.
Il réveilla ses fils dormant, sa femme lasse,
Et se remit à fuir sinistre dans l’espace.
Il marcha trente jours, il marcha trente nuits.
Il allait, muet, pâle et frémissant aux bruits,
Furtif, sans regarder derrière lui, sans trêve,
Sans repos, sans sommeil; il atteignit la grève
Des mers dans le pays qui fut depuis Assur.
« Arrêtons-nous, dit-il, car cet asile est sûr.
Restons-y. Nous avons du monde atteint les bornes. »
Et, comme il s’asseyait, il vit dans les cieux mornes
L’oeil à la même place au fond de l’horizon.
Alors il tressaillit en proie au noir frisson.
« Cachez-moi ! » cria-t-il; et, le doigt sur la bouche,
Tous ses fils regardaient trembler l’aïeul farouche.
Caïn dit à Jabel, père de ceux qui vont
Sous des tentes de poil dans le désert profond :
« Etends de ce côté la toile de la tente. »
Et l’on développa la muraille flottante ;
Et, quand on l’eut fixée avec des poids de plomb :
« Vous ne voyez plus rien ? » dit Tsilla, l’enfant blond,
La fille de ses Fils, douce comme l’aurore ;

L'oeil de DIEU VU PAR LE TELESCOPE HUBBLE
Et Caïn répondit : « je vois cet oeil encore ! »
Jubal, père de ceux qui passent dans les bourgs
Soufflant dans des clairons et frappant des tambours,
Cria : « je saurai bien construire une barrière. »
Il fit un mur de bronze et mit Caïn derrière.
Et Caïn dit « Cet oeil me regarde toujours! »
Hénoch dit : « Il faut faire une enceinte de tours
Si terrible, que rien ne puisse approcher d’elle.
Bâtissons une ville avec sa citadelle,
Bâtissons une ville, et nous la fermerons. »
Alors Tubalcaïn, père des forgerons,
Construisit une ville énorme et surhumaine.
Pendant qu’il travaillait, ses frères, dans la plaine,
Chassaient les fils d’Enos et les enfants de Seth ;
Et l’on crevait les yeux à quiconque passait ;
Et, le soir, on lançait des flèches aux étoiles.
Le granit remplaça la tente aux murs de toiles,
On lia chaque bloc avec des noeuds de fer,
Et la ville semblait une ville d’enfer ;
L’ombre des tours faisait la nuit dans les campagnes ;
Ils donnèrent aux murs l’épaisseur des montagnes ;
Sur la porte on grava : « Défense à Dieu d’entrer. »
Quand ils eurent fini de clore et de murer,
On mit l’aïeul au centre en une tour de pierre ;
Et lui restait lugubre et hagard. « Ô mon père !

 L'oeil de DIEU VU PAR LE TELESCOPE HUBBLE

L’oeil a-t-il disparu ? » dit en tremblant Tsilla.
Et Caïn répondit :  » Non, il est toujours là. »
Alors il dit: « je veux habiter sous la terre
Comme dans son sépulcre un homme solitaire ;
Rien ne me verra plus, je ne verrai plus rien. »
On fit donc une fosse, et Caïn dit « C’est bien ! »
Puis il descendit seul sous cette voûte sombre.
Quand il se fut assis sur sa chaise dans l’ombre
Et qu’on eut sur son front fermé le souterrain,
L’oeil était dans la tombe et regardait Caïn.

Victor HUGO

 

 

Caïn premier vampire ?

La mythologie de Vampire se base sur un texte inspiré de la Genèse, intitulé le Livre de Nod, dont il ne reste aujourd’hui que quelques fragments.
Selon le livre qui décrit la cosmogonie de Vampire (Le livre de Nod), et qui occupe peu ou prou dans le monde vampirique la place de la Bible chez les humains, les vampires descendent de Caïn, figure biblique connue pour avoir tué son frère Abel.
Celui-ci aurait été contacté trois fois par Dieu et ses Archanges. Ayant refusé par trois fois le pardon de Dieu, de « simple maudit », il serait devenu le premier Vampire, craignant le feu, la lumière et sa descendance qui finirait de toute façon par comploter contre lui.

Uriel, Raphaël, Michaël. Chaque ange expliqua à Caïn qu’il lui suffisait de demander pardon a Dieu pour que son exil prenne fin. Chaque fois il refusa, Il fut DONCcondamné à errer dans les ténèbres, à ne boire que du sang et c’est petit à petit qu’il serait devenu le Premier Vampire.

Dieu lui envoie ses Archanges

Après son crime, Dieu envoie à Caïn ses archanges pour recueillir son pardon…

-L’archange Michel lui apparut et lui demanda de se repentir pour le crime d’Abel.
Caïn refusa et l’archange le maudit : désormais lui et ses descendants craindraient le feu.

–  l’archange Raphaël qui lui demanda à son tour de se repentir et à nouveau Caïn refusa.
L’archange le maudit : lui et ses enfants craindront désormais la lumière du jour qui les brûlera comme le feu.

– Vint ensuite Uriel et à nouveau Caïn refusa l’offre faite. Il fut condamné à errer dans les ténèbres, à ne boire que du sang et à ne jamais mourir. Et cela, jusqu’au dernier jour.

– Enfin, apparut l’archange Gabriel qui par compassion laissa ouverte une voie vers la Rédemption

Désormais, sa conscience était éveillée.


CHOU BLANC Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

retour sur la rubrique du même tabac« La poésie, c’est le sourire du langage »

    RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

PEINTURE : Tout ça pour une plat de lentilles

Print pagePDF pageEmail page

logo lardon 1Isaac eut avec Rebecca deux fils, Ésaü et Jacob, jumeaux.

Parmi les nombreuses péripéties entre les deux frères, on raconte que le premier, pour un plat de lentilles, vendit son droit d’aînesse au cadet
On retrouve plusieurs fois dans la Bible le rapport conflictuel entre deux frères, où le cadet est préféré à l’aîné. Ainsi en est-il de Caïn et Abel

Les grands maitres de la peinture ont de tous temps  retracé chacun avec sa sensibilité les moments forts de ces épisodes bibliques ..
Intéressons nous aujourd’hui à l’épisode du plat de lentilles et celui de la  supercherie de jacob pour obtenir la bénédiction d’Isaac obtenant ainsi  l’ensemble des biens de son père au détriment de son frère

barre bleue

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU
par Chou Blanc
SÉRIE: LA TÊTE AU CIEL

 

Tout ça pour une plat de lentilles

Matthias Stom (fl. 1615–1649)

Le chien reniflant le plat indique que l’histoire biblique marche aussi comme une allégorie des cinq sens – l’odeur, le goût, l’ouie et la vue. Matthias Stom (fl. 1615–1649)

A cette époque, les lentilles pouvaient être grillées comme provision de route pour les soldats  ou entrer dans la fabrication du pain en période de disette  ou être cuites comme légumes

Rebecca tomba enceinte de jumeaux, et le premier à naître fut Ésaü, talonné par son frère Jacob.
Ésaü était donc l’aîné.

Il était roux, et velu comme une fourrure de bête.

En grandissant, Ésaü devint un chasseur expérimenté et aventureux, tandis que son frère cadet Jacob était casanier et réfléchi. Isaac préférait Ésaü, et Rébecca préférait Jacob.
Un jour, Ésaü rentra affamé d’une de ses chasses. Jacob, qui était en train de préparer la cuisine, ne voulut le nourrir qu’à la condition qu’il lui cède immédiatement son droit d’aînesse. Ésaü fut d’accord.

logo lardonjacob avec l’aide de sa mère Rébécca usurpe la bénédiction d’Isaac

il ira jusqu’ à porter des gants de peau de chèvre pour ressembler à son frère velu

Lorsqu’Isaac fut devenu vieux et aveugle, il voulut bénir son ainé Ésaü avant de mourir.
Il lui demanda de partir à la chasse pour lui préparer un bon plat, afin de pouvoir se régaler en le bénissant. Ésaü s’exécuta et partit en chasse.

Matthias STOM

Mais Jacob, aidé par sa mère, se présenta en premier devant son père, qui le bénit en pensant avoir affaire à Ésaü, et le fit chef de sa fratrie et héritier de ses biens.

Rebecca nous fait signe de ne pas révéler la tromperie.

Presentation de Jacob à Isaac Artiste: Giordano, Luca – el Fa presto Nationality Italiana (Italia, Nápoles, 1634 – Italia, Nápoles, 1705) Sa femme Rebecca substitue son fils favori Jacob qui porte des gants de peau de chèvre pour ressembler à son frère velu

logo lardonLorsqu’Ésaü rentra de sa chasse et se présenta à son tour devant son père, il était trop tard. Isaac ne pouvait retirer sa bénédiction envers Jacob. Il fit tout de même une bénédiction pour Ésaü, et lui prophétisa qu’il s’affranchirait de Jacob.

Ésaü attendait la mort d’Isaac pour pouvoir tuer Jacob, mais grâce à Rébecca, ce dernier partit vivre chez son oncle Laban

Vingt ans plus tard, Ésaü retrouva Jacob, et lui fit comprendre qu’il lui avait pardonné. Tous deux s’étaient considérablement enrichis durant l’intervalle.

Ils enterrèrent ensemble leur père Isaac, et Ésaü s’installa au pays d’Édom, hors de la présence de son frère car la somme de leurs deux troupeaux étaient trop importante pour être nourrie par un seul pays.

 

 

Détail de la tromperie consistant à  imiter les bras hirsutes d’Ésaü en portant des gants de peau animale

ISaac Bénédiction Jacob, Govert Flinck, c. 1638 La Bible raconte comment Jacob, feignant d’être son frère Esau, a dupé leur père aveugle dans la bénédiction légitime d’Ésaü accordant sur lui. L’idée d’imiter les bras hirsutes d’Ésaü en portant des gants de peau animale sont venus de leur mère Rebecca, qui regarde du lit. Flinck tiré tant cette technique de peinture que le style narratif de Rembrandt, par qui il a été formé.

barre bleuelogo lardon 1 retour sur la rubrique du même tabac
Chou Blanc
RETRO :

Share Button