Archives par étiquette : automne

POÉSIE : L’Automne des poètes

logo poésie small
LE BLOC NOTE
AUTOMNAL
“J’ai vécu assez longtemps: et le chemin de ma vie se perd dans les feuilles jaunies et séchées”  (William SHAKESPEARE)



Tristesse de l’automne

Les feuilles des chênes et des hêtres sont tombées,
Recouvrant le sol chagriné du bois morne
D’une épaisse couche de rouille et de feu glacé,
Tandis qu’au fond des taillis sonne une corne.

Automne, de Lucien Lévy Dhurmer

Déjà les oiseaux migrateurs ont quitté leurs nids,
Emportant dans leurs ailes les derniers rayons
D’un soleil pâlissant, gagnant les longanis,
Avec de nouveaux espoirs portés à leur front.

Ils fuient le vent maussade et gris qui comme un ogre
Gèle les sanglots et fige les rires des enfants,
Survolant les lankship, les barques et puis les dogres,

Au dessus de vastes gouffres étouffants;
Ils fuient la tristesse de l’automne, grande faux,
Et leurs retours n’en seront que plus triomphaux.

Antoine Pizaine  

Automne à Argenteuil, de Claude Monet

Automne
 

Dans le brouillard s’en vont un paysan cagneux
Et son bœuf lentement dans le brouillard d’automne
Qui cache les hameaux pauvres et vergogneux

Et s’en allant là-bas le paysan chantonne
Une chanson d’amour et d’infidélité
Qui parle d’une bague et d’un cœur que l’on brise

Oh! l’automne l’automne a fait mourir l’été
Dans le brouillard s’en vont deux silhouettes grises

 Guillaume Apollinaire

L’AUTOMNE EN CHANSONS
.
….
c’est les feuilles mortes ou rien


Musique d’ambiance

Je m’appelle Maurice et je ne chante que tôt le matin…!
J’ai sélectionné pour votre plaisir
plusieurs versions des feuilles mortes

Deux anciennes et … Deux nouvelles ..! Juste pour voir ce qu’ils ont su en faire aujourd’hui..!
Chapeau …! Mais tenez le bien le vent souffle fort en automne

Le guide de l’automne pour avoir la pêche sans se prendre le chou

Tu as envie de prendre soin de toi mais tu ne sais pas par où commencer ? Tu veux adapter tes habitudes au gré des saisons sans pour autant te plomber avec des contraintes de folie ?

Ce guide est fait pour toi ! Et oui, chaque saison a ses particularités et son rythme : on hiberne en hiver, on met le nez dehors au printemps, on danse jusqu’au bout de la nuit l’été, puis à l’automne, le rythme redescend doucement… Et vivre en harmonie avec le rythme de la nature, ça s’apprend !

Dans ce guide à l’approche holistique, tu trouveras des trucs et astuces simples de naturopathie pour traverser l’automne avec légèreté, des explications accessibles pour mieux comprendre ton corps et tes émotions, des exercices de développement personnel, des méditations, du yoga et des recettes excellentes pour verdir ton assiette en toute simplicité. 


Azilis Salvador est créatrice de recettes végétales depuis 2012.
 Rose Citron, (Auteure du blog)
a à coeur de populariser
la cuisine végétale.

Camille Pélissier est éducatrice de santé formée à la naturopathie, la libération émotionnelle et la réflexologie plantaire.
Source :  

logo poésie smallCHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°1 : Victor Hugo – Guy de Maupassant



LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus… Écoutez les ..!

L’AUTOMNE

L’aube est moins claire, l’air moins chaud, le ciel moins pur
Les longs jours sont passés ; les mois charmants finissent.
Hélas ! voici déjà les arbres qui jaunissent !
L’automne est triste avec sa bise et son brouillard,
Et l’été qui s’enfuit est un ami qui part.

 VICTOR HUGO

LA CHANSON DU RAYON DE LUNE

Sais-tu d’où je viens ? Regarde là-haut.
Ma mère est brillante, et la nuit est brune.
Je rampe sous l’arbre et glisse sur l’eau ;
Je m’étends sur l’herbe et cours sur la dune ;
Je grimpe au mur noir, au tronc du bouleau,
Comme un maraudeur qui cherche fortune.
Je n’ai jamais froid ; je n’ai jamais chaud.

GUY DE MAUPASSANT


PAPY VIDÉO AIME LA LUNE


Notre Dame de PARIS   LUNE

Beethoven – Sonate au Clair de Lune
Gypsy Jazz – “Clair De Lune”
Tania Libertad – Cuando Sale La Luna

CHOU BLANCRestez svelte 160px
retour sur la rubrique du même tabac
“La poésie, c’est le sourire du langage

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Ne pleure pas jaunette … nous te reconnaitrons …. nous te reconnaitrons


L’HOMME DES BOIS

Bloc Note de GUI7
Dans les méandres de l’internet au cœur de la toile d’une araignée céleste jaillit parfois la lumière…
C’est ainsi que j’ai découvert l’origine de mon nom.
Malgré sa consonance bien française, GUI7 est d’origine germanique et se traduit: “celui des bois
Ceux qui connaissent mon amour de la terre et de toutes les créatures de l’univers ne s’en étonneront pas.
J’ ai ainsi compris que quelque part dans la généalogie de ma famille, il y avait l’homme, qui avait vu l’homme, qui avait vu l’ours….!

Dans ma forêt aussi le jaune s’impose ……et il n’y a pas que lui car c’est la saison des girolles …. certains diront des jaunettes

Chatouillez moi ET CLIQUEZ MOI…! 
– “si vous n’êtes pas trop dur de la feuille …
je vous propose une comptine  comme musique d’ambiance à la fois apaisantes et douces

Musique d’ambiance

C’est l’automne, Ne pleure pas jaunette … nous te reconnaitrons …. nous te reconnaitrons.

NE PLEURE PAS JAUNETTE…..

Elle était seule la jeunette … seule elle portait sa croix
Seule comme la jaunette … seule au fond des bois
Toutes deux avaient peur qu’on en les trouvent pas
Toutes deux avaient peur qu’on ne les reconnaissent pas

Que savons-nous sur la chanterelle  ou jaunette ?

girolle “cantharellus cibarius”

La chanterelle (cantharellus) est un champignon généralement jaune, jaunâtre à grisâtre, au chapeau d’abord convexe prenant une forme d’entonnoir en vieillissant. Selon les espèces, il peut mesurer de 2 à 8 cm.  Sa face intérieure est formée de plis irréguliers descendant longuement sur le pied (surtout pour la variété “cibarius”, la plus courante), ces plis étant de même teinte que le chapeau et que le pied (sauf dans la variété “lutescens” dont le pied jaune vif diffère de chapeau grisâtre).

Il existe plusieurs variétés et sous-variétés de chanterelles, selon les climats et les terrains. Par exemple, la chanterelle poussant dans un bois de chêne présente des différences avec celle poussant dans un bois de hêtres et celle croissant dans un bois de conifères nous offre d’autres particularités…
Il est par conséquent presque impossible de décrire de façon précise chaque famille ou sous-famille de chanterelle.


La plus connue est la “cantharellus cibarius“, dite girolle (ou encore girandole, jaunotte, jaunette, jauneret, jaunelet, chevrette, crête de coq, gallinace).
– Le chapeau varie énormément de dimension, entre 1 à 8 cm. D’abord enroulé sur le pied, il s’étale ou s’ondule avec un centre qui peut se creuser légèrement.
– La couleur va du blanc crème au jaune ocre,
– la peau est lisse et mate.
– Dessous, les plis sont espacés, fourchus, de même teinte que le chapeau et le pied, prenant naissance bien au-dessous du chapeau, sur un pied court, fort, ferme, plein, souvent coudé  et se rétrécissant jusqu’à la terre.
– L’odeur est agréable, fruitée.
– On trouve les girolles dans les bois de feuillus, de juin à octobre.
C’est un très bon champignon dont les sujets jeunes peuvent se mettre en conserve.

site chez Supertoinette

LE TRUC UN PEU POUSSIÉREUX DE TAMBOUILLE.

Comment les nettoyer ?

Couper la base terreuse des champignons et les parties les plus abîmées. Nettoyer délicatement, brosser dessus et dessous, gratter avec la pointe d’un couteau car les girolles ne se lavent pas :
Elles absorberaient le liquide et perdraient du goût.
Essuyer les chapeaux à l’aide d’un linge humide et d’un pinceau.

Comment les conserver ?
Très fragiles, elles se conservent 2-3 jours au réfrigérateur. On peut les conserver dans le vinaigre ou les stériliser.

Comment les cuisiner ?

– Passer les girolles à la poêle (un peu de beurre ou d’huile) jusqu’à ce que leur eau se soit évaporée.
– Assaisonner avec sel, poivre, ail et persil.

Les girolles sont également utilisées comme garniture d’omelettes ou d’oeufs brouillés, ou pour accompagner du lapin, du veau, du lièvre.
On peut les manger crues, marinées dans une vinaigrette aux fines herbes

L’homme des bois        

RETRO :retour sur la rubrique du même tabac
C’est du même tabac…..

Share Button