Archives par étiquette : art

DANIEL épargné par les lions…..

Print pagePDF pageEmail page

– C’EST SAINT DANIEL…
C’est qui DANIEL Pépé….?

Bonne pioche fiston…!
Voilà un 
sujet éducatif pour les choupinets et les choupinettes  comme toi…

Surtout que son épisode de la fosse aux lions est formidable et les illustrations que les peintres en ont fait au fil de siècles également…

Le prophète Daniel, qui vécut sous le règne du roi Darius, fût jeté  dans une fosse aux lions, par des amis du roi. Il s’en sortit miraculeusement et fût gracié.

Cet épisode biblique inspirera au fil des siècles de nombreux artistes…

Daniel est un des quatre grands prophètes de l’Ancien Testament.
Daniel est élevé à une fonction importante sous le règne de Darius ce qui lui vaut des jalousies. Connaissant la piété et la dévotion de Daniel envers Dieu, les intrigants de la cour demandent au roi de prononcer une loi qui interdit de prier un autre dieu ou homme que Darius pendant trente jours.
gravure de Gustave Doré

DANIEL ÉPARGNÉ PAR LES LIONS Riviere briton (1872) Comme Daniel n’en tient pas compte et continue à prier trois fois par jour, il est accusé et Darius, devant respecter son propre décret, se voit obliger de jeter Daniel dans la fosse aux lions.
Daniel dans la fosse aux lions François verdier (1651-1730) peinture français Mais l’ange de Dieu intervient et ferme la gueule des lions. Darius voyant cela fait sortir Daniel de la fosse aux lions et fait jeter les intrigants, leurs femmes et leurs enfants dans la fosse où les lions les dévorent immédiatement.

DANIEL ÉPARGNÉ PAR LES LIONS Riviere briton (1872)

DANIEL ET LES LIONS
DANS LE RÉCIT BIBLIQUE

Daniel est épargné par les lions

Daniel dans la fosse aux lions (tableau de Rubens, 1613-1615, National Gallery of Art, Washington, D.C., USA
Daniel épargné par les lions vu par Rubens

Daniel signifie Jugement divin ou Dieu m’a jugé.
Selon le récit biblique, Daniel n’est qu’un adolescent lorsqu’il est déporté à Babylone, cependant il est peu ou pas représenté sous la forme enfantine il apparaît souvent comme un homme adulte ou mûr. Par sa sagesse, il gagne la confiance de Nabuchodonosor : il devient fonctionnaire de cour et interprète les songes du roi.
En 539 avant l’ère chrétienne,
le roi mède Darius apprécie ce conseiller perspicace mais des ennemis le font tomber en disgrâce et le monarque est contraint de le jeter en pâture aux lions. Daniel fidèle à sa foi, reçoit le soutien d’un ange qui écarte miraculeusement le supplice et se voit gracié.



– Précision : Daniel le prophète se fête le 17 décembre
Aujourd’hui 11  Décembre le saint DANIEL du jour  est Saint Daniel le Stylite
Prêtre au Proche-Orient (✝ 489)
Originaire de l’Asie Mineure, il passera les trente-trois dernières années de sa vie sur une colonne, au bord du Bosphore, c’est-à-dire une petite plate-forme montée sur deux piliers et entourée d’une balustrade. Il exhortait les fidèles qui venaient à ses pieds et laissait monter ceux qui voulaient lui parler

C’EST QUI PÉPÉ

 

Share Button

Peinture : Record pour un tableau de Chagall

Print pagePDF pageEmail page

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion:

Les Amoureux de Marc Chagall

LE CHOURISTE

 

Les Amoureux de Marc Chagall a été adjugé pour 28,5 millions de dollars, le montant le plus haut jamais atteint pour un tableau du peintre français.


Le tableau Les Amoureux de Chagall, resté entre les mains de la même famille pendant près de 90 ans, a été adjugé dernièrement à New York pour 28,5 millions de dollars, un record aux enchères pour ce peintre, selon la maison Sotheby’s.
Cette huile sur toile, qui n’avait pas changé de mains depuis 1928, correspond à une phase particulièrement heureuse de la vie du peintre de Vitebsk, témoin de son amour pour sa compatriote Bella Rosenfeld et pour sa ville d’adoption, Paris.

logo lardon DEn atteignant 28,5 millions de dollars, après plus de 10 minutes d’enchères dominées par trois acheteurs, il a dépassé de loin les estimations qui le plaçaient entre 12 et 18 millions de dollars.


Le précédent record pour un Chagall avait été atteint par Anniversaire, un tableau de 1923 vendu en mai 1990 à New York pour 14,9 millions, a précisé Sotheby’s.

 

Un marché qui ne monte pas très haut


Avant la vente, un responsable de la maison d’enchères avait expliqué que le marché des Chagall n’était « jamais monté très haut », à la fois car l’auteur du plafond de l’opéra Garnier était prolifique mais aussi parce que les maisons d’enchères n’arrivaient pas à mettre la main sur des tableaux vraiment forts – les Amoureux constituant selon lui une exception.

Parmi les autres ventes de cette soirée consacrée aux impressionnistes et à l’art moderne:
Les Glaçons, Bennecourt de Monet – mardi marquait le 177e anniversaire de la naissance du peintre de Giverny, le 14 novembre 1840 – adjugé 23,3 millions, dans la fourchette des 18 à 25 millions attendus.

Ce tableau de glaçons sur la Seine, peint en 1893, marque le début des « séries » que composa le peintre, revenant dessiner les mêmes endroits sous différentes lumières ou à différentes époques de l’année.

Le record pour un Monet avait été atteint en novembre 2016 avec la vente de la Meule pour 81,4 millions de dollars.


Cette « Meule » fait partie de la série de meules peintes par Monet pendant l’hiver 1890-1891 depuis sa maison de Giverny, en Normandie. Cette toile, qui représente une simple meule de foin conique au crépuscule, avec des teintes bleue et mauve, est l’une des rares oeuvres de cette série à être encore détenue par des collectionneurs privés, selon Christie’s.
Les autres se trouvent dans des musées.


Ces ventes font partie des grandes enchères d’automne organisées chaque année par Sotheby’s et Christie’s.
Lundi, un tableau du peintre français Fernand Léger, Contraste de formes, a été adjugé 70 millions de dollars, un record là encore pour cet artiste.
Record aussi pour un Magritte, L’empire des lumières, parti pour 20,5 millions de dollars.

chouette-profUn portrait de Jésus-Christ peint par Léonard de Vinci, intitulé « Salvator Mundi »

Le clou de ces ventes d’automne : il s’agit du Salvator Mundi, de Leonard de Vinci, au coeur d’une bataille judiciaire. Il est estimé à quelque 100 millions de dollars.

Salvator Mundi, Leonard de Vinci, peinture à l’huile sur un panneau en noyer (65 cm sur 45 cm)

L’acheteur est inconnu, les responsables de Christie’s ont refusé de dévoiler son identité. Pourtant, ce dernier a explosé tous les records en se procurant l‘œuvre du génie Léonard de Vinci : Salvator Mundi, le sauveur du monde, un portrait de Jésus-Christ, premier tableau de Léonard de Vinci découvert depuis 1909.

 

SOURCE :
FIGARO –  http://www.numero.com/fr/art/vente-ench%C3%A8res-leonard-de-vinci-salvator-mundi-christies-pablo-picasso
https://fr.wikipedia.org

LE logo lardon 1LARDON

 

 

 

Share Button

AU FIL DES HEURES : Le mois de décembre

Print pagePDF pageEmail page


« Au fil des heures »,
c’est un pote âgé
grand amoureux
LE CHOURISTEdes enluminures
médiévales qui
s’est déguisé en
moine Top O’Clock.

Il fait sa rentrée en faisant son entrée dans la rédaction.


Pendant un an, LA CHOUETTE lui a réservé
le premier dimanche du mois pour nous
présenter le mois qui arrive avec l’enluminure et les commentaires qui figurent dans le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

Les Très riches Heures du Duc de Berry

L’Homme anatomique, ou Homme zodiacal, enluminure réalisée par les Frères de Limbourg et portant les armes du duc Jean de Berry, f.14v.

Les Très riches Heures du Duc de Berry constituent, de l’avis unanime, l’un des plus beaux, et pour beaucoup, le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

ll est commandé par le duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440.

C’est en tous cas le plus réputé. Jean, duc de Berry, était fils, frère et oncle des rois de France. Il fut donc mêlé à tous les grands moments de l’histoire de son époque.
Sa passion était toutefois de collectionner les splendeurs artistiques de son temps. Il possédait notamment une bibliothèque de près de 150 manuscrits enluminés, dont quinze Livres d’Heures.

On appelait ainsi des recueils de prières à l’usage des laïcs, qui voulaient se tourner vers Dieu à différentes heures fixes de la journée.

Et comme les prières variaient suivant le temps de l’année, et que chaque jour amenait la fête de tel ou tel saint, les Livres d’Heures s’ouvraient presque toujours par un calendrier.
C’est dans ces mois de l’année, accompagnés des représentations des travaux des champs et des activités diverses (réjouissances, offices, travaux, astrologie…) que je puiserai l’essentiel de mes rubriques….
C’est avec les pièces de ce remarquable Livre d’Heures du Duc de Berry, que j’espère enluminer vos dimanches par les plus belles illustrations qui constituent l’essentiel de l’ouvrage.

Décembre, folio 12

 Pour le dernier mois de l’année, le peintre n’a pas retenu l’iconographie traditionnelle de la tuerie de cochon pour Noël pour préférer une scène de vénerie.
Il s’agit plus précisément de la curée, au moment où l’un des chasseurs, à droite, achève de sonner l’hallali.
Les chiens dépècent le sanglier. La scène se déroule au centre d’une forêt dont les arbres sont encore en feuilles.

À l’horizon se dresse le château de Vincennes, achevé par Charles V, avec son donjon central et ses tours, aujourd’hui en grande partie arasées.
Ce château est le lieu de naissance du duc Jean de Berry, ce qui pourrait expliquer sa présence ici.
Il fut aussi choisi par Jean Fouquet, vers 1455, comme arrière-plan de l’enluminure Job sur son fumier dans le livre d’heures d’Étienne Chevalier.

Cette scène de curée est souvent rapprochée d’un dessin attribué à Giovannino de’ Grassi, actuellement conservé à la bibliothèque de Bergame, au contenu presque identique, avec les mêmes animaux dans les mêmes postures, mais quelques chiens en moins.

Pour Meiss, la miniature du mois de décembre serait le modèle de ce dessin et Paul de Limbourg en serait l’auteur. Cependant, le fait que des chiens ont été ajoutés impliquerait l’inverse.

Luciano Bellosi y voit plutôt une œuvre du peintre des années 1440. Cette hypothèse est renforcée par la forme des visages des personnages, aux yeux révulsés et aux visages maussades, qui rappellent les personnages du Livre du cœur d’Amour épris.

source : WIKIPEDIA

barre verte


TOP O’CLOCK

Share Button