Archives par étiquette : art

PEINTURE : L’enlèvement des Sabines

Propolis 60 gélules



logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi …
C’est la sainte Sabine… Merci d’être revenu nous voir pour découvrir l’enlèvement des Sabines dans  l’art et la palette au chou

logo lardon DL’enlèvement des Sabines

L’enlèvement des Sabines est un épisode relaté par Tite-Live, et Plutarque durant lequel la première génération des hommes de Rome se procure des femmes en les enlevant à leurs voisins les Sabins.

Cette histoire a inspiré de nombreuses œuvres d’art de la Renaissance et de la post-Renaissance, puisqu’elle réunit des exemples propres à montrer le courage et la hardiesse des anciens Romains tout en ayant l’opportunité de dépeindre des personnages à moitié nus et dans une lutte intense et passionnée.
On retrouve des sujets artistiques similaires dans l’Antiquité, comme la bataille entre les Lapithes et les Centaures ou celle entre Thésée et les Amazones, ou dans le christianisme, avec le massacre des Innocents.

L’enlèvement des Sabines, Nicolas Poussin, 1634-1635, Metropolitan Museum of Art, New-York

L’Enlèvement des Sabines (1574-82) par Giambologna, dans la Loggia dei Lanzi à Florence.

Des femmes pour la grandeur de Rome

Le tableau représente l’un des épisodes fondateurs et mythiques de la Rome antique.
La ville vient d’être fondée par Romulus.
Désireux d’assurer leur descendance pour la prospérité de leur jeune patrie, mais manquant de femmes, les Romains projettent un enlèvement collectif.
Ils invitent à dessein les Sabins à une fête lors de laquelle ils s’emparent des femmes et mettent en fuite les hommes.

Trois ans plus tard, les Sabins attaquent Rome pour se venger. Le conflit est évité par les femmes qui s’interposent entre leurs frères et leur mari.
La paix fut ainsi conclue entre les deux peuples. C’est la scène d’enlèvement que choisit d’illustrer Poussin. Romulus se tient à gauche et domine les événements.
Sa pose dérive directement de la statuaire impériale antique.
Le peintre met, pour la partie centrale, l’accent sur la panique et sur la confrontation entre les hommes et les femmes.
Le tout est placé devant un fond d’architecture en perspective, qui donne son point de fuite à l’œuvre. On notera en outre que l’ensemble des personnages est organisé selon deux diagonales qui partent des extrémités du tableau pour se rejoindre dans la percée du paysage.
L’aspect dynamique du tableau se trouve ainsi renforcé.

– Je veux pas avoir l’air de la ramener .. Poussin Poussin…
Mais il y en a d’autres…!

Par exemple … celui de Pietro da Cortona, 1627-1629,
Musées du Capitole, Rome

SOURCE :,
LE LOUVRE    ROMA
WIKIPEDIALa vie et l’œuvre de Poussin (1594-1665), un des créateurs les plus éminents du classicisme français au XVIIe siècle, tout à la fois peintre-poète, peintre-philosophe et peintre-savant.
Cette monographie, accompagnée d’un catalogue thématique des sujets de ses tableaux, restitue l’immense culture de Poussin l’autodidacte, sa philosophie, son esthétique, sa morale, sa technique et son existence dans les milieux artistiques de la Rome baroque.

Un ouvrage qui fait une large part au paysage dans l’œuvre de Poussin, initiateur d’une formule classicisante du genre.

logo lardon 1LE LARDON

Share Button

Les anglais ont débarqué…. Faut battre en retraite

barre grenatC’EST LA
SEMAINE
ANGLAISE


– Ok … Ben moi Moossieeeuuu..!
J’aime pas les anglais..!!!


portadaimgvert.JPGBLOC NOTE du 26 09 2010
par Chou vert

Les Anglais ont débarqué


Cette expression ne date pas de juin 1944 et des galipettes sur les plages de normandie, mais de bien avant, elle est devenue populaire au cours du XIXème siècle.

Lors des guerres napoléoniennes qui opposèrent les Français aux Anglais, ces derniers étaient vêtus de l'”habit rouge”.
Le flot de soldats débarquant sur nos côtes pouvant être comparé, du fait de la couleur de l’uniforme et des combats qui s’annonçaient, à un flot de sang.

Cette image est donc restée dans le parler populaire, pour définir un autre type de “combat” , biologique, naturel et sain, cette fois, qui a lieu chaque mois au sein du corps féminin.

Il est à noter que cette création de liens apparentés à la couleur rouge et au sang menstruel féminin fut auparavant utilisé non pas en référence à la guerre, mais à la religion.

En effet, au XVIIIème siècle, C. Duneton nous rappelle qu’on disait Recevoir un courrier de Rome pour parler des règles… La couleur de la robe des cardinaux étant… devinez ?

– Je dirais “c’est la marée montante”, “la porte fermée pour travaux” ou comme disent les espagnols “Esta con Andrés, el que viene cada mes” (en respectant la rime: “Elle est avec Benoît, celui qui vient tous les mois” Par exemple…

AVOIR SES RÈGLES

“D’autres expressions existent dans les autres pays” : 

Canada (Québec)      Michel est en ville
Canada (Québec)
     Être dans ses crottes
Espagne
Tener el tomate      Avoir la tomate
Etats-Unis
   To be having the painters in    Recevoir les peintres
Italie             Avere il marchese                   Avoir le marquis
Portugal
      O Benfica joga em casa
Le Benfica (équipe de foot habillée de rouge) joue à la maison
Angleterre
   To be on the rag                      Être sur le torchon

Variantes françaises :

Avoir ses ours
Avoir ses ragnagnas
Écraser des tomates
être empêchée /gênée
Faire relâche
Jouer à cache tampon
Recevoir sa famille
Repeindre sa grille au minium

Tu savais toi…?

Les Anglais nous le rendent bien quand ils nomment ” french gout” – la goutte française –  leur maladie vénérienne….  et quand nous nous avons les capotes anglaises pour éviter ça….. eux les malins, ils les nomment vulgairement “frenchies

Humour vert : La rentrée de trousse chemise

 

Bonjour Madame la libraire, vous avez des règles vertes ?
– Oui mon petit…
– C’ est pas normal… Madame…. c’est pas normal du tout…!

 

CHOU VERT

 

 

Share Button

PISSARRO : Encore un toile inédite découverte

Meilleurs complements alimentaireslogo lardon 1L’ART ET LA PALETTE AU CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte d’un tableau plein d’émotion et d’histoire :

Découverte d’un tableau inédit de l’impressionniste Pissarro

logo lardon DPlutôt moins souvent cité que ses contemporains impressionnistes, Pissarro (1830 – 1903) a pourtant participé à leurs huit expositions.
Il est le peintre de la douceur des paysages champêtres de l’Ile-de-France
Dans ses tableaux d’une douceur infinie, la lumière s’insinue et ondoie. On aime particulièrement les paysages et toutes ses vues de la vie paysanne ..!

Le 22 novembre dernier, la maison de ventes Ader Nordmann a mis aux enchères une toile, jusqu’alors inconnue, de Camille Pissarro. L’œuvre, estimée entre 100 000 et 120 000 euros, a été achetée par un collectionneur étranger pour 358 400 euros.
en voici un détail

Plus d’un siècle après leur réalisation, il est encore possible de découvrir de nouvelles peintures de Camille Pissarro (1830-1903). Dernierement, Ader Nordmann a présenté une huile sur toile inédite du peintre impressionniste intitulée Le Jardin de Maubuisson, l’Hermitage, Pontoise, exécutée vers 1878-80.

logo lardon D

Quand la maison de ventes aux enchères s’est vue confiée cette œuvre non signée, elle ignorait qui était son auteur.

Après une année et demie de recherches, les analyses ont permis d’identifier le célèbre artiste à l’origine du paysage.
« Il s’agit d’une totale redécouverte, aucune documentation n’existait sur ce tableau. L’écriture, la manière de peindre et la touche de Pissarro sont parfaitement reconnaissables »,
Pour confirmer l’intuition du responsable du bureau de Neuilly de la maison de ventes Ader, u, une radiographie de l’œuvre a mis en lumière une technique propre au peintre.

« Pour donner du relief à ses toiles, Pissarro conservait volontairement une infime surface non peinte autour de certains éléments de la composition (arbres, maisons) pour intensifier les volumes », décrit la maison de ventes.
Sur la radiographie, ces pourtours apparaissent comme un cerne autour des formes :
« les mêmes cernes apparaissent, notamment, au niveau des arbres du verger », précise Nicolas Nouvelet.

Cette découverte s’inscrit également dans l’histoire de l’art de la fin du XIXe siècle. Aucune documentation n’existait pour Le Jardin de Maubuisson, l’Hermitage, Pontoise.
O
r, le sujet traité évoque Pontoise, une ville de la vallée de l’Oise qui fut très représentée des artistes comme Corot, Daubigny, Gauguin ou Van Gogh.

Ce tableau témoigne aussi du lien pictural et des échanges artistiques entre Paul Cézanne (1839-1906) et Pissarro. En 2006, le musée d’Orsay montait une exposition dédiée à la collaboration entre les deux peintres (« Cézanne et Pissarro 1865-1885 »), où une toile de Cézanne illustrait L’Hermitage, Pontoise.
« Ils adoptent exactement le même point de vue. Ces tableaux reflètent le dialogue et l’influence mutuelle entre ces deux artistes »,
L’œuvre redécouverte a été exposée le 21 novembre dernier à Drouot, avant d’être mise en vente le lendemain avec une estimation de 100 000 à 120 000 euros.
Le Jardin de Maubuisson, l’Hermitage, Pontoise a été acquis par un collectionneur étranger pour 358 400 euros.

SOURCE :
https://www.connaissancedesarts.com/peinture-et-sculpture

Beau cadeau pour débuter en peinture

Coffret huile Van Gogh

    • Boîte De Poignée Robuste En Bois Carry
    • Idéal Pour Utiliser Dans Le Champ Ou Le Studio
    • Idéal Cadeau Pour Tous Les Artiste Huile
    • Ensemble Complet
      https://amzn.to/2RVvo2f

LE logo lardon 1LARDON

Share Button