Archives par étiquette : art

SAINTS GUÉRISSEURS : Sainte Rose de Lima

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

  SAINTE ROSE DE LIMA . .

(1586-1617)  – Fête le 23 AOUT

PATRONNE :

  • des jardiniers
  • des fleuristes
  • des Soeurs Dominicaines.
  • Patronne de l’Amérique Latine
  • du Pérou
  • des Philippines.
  • de la ville de Lima
  • de la police nationale
  • de l’université catholique du Pérou.

 

 

 

Nom et iconographie

  • Dérivé du latin évoque la fleur du même nom.
  • On la représente en habit de Dominicaine : elle a pour attribut des roses et l’Enfant Jésus.

On la représente dans les tableaux avec une couronne de fleurs : (roses)

INVOQUÉE:

    • contre les fièvres
    • contre le mal d’estomac.
    • contre l’eczéma

Citations:

      • « À part la Croix, il n’y a pas d’autre échelle pour atteindre le Paradis ».
      • « Le Seigneur a dit d’une voix forte : que tous les hommes sachent que la grâce arrive après la peine, qu’ils sachent que sans avoir porté le fardeau des afflictions, ils ne peuvent atteindre les hauteurs de la Grâce, qu’ils apprennent que les dons de la Grâce augmentent au fur et à mesure que le fardeau s’alourdit, que les hommes ne se trompent pas, il n’y a qu’une voie pour rejoindre le Paradis, et la Croix est la seule route pour y accéder ».

« Nous n’obtiendrons pas la Grâce si nous ne souffrons pas. Nous devons supporter peine après peine pour rejoindre la nature divine, la gloire promise aux enfants de Dieu, et le parfait bonheur de l’âme ».

    • « Si l’homme savait combien est suave la possession de la Grâce divine, combien précieuse elle est, combien de joies et d’exaltation elle procure, personne ne pourrait se plaindre de la croix qu’il faut porter ».

L’histoire de la vie de Sainte Rose de Lima († 1617)

Rose de LimaLe 20 Avril 1586, naît à Lima, au PEROU, la dixième enfant de la famille de Florès:
La légende raconte que sa mère, penchée sur son berceau, ayant cru apercevoir une rose épanouie sur son visage, s’écria : « Désormais, tu seras ma Rose », changement de nom qui fut confirmé par la Sainte Vierge dans une vision qu’eut plus tard la jeune fille.

Isabelle-Rose. Charmante, candide et très pieuse, la petite Rose est de santé fragile, souvent malade.
Très vite, pour l’amour de son Dieu, elle ajoute à ses épreuves physiques et morales déjà si nombreuses, des pratiques héroïques d’humilité, de pauvreté et de mortification.

Reçue dans le Tiers Ordre de Saint Dominique sous le nom de  » Rose de Sainte Marie « , elle vit son union au Christ dans la prière incessante et joyeuse.
Active auprès des malades et des déshérités qu’elle soigne, qu’elle visite, qu’elle accueille avec tout son amour et sa patience; elle est toujours disponible à tous.
Ses parents Gaspard et Marie de Florès, sont maintenant âgés; leur relative aisance a disparu.
Rose, grâce à ses broderies et ses travaux d’aiguille peut les aider efficacement.
Rose meurt le 23 Août 1617. Elle a 31ans et 4 mois.

Sa Béatification et sa canonisation

Plusieurs miracles  » opérés par son intercession, et attestés par plus de 100 témoins  » permettent sa Béatification par le Pape Clément IX en 1668, et sa Canonisation trois ans plus tard ( 1671 ), par Clément X.

Sainte Rose de Lima est la première sainte de l’Amérique.
Sa renommée et son culte s’étendent très vite hors des frontières du PEROU.
Dès 1671, des récits de sa vie sont édités en latin, puis en français ( conservés à la bibliothèque nationale ) .

Sainte Rose est vénérée à Ballan ( prés de Tours) depuis plus de deux siècles puisqu’on trouve déjà trace en 1748.

La légende raconte qu’un habitant de Ballan, désolé de savoir que sa fille perdait la vue, fit voeu de consacrer une partie de ses terres et la fontaine qui s’y trouvait, et d’ériger un oratoire à Sainte Rose si son enfant guérissait. Promesse tenue.

Aujourd’hui, seule subsiste l’appellation des terrains cadastrés: « Fontaine Sainte Rose « . Les très Anciens se souviennent encore de la Fontaine et de son eau; les moins Anciens, des pierres de la Fontaine… Tout cela a disparu sous les constructions nouvelles…

Jusqu’en 1950, à peu près, la fête de Ste Rose était célébrée à Ballan: Messe solennelle, Vêpres, procession… On venait de très loin pour  » notre Sainte « .

De nombreux ex-voto dans l’église de Ballan attestent des grâces obtenues par son intercession.

Pour obtenir la guérison de l’eczéma on va prier Sainte Rose de Lima dans l’église de Ballan-Miré prés de Tours

Prière à Sainte Rose de Lima (en l’Église de Ballan-Miré)

SAINTE ROSE,

Nous venons te prier.
D’abord, nous te félicitons d’avoir tant aimé Dieu
quand tu étais sur la terre.

Tu as enduré de grandes souffrances; et tu disais que
le souvenir des douleurs de Jésus te rendait les tiennes
supportables.

Tu as aimé beaucoup les autres, surtout les malades, et
tu les visitais souvent, par charité.
Maintenant que tu vis dans la paix avec Dieu et tous
ses amis déjà parvenus dans la vie éternelle, nous te
présentons nos prières, surtout pour ceux qui souffrent
et pour les pécheurs.

Jadis, les soeurs de Lazare avaient envoyé des
messagers dire à Jésus « Celui que Tu aimes est
malade». Aujourd’hui, redis à Dieu les mêmes paroles
pour nous, et obtiens-nous ce que nous te demandons
avec confiance.

Que nous sachions aussi – comme toi – offrir à Dieu
nos soucis et nos peines, en pensant à Jésus qui disait
dans Son Agonie: « Père, éloigne de moi ce calice de
souffrances, mais que Ta volonté soit faite, et non la
mienne».

Enfin, apprends-nous à aimer les autres à cause de
Jésus Christ.
SAINTE ROSE, PROTÈGE-NOUS. AMEN.


Télécharger Prière à Sainte Rose de Lima.pdf
Document Adobe Acrobat 129.1 KB   Télécharger

DICTONS:

  • La nuit d’août Trompe les sages et les fous.
  • A la Sainte Rose pour le travailleur pas de pose.

SOURCE :

http://www.dominicains.ca/Histoire/Figures/lima.htm
http://www.infocatolica.com/blog/reforma.php/1108241233-lpglstrongg-150-la-cruz-glori
https://fr.wikipedia.org/wiki/Rose_de_Lima
https://www.saintsguerisseurs.fr/le-nom-des-saints/sainte-rose-de-lima/

Chou Blanc est effectivement magnétiseur

CHOU BLANC

Précédente rubrique : Saint Antoine de Padoue
La ligne éditoriale de cette série est accessible
BON COURAGE...!

Share Button

AU FIL DES HEURES : Mois d’Août


barre verte

 

 


« Au fil des heures »,
c’est un pote âgé
grand amoureux
LE CHOURISTEdes enluminures
médiévales qui
s’est déguisé en
moine Top O’Clock.

Il fait sa rentrée en faisant son entrée dans la rédaction.


Pendant un an, LA CHOUETTE lui a réservé un des premiers week-end du mois pour nous présenter le mois qui arrive avec l’enluminure et les commentaires qui figurent dans le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

Les Très riches Heures du Duc de Berry

L’Homme anatomique, ou Homme zodiacal, enluminure réalisée par les Frères de Limbourg et portant les armes du duc Jean de Berry, f.14v.

Les Très riches Heures du Duc de Berry constituent, de l’avis unanime, l’un des plus beaux, et pour beaucoup, le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

ll est commandé par le duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440.

C’est en tous cas le plus réputé. Jean, duc de Berry, était fils, frère et oncle des rois de France. Il fut donc mêlé à tous les grands moments de l’histoire de son époque.
Sa passion était toutefois de collectionner les splendeurs artistiques de son temps. Il possédait notamment une bibliothèque de près de 150 manuscrits enluminés, dont quinze Livres d’Heures.

On appelait ainsi des recueils de prières à l’usage des laïcs, qui voulaient se tourner vers Dieu à différentes heures fixes de la journée.

Et comme les prières variaient suivant le temps de l’année, et que chaque jour amenait la fête de tel ou tel saint, les Livres d’Heures s’ouvraient presque toujours par un calendrier.
C’est dans ces mois de l’année, accompagnés des représentations des travaux des champs et des activités diverses (réjouissances, offices, travaux, astrologie…) que je puiserai l’essentiel de mes rubriques….
C’est avec les pièces de ce remarquable Livre d’Heures du Duc de Berry, que j’espère enluminer vos dimanches par les plus belles illustrations qui constituent l’essentiel de l’ouvrage.

AOÛT, folio 8

La miniature présente plusieurs plans :

Au premier figure une scène de
fauconnerie : le cortège à cheval part pour la chasse, précédé d’un fauconnier.

Celui-ci tient dans la main droite le long bâton qui lui permettra de battre arbres et buissons pour faire s’envoler le gibier.

Il porte deux oiseaux au poing et, à la ceinture, un leurre en forme d’oiseau que l’on garnissait de viande pour inciter les faucons à revenir.

Le cortège est accompagné Faucon émerillonde chiens destinés à lever le gibier ou à rapporter celui qui aura été abattu.

Sur leur cheval, trois personnages portent un oiseau, sans doute un épervier ou un faucon émerillon.

 

Au second plan sont représentés les travaux agricoles du mois d’août.

Un paysan fauche le champ, un deuxième réunit les épis en gerbes alors qu’un troisième les charge sur une charrette tirée par deux chevaux.
À proximité, d’autres personnages se baignent dans une rivière — peut-être la Juine — ou se sèchent au soleil.

Le donjon tel qu'il était à l'origineÀ l’arrière-plan se dresse le château d’Étampes

Le duc de Berry l’avait acquis en 1400, à la mort de Louis d’Évreux, comte d’Étampes.
Derrière les remparts, on distingue le donjon quadrangulaire et la tour Guinette, qui existe toujours.
Le duc de Berry offrit le château à Charles d’Orléans, mari de sa petite-fille Bonne d’Armagnac, peut-être représentée ici sur un cheval blanc.
Selon Saint-Jean Bourdin, cette scène représente la prise de possession du château par cette dernière, avant 1411, hypothèse confirmée par Patricia Stirnemann.

Mais pour lui, le couple est représenté à gauche :

Le duc de Berry est sur le cheval blanc (bien qu’assis en amazone) et le duc et la duchesse d’Alençon se trouvent à droite.
Pour Meiss, la miniature est de Jean de Limbourg alors que pour Cazelles, elle est de « Limbourg B », avec peut-être un ajout de la scène centrale vers 1440.

source : WIKIPEDIA

barre verte


TOP O’CLOCK

 

Share Button

PAPY … c’est qui le roi ARTHUR

LE BLOG

DE PAPY QUI

C’EST QUI
LE ROI ARTHUR…?


– C’est pas le ROI BLUETOOTH des fois..?

 – T’es un peu à la masse
c’était la dernière fois …. Patate  

Le Roi Arthur

Le Roi Arthur et le Saint Graal

Arthur Pendragon est un roi inspiré d’une légende et du folklore britannique.

L’existence de ce seigneur breton n’est absolument pas attestée, et diverses hypothèses demeurent sans réelle conclusion, mais ce personnage apparaît dans plusieurs textes appelés la « Matière de Bretagne », comme par exemple Historia Regum Britanniae (Histoire des Rois de Bretagne)

Il n’existe pas de version unique des événements racontés, c’est pourquoi l’histoire d’Arthur est confuse, mais certains éléments sont récurrents.

– Arthur naît entre 456 et 492 dans la presqu’île de Tintagel.
Il est le fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons et d’Ygraine, la veuve du duc de Cornouailles. Il a 2 sœurs (ou demi-sœurs) : Morgause, reine d’Orcanie et la Fée Morgane.
Vers 485, Uther meurt, laissant la place à Arthur qui monte sur le trône entre 460 et 510.

Il se marie avec Guenièvre, fille du roi de Carmélide. Arthur est très célèbre car, selon la légende, il réunie tous les peuples de Bretagne sous son égide, ce qui est exceptionnel (bien que très peu probable).


– Depuis un moment je me dis que ces noms me parlent….
J’y suis la Chouette a fait une série d’articles sur Merlin et j’ai tout lu….

– Bien vu l’aveugle….

– EXACT MES PETITS…..
C’est grâce à Merlin, un magicien, qu’Arthur naît et devient roi de Bretagne alors même que sa naissance est illégitime.

C’est aussi Merlin qui suggère à Uther Pandragon de construire la table ronde, qui passe ensuite dans les mains du roi de Carmélide, Léodagan, pour enfin devenir la dot de mariage de la future reine Guenièvre.

Représentation de la table ronde par Evrard d'EspinquesLe fait que cette table soit ronde est expliqué dans La Quête du Saint-Graal :

« Elle est, en effet, appelée Table ronde parce qu’elle signe la rotondité du monde et le cours des planètes et des éléments du firmament dans lequel on peut voir les étoiles et les autres astres.

Aussi peut-on à juste titre affirmer que la Table ronde représente le monde. »

 

Continue toi Papy…

Arthur rassemble des chevaliers comme Lancelot, Gauvain, Perceval (etc) et réunit l’assemblée à Camelot.
Ensemble, ils participent à des quêtes mythiques et notamment celle du Saint-Graal.
Dans Merlin de Robert de Boron, on peut lire qu’Arthur obtient le trône grâce au fait qu’il retire d’un rocher (ou enclume) une épée, symbole qu’il est le roi choisit par les dieux.

– Cette épée c’est Excalibur pas vrai PAPY…§

– Arrête de faire le savant …
Tout le monde ne peut pas comme toi avoir pris, du haut de la bibliothèque, une encyclopédie  Larousse sur le crane étant petit…

Reprenons… Dans certains récits, cette épée lui est donnée par la Dame du Lac (ou fée Viviane).
Elle permet de trancher n’importe quoi et octroie à son porteur l’invincibilité.
Plusieurs textes racontent que Lancelot et Guenièvre ont une aventure et qu’elle peut d’ailleurs être la cause de la chute de Camelot.

Le roi Arthur meurt durant la bataille de Camlann contre son fils incestueux Mordred (d’une des 2 sœurs). Il est alors enterré à Avalon.

– Eh LAROUSSE c’est quoi incestueux…?

 – C’est quand tu fricotes avec ta soeur..!

Et quand t’as pas de sœur ?

– GGRRR£@@@#####§§§!!!!  …. MRD…!

Perceval, Bohort et Galahad découvrent le Saint Graal

COMME PERSONNE EN DEMANDE CE QU’EST LE SAINT GRAAL
J’explique pour ceux du fond du potager municipal
Le Saint GraalQu’est-ce que la légende du Graal ?

La coupe du Graal est un récipient taillé par les anges dans l’émeraude tombée du front de Lucifer (Satan) lors de sa chute.

Elle est ensuite confiée à Adam, qui la perd après le péché originel.
Elle parvient ensuite au Christ. C’est ce calice donc il se sert durant la Cène (voir La Sainte Bible) et que Joseph d’Arimathie utilise pour recueillir le sang de Jésus.
Joseph transmet ensuite ce calice à son beau-frère, puis il se transmet au fils qui l’emporte aux « Vaux d’Avaron », endroit interprété comme étant l’île d’Avalon.
Ce Saint Graal ne peut être trouvé que par un être pur et sa découverte annonce la fin des temps aventureux ainsi que l’instauration directe du christianisme en Bretagne s’il est posé au centre de la table ronde.

Dans Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, l’objet est finalement trouvé par Perceval, Bohort (fils du 1er Bohort) et Galahad (fils de Lancelot).

 

Pour plus d’informations :

– Le Dictionnaire des mythes littéraires de Pierre Brunel, Arthur et la Table ronde d’Anne Berthelot ou encore La Légende arthurienne et le Graal de Jean Marx.

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

– La série française Kaamelott d’Alexandre Astier qui raconte de manière comique les aventures d’Arthur et des chevaliers ou la série fantastique Merlin de Bradley James.

– Les films Le Roi Arthur d’Antoine Fuqua, Perceval le Gallois d’Eric Rohmer ou encore Lancelot, le premier chevalier de Jerry Zucker.

SOURCES :
http://blog.univ-angers.fr/namurdamyths/

 

LA LÉGENDE
DU ROI ARTHUR
TOUS LES LIVRES

QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2LO5Nsn
https://amzn.to/2OvfsTj

PAPY QUISÉ

Share Button