Archives par étiquette : art

PAPY … c’est qui le roi ARTHUR

LE BLOG

DE PAPY QUI

C’EST QUI
LE ROI ARTHUR…?


– C’est pas le ROI BLUETOOTH des fois..?

 – T’es un peu à la masse
c’était la dernière fois …. Patate  

Le Roi Arthur

Le Roi Arthur et le Saint Graal

Arthur Pendragon est un roi inspiré d’une légende et du folklore britannique.

L’existence de ce seigneur breton n’est absolument pas attestée, et diverses hypothèses demeurent sans réelle conclusion, mais ce personnage apparaît dans plusieurs textes appelés la « Matière de Bretagne », comme par exemple Historia Regum Britanniae (Histoire des Rois de Bretagne)

Il n’existe pas de version unique des événements racontés, c’est pourquoi l’histoire d’Arthur est confuse, mais certains éléments sont récurrents.

– Arthur naît entre 456 et 492 dans la presqu’île de Tintagel.
Il est le fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons et d’Ygraine, la veuve du duc de Cornouailles. Il a 2 sœurs (ou demi-sœurs) : Morgause, reine d’Orcanie et la Fée Morgane.
Vers 485, Uther meurt, laissant la place à Arthur qui monte sur le trône entre 460 et 510.

Il se marie avec Guenièvre, fille du roi de Carmélide. Arthur est très célèbre car, selon la légende, il réunie tous les peuples de Bretagne sous son égide, ce qui est exceptionnel (bien que très peu probable).


– Depuis un moment je me dis que ces noms me parlent….
J’y suis la Chouette a fait une série d’articles sur Merlin et j’ai tout lu….

– Bien vu l’aveugle….

– EXACT MES PETITS…..
C’est grâce à Merlin, un magicien, qu’Arthur naît et devient roi de Bretagne alors même que sa naissance est illégitime.

C’est aussi Merlin qui suggère à Uther Pandragon de construire la table ronde, qui passe ensuite dans les mains du roi de Carmélide, Léodagan, pour enfin devenir la dot de mariage de la future reine Guenièvre.

Représentation de la table ronde par Evrard d'EspinquesLe fait que cette table soit ronde est expliqué dans La Quête du Saint-Graal :

« Elle est, en effet, appelée Table ronde parce qu’elle signe la rotondité du monde et le cours des planètes et des éléments du firmament dans lequel on peut voir les étoiles et les autres astres.

Aussi peut-on à juste titre affirmer que la Table ronde représente le monde. »

 

Continue toi Papy…

Arthur rassemble des chevaliers comme Lancelot, Gauvain, Perceval (etc) et réunit l’assemblée à Camelot.
Ensemble, ils participent à des quêtes mythiques et notamment celle du Saint-Graal.
Dans Merlin de Robert de Boron, on peut lire qu’Arthur obtient le trône grâce au fait qu’il retire d’un rocher (ou enclume) une épée, symbole qu’il est le roi choisit par les dieux.

– Cette épée c’est Excalibur pas vrai PAPY…§

– Arrête de faire le savant …
Tout le monde ne peut pas comme toi avoir pris, du haut de la bibliothèque, une encyclopédie  Larousse sur le crane étant petit…

Reprenons… Dans certains récits, cette épée lui est donnée par la Dame du Lac (ou fée Viviane).
Elle permet de trancher n’importe quoi et octroie à son porteur l’invincibilité.
Plusieurs textes racontent que Lancelot et Guenièvre ont une aventure et qu’elle peut d’ailleurs être la cause de la chute de Camelot.

Le roi Arthur meurt durant la bataille de Camlann contre son fils incestueux Mordred (d’une des 2 sœurs). Il est alors enterré à Avalon.

– Eh LAROUSSE c’est quoi incestueux…?

 – C’est quand tu fricotes avec ta soeur..!

Et quand t’as pas de sœur ?

– GGRRR£@@@#####§§§!!!!  …. MRD…!

Perceval, Bohort et Galahad découvrent le Saint Graal

COMME PERSONNE EN DEMANDE CE QU’EST LE SAINT GRAAL
J’explique pour ceux du fond du potager municipal
Le Saint GraalQu’est-ce que la légende du Graal ?

La coupe du Graal est un récipient taillé par les anges dans l’émeraude tombée du front de Lucifer (Satan) lors de sa chute.

Elle est ensuite confiée à Adam, qui la perd après le péché originel.
Elle parvient ensuite au Christ. C’est ce calice donc il se sert durant la Cène (voir La Sainte Bible) et que Joseph d’Arimathie utilise pour recueillir le sang de Jésus.
Joseph transmet ensuite ce calice à son beau-frère, puis il se transmet au fils qui l’emporte aux « Vaux d’Avaron », endroit interprété comme étant l’île d’Avalon.
Ce Saint Graal ne peut être trouvé que par un être pur et sa découverte annonce la fin des temps aventureux ainsi que l’instauration directe du christianisme en Bretagne s’il est posé au centre de la table ronde.

Dans Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, l’objet est finalement trouvé par Perceval, Bohort (fils du 1er Bohort) et Galahad (fils de Lancelot).

 

Pour plus d’informations :

– Le Dictionnaire des mythes littéraires de Pierre Brunel, Arthur et la Table ronde d’Anne Berthelot ou encore La Légende arthurienne et le Graal de Jean Marx.

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

– La série française Kaamelott d’Alexandre Astier qui raconte de manière comique les aventures d’Arthur et des chevaliers ou la série fantastique Merlin de Bradley James.

– Les films Le Roi Arthur d’Antoine Fuqua, Perceval le Gallois d’Eric Rohmer ou encore Lancelot, le premier chevalier de Jerry Zucker.

SOURCES :
http://blog.univ-angers.fr/namurdamyths/

 

LA LÉGENDE
DU ROI ARTHUR
TOUS LES LIVRES

QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2LO5Nsn
https://amzn.to/2OvfsTj

PAPY QUISÉ

Share Button

PEINTURE : La belle Nani de Véronèse

logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :
Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir …

Aujourd’hui
je vous
propose de
découvrir :
La belle Nani de Véronèse

 Qui est Véronèse ?

Autoportrait de Paul Véronèse dans les noces de cana son monumental chef d’oeuvre  Paolo Caliari, dit Véronèse, né en 1528 à Vérone et mort le 19 avril 1588 à Venise, est un peintre vénitien.

Bien qu’il ait joui d’une réelle popularité de son vivant, notamment à Venise, il fut ignoré des critiques de son temps qui parlent de l’art vénitien. Pourtant, Véronèse constituait avec Titien et Le Tintoret le triumvirat des peintres vénitiens de la Renaissance tardive.

Véronèse est connu comme un grand coloriste ainsi que pour ses décorations illusionnistes (trompe-l’œil) en fresque et à l’huile. Ses travaux les plus connus sont des cycles narratifs raffinés, exécutés selon un style dramatique et coloré, avec des arrangements majestueux et scintillants.

logo lardon DQui est la belle Nani de Véronèse ?

La Belle Nani (ou « portrait d’une femme vénitienne ») est une peinture à l’huile sur toile représentant une riche femme vénitienne de la noblesse, peinte par Véronèse vers 1560.  L’œuvre est conservée au Musée du Louvre

Une patricienne de Venise, dit La Belle Nani
Date de création/fabrication : 3e quart du XVIe siècle (vers 1560)
Dimensions  Hauteur : 1,19 m ; Largeur : 1,03 m
Matière et technique    huile sur toile
Paolo Caliari, dit Veronese –     Italie Vénétie Venise

Description

La femme, représentée à mi-corps de face, est vêtue à la mode de Venise de l’époque, notamment son large décolleté et ses riches parures.
L’attitude réservée et l’anneau à la main gauche montrent qu’il s’agit d’une femme mariée.
L’identité du sujet reste cependant inconnue.
Le nom de Nani est celui de la famille supposée autrefois être propriétaire du tableau, et une légende voudrait que le modèle soit de cette famille.
Ce tableau est considéré comme un des plus beaux portraits féminins du XVIe siècle. Véronèse a réalisé peu de portraits féminins : on n’en connaît que six.

logo lardon DAnalyse du tableau

Au moment de sa redécouverte à la fin du XIXème siècle, on pensait que ce portrait avait été commandé par une famille patricienne de Venise, les Nani, ce qui lui valut le surnom de « la Belle Nani ». Faute de preuve, les historiens ont imaginé que cette jeune femme pouvait être aussi une courtisane ou l’image d’une beauté idéale.
Dans cette effigie de format monumental, Véronèse reprend une formule alors très à la mode mise au point par son aîné Titien, le plus grand portraitiste de la Renaissance vénitienne : le modèle est de face, sur un fond neutre sombre, et placé à côté d’un élément de mobilier, ici une table recouverte d’un précieux tapis dit « à la Moretto », de fabrication anatolienne.
Cette sobre mise en scène exalte la beauté de la jeune femme autant que la richesse de son habit.
Tout ici révèle le portrait d’une mère de famille, issue de l’aristocratie.
La délicate carnation blanche et rosée indique que la dame se protège du soleil.
Sa chevelure étincelante est blond vénitien, une couleur qui s’obtenait, selon les recettes de beauté de l’époque, en exposant ses cheveux au soleil de midi, sur les toits des palais vénitiens.
Sa tenue d’apparat se compose d’une ample robe en velours bleu, avec une ouverture assez large sur la poitrine, permise aux dames mariées de la noblesse et portées à l’occasion de fêtes. Les manches sont de brocart à ramages bleus sur fond blanc, tandis qu’un léger manteau en gaze blanche est posé sur ses épaules.

Une beauté parée de bijoux et d amour conjugal
De somptueuses pièces de joaillerie magnifient l’ensemble : épaulières, ceinture, bracelets, collier et bagues d’or, de perle, de saphir et de rubis.
Cette dame de qualité détourne chastement son regard de celui du spectateur.
Sa main gauche, dont l’annulaire est orné d’une alliance de mariage, reteint élégamment le voile transparent de son habit, tandis que sa main droite se pose sur son cœur, en signe de fidélité conjugale.
Le portrait doit ainsi signifier l’exemplarité de cette femme : son rang social élevé, sa beauté physique et sa vertu morale.

logo lardon DQuand on chante la belle Nani

SOURCE wikipedia
https://collections.louvre.fr/ark:/53355/cl010065927


logo lardon 1LE LARDON

 

Share Button

Les couleurs de DIEU




BLOG de MAMY KT


– Mamy ne fait pas que du point de croix…
Elle nous fait découvrir aujourd’hui les couleurs de Dieu

 

Voici un texte écrit à Lourdes  en août 2007 par les jeunes servants d’autel du diocèse d’Albi.
Il voulait expliquer le sens de l’aube blanche avec une mise en scène adaptée. ce texte, parabole pour aujourd’hui est une occasion pour parler du signe du baptême, le vêtement blanc, remis à chaque nouveau baptisé, après avoir été plongé dans la foi au Christ ressuscité.

Dieu a créé le monde tout en couleurs. Pour que la vie soit belle, il faudrait mettre de la couleur partout dans nos vies.

Dans le ciel et sur la terre, les couleurs veulent donc rivaliser d’idées pour plaire à Dieu. Le Seigneur se dit en lui-même :

 « Au milieu de ce monde en couleurs, je me pose une question.
Les couleurs de l’arc-en-ciel forment un magnifique pont entre le ciel et la terre. Mais, quelle est donc la plus belle de toutes les couleurs qui puisse le mieux parler de moi ? »

Alors les couleurs, prenant la parole, se mirent à dire :

–          Moi la couleur TERRE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je porte toutes les plantes et tout ce qui vit dans le monde. Les racines que les êtres vivants plantent en moi permettent à l’homme de se nourrir.

–          Moi la couleur ROSE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que la reine des fleurs porte mon nom. Je remonte les torrents sur le dos du saumon. Même Edith Piaf m’a mise en chanson !

–          Moi la couleur ORANGE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je suis un fruit juteux et savoureux, rempli de vitamines.  Je suis également la couleur du soleil couchant, magnifique, et du soleil levant, promesse d’avenir.

–          Moi la couleur MAUVE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je donne beauté et éclats aux violettes et aux iris qui inaugurent le printemps. Je suis la couleur du vin : j’étais invité aux Noces de Cana.

–          Moi la couleur BLEU, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je suis la couleur du ciel et de la mer. Même la Vierge Marie à Lourdes avait choisi de me porter en ceinture. Je suis la couleur de l’infini et des rêves !

–          Moi la couleur VERTE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je suis la couleur de la nature, des arbres et des prés. Je suis l’espérance, dans la nuit, et j’apporte la vie partout où je parais.

          Moi la couleur JAUNE, je suis la plus belle de toutes les couleurs parce que je suis ensoleillée toute la journée : je réchauffe et je brûle d’amour. Les blés de la moisson ondulent dans mon éclat. Je suis précieuse comme l’or.

Et Dieu, rentrant encore en lui-même réfléchit…

«  J’ai inventé un monde de couleurs pour dire aux hommes mon Amour.
Mais un jour, ,j’ai compris que cela n’était pas suffisant.
Alors, je leur ai envoyé mon Fils unique.
Il a parlé aux hommes  et leur a montré le chemin du bonheur.
Jésus, mon Bien-Aimé a révélé les mille couleurs de mon Amour infini.
Finalement, mon Fils est mort pour annoncer à l’humanité entière ma lumière de vie, que j’appelle « éternité ».
Moi je l’ai ressuscité !
Pour que les hommes n’oublient jamais que je leur donne ma vie, par le baptême, que mon fils ressuscité est avec eux tous les jours jusqu’à la fin, … aujourd’hui, j’ai décidé, avec toutes les couleurs de la terre, d’inventer une nouvelle couleur : le BLANC !

C’est le BLANC LUMIÈRE qui restera à tout jamais le signe de la vie sans fin que je promets à tous mes enfants ! »


Déjà publiés
par MAMY KT

C’ est quoi l’assomption Mamy..?

 

Les femmes sont sur le chemin de croix depuis longtemps

 

Sainte Véronique et le voile de la sainte face

 

Sainte Marthe connue pour avoir donné hospitalité au christ


LIVRES

MAMY KT


Share Button

Tableaux secrets derrière des Picasso

Meilleurs complements alimentaires
logo lardon 1L’ART ET LA PALETTE
AU
CHOU :

Coucou c’est toujours moi merci d’être revenu nous voir pour nous suivre dans la découverte ……

SÉRIE : Les trésors cachés

Des tableaux secrets derrière
des toiles  de Picasso

  

 

 Plus le temps passe, et plus la technologie continue de nous offrir des regards nouveaux sur des objets anciens. Et cela vaut même pour les toiles de maître.
Tout ceci a commencé par l’utilisation de la spectrométrie de fluorescence des rayons X, ou XRF.

Un nom barbare, mais derrière lequel se cache un principe très simple; lorsque l’on bombarde une surface de rayons X, celle-ci émet en retour un rayonnement que l’on peut étudier.
Avec ce procédé et une bonne dose de travail sur l’image, ils ont pu obtenir une représentation fidèle des contours et des traits de l’œuvre originale qui est recouverte par l’oeuvre connue qui est en surface
Mais pourquoi avoir dissimulé un tel dessin ?
Les experts pensent que l’artiste peintre a tout simplement réutilisé la toile.
« Quand Picasso avait une idée, il fallait qu’il l’applique le plus rapidement possible », a expliqué Susan Franck  une conservatrice.
Mais il ne faut pas oublier que le peintre était pauvre et que les toiles coûtaient cher, rappelle Susan.


Le tableau La chambre bleue de Pablo Picasso a dévoilé un secret qu’il gardait depuis plusieurs dizaines d’années.

Au-dessous du tableau, c’est une autre toile dissimulée que les restaurateurs d’art ont découverte.

Peinte en 1901 des mains de l’artiste espagnol Pablo Picasso, La chambre bleue porte un mystérieux secret depuis sa création. Ce sont des conservateurs, qui ont percé le mystère de cette œuvre majeure de la période bleue de Picasso.

En utilisant les dernières techniques d’imagerie infrarouge, ils ont découvert le portrait d’un homme caché sous la toile que tout le monde connait. Un homme que personne n’a encore identifié. Depuis plusieurs années, les experts soupçonnaient l’existence d’une telle dissimulation. En 1954, un restaurateur d’art avait remarqué que certains coups de pinceaux ne correspondaient pas à la composition du tableau.

Mais ce n’est qu’en 1990 que les restaurateurs de la National Gallery of Art à Washington ont décelé une scène floue derrière la peinture de La chambre bleue grâce à une image obtenue par rayons X.

En 2008, les experts ont photographié la toile avec une caméra d’imagerie infrarouge. C’est à ce moment là qu’ils ont découvert le portrait d’un grand homme barbu portant un nœud papillon. Dans les photographies infrarouges, on peut apercevoir l’homme reposant sa tête sur une main avec un air réfléchi et concentré.

Toutefois, ce n’est pas la première fois que les experts ont décelé des dessins cachés dans les toiles du maître cubiste.  De plus, ce n’est que très récemment que le portrait caché de La chambre bleue a été authentifié comme étant réellement de la main de Picasso.

En révélant son secret, une œuvre de Picasso prend plus de trois fois sa valeur

Une oeuvre très rare de Picasso, peinte également au recto, vient d’être vendue pour 67,45 millions de dollars, lors d’une enchère de la maison Sotheby’s.

« La Gommeuse » de Pablo Picasso a dévoilé une autre œuvre lors de sa restauration en 2000.

Lorsque le milliardaire américain Bill Koch fait l’acquisition de « La gommeuse » de Picasso, en 1984, pour 3 millions de dollars, il ne se doutait pas de la valeur réelle de ce qu’il avait entre les mains. L’œuvre vient d’être vendue, 31 ans plus tard, pour 67,45 millions de dollars.

« La gommeuse » est un magnifique nu d’une artiste de cabaret à la forte charge érotique. Peinte en 1901 alors que Picasso n’avait que 19 ans, cette toile pouvait à elle seule prétendre à de belles enchères.

Mais en 2000, Bill Koch décide de faire réaliser des travaux de restauration. Et c’est à moment là que le revers du tableau a dévoilé une autre œuvre. Celle-ci montre un ami de Picasso en lutin jaune, nu et urinant coiffé d’un turban rouge et blanc, et fait surtout de cette pièce une oeuvre très rare.

Une intelligence artificielle dévoile le secret derrière une toile de Picasso

Le Repas de l’Homme Aveugle de Picasso recouvrait une ancienne peinture du maître, qui a récemment été reconstituée grâce à l’IA.

http://lespeintrescelebres.free.fr/peintre_picasso/tableau_033.php

Un tableau de maître peut parfois en cacher un autre.
Plus le temps passe, et plus la technologie continue de nous offrir des regards nouveaux sur des objets anciens. Et cela vaut même pour les toiles de maître. L’entreprise Oxia Palus a révélé hier qu’elle avait reconstitué un portrait d’une femme nue accroupie, dissimulé sous une autre toile de Pablo Picasso.

Share Button