Archives par étiquette : animaux

La cigogne apporte aussi de l’humour

Print pagePDF pageEmail page


BLOC NOTE
DE FRANÇOIS



Quand passent les cigognes….

Trois cigognes se rencontrent dans le ciel et se demandent les unes aux autres :

– Tu vas où ?

– Hooo, je vais chez un couple qui essaye d’avoir un enfant depuis 10 ans…..Je leur apporte une petite fille.
– C’est cool !

– Et toi ?

– Je vais chez une dame qui n’a jamais eu d’enfants. Je lui apporte un petit garçon !
– C’est bien, je suis sûre qu’elle va être vraiment heureuse.

– Et toi ? demandent les deux cigognes à la troisième.

Moi ? Je vais juste là, à côté, au couvent. Je ne leur apporte jamais rien mais….
   j’adore leur foutre la trouille….

Un jour pourtant je sais bien, Dieu reconnaitra les chiens…

En marche pour ce qui peuvent encore avancer..! et n’ont pas les corses sur les bras…..

Un Corse affirme :

  – Moi et ma femme, nous formons le plus heureux des couples.

En effet, pour être heureux, il faut avoir un bon boulot et une bonne santé….

Ma femme a le bon boulot, et moi, j’ai une bonne santé !

Auprès de ma blonde, Qu’il fait bon, fait bon, fait bon
Auprès de ma blonde, Qu’il fait bon rigoler !

Non mais quand même !!
  Deux copines blondes discutent :

– J’ai été mariée trois fois.

  – Des enfants ?

  – NOOONNN. Des adultes !

 

Auprès de toutes les blondes , Qu’il fait bon rigoler !

 Logique !!!!!

  Une blonde passe commande dans un restaurant :
 

– Vous servez des nouilles ici ?

  – Bien sûr madame. Nous servons tout le monde.

Courageuse mais pas téméraire…!
Sous le pseudo de Diane Montrésor
Diane cette ancienne fonctionnaire des impôts règle ses comptes avec son administration…
______________________
C’est au moment de payer ses impôts qu’on s’aperçoit qu’on n’a pas les moyens de s’offrir l’argent que l’on gagne
_______________
Frédéric Dard

  Devinette de femme :

 Pourquoi les hommes sont comme… les pruneaux?

Tu les suces le matin et ils te font chier toute la journée.

 

 

Pourquoi n’y a t-il que des jolies filles en Corse ?
 - Ce sont des bombes..

Un jour j’ irai vivre en Théorie,

car en Théorie tout se passe bien.

 

 


LE POTE FRANÇOIS

Share Button

CONTE PROVENÇAL : LE PETIT JEANNOT

Print pagePDF pageEmail page

– Ce mercredi de rentrée je vous confie à Taty MARIA
elle raconte aussi bien que moi les personnages de la crèche… elle l’a déjà fait l’autre jour avec LE RAVI et LE CAGANER…
Aprés tout Noël est pas si loin….. surtout que son ami vient à ses cotés raconter un conte provençal…!


A bientôt dans MAMY RACONTE ….OUPS ..! J’OUBLIAIS…
BONNE ANNÉE A TOUS LES PETITS CHOUPINETS… et CHOUPINETTES

CRÈCHE : Savez vous qui est le Ravi…?

CRÉCHE : Le Caganer



BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE nous a proposé un rubrique crèche pour Noël….
C’est une première pour elle comme pour nous …
Ainsi soit il

La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

Nativité par Gerard van Honthorst (vers 1622). © The York Project

C’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

Parmi nos amis communs, il en est un que Maria veut vous présenter…!

C’est Jean Lambert, un conteur
provençal  qui vous raconte un conte de Noël :

LE PETIT JEANNOT

Merci PAPY LAMBERT pour ce très joli conte,
tu l’as très bien raconté, avec une jolie voix et avé l’accent…!


Cette histoire me montre que je ne dois plus avoir peur de nos amis les loups..!

SOURCE :

wikipédia – croire la croix .com – Provence TV.fr

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….

Mme MARIA AVE

 

Share Button

CRÈCHE : Savez vous qui est le Ravi…?

Print pagePDF pageEmail page

BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE nous a proposé un rubrique crèche pour Noël….
C’est une première pour elle comme pour nous …
Ainsi soit il

La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

Nativité par Gerard van Honthorst (vers 1622). © The York Project

C’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François  prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

Parmi ces personnages il est un que Maria veut vous présenter…!

CONNAISSIEZ VOUS:  LE RAVI

C‘est lui qui lève les bras au ciel en signe d’émerveillement devant le miracle de la nativité.
C’est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent, le corps « prend » la parole.

La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l’air et sa tête d’étonné.
Le ravi est un personnage attachant, on dit qu’il est un « simple d’esprit ».
Autrefois, on disait que chaque village avait son « idiot du village », son « fada » (qui signifie littéralement « possédé par les fées »).

Il est en extase (on décrit l’extase comme « l’âme qui rencontre Dieu »).

Il ne peut offrir que sa présence mais son « ravissement » à la vue de la naissance de Jésus en fait un homme bon.

Dans le village, il s’occupe de menus travaux (à l’intérieur du mas ou dans les champs), c’est un personnage des plus modestes qui vit dans la crèche.

C’est un naïf. Il est habillé simplement, un bonnet sur la tête. Il n’apporte rien sauf sa joie, il ouvre son cœur, il nous montre le chemin du bonheur dans la simplicité.

SOURCE : 

wikipédia – croire la croix .com

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie  prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….

 Mme MARIA AVE

Share Button