Archives par étiquette : animaux

L’HOMME DES BOIS : Le corbeau

Code promo veto compagnonbarre verte

L’HOMME DES BOIS

Bloc Note de GUI7

Dans les méandres de l’internet au cœur de la toile d’une araignée céleste jaillit parfois la lumière… et mes frères les oiseaux

MUSIQUE D’AMBIANCE
AVEC LE CORBEAU
D’ARTHUR RIMBAUD
– LÉO FERRÉ


barre verte

SALUTATIONS CAMARADE …… CORBEAU

Description de cette image, également commentée ci-aprèsLe Grand Corbeau est une espèce d’oiseaux de la famille des Corvidés. Il est le plus grand oiseau de l’ordre des Passeriformes  et probablement le passereau le plus lourd. Présent dans tout l’hémisphère nord, c’est l’espèce de corvidé dont l’aire de répartition est la plus étendue. Les Grands Corbeaux vivent généralement de 10 à 15 ans mais certains individus ont vécu 40 ans.

Les juvéniles peuvent se déplacer en groupes mais les couples appariés restent ensemble pour la vie, chaque couple défendant un territoire.

– La corneille n’est pas la femelle du corbeau, elle fait partie d’une autre espèce.
La femelle du corbeau s’appelle également corbeau…..
et les petits sont des corbillats. ( et pas des corbillards … banane..!)

Le Grand Corbeau coexiste avec les humains depuis des milliers d’années et dans certaines régions il est si commun qu’il est considéré comme une espèce nuisible. Une partie de son succès est due à son régime omnivore ; le Grand Corbeau est extrêmement opportuniste, se nourrissant de charognes, d’insectes, de déchets alimentaires, de céréales, de baies, de fruits, d’œufs et de petits animaux.
Plusieurs cas remarquables de résolution de problèmes ont été observées chez cette espèce, ce qui laisse penser que le Grand Corbeau est extrêmement intelligent.

Son intelligence…..

LE CHOURISTE

Raven croak.jpg
Équivalent aux grands singes, le Grand Corbeau possède l’un des plus gros cerveaux de toutes les espèces d’oiseau.
Il fait également preuve de plusieurs compétences telles que la résolution de problème ainsi que d’autres processus cognitifs comme l’imitation et l’intuition.

Pour la résolution des problèmes….  C’est un crack….!

Une expérience conçue pour évaluer l’intuition et la résolution de problèmes présentait un morceau de viande attaché à une corde qui pendait d’un perchoir horizontal.

 

Pour atteindre la viande, l’oiseau devait se tenir sur le perchoir, tirer la corde en plusieurs étapes et tenir la corde à chaque étape afin de la raccourcir.
Quatre des cinq Grands Corbeaux réussirent effectivement l’épreuve,
Une autre expérience relate l’ouverture d’une porte fermée a clé qu’un groupe de corbeau vont crocheter pour atteindre la nourriture qu’il savaient être de l’autre coté

Le Grand Corbeau est connu pour voler et cacher des objets brillants comme des galets, des morceaux de métal et des balles de golf.

barre verte

C’est dans le ciel que réside le mystère de notre relation particulière avec les oiseaux….

Ils sont si proche des cieux qu’ils ont toujours été donnés comme des messagers du ciel à l’image du corbeau

Dans la Rome antique, il servait à la divination on observait le vol des corbeaux dans le ciel leur positionnement faisait l’oracle .. Gare aux combats aériens des corbeaux déchainées, ils sont signe de mauvaise augure…
Certains ont encore aujourd’hui peur de faire un rencontre avec l’un d’entre eux …
…. Un songe, une vapeur, Un corbeau qui croasse, enfin tout vous fait peur. [Mairet, Sophonisbe]

Le corbeau est-il….. Un oiseau de malheur ????

C’est vrai que ce gros oiseau carnassier qui attaque d’abord les yeux des cadavres pour se délecter de leur cervelle a toujours été perçu comme portant malheur, son plumage noir et son cri n’arrange rien .
Et m’ouvrez un passage à l’empire des morts, Dérobant aux corbeaux le butin de mon corps. [Rotrou, Antigone]

Le corbeau passait pour être de mauvais augure on nomme quelquefois ainsi les porteurs des morts. Ces dénominations viennent de ce que le corbeau recherche les corps morts pour s’en repaître.
il en va ainsi de ce proverbe
« Nourris un corbeau, il te crèvera l’oeil, c’est-à-dire souvent le mal est rendu pour le bien.

– Recherchons ensemble d’où lui vient sa sale réputation…
Même pas peur

 

Le mot « corbeau » peut désigner en français un dénonciateur anonyme.
Certains pensent que cette acception viendrait du film Le Corbeau (1943) d’Henri-Georges Clouzot, dans lequel, pendant la guerre, un mystérieux individu envoie à différentes personnes des lettres calomnieuses signées « Le corbeau », semant méfiance et confusion dans une petite ville de province.
je crois qu’il faut remonter bien plus loin dans l’histoire, la bible et la mythologie.. pour trouver d’autres explications.
Ma préférée est celle extraite des traditions de la vénerie..

Le corbeau le mouchard dans la chasse au renard..!
La vènerie, est une chasse à courre, elle consiste à chasser à courre des animaux sauvages dans leur milieu naturel…
Celle du renard était appréciée….  des corbeaux qui la suivaient des airs..!
Tant et si bien, que sans le vouloir, quand les veneurs avaient perdu la trace du renard, il leur suffisait pour le retrouver, de regarder dans le ciel où se trouvait le corbeau, qui bien malgré lui, marquait de façon précise le refuge de l’animal…!

On peut comprendre ainsi que Monsieur de la Fontaine fit prendre sa revanche au renard dans sa fable « Le corbeau et le renard » où il ridiculise le volatile..!
Voir (parmi d’autres) une vidéo de la fable avec vos petits enfants – Cliquez   

barre verte

Le corbeau de l’antiquité à nos jours… messager ou serviteur de Dieu….!

Un corbeau sur l’arche de Noé

Dans la Bible, livre de la Genèse, le corbeau et le premier oiseau et le deuxième animal qui est nommé (après le serpent séducteur d’Adam et Ève).
Après le Déluge, le corbeau est envoyé par Noé pour rendre compte de la situation en dehors de l’Arche. Mais au lieu de revenir faire son rapport, le corbeau reste pour manger les cadavres des hommes noyés.
Noé le maudit pour son comportement égoïste et envoya la colombe à sa  place..!
Vivant dans les ruines, crevant les yeux des hommes pécheurs, le corbeau et sa couleur noire deviennent alors un animal et une couleur maléfiques et négatifs.

Dans l’antiquité gréco-romaine… le corbeau déjà délateur

  • Chez les Grecs, le corbeau au départ était blanc. Selon Ovide, dans les Métamorphoses, le corbeau ayant dénoncé à Apollon l’infidélité de la nymphe Coronis, le dieu tua la nymphe. Mais pris de remord Apollon transforma le corbeau en oiseau noir.
  • Les Romains, à la suite des Étrusques, étudiaient le cri, le comportement et le vol des corbeaux afin de prédire l’avenir. Il en est de même pour des peuples germaniques.

Dans la civilisation des peuples germaniques.. Toujours de vilains rapporteurs..!

Odin et ses deux corbeaux (gravure de la fin du XIXe siècle)

Pour les peuples germaniques, le corbeau est un oiseau divin. Odin, le grand dieu germanique, a deux corbeaux Huginn (la pensée) et Muninn (la mémoire). Ces oiseaux parcourent le monde, écoutent, regardent le comportement des hommes et viennent les rapporter à Odin qui détermine alors le destin des hommes.

Odin est aussi le Dieu de la guerre. Les guerriers placent des représentations du corbeau sur leurs casques et leurs bannières. Les guerriers consomment de la chair de corbeau pour s’en approprier les vertus. Cette pratique est vigoureusement condamnée par les missionnaires chrétiens qui tentent d’évangéliser la Germanie.
Pour les chrétiens le corbeau est noir, donc c’est le Diable.

Élie chez les corbeaux…  messagers et serviteurs de Dieu

Le prophète Elie est un personnage  important, à la fois dans l’Ancien Testament où il apparaît comme le plus grand des prophètes entre Moïse et Jean-Baptiste, et dans le Nouveau Testament où son nom prestigieux revient plusieurs fois,

Le prophète Élie, après avoir dit au roi Achab qu’il ne pleuvra pas, se cache dans le ravin Kerith (ou   Cherith ) et est nourri par les corbeaux( I Rois 17:1-9)

voici les paroles d’ Elie :
« Elie le Tishbite, l’un des habitants de Galaad, dit à Achab : l’Eternel est vivant, le Dieu d’Israël dont je suis le serviteur, il n’y aura ces années-ci ni rosée, ni pluie, sinon à ma parole. »
Et la Parole de l’Eternel fut adressée à Elie en ces mots :
« Pars d’ici, et dirige-toi vers l’orient, et cache-toi près du torrent de Kérith, qui est en face du Jourdain. Tu boiras de l’eau du torrent,  j’ai ordonné aux corbeaux de te nourrir là. Il partit et fit selon la parole de l’Eternel, et il alla s’établir près du torrent de Kérith, qui est en face du Jourdain.  »
Les corbeaux lui apportaient du pain et de la viande le matin, et du pain et de la viande le soir, et il buvait de l’eau du torrent.

Un corbeau messager de Dieu préserve la dépouille de saint Vincent

Selon la légende, n’ayant pu le vaincre de son vivant, Dacien, mû par la crainte de l’estime que pourrait inspirer le martyre exemplaire, priva sa dépouille des honneurs de la sépulture, il la fit exposer dans un lieu désert, en pâture aux bêtes sauvages.
Mais un corbeau, messager de Dieu, vint la préserver, par ses croassements, de la dent d’un loup énorme. Dacien ordonna alors de lester le corps d’une pierre et de le jeter à la mer, mais il regagna le rivage plus vite que les marins qui avaient été chargés de cette tâche. Vincent apparut alors en vision à une dame, à qui il indiqua la position de sa dépouille.

barre verte

 LE CHOURISTE ILS L’ONT DIT SUR LE NET

C’est mauvais signe : les corbeaux investissent Paris !

La presse s’en est fait l’écho, ces temps-ci. En effet, on commence à les voir et on pourrait bientôt regretter les pigeons, qui sans doute ne sont pas plus propres mais assurément moins sinistres.
Et pour ce qui est du bruit, si les pigeons dérangent avec leur roucoulement, le croassement des corneilles est autrement plus agressif, comme l’est leur gros bec pointu parfaitement capable de blesser un homme et encore plus un enfant.
Ces corvidés s’installent à Paris car on les a pourchassés dans les campagnes.

Voici de quoi vous initier à nos amis les oiseaux……

 

barre verte
Santé animaux

L’homme des boisretour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Pour l’amour de Déjanire

Hercule combattant Achéloüs métamorphosé en serpent Bronze fondu par Carbonneaux en 1824 H. : 2,60 m. ; L. : 2,10 m. ; Pr. : 0,95 m. Le modèle en plâtre fut exposé au Salon de 1814.

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU :

LE LARDON  NOUS INVITE AU MUSÉE
DU LOUVRE –  COUR PUGET –
PARISlogo lardon

Pour l’amour de Déjanire


Dans la mythologie grecque, Déjanire est la dernière épouse mortelle d’Héraclès.

Pour la conquérir, ce dernier doit se mesurer à un rival, Achéloüs, le dieu-fleuve, qui se transforme en vain en taureau pour l’affronter :
Héraclès le terrasse et lui arrache une de ses cornes.

Le combat d’Hercule contre  Achéloüs un dieu du fleuve

Le sujet est tiré des Métamorphoses d’Ovide :

Déjanire enlevée par le centaure Nessus – 1621 Par Guido Reni Peinture ; Baroque , Peinture baroque ; Huile sur toile

Achéloüs était le rival d’Hercule pour l’amour de Déjanire ; au cours du combat, Achéloüs se transforma en serpent mais fut vaincu par Hercule.

Ainsi Hercule se fit-il aimer de Déjanire.

Par la suite, essayant de raviver l’amour qu’il lui portait, Déjanire offrit à Hercule une tunique imprégnée du sang de Nessus qui, au lieu d’être un philtre d’amour, se révéla être un brûlant poison.

Dans la mythologie grecque,  Achéloüs est un dieu fleuve d’Étolie.
C’est le plus grand des fleuves.

Il engendre les sirènes avec la Muse Melpomène ainsi que des sources : Pirène, Dircé, Castalie…

chouette-prof

 

Selon la légende, il aurait jeté son dévolu sur Déjanire ; mais effrayée par ses dons de métamorphose, elle lui préfère Héraclès.

UN COMBAT S’ENGAGE

Un combat s’engage : Achéloos se métamorphose en serpent immense, qu’Héraclès parvient à étouffer, puis il se change en taureau, auquel Héraclès arrache une corne, faisant capituler le dieu fleuve.

Chez Ovide, c’est la corne cassée par Heraclès que les naïades consacrent en corne d’abondance

Métaphoriquement, la corne d’abondance est synonyme de source inépuisable de bienfaits.

Elle est ainsi représentée le plus souvent regorgeant de fruits, mais aussi de lait, de miel et d’autres aliments doux et sucrés.

CHOU FLEUR

retour sur la rubrique du même tabac  RETRO :
C’est du même tabac….
sculpture:   oedipe et le berger phorbas

 

 

Share Button

CRÈCHE : Savez vous qui est le Ravi…?


BLOG NOTE
DE
MARIA AVE

Curieuse de nature et forte de ses recherches sur le sujet
Mme AVE nous a proposé un rubrique crèche pour Noël….
C’est une première pour elle comme pour nous …
Ainsi soit il

La crèche, quelle origine…?

Selon l’évangile de Luc, Marie a déposé l’enfant Jésus dans la mangeoire d’une étable où Joseph et elle avaient trouvé refuge. Le mot crèche désigne aujourd’hui toute représentation de la Nativité.

L'Adoration des bergers, 1622, Gerard van Honthorst - Wallraf-Richartz-MuseumC’est au VIe siècle que l’on situe la première célébration de la nuit de Noël dans l’église de Sainte Marie à Rome, avec des statues de la Vierge Marie, de Joseph, de l’âne et du bœuf.

Selon la légende, François d’Assise « inventa » au 13e siècle la crèche vivante dans une grotte de Greccio en Italie, où les frères mineurs avaient établi un ermitage.

Joseph, la Vierge Marie, les mages, les bergers, et les paysans étaient joués par les gens du village.

Les animaux aussi étaient réels. François  prêcha, durant la messe de Noël, et on le vit se pencher vers la crèche et prendre un enfant dans ses bras.
Plus tard, on plaça un enfant dans la mangeoire.
Petit à petit, la coutume s’est répandue, surtout en Provence et en Italie.

Les premières crèches « en modèles réduits » firent leur apparition dans les églises au XVI siècle.
A la fin du XIXe siècle apparaissent les santons (de santouns : petits saints) façonnés dans l’argile, originaires de Provence.
Ces figurines représentent tous les petits métiers traditionnels.
Les habitants du villages ainsi représentés apportent le fruit de leur labeur à l’Enfant Jésus. Ces figurines sont venus enrichir le décorum de la crèche traditionnelle

Parmi ces personnages il est un que Maria veut vous présenter…!

CONNAISSIEZ VOUS:  LE RAVI

C‘est lui qui lève les bras au ciel en signe d’émerveillement devant le miracle de la nativité.
C’est le langage du corps bien connu des méditerranéens, pas besoin de parler pour exprimer ce que l’on ressent, le corps « prend » la parole.

La joie du ravi est démonstrative et communicative, il prête à rire avec ses bras en l’air et sa tête d’étonné.
Le ravi est un personnage attachant, on dit qu’il est un « simple d’esprit ».
Autrefois, on disait que chaque village avait son « idiot du village », son « fada » (qui signifie littéralement « possédé par les fées »).

Il est en extase (on décrit l’extase comme « l’âme qui rencontre Dieu »).

Il ne peut offrir que sa présence mais son « ravissement » à la vue de la naissance de Jésus en fait un homme bon.

Dans le village, il s’occupe de menus travaux (à l’intérieur du mas ou dans les champs), c’est un personnage des plus modestes qui vit dans la crèche.

C’est un naïf. Il est habillé simplement, un bonnet sur la tête. Il n’apporte rien sauf sa joie, il ouvre son cœur, il nous montre le chemin du bonheur dans la simplicité.

SOURCE : 

wikipédia – croire la croix .com

LA PASSION DES SANTONS

Place à une grande dame chez les santonniers
Sylvie FOULQUIER de MARANS …..

Dieu souffla un jour sur la glaise…
La même qui sous les doigts de Sylvie  prend vie et se transforme en tout un petit monde qui sent bon notre enfance
NOTRE JEUNESSE ….

 Mme MARIA AVE

 

Share Button