Archives par étiquette : amour

Le film Marie Madeleine est un portrait authentique et humaniste…




BLOG 
de  MAMY KT


– Mamy ne fait pas que du point de croix

Les femmes sont intimement associées à la
résurrection de Jésus, presque autant que le bleu l’est à la mer.

Les évangiles ne racontent-ils pas qu’elles
sont les premières à avoir vu Jésus vivant et à l’avoir annoncé ?

Elles sont quelques-unes, dont Marie de Magdala, disciples qui suivaient Jésus depuis la Galilée et qui lui sont restées fidèles jusqu’à la mort,

C’est à elles que deux hommes en habits éblouissants ont révélé que celui
qu’elles cherchaient était vivant et qu’il les précédait en Galilée, là où sont
tous les gens venus d’ailleurs

C’est à elles que Jésus s’est montré et à qui il a parlé, pour la première fois après sa mort.
Ce sont elles qui, bravant leur peur, puis les railleries, ont annoncé la Résurrection aux autres disciples.
Les quatre évangélistes le rapportent….. la chose n’est pas si fréquente

Un film témoigne pour l’une d’entre elles
MARIE MADELEINE

J’ai aimé …… Mais peut être ne suis je qu’une
Mamy KT

A vous de voir avec quelques extraits et quelques témoignages…   Laissons les parler….

MARIE MADELEINE
Bande Annonce VF (2018)

Découvrez la bande annonce du film MARIE MADELEINE réalisé par Garth Davis.

MARIE MADELEINE est un portrait authentique et humaniste de l’une des figures spirituelles les plus énigmatiques et incomprises de l’histoire.
Le biopic biblique raconte l’histoire de Marie (Rooney Mara), une jeune femme à la recherche d’un nouveau mode de vie.
Contrainte par les hiérarchies de l’époque, Marie défie sa famille traditionnelle de rejoindre un nouveau mouvement social dirigé par le charismatique Jésus de Nazareth (Joaquin Phoenix).
Elle trouve rapidement sa place tant dans le mouvement qu’au cœur d’un voyage qui mènera à Jérusalem.

Écrit par Helen Edmundson et Philippa Goslett, MARIE MADELEINE est réalisé par Garth Davis
Avec:  Rooney Mara, Joaquin Phoenix, Chiwetel Ejiofor, Tahar Rahim.
Date de sortie au cinéma : 28 mars 2018
Genre : Historique, Biopic
Bande Annonce VF © 2018 – Universal Pictures France

 ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Garth Davis, réalisateur du magnifique « Lion » signe cette adaptation biblique centrée sur la figure féminine de Marie Madeleine, personnage mystérieux et incompris, très souvent jugée à tort de prostituée…

J’ai été plutôt surpris de voir les mauvaises critiques que le film a reçu car, outre un récit d’une grande lenteur, tout est d’une qualité maitrisée et séduisante.
Une véritable histoire démentant les préjugés est construite autour d’elle ; fille de pêcheur, elle refuse de se marier et de vivre un destin tout tracé.
Son comportement rentre en désaccord avec les moeurs et devient problématique si bien qu’on la croit possédée.
C’est dans cette incompréhension avec son entourage que sa foi envers Dieu se déploie jusqu’à dominer sa raison d’être en la menant sur le chemin de Jésus, supposé Messie aux puissants pouvoirs.
L’interprétation de Rooney Mara est captivante, pleine d’empathie, de quiétude et de grâce sur la couche d’un feu ardent et palpable. Son binôme avec Joaquin Phoenix est intense : à la fois humain et mystique, c’est avec pudeur et audace qu’il campe Jésus de Nazareth, rôle auquel bon nombre d’acteur se prendrait le pied dans le cliché !
Les dialogues sont habités et repose la question de la légitimité de la foi et du pouvoir que nous avons en chacun de nous de la convoquer. L’émotion est tangible, marquée par des personnages secondaires justes (Tahar Rahim détourne toutes les idées reçues sur Judas) et une quête vers Jérusalem guidée par l’espoir d’une nouvelle ère.
Même sans être croyant, on sait tous comment ça finit, et malgré cette prévisibilité, une certaine émotion se dégage, au service de l’Histoire, au service d’une vérité oubliée.
J’ignore le degré de liberté qu’ont pris les scénaristes sur les écrits mais, malgré quelques temps morts qui auraient pu être déjoué, le propos résonne encore aujourd’hui : enfermés dans nos idéologies respectives, on s’arrête aux idées reçues et il est difficile d’avancer ensemble sur un même pas afin d’éviter les confrontations.

La Marie Madeleine de Mara reflète alors la paix intérieure, la conviction et l’altruisme, qualités rarement communes à chacun de nos jours…

L’AlsacienMarseillais

Jésus les mystères révélés

Vénéré par des milliards d´êtres humains, Jésus de Nazareth, l´homme le plus célèbre du monde, n´aurait laissé aucune trace tangible de son passage sur Terre… Vraiment ?

The Jesus Code est une série passionnante qui analyse la figure du Christ comme un personnage historique à part entière, par le biais de techniques scientifiques de pointe et de découvertes archéologiques récentes.

Ce docu-drama captivant enquête sur l´authenticité d´artéfacts afin d´apporter des éléments nouveaux sur la vie de Jésus :
le Suaire de Turin qui aurait servi à envelopper son corps après la crucifixion, les reliques de la Sainte-Croix et les ossements de Jean le Baptiste, ou encore les Évangiles de Judas et de Marie-Madeleine qui soulèvent bien des interrogations.
Les scènes reconstituées sont d´un esthétisme rare et font revivre cette époque lointaine dans un réalisme saisissant.

Voici pour vous tous l’épisode 6 sur Marie Madeleine

-Tu devrais leur dire que c’est sa fête aujourd’hui

Épisode 6 MARIE MADELEINE

LA VÉRITABLE HISTOIRE:
La Bible dépeint Marie Madeleine comme un soutien loyal à Jésus. Elle était au pied de la croix où il fut crucifié. C’est aussi elle qui découvrit le tombeau vide et qui fut le premier témoin de sa résurrection.
Sans jamais avoir le statut d’apôtre, elle en remplit tous les critères. Elle est souvent nommée dans les Evangiles.

Origine : Etats-Unis     Date de diffusion : 2015
Studio/Chaine : RMC Decouverte   Durée : 41 min      Titre original : The Jesus code


Déjà publiés
par MAMY KT

C’ est quoi l’assomption Mamy..?

Les femmes sont sur le chemin de croix depuis longtemps

Sainte Véronique et le voile de la sainte face

Sainte Marthe connue pour avoir donné hospitalité au christ

 

 

 

MAMY KT


Share Button

Les billes rouges !

ALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Tout cet été dans la Chouette, ma Mamy se transformera en conteuse au milieu des fleurs et des gazons
C’est comme ça qu’elle vous fera rêvez…..! Aujourd’hui:
Les billes rouges !


logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à modifier mon comportement ma manière d’être ou de me conduire avec les autres….. Je me rappelle de celle ci qui m’a amené à changer mon regard sur l’autre … L’autre ce mystère qui n’ait pas moi …. et pourtant si proche….!

ÉCOUTEZ-LA VOUS AUSSI POUR QUE DEMAIN VOUS SOYEZ MEILLEURS …

logo mamy turlututu small– Alors.. ACTION Mamy..!
Raconte nous cette histoire de ton ami d’Amérique M MILLER

OUI OUI ..! Depuis que MILLER nous a quitté, c’est lui faire grand honneur de nous unir tous en pensée autour de son histoire…
je crois d’ailleurs que la grand mère MILLER  doit la raconter elle aussi ….
Il s’agit :
Des billes rouges !
J’étais à l’épicerie du coin, en train d’acheter des pommes de terre nouvelles.
J’ai remarqué un petit garçon, d’ossature délicate, pauvrement vêtu mais propre, regardant avec envie un panier de fèves vertes fraîchement cueillies.

J’avais déjà payé pour mes pommes de terre, mais je me suis arrêté aux fèves vertes.
J’adore la soupe aux fèves et aux patates.

Choisissant des fèves, je n’ai pas pu m’empêcher d’entendre la conversation entre Monsieur Miller, le propriétaire du magasin, et le pauvre garçon qui était à côté de moi.

Hello Barry, comment vas-tu aujourd’hui?

Hello M. Miller!  Ça va bien merci. J’étais juste en train d’admirer vos fèves.
Elles ont l’air vraiment très bonnes.

– Elles sont bonnes, Barry… Comment va ta mère?

 – Bien, elle n’arrête pas de prendre du mieux.

– Bien, puis-je faire quelque chose pour toi ? Non Monsieur, je ne faisais qu’admirer ces fèves

– Voudrais-tu en rapporter à la maison ? demanda M. Miller.

– Non Monsieur, je n’ai rien pour les payer.

– Eh bien, que pourrais-tu me donner en échange de quelques fèves ?

– Tout ce que j’ai, c’est ma précieuse bille que voici

– C’est une vraie ? Laisse-moi la voir. dit M. Miller
– Voici, elle est de qualité.
Oui, je peux voir ça. Hum, la seule chose, c’est qu’elle est bleue et j’en recherche une rouge vif.
En as-tu une rouge comme ça chez toi?
– Pas rouge vif, mais presque.
– Tu sais quoi, ramène ce sac de fèves avec toi à la maison et, quand tu repasseras dans le coin, tu me montreras cette bille rouge, lui dit M. Miller.
– Bien sûr, M. Miller. Merci.

Madame Miller, qui était debout juste à côté, est venue pour m’aider…
Avec un sourire, elle a dit :
– Il y a 2 autres garçons comme lui dans notre quartier. Les trois sont dans des conditions vraiment précaires. Jim adore marchander avec eux, pour des fèves, des pommes, des tomates ou n’importe quoi d’autre.
Lorsqu’ils reviennent avec leurs billes rouges, et ils le font toujours, Jim décide que, finalement, il ne veut plus de rouges et les renvoie chez eux avec un sac d’une autre marchandise, en échange d’une bille verte ou une orange, lorsqu’ils reviendront au magasin.

Logo mamy raconte DJ’ai quitté le magasin avec un sourire au cœur, impressionné par cet homme.
Peu de temps après je sois déménagé au Colorado, mais je n’avais jamais oublié l’histoire de cet homme, des garçons et de leurs marchandages de billes.
Plusieurs années passèrent, chacune plus rapidement que les précédentes.

Récemment, j’ai eu l’occasion de visiter de vieux amis dans ce quartier de l’Idaho, et j’apprenais que M. Miller était décédé. Il y avait les funérailles ce soir là, et mes amis désiraient s’y rendre. Je les ai accompagnés.
À notre arrivée au salon, nous étions dans une ligne pour rencontrer les personnes éprouvées et leur offrir nos sympathies.
Devant nous, dans la ligne, il y avait trois jeunes hommes.
L’un d’eux était en uniforme d’armée et les deux autres hommes étaient bien coiffés, en habit noir et chemise blanche… Tous paraissaient vraiment bien.
Ils s’approchèrent de Madame Miller, qui était debout calme et souriante à côté du cercueil de son mari.
Chacun des trois jeunes hommes lui fit une caresse, l’embrassa sur la joue, lui parla brièvement et s’approcha du cercueil.
Ses yeux bleus clairs rougis les suivirent et, un par un, chacun des jeunes hommes s’arrêta brièvement et mit sa main tout au-dessus de la main pâle et froide dans le cercueil.
Chacun d’eux sortit maladroitement du salon, en essuyant ses yeux.
C’était notre tour de rencontrer Mme Miller.
Je lui ai dit qui j’étais et lui rappela l’histoire qui s’était passée longtemps, et ce qu’elle m’avait raconté concernant les marchandages de billes.
Avec ses yeux brillants, elle prit ma main et me conduit au cercueil.
Ces trois jeunes hommes qui viennent juste de quitter étaient les garçons dont je vous parlais.

Ils viennent tout juste de me dire combien ils avaient apprécié la façon dont Jim les marchandait.
Maintenant, finalement, puisque Jim ne pouvait plus changer d’idée concernant la couleur ou la grosseur de la bille… ils sont venus payer leur dette.
Nous n’avons jamais eu l’occasion de faire fortune dans ce monde, me confia-t-elle, mais, présentement, Jim se serait considéré comme l’homme le plus riche de la region.

Avec tendresse, elle leva les doigts de son mari décédé.
En-dessous de sa main se trouvaient trois billes d’un rouge éclatant.

LE CHOURISTELa morale de cette histoire:
On ne se souviendra pas de nous par nos paroles, mais par nos bonnes actions.

 


http://www.chezmaya.com/textes/index.htm

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

Share Button

Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

VETEMENTS ET ACCESSOIRES         SANTÉ ET SOINS DU CORPS    VOYAGES VALISES<

C
omptine

LA CHÈVRE (2)

 

– La semaine dernière PAPY JANOT nous a raconté LA CHÈVRE (1).
Ma MAMY révoltée Iui a téléphoné en lui disant que ce n’était pas la bonne version de la chèvre..!

Pourtant pour moi qui suit petit, elle est plus courte et plus sympa à chanter…! Vous voulez voir ou revoir 
Mais PAPY JANOT est resté calme et lui a promis de mettre la VRAI version de la chèvre..
S’il a obéit  au doigt et à l’œil de ma Mamy c’est surement parce que elle est resté, il faut le dire, une belle lapine aux yeux bleus…!

VOICI :            Biquett’ ne veut pas sortir du chou.
Chanson à accumulation

TU TROUVERAS CI-DESSOUS LES PAROLES DE CETTE COMPTINE….

Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

Refrain
Ah ! Tu sortiras, Biquette, Biquette.
Ah ! Tu sortiras de ce chou-là!

On envoie chercher le chien,
Afin de mordre Biquette.
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher le loup,
Afin de manger le chien.
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher l’ bâton,
Afin d’assommer le loup.
L’ bâton n’ veut pas assommer l’ loup,
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher le feu,
Afin de brûler l’ bâton.
Le feu n’ veut pas brûler l’ bâton,
L’ bâton n’ veut pas assommer l’ loup,
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher de l’eau,
Afin d’éteindre le feu.
L’eau ne veut pas éteindr’ le feu,
Le feu n’ veut pas brûler l’ bâton,
L’ bâton n’ veut pas assommer l’ loup,
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher le veau,
Afin de boire cette eau.
Le veau n’ veut pas boire cette eau,
L’eau ne veut pas éteindr’ le feu,
Le feu n’ veut pas brûler l’ bâton,
L’ bâton n’ veut pas assommer l’ loup,
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher l’ boucher,
Afin de tuer le veau.
L’ boucher n’ veut pas tuer le veau,
Le veau n’ veut pas boire cette eau,
L’eau ne veut pas éteindr’ le feu,
Le feu n’ veut pas brûler l’ bâton,
L’ bâton n’ veut pas assommer l’ loup,
Le loup n’ veut pas manger le chien,
Le chien n’ veut pas mordre Biquett’,
Biquett’ ne veut pas sortir du chou.

(Refrain)

On envoie chercher le diable,
Afin d’emporter l’ boucher.
Le diable veut bien emporter l’ boucher,
L’ boucher veut bien tuer le veau,
Le veau veut bien boire cette eau,
L’eau veut bien éteindr’ le feu,
Le feu veut bien brûler l’ bâton,
L’ bâton veut bien assommer l’ loup,
Le loup veut bien manger le chien,
Le chien veut bien mordre Biquett’,
Biquett’ veut bien sortir du chou.

(Refrain)

SOURCE : https://www.mamalisa.com/?t=fs&p=4155
http://animusiques.eklablog.com/

PAPY JANOT

Share Button