Archives par étiquette : amour

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°5 : Le fantôme de la récréation mange la pomme et l’escargot

Print pagePDF pageEmail page

 LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

 

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus… Écoutez les ..!

Récréation

C’est la rentrée à cloche-pied
Qui fait des marelles,
Les ballons rouges et la chandelle…

C’est la rentrée à chat perché,
Corde à sauter aux mains des filles,
Garçons aux poches gonflées de billes…

La cloche sonne, c’est la rentrée.
Tableau, cahiers, crayons…
vivement la récréation !

Anonyme


 

Le fantôme

Gling gling
dans les couloirs
du vieux manoir
gling gling
vit le fantôme
du sieur Guillaume.
gling gling
ça fait mille ans
que l’on entend
gling gling
son cliquetis
toutes les nuits.
que cherche-t-il
un brin de fil
pour repriser
son drap troué
Corinne Albaut

La pomme et l’escargot

Il y avait une pomme
à la cime d’un pommier
un grand coup de vent d’automne
la fit tombée sur le pré
-Pomme,pomme t’es tu fais mal
-J’ai le menton en marmelade
L’œil fendu et le nez poché
Elle tomba qu’elle dommage
sur un petit escargot
qui s’en allais au village
sa demeure sur le dos
-Ah!stupide créature
Dit l’animal cornu
-Tu as défoncé ma toiture
et me voici faible et nu
Dans la pomme à demi blête
L’escargot comme un gros ver
Ronga creusa sa chambrette
afin d’y passer l’hiver

Charles Vildrac

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage »

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

PAPY JANOT : Sa comptine préférée

Print pagePDF pageEmail page


C
omptine

JEANNOT LAPIN



Dans la rosée, dans la bruyère
Il gambade tous les matins
Il broute des journées entières
Jeannot Lapin
Jeannot lapin, Jeannot lapin
Trotte vite vite vite
Jeannot lapin, Jeannot lapin
Dans la bruyère et le thym

Il se sauve dans sa cachette
Si tout là-bas aboie le chien
Il se méfie de la belette
Jeannot lapin
Jeannot lapin, Jeannot lapin
Trotte vite vite vite
Jeannnot lapin, Jeannot lapin
Dans la bruyère et le thym

Mais hélas le chasseur le guette
Il veut en faire un bon gratin
Il finira dans une assiette
Jeannot lapin
Attention Jeannot lapin,
Jeannot lapin, Jeannot lapin
Trotte vite vite vite
Dans la bruyère et le thym

SOURCE :

https://greatsong.net/PAROLES-COMPTINES

PAPY JANOT

 

Share Button

L’imagination…. la pensée magique…!

Print pagePDF pageEmail page

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucaline– BLOC  NOTE de Choucaline
– Les capacités de notre cerveau:

La force de l’imagination

« Il n’est rien de plus lourd que la compassion. Même notre propre douleur n’est pas aussi lourde que la douleur consentie avec un autre, pour un autre, à la place d’un autre, multiplié par l’imagination, prolongée dans des centaines d’échos. »
(L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera)

LA FORCE DE L’ IMAGINATION

« Avec mon imagination, j’ai le sentiment de contrôler les événements par la seule force de la pensée. »

Cette phrase c’est Joan DIDION qui la prononce dans son livre
«  L’année de la pensée magique  » (livre de poche 285 pages )

« Un livre bouleversant sur le deuil. Son deuil. Un style sans pareil, où même les larmes sont sèches. » Claude Arnaud, Le Point.

En France, c’est grâce à ce récit très pudique où elle évoque la mort de son mari l’écrivain John Grégory Dunne, foudroyé par une crise cardiaque en décembre 2003, que l’on a redécouvert Joan DIDION.

Au delà des souvenirs personnels, l’américaine explore le vertige du deuil tout en commentant les auteurs qui ont le mieux parlé de la mort et qui l’ont aidée à l’affronter.

Son arme contre l’absence et la solitude, c’est L’IMAGINATION……

 » le sentiment de contrôler les événements par la seule force de la pensée. », écrit-elle. Son livre raconte cette lutte, une ascèse à la Montaigne pour apprivoiser l’insoutenable. et pour que la parole triomphe du silence. (Source A.C  l’Express)

« C’est pour cela aussi que la chouette est publiée tous les jours ….. pour que la parole triomphe du silence  »

 

LE CHOURISTE

Selon Gaston Bachelard,

« l’imagination n’est pas, comme le suggère l’étymologie, la faculté de former des images de la réalité ; elle est la faculté de former des images qui dépassent la réalité, qui chantent la réalité.
Elle est une faculté de surhumanité. »

Choucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE


1875

Share Button