LADY LADINDE… Me trouve Chouette…!

dinde BLOC NOTE LADY LADINDE Bloc note
  de LADY LADINDE

” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique
” Et si je ne voulais pas mourir idiote”

AUJOURD’HUI  LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR :
L’ expression “C’EST CHOUETTE”

L’expression “c’est chouette” signifie de nos jours
C’est fantastique,
  C’est sympa!”

L’expression “c’est chouette” ! s’utilise également :
– à l’annonce d’une bonne nouvelle ;
– pour désigner une personne ou une chose belle et agréable ;
– pour exprimer la satisfaction..
Se dit aussi Comme c’est chouette!     Chouette alors!     Chouette!

Mais Il y a une exception dans l’expression : “vieille chouette”, appliquée à une vieille femme désagréable. Cette exception marque peut être la survivance d’un passé mystérieux et détesté surtout des paysans.

La “chouette” n’est pas un animal anodin. Peut-être à cause de son air insolite et de ses mœurs nocturnes, sa réputation a beaucoup varié au cours des âges.

Naguère oiseau de malheur dont le cri étrange (le chuintement) annonçait la mort de quelqu’un, elle était clouée sur les portes des granges – du temps qu’il y avait encore des granges et des portes de bois.

CREUSONS UN PEU POUR VOIR…?
Comment on peut se faire une réputation et sortir de son image de fille peu  fréquentable…

La symbolique de la chouette est complexe et elle a variée au cours des âges et des pays. 
En Grèce antique,
la chouette chevêche est le symbole de la déesse Athéna, la déesse de l’intelligence, de la prudence, de la sensibilité artistique.

CLIQUEZ CI-CONTRE pour en  savoir + sur la déesse Athéna,

Cette influence s’est prolongée jusqu’à nos jours et la chouette apparaît sur la monnaie de un euro comme symbole de la ville d’Athènes.
( voir ci-dessous rubrique le Saviez vous) 

A Rome, la chouette impressionne, oiseau de nuit mystérieux qui se cache pour attaquer ses proies, qui lance son cri strident dans l’obscurité, et la voir est un présage néfaste. On dit même qu?elle sucerait le sang des enfants la nuit !

Au Japon les chouettes ont une double symbolique selon l’espèce :
Les chouettes effraies avec leur tunique blanche qui surgit dans le nuit sont démoniaques tandis que les chouettes hulottes ou chats-huants, familières des habitations seraient les envoyées des Dieux.

Le Moyen Âge obscurantiste surtout dans les campagnes reculées a peur de cet animal rusé, trompeur, aux yeux perçants voyant clair dans l’obscurité, qui vole sans bruit et profite de la nuit pour chasser lorsque ses proies sont fragilisées par l?obscurité. On l?associe au démon, on en a peur.


LA BELLE ET LA BÊTE

Au fil de l’histoire les hommes perdent leurs peurs ancestrales et leurs croyances.
C’est sans doute ainsi que les qualités de la chouette l’ont emporté.
En effet  la “chouette” passe pour un oiseau coquet, soigné de sa personne et belle posée sur l?épaule de d?Athéna .

En ancien français, le verbe “choeter” signifiait “faire le coquet” et naturellement “la coquette”.
La prononciation parente de choeter et chouette a permis, enfin, à l’oiseau de Minerve de recouvrer sa dignité. On associa dès lors la chouette à la coquetterie, l?élégance et la beauté.
La langue italienne amplifia le phénomène avec le mot civetta désignant la fois la chouette et la femme coquette.
On a donc parlé d’une “femme chouette” puis sans doute d’une “chouette femme” !

Dans le langage populaire, “chouette” est synonyme de beau. Rabelais employa le premier cette comparaison inattendue dans Pantagruel où il fait dire à Panurge : “Ma femme sera jolye comme une belle petite chouette“.  Au XIX è siècle, les romanciers remirent à la mode cette expression qui nous est restée

Au jeu de paume – et l’on pourrait actualiser l’expression pour le tennis ou le ping-pong – on disait aussi “faire la chouette” pour jouer seul contre deux adversaires; selon Littré parce que la “chouette“, si elle sort de jour, est assaillie et poursuivie par les autres oiseaux. Seul contre tous, c’est en effet assez “chouette” !

Quoi qu’il en soit, la fortune de ce mot dans le français d’aujourd’hui constitue une belle revanche pour un animal si longtemps et injustement persécuté.

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

“- L’honneur de la chouette est sauf aujourd’hui, et c’est pour cela que tous les rédacteurs de la Chouette s’efforcent tous les jours de lisser son plumage pour qu’elle nous donne un plume neuve de temps en temps à tremper dans l’encre de sa sagesse ancestrale.
J’espère que dans vos chaumières vous criez avec nous :
« La Chouette …. c’est chouette…!  »
Gare à celui qui clouera nos articles sur la porte de sa grange.. !

 Les Grecs avaient gravé son effigie sur certaines de leurs monnaies.

La chevêche d’Athena était l’oiseau de la sagesse chez les Grecs qui avaient gravé son effigie sur certaines de leurs monnaies. (Encore sur l’Euro aujourd’hui).
La chevêche d’Athena était la compagne de la Déesse Athena, d’où son nom scientifique Athéna noctua.

 http://www.sacra-moneta.com

Exemple de monnaie antique d'Athènes émise au IIème siècle avant JC. Photo J. Elsen ATTIQUE, ATHENES, AR tétradrachme, 152-151 av. J.-C. Droit : Tête casquée d'Athéna à droite. Revers : A-?E/ A?PO-????/ ?IO/?E/ ?A/TV Chouette sur une amphore. A droite, une double corne d'abondance ornée de bandelettes. Sur l'amphore, ?. Dessous, ??. Le tout dans une couronne de laurier. Ref.: Thompson, 551a. 15,92 grammes.

Les monnaies antiques d’Athènes – Exemple de revers d’un tétradrachme d’Athènes frappé vers 450-400 avant JC. Photo J. Elsen

Le siècle d’Alexandre, plus épris de l’élégance que de la simplicité, préférait les tétradrachmes bien coupés, bien arrondis, aux anciennes monnaies frappées avec négligence.
Athènes voulut avoir des pièces rondes, à surface aplatie, et d’un plus grand module. La chouette hérissé et la Minerve coiffée d’un simple casque, que le siècle de Périclès avait maniées sans jamais se lasser, paraissaient au siècle d’Alexandre des sujets trop naïfs; à cette époque, l’aspect des monnaies change dans toute la Grèce.

1 euro : Représentation d'une chouette (reprise d'une ancienne pièce athénienne de 4 drachmes), la chouette est le symbole de la déesse Athéna et représente la sagesse, ancien symbole de la ville d'Athènes.Symbole de sagesse, la Chouette est le symbole d'Athéna et, de ce fait, celui d'Athènes. Ce symbole représenté fréquemment aux côtés de la déesse, fut également l'objet d'une représentation sur les monnaies anciennes, la Drachme La chouette apparaît aujourd’hui sur la monnaie de un euro comme symbole de la ville d’Athènes.

 1 EURO GREC : Représentation d’une chouette (reprise d’une ancienne pièce athénienne de 4 drachmes)

Lovans Breloque Hibou Animaux en Argent Sterling 925 pour Bracelets Pandora

  • Fabriqué en argent sterling 925. Trou d’environ 4,5 mm.
  • Convient pour les bracelets Pandora, Biagi, Trollbeads et Chamilia.
  • N’irrite pas la peau ; testé et approuvé pour ne pas être nocif pour la peau.
  • Cadeau idéal pour la Noël, la Saint-Valentin ou un anniversaire.

SOURCES :
https://www.art-objets.fr/content/40-la-chouette-la-chouette-son-histoire-objet-et-statuette-d-art
dinde

LADY LADINDE

Share Button

FABLE : Entraide… Le cheval et l’âne


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
BIBLIO ROSE

par
Chou Blanc

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales   
– les Fables (1668-1694)

LE CHEVAL ET L’ÂNE

 En ce monde il se faut l’un l’autre secourir.
Si ton voisin vient à mourir,
C’est sur toi que le fardeau tombe.

Illustration : image (chromo)Un Âne accompagnait un Cheval peu courtois,
Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre Baudet si chargé qu’il succombe.
Il pria le Cheval de l’aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu’être (1) à la ville.
La prière, dit-il, n’en est pas incivile : (2)
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.
Le Cheval refusa, fit une pétarade ; (3)
Tant qu’il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu’il avait tort.
Du Baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture, (4)

Et la peau par-dessus encor.

Illustration contemporaine : Foré, carte postale   Sources : Esope, Le cheval et l’âne.
(Nevelet, p.188)

(1) avant d’être
(2) impolie
(3) ruade accompagnée de pets
(4) la charge des charrettes

LA MORALE DE PAPY DIT C’EST : L’ENTRAIDE

La nécessité de l’entraide est très présente dans les fables de La Fontaine

L’entraide a débuté autour de nous dès notre naissance, grâce à l’amour qu’apporte notre famille. Elle est notre refuge face à tous les moments difficiles qui arpentent notre vie.
Elle continue de le faire chaque jour, grâce à notre entourage qui nous épaule, facilitant notre vie et la rendant plus attrayante au quotidien.

Chaque petites actions peuvent faire part à de l’entraide, personne n’est d’ailleurs inutile s’il allège le fardeau des autres, voilà là la plus belle preuve de bonne intention dans cette mutualité.

Elle permet à des gens ordinaires comme vous et moi de, une fois qu’ils sont réunis, faire des choses extraordinaires, inatteignable seul.


Et voici ce qu’apporte un peu de réflexion ; elle mène à la solidarité :

cliquez pour lire: Il est pertinent, de toujours prendre une main tendue…..L’entraide est un accompagnement, une aide mutuelle, un appui à chaque instant. Certain ne se sentent pas capable d’atteindre des sommets même accompagnés, c’est pourquoi l’entraide sert aussi à pousser ces personnes, il s’agit d’une main tendue qui s’offre à nous et reste à nos côtés pour nous aider à rebondir.

SOURCES:
http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/chevane.htm Livre VI, fable 16

LE CHOURISTESource intarissable d’émerveillement, Les Fables de La Fontaine ne cessent d’irriguer notre imagination tout en distillant, génération après génération, leur malicieuse sagesse.
Trente-six fables sont adaptées par des dessinateurs de haut vol.
Parfaitement fidèles au texte original, ils font revivre la comédie animalière de La Fontaine avec une exubérance et une jubilation communicatives.

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

 

Share Button

PAPY GÂTEUX : Le Pithiviers

le Blog note
de

PAT HISSIER

M HISSIER assure désormais sa rubrique Papisseries…

Bien sûr PATACHOU sera à ses côtés

Une gourmandise de plus dans la Chouette

La gastronomie et la pâtisserie françaises sont réputées à travers le monde. Si le nombre de plats et de desserts français est important, certains sont plus appréciés et plus connus que d’autres …
A eux de vous les faire découvrir…

Le pithiviers

Le pithiviers est un gâteau français à base de crème d’amandes originaire de la commune de Pithiviers située dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

L’invention du pithiviers daterait du XVIIIe siècle avec l’invention de la pâte feuilletée, par le sieur Feuillet, pâtissier du prince de Condé  mais l’apport de crème d’amandes est censé remonter à une tradition romaine.


La pâte feuilletée, ou feuilletage

La pâte feuilletée, ou feuilletage, est un type de pâte obtenue par abaissage et pliages successifs de couches alternant une pâte basique (farine, eau et sel) et une matière grasse (huile, margarine ou beurre), technique culinaire dite de la pâte tourée. Après cuisson, cette pâte croustillante et légère est utilisée aussi bien en viennoiserie (croissants, palmiers, chaussons aux pommes… ), pâtisserie (mille-feuille, galette… ), qu’en charcuterie pâtissière (bouchée à la reine, tourtes, friand…).  Le feuilletage (réalisé à l’huile) était utilisé par les Grecs et les Arabes. Ce sont les croisés qui l’importèrent en France et en Autriche. Il est à l’origine de nombreuses pâtisseries connues depuis le Moyen Âge, comme le strudel, le baklava, le pithiviers ou le vol-au-vent.Cependant, ce feuilletage était réalisé « feuille à feuille », par simple superposition de couches successives de pâtes et de matière grasse

 La pâte feuilletée actuelle, réalisée par pliages successifs, remonterait au XVIIe siècle ou au XVIIIe siècle.
Elle est parfois attribuée à Claude Gellée (dit le Lorrain), alors apprenti pâtissier, qui aurait voulu réaliser un pain spécial pour son père.
D’autres l’attribuent à Feuillet, pâtissier du prince de Condé.

Cette technique culinaire a été perfectionnée par Antonin Carême au XIXe siècle.

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 Il existe trois sortes de pithiviers.

Le pithiviers feuilleté  le plus connu.
Le pithiviers fondant le plus ancien.
Le pithiviers salé une sorte de tourte

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 
Il est relativement proche de la galette des rois de la moitié nord de la France.
Cette dernière est parfois également appelée pithiviers par confusion.
Les amateurs de pithiviers réfutent ce rapprochement.
La principale différence réside dans l’utilisation de la frangipane dans la composition de la galette des rois :
la frangipane est faite pour deux tiers de crème d’amandes et pour un tiers de crème pâtissière.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.
Il peut être recouvert d’un glaçage et de quelques fruits confits.
L’origine du pithiviers fondant se perd dans la nuit des temps. Alors que le feuilletage n’est connu que depuis son ’invention au XVIIIeme. Donc avec ses trois siècles d’existence, le pithiviers feuilleté n’est donc qu’une variante « moderne » du gâteau traditionnel de pithiviers.

Le pithiviers fondant: la recette originale

  Les ingrédients :

 Le gâteau
125 g de beurre
125 g de sucre semoule
125 g de poudre d’amande blanche
2 cuillères à soupe de rhum
3 œufs
Des fruits confits pour la décoration

 Le glaçage
150 g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
Quelques gouttes de jus de citron

Le pithiviers salé est une tourte à la viande

  Le pithiviers salé est une tourte à la viande un  peu plus élaborée souvent décliné avec de la volaille ( canard, perdreaux, pigeons,…) ou du porc et différents légumes (choux, carotte, poireaux,…)
 

Les Recettes

La pâtisserie est composée d’une pâte feuilletée et d’une garniture composée de crème d’amande avec quelques gouttes d’arôme d’amande

logo du livre sonore dans cette page


Cliquez pour écouter les recettes

Article extrait du dictionnaire du gastronome

  Jean Vitaux est non seulement docteur en médecine et spécialiste gastro-entérologue mais aussi fin gastronome, membre de plusieurs clubs renommés, et, bien sûr, grand connaisseur de l’Histoire de la gastronomie. Il est, avec Benoît France, l’auteur du célèbre Dictionnaire du gastronome (éditions PUF
Ce dictionnaire est un livre de culture gastronomique qui explique l’usage des termes de cuisine permettant de comprendre les livres de cuisine mais aussi les expressions et mots utilisés pour parler de gastronomie. Ce dictionnaire est un livre au service du plaisir du gastronome, car la gastronomie est autre chose que l’alimentation, nécessité quotidienne de tout un chacun.

:

SOURCES:  https://rcf.fr/amp/vie-quotidienne/vie-pratique/le-pithiviers-version-sucree-ou-salee
http://www.pithiviers.fr/fr/information/82856/specialites

LE GÂTEUX et ses Papisseries

 

Share Button