Maxime et ses maximes: Tous les jours il fait le maximum

Print pagePDF pageEmail page

Edouard le père peinard BLOC NOTE PEINARD
par Maxime (alias Chou Rouge)

Réformer le régime des retraites pour mettre les plus de 60 ans épuisés sur le banc de touche chez Paul Emploi… c’est NON…! Surtout si sur ce banc là,  personne ne touche.

Notre action: Dégoutter les actifs de plus de 60ans, en leur montrant les avantages de la retraite… libérer des emplois pour les jeunes qui paieront leur retraite….. Mais il y a d »autres méthodes…bien sûr…! Mais je doute que l’on ait une chance en laissant le ministre du TRAVAIL s’occuper des retraites..

Les potes m’ont invité à rédiger des MAXIMES pour le blog c’est trois fois rien à faire qu’ils ont dit et vite fait…OUAIS Eh bé pas temps tant que ça….
Là où ils ont raison, c’est quand ils disent que c’est une bonne action, et que ma vieille génisse ne me traitera plus de « veau » rien.

Pour les absents de la leçon précédente, voilà le dialogue qui était le notre entre Emma ( c’est vrai qu’il y a longtemps) ma femme et moi.

Emma ‘
(Ouais c’est du passé) me demandait avec sarcasme :
« 
Que  penses-tu faire aujourd’hui  ? »
« Rien. »
Elle me répondait:
« 
C’est  déjà ce que tu as fait hier! »
« Oui  mais j’avais pas  fini. »
Je vous dis pas sa tête….. elle qui est encore active ( enfin presque: elle est fonctionnaire..!)

Tout va changer, depuis que je suis ré actif avec ce job de pigiste sur le blog.

C’est vrai, que je suis plutôt partisan de la retraite CHOOULLL…..!

Si vous avez l’âge et toutes les ambiguïtés requises et que vous pensez être prêts à entrer dans le statut de retraité…. Testez vous…!

– Non il faut pas faire pipi dans un flacon ….En plus on n’a pas le temps d’attendre 15 jours
– 8 j pour le remplir (dans les hopitôt ou tard, ils appellent ça un goutte à goutte….. et oui pour 3 litres il faut ça..!)
– 8 j pour l’analyse parce que tu en prends 7j pour porter le flacon au laboratoire (c’est au pas à pas des sénateurs – pour les dames c’est au pas à pas des séniles)

– Non, je te dis pas de test médical…! Que des questions avec réponses immédiates, pour pas que tu ailles la chercher à pied….. vu ce qu’on vient de lire

Prêt,,,!

Mets tes lunettes ( pas celle des WC, on t’a dit, qu’il n’y avait pas d’analyse d’urine pour faire un vrai retraité – en plus avec ta post date, elle ne peut plus te voir)

Q : Combien de jours y a-t-il dans une semaine?
R: 6 Samedis, 1 Dimanche (ceux qui répondent la valeur de 3 week-ends et 1 dimanche ont juste aussi ? on laisse à l’appréciation du jury ceux qui répondent : c’est quoi une semaine ? Pareil pour les sourds qui prêts à prendre leur pied répondent : C’est quoi une semelle ou une femelle ? )

Q : Combien de retraités sont nécessaires pour changer une ampoule?:
R : Seulement un, mais ça peut prendre toute la journée.( surtout s’il faut la changer de pied)

Q: Quelle est la meilleure définition de la retraite?
R: L’éternelle pause café.

Q: Quelle est la maladie acceptable durant la retraite ?
R : La flemmingite aïgue ? A noter que l’on développe très vite un poil dans la main indolore et disgracieux les premières années. Il s’avère par la suite utile, et facilite même la mobilité pour peu qu’il prenne, à maturité, de la rigidité,

Q: Que font-ils pendant toute la semaine?
R : Du lundi au vendredi; rien, le Samedi & dimanche ils se reposent. ( c’est bon aussi pour ceux qui répondent : trois fois rien (parce que c’est pas grand chose) et qui répondent qu’ils jardiglandent le week-end )

Q:Dans quel animal aimeriez vous vous réincarner ?
R : le chien …… parce que sans arrêt on me dirait «  allez couché ….allez couch?.
Le jury a accepté pour une femme
(sans la voix de Mamie Vigie) : La chatte …..pour ronronner et se laisser caresser au bord du feu……..Mais couchée sur la queue immobilisée…!

Vous voyez l’état d’esprit…..! il faut le vivre par anticipation ….! Allez à la pêche avec eux ou lisez le blog des potes âgés…… Là, vous saurez vraiment si vous êtes prêts…!

ET SURTOUT, SURTOUT, CHERCHEZ ET TROUVEZ, UN PETIT CON PRÊT A BOSSER A VOTRE PLACE…. !
ET C’EST BIEN LA LE PROBLÈME…… ILS SONT PAS SI CONS….!

barre bleue

MAXIME
CHOU ROUGE (lire mes articles dans le menu CATEGORIE CHOU ROUGE)


lu : 2225

Share Button

La recette du Baccalà mantecato de VENISE

Print pagePDF pageEmail page

  DENISE ….. l’apérol est permis pour la cuisinière qui prépare ta recette Vénitienne du Baccalà Mantecato

VENISE éternelle DENISE….
On te laisse rêver à tes bars à vin appelés « bacari »; on te laisse y boire debout et dans la rue  « l’ombra »(verre de vin) ou le spritz; en mangeant des cichettis…..

On renonce aux fleurs de courgettes et on fonce en cuisine préparer la super recette….

La recette du  Baccalà mantecato

Une recette vénitienne qui renouvelle
la brandade de morue.

 La Baccalà mantecato est servie dans les trattoria qui entourent le marché aux poissons de Venise. On peut la comparer à une brandade de morue sans pommes de terre. Légère, parfumée grâce à l’ail et à l’huile d’olive, elle peut être servie en apéritif, en entrée ou même en plat.

Pour 4 personnes

– 1 kg de morue salée
– 1/2 litre de bonne huile d’olive
– 2 cuillères à soupe de crème fraîche
– 2 gousses d’ail
– 1 pincée de noix de muscade râpée
– 1 paquet de polenta précuite (ou du pain grillé)

La veille : mettre la morue à dessaler dans un mélange d’eau et de lait pendant 24 heures. Renouveler le mélange quatre fois.

1. Mettre la morue dessalée dans un fait-tout. Recouvrir d’eau froide et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser frémir 20 minutes.
2. Égoutter la morue, la laisser refroidir.
3. Effeuiller la morue en prenant bien soin d’ôter toutes les arrêtes.
4. Placer la morue effeuillée dans le bol d’un robot, mixer, ajouter les gousses d’ail épluchées et, petit à petit, l’huile d’olive jusqu’à ce que le mélange atteigne la consistance d’une  purée épaisse.
5. Ajouter la crème fraîche et la muscade. Mélanger à nouveau. Réserver au réfrigérateur.

 

A ce stade, on peut choisir de servir la baccalà froide sur des tranches de pain grillé (chaud), arrosée d’un filet d’huile d’olive. Mais c’est quand même bien meilleur avec de la polenta:

6.
Préparer la polenta comme indiqué sur la boîte. La placer dans un moule à cake et la laisser refroidir.

7. Lorsque la polenta a refroidi, la démouler, la couper en tranches et les passer sous le grill du four.
8. Servir la morue froide sur les tranches de polenta grillée brûlantes, arroser d’un peu d’huile d’olive.

wikipédiatre modérateur détracteur en chef« C’est à quelle heure qu’on mange..? « 

Denise est une passionnée de couture pour ses costumes ...mais connait aussi VENISE comme sa poche..Bon à savoir..!DENISE (mes autres articles sont dans le menu  catégorie « chou les tropiques »)


1636

Share Button

LES POÈTES DE LA RÉCRÉ N°2 : Toujours et Jamais… La sagesse

Print pagePDF pageEmail page

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

Elles existent encore, dans mes vieux rêves, ces cours de récréation où les enfants déclamaient avec éloquence, et chacun leur tour, des poèmes appris l’heure d’avant…
Des poèmes courts souvent faciles à retenir que
TOM ET DOUCE vous feront revivre de temps en temps histoire de vous dire qu’il n’est pas encore venu le temps des poètes disparus… Écoutez les ..!

Sagesse

Le ciel est, par dessus le toit,
Si bleu, si calme
Un arbre, par dessus le toit,
Berce sa palme.
La cloche, dans le ciel qu’on voit,
Doucement tinte.
Un oiseau sur l’arbre qu’on voit
Chante sa plainte.
Mon Dieu, Mon Dieu, la vie est là,
Simple et tranquille.
Cette paisible rumeur là
Vient de la ville.
Qu’as-tu fait, ô toi que voilà,
Pleurant sans cesse,
Dis, qu’as-tu fait, toi que voilà,
De ta jeunesse ?
Paul Verlaine
(1844 – 1896)

 

Toujours et Jamais

Toujours et Jamais étaient toujours ensemble
ne se quittaient jamais.
On les rencontrait dans toutes les foires.
On les voyait le soir traverser le village
sur un tandem.
Toujours guidait
Jamais pédalait
C’est du moins ce qu’on supposait…
Ils avaient tous les deux une jolie casquette
L’une était noire à carreaux blancs
L’autre blanche à carreaux noirs
A cela on aurait pu les reconnaître
Mais ils passaient toujours le soir
et avec la vitesse…
Certains d’ailleurs les soupçonnaient
Non sans raison peut-être
D’échanger certains soirs leur casquette
Une autre particularité
Aurait dû les distinguer
L’un disait toujours bonjour
L’autre toujours bonsoir
Mais on ne sut jamais
Si c’était Toujours qui disait bonjour
Ou Jamais qui disait bonsoir
Car entre eux ils s’appelaient toujours
Monsieur Albert Monsieur Octave.
Paul Vincensini
(1930 – 1985)

 

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
« La poésie, c’est le sourire du langage »

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button