Archives de catégorie : wiki

la rubrique de l’administration du site: conseils – appels à projets – à commentaires ou à contributeurs

G AIMÉ: LEO ROJAS et sa flûte pan


G AIMÉ DÉCOUVRE LEO ROJAS ET SA FLÛTE DE PAN

Juan Leonardo Santillia Rojas, né le , est un joueur de flûte de Pan originaire de l’Équateur. Il remporte la cinquième saison de l’émission de télévision Das Supertalent, la version allemande de La France a un incroyable talent.

De son pays d’origine, il se rend en Espagne en 2000, alors que sa famille reste en Équateur. À partir de là, il se rend à plusieurs reprises en Allemagne avec un visa touristique. Il vit avec sa femme polonaise à Berlin, où il gagne de l’argent comme artiste de rue. Un passant l’informe de l’existence du télé-crochet Das Supertalent1.

Il participe à la cinquième saison en 2011 et parvient à se qualifier pour la finale. Avec une interprétation d’El cóndor pasa avec la flûte de pan et d’autres instruments à ventsud-américains, il arrive à se qualifier pour les demi-finales.

Il organisa une réunion de chanteur d’Équateur, pour faire un spectacle impressionnant.


Le sud américain remporte la compétition avec une nette avance.

Pour la finale, le 17 décembre 2011, Rojas a joué l’instrumental de « The Lonely Sheperd », écrit par James Last, qui était un hit de l’année 1977 joué par Gheorghe Zamfir.

 

Son premier album a atteint le Top 5 des palmarès des pays germanophones, et en peu de temps a atteint le statut d’or en Allemagne.

Après avoir atteint 105 000 000 clics sur Youtube et 2 prix disque d’or (plus de 200 000 albums vendus), le multi-instrumentiste s’apprête à sortir son 5ème album studio en 2017 (PR1ME RECORDS), ce qui lui vaut une année de travail acharné en studio.

Retrouver ses racines spirituelles

Pour ce nouvel album Leo est désormais entouré d’une nouvelle équipe composée de Silvio d’Anza et Patrick Kronenberger.
Leo Rojas décrit son nouveau son comme une symbiose parfaite de rythmes électroniques époustouflants et de sons traditionnels amérindiens.

Avec son hit « Nature Spirits », le voyage musical de Leo a finalement été accompli et lui a permis de retrouver ses racines spirituelles.

Leo décrit son nouvel album avec cette phrase :
« Les voix de mes ancêtres amérindiens vous parlent à travers ma musique. C’est la porte d’entrée des âmes des temps passés. ».

La renommée de Leo Rojas est de plus en plus importante, et le musicien se produit actuellement dans de nombreux pays comme l’Allemagne, la Suisse, le Brésil, le Kyrgyzstan, l’Iran, la Pologne et le 16 juin 2018 pour la première fois en France.
Le 8 août 2018 pour la première fois en Tunisie au festival international de Bizerte, le point le plus septentrional de l’Afrique.

Sa renommée sur YouTube ne faiblit pas, il obtient le YouTube Award d’argent en 2018, et le YouTube Award d’or en 2019 pour avoir plus d’un million d’abonnés. Sa nouvelle chaîne YouTube gagne plus de 3000 abonnés par jours.

 

Le 14 décembre 2019 il participe pour la première fois au concert de Noël du Vatican, et rencontre le Pape François, dans un contexte où l’Église se concentre sur la protection de l’Amazonie et de ses populations indigènes.

 

G AIMÉ

 

Share Button

AH…. LA GALETTE DE LA CHOUETTE…!

L’origine de la fête des rois

Le jour de l’Épiphanie commémore la présentation de l’enfant Jésus aux rois mages autour de l’indémodable galette. Mais savez-vous que derrière cette manifestation religieuse se cache la célébration de rites païens ?

L’Épiphanie est fêtée par toutes les églises chrétiennes traditionnellement le 6 janvier. A la suite d’une réforme de la liturgie romaine, elle a été reportée au deuxième dimanche suivant Noël dans les pays où ce jour n’était pas férié.
Cette année, c’était donc dimanche  5 janvier.L'adoration des Mages; Jacob BASSANO

D’origine orientale, l’Épiphanie remonterait au IVème siècle. Le mot signifie « manifestation » en grec en référence à la naissance de Jésus. La date du 25 décembre se popularisa en Orient entre 380 et 430 et la spécificité de chacune des deux fêtes se fixa définitivement. Noël célèbre la naissance charnelle de Jésus et l’Épiphanie sa messianité.
Par l’adoration des rois mages reconnaissant le Messie le 6 janvier.
La ferveur populaire mit l’accent sur l’adoration des mages en Occident et la tradition de se réunir autour d’une galette vit le jour.

La Fête des Rois, de Jacob Jordaens, v. 1640-45 (Kunsthistorisches Museum, Vienne).

A l’origine de la fève et de la galette des rois

Au Moyen Âge, les grands nommaient quelquefois le roi du festin, dont on s’amusait pendant le repas.
La tradition de la galette avait déjà cours au XIVème siècle. L’’usage voulait que l’’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre » était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.
On rapporte que le duc Louis II de Bourbon, (1337 1410) voulant montrer quelle était sa piété , le jour des Rois, il faisait roi un enfant de huit ans, le plus pauvre que l’’on trouvât en toute la ville.
Il le revêtait d’’habits royaux, et lui donnait ses propres officiers pour le servir.
Le lendemain, l’’enfant mangeait encore à la table du duc, puis venait son maitre d’’hôtel qui faisait la quête pour le pauvre roi.
Le duc de Bourbon lui donnait communément quarante livres et tous les chevaliers de la cour chacun un franc, et les écuyers chacun un demi-franc.
La somme montait à près de cent francs que l’’on donnait au père et à la mère pour que leur enfant fût élevé à l’’école

La forme ronde et dorée du gâteau est sans doute une référence au culte solaire des Saturnales. Dans cette galette est dissimulée une fève. Elle vient d’une coutume romaine qui consistait à tirer au sort le roi du festin au moyen d’un jeton noir ou blanc.

 Reprenant cela la tradition populaire veut que le plus jeune se glisse sous la table pendant qu’’on découpe la galette et désigne ainsi sans voir la part revenant à chacun.
Celui qui trouve la fève est par conséquent déclaré roi dans les rires les chansons et la bonne humeur.

 
LA BONNE PART  DE TROUSSE CHEMISE 

L’épiphanie 

« Les pis de Fanny….. c’est pas des miches … c’est de la galette pour les Rois »

La galette des Rois

en rires

et  en
chansons

Coup de
de Louis Fine
Roule galette: conte RUSSE

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs WIKI

Share Button

Bonne année 2020 à tous mes potes…

JE VOUS SOUHAITE UNE BONNE ANNÉE
UNE BONNE SANTÉ  

UNE ANNÉE
PLEINE D’HUMOUR

LA RETRAITE….. J’Y COURS ….. J’Y VOLE…..

– Ils sont tous devenus un peu ……!!!!
– ya de quoi rire jaune..!!! 
– Je crois que
tu exagères….
Tu vois tout en noir..!!!!  Regarde mieux ….!y’a aussi de la joie par dessus les … « toi »….!!!!

UNE ANNÉE JOYEUSE
LUMINEUSE
ET TRANSPARENTE..!

UNE ANNÉE LIMPIDE UNE ANNÉE LÉGÈRE

UNE ANNÉE FLEURIE OU NATURE

Tableau de Jep Papy pour la Chouette

UNE ANNÉE CHOUETTE

BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2020
A TOUS….

Nous espérons vous avoir amusé durant cette année 2019…
Si quelques fois nous étions dans les choux ou à l’ouest… et nous avons heurté votre sensibilité, dans quelques domaines que ce soit, ayez la gentillesse de nous pardonner, car nous n’avions que pour seul objectif de vous divertir et de créer du lien entre des potes âgés comme nous »


– Merci à tous les contributeurs de 2019 qui nous ont aidé à engraisser la Chouette …… et bienvenue à tous les nouveaux qui souhaitent faire partager leurs passions, réactions, voyages, recherches, vidéos, diaporamas, musiques ou tout autre régal…
Pensez à ceux qui ne peuvent se déplacer au delà du potager…!


– Merci à tous les lecteurs qui augmentent au fil des mois…….
– Merci aussi de supporter et d’utiliser nos
partenaires publicitaires dans l’espoir de financer nos hébergements et frais du web
– Merci enfin de nous rester tous fidèles…… c’est une preuve d’encouragement et d’amitié qui nous touche…..  »

« A deux mains…….. PORTEZ VOUS TOUS BIEN « 

NOUS ATTENDONS VOS CONTRIBUTIONS : choublanc@mafeuilledechou.fr


Share Button