Archives de catégorie : wiki

la rubrique de l’administration du site: conseils – appels à projets – à commentaires ou à contributeurs

LIBRE EXPRESSION : Le con s’éveille

BLOC DU BÉTON DÉSARMÉ…!!
A l’heure où le médecin est en cabinet fermé…. où le barman de fin de soirée arrosée est aux 35 heures….
La parole semble prisonnière….
Allez voir le curé…? Oui.. Mais il y a si longtemps que vous n’avez pas vu un confessionnal que vous avez peur de vous tromper de porte …!
Alors … “Entrez sans frapper” …. est fait pour vous ….
Soufflez, sur les braises si vous le voulez…
Ainsi jaillira la lumière..!
L
a parole est à vous….. Soyez les rédacteurs d’un jour pour vous exprimer ….
Pour nous parler…!
ALLEZ Y ON VOUS ÉCOUTE….
La Chouette est sur votre épaule pour mieux vous entendre..!

LIBRE EXPRESSION – ENTREZ SANS FRAPPER

Plus je me documente et plus j’ai l’impression qu’on m’a pris pour un con … et ça continue..!!!
Libre expression vous laisse vous faire une opinion avec cet écrit de Panchana Annie Girard


– Je sens que je vais encore…. Broyer du noir…  !

Beaucoup de gens s’imaginent, à tort que parce qu’il avance tout et son contraire, le gouvernement est incompétent.
Mais, tout a sciemment été fait pour brouiller les cartes et la compréhension des Français, qui ont été soumis à de nombreuses “injonctions paradoxales”, également appelées “doubles contraintes” incompatibles.
Une notion théorisée dans les années 50 au sein de l’école de “Palo Alto” par l’anthropologue Gregory Bateson, à l’origine de troubles mentaux comme la schizophrénie. Il s’agit d’une situation dans laquelle une personne est soumise à deux contraintes ou pressions contradictoires ou incompatibles. Si la personne est ou se sent prisonnière de la situation, surtout si elle est dans l’incapacité de communiquer à son sujet, cela rend le problème insoluble et engendre à la fois troubles et souffrances mentales.

Les exemples sont innombrables dans la gestion de cette pandémie :

Confinez-vous, mais allez travailler ;
ne vous rencontrez pas, mais soyez solidaires ;
restez chez vous, mais faites du sport ;
le masque est inutile, mais il est pourtant obligatoire ;
pour protéger nos enfants, acceptons de les maltraiter ;
Pour sauver nos aînés, laissons-les mourir de solitude ;
Pour éviter les attroupements, fermons les petits magasins ;
Pour préserver notre santé, fermons les salles de sport ;
Pour sauver nos hôpitaux, détruisons notre économie…

En réalité il s’agit donc d’une technique de manipulation parfaitement maîtrisée et d’un des grands ressorts insidieux du totalitarisme, qui fait disjoncter la masse des cerveaux lassés par tant de paradoxes afin de mieux les soumettre et les dominer.
Et force est de constater que cette stratégie est redoutablement efficace, puisque la plupart des gens perdent tout esprit critique et sont comme hébétés, incapables de la moindre réaction.

C’est donc bien une insidieuse guerre psychologique qui nous est livrée, un petit jeu bien malsain et hautement pervers.
L’acceptation généralisée aux règles les plus absurdes ne peut fonctionner que grâce au conformisme et à l’instinct grégaire de la plupart des individus.
Un facteur très puissant, qui chez la plupart entrave toute forme de discernement et de jugement personnel et qui peut expliquer beaucoup de choses concernant la passivité de la présente situation.

Ce que nous avons traversé collectivement ces derniers mois, ressemble donc à une gigantesque entreprise de contrôle social et de soumission de la population, à l’instar de la fameuse “Expérience de Milgram”.
L’expérience de Milgram est une expérience de psychologie visant à étudier la soumission à l’autorité. Jusqu’où pouvons-nous aller par obéissance ?

Ce que nous avons traversé collectivement ces derniers mois, ressemble donc à une gigantesque entreprise de contrôle social et de soumission de la population, à l’instar de la fameuse “Expérience de Milgram”.
Ainsi, on doit obéir aveuglément aux décisions les plus aberrantes, au nom du respect de l’autorité supérieure, car c’est elle qui serait détentrice de l’expertise scientifique, des compétences et du savoir, malgré des conflits d’intérêts patents qui sautent aux yeux.
Une soumission qui a culminé jusqu’à l’absurde, avec la nécessité ubuesque et profondément humiliante de se faire signer à soi-même une dérogation d’autorisation de sortie, lors des phases de confinements.
Attestations de déplacement dérogatoires officielles, qui n’avaient en réalité aucun caractère obligatoire, comme cela a été ultérieurement avoué par le Conseil d’État.
Nous nous sommes ainsi transformé en gardiens de notre propre prison.
Quelle idée tordue et quelle perversion !
Une brillante initiative que l’on doit au cabinet-conseil “McKinsey & Company”, spécialisé dans le “Nudging”, à savoir dans des techniques de marketing incitatif, basées sur l’ingénierie sociale et l’économie comportementale, de façon à induire certaines actions dans la population en la manipulant de manière infra-consciente !

Magistrale analyse – Tout est dit.
Combien de millions de personnes se trouvent en grande détresse morales avec ce degré de maltraitance.
Espérons que les 20 % de récalcitrants pourront inverser cet ordre des choses avec l’aide de Dieu évidemment.
Aide toi et le ciel t’aidera.

– Crévindiou … Elle mérite qu’on lui mette de la musique noire “

SOURCE :
Réseau Telegram publication de Silvano Trotta AUTEUR : Panchana Annie Girard
Téléchargez l’application Telegram depuis l’App Store (iOS), Google Play (Android) ou depuis le site officiel Telegram. Ouvrez l’application, puis sélectionnez « Continuer en français ». Renseignez votre numéro de téléphone mobile et touchez le bouton en forme de flèche. Un code vous sera envoyé par SMS  – SUIVEZ SILVANO TROTTA

AVIS AUX LECTEURS CONTRIBUTEURS

Si vous avez un texte à nous soumettre voici nos coordonnées
SI vous devez encore l’écrire ….
Alors laissez les plumes de la chouette tranquilles, Prenez plutôt une alouette elle a l’habitude d’être plumée … En chantant..!

choublanc@mafeuilledechou.fr

AVERTISSEMENT CAMARADES :
– j’en suis le modérateur.. Aussi pour que la Chouette ne se fasse pas voler dans les plumes et que les autorités du web et ne la fasse tomber de son clocher, nous ne publierons rien qui ne soit dans l’esprit de notre ligne éditoriale ou qui soit contraire aux bonnes mœurs, au respect de la vie privée etc etc…
“Expression libre comme le vent” OUI mais le vent peut tourner et dans ce cas c’est pas la girouette qui tournera mais le vent…. pareil que dans les ronds points..!
Débat donc… mais pas déballage..!

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button

Papy …. c’est qui les pieds nickelés

Dis PAPY …

C’est qui ..
LES PIEDS NICKELÉS

 

Oh purée…… Là tu vois WIKI… Je te le laisse…..
Explique lui parce que moi…. je craque…!

OK ..OK…! Vous comprenez pourquoi nous avons décidé de faire un peu d’histoire de la BD

Papy …. c’est qui les pieds nickelés

Pour bien comprendre le phénomène “Pieds Nickelés”, il faut savoir qu’au début du siècle la presse destinée aux jeunes était “bien pensante”.
C’était l’époque des Bécassine, Lizette, et images d’Epinal…
Il y avait toujours une morale dans les histoires, et on ne rencontrait que des héros sans peur et sans reproche. Bref, le calme plat.
Et c’est alors que débarque une bande de trois ivrognes dont un est tout juste sorti de prison, dont le seul but dans la vie est de se la “couler douce” et qui s’expriment en pur argot de l’époque !
Ainsi les Pieds Nickelés sont longtemps restés une lecture peu recommandable que les galopins (ou leurs parents ?) lisaient en cachette. Cela n’a pas empêché la série de connaître un immense succès en France.
Avec les Pieds Nickelés, la bande dessinée se débarrassait des clichés.

Les Pieds nickelés est donc une série de bande dessinée créée par Louis Forton, publiée pour la première fois le 4 juin 1908 dans la revue L’Épatant, éditée par les éditions Offenstadt, fondées par les frères du même nom.

L’histoire met en scène trois personnages principaux, Croquignol, Filochard et Ribouldingue, trois petits filous, à la fois escrocs, hâbleurs et indolents. Ils se heurtent souvent aux forces de police, et le trio ont rarement le dessus. Ils passent leur temps à arnaquer les touristes, autant que les hommes d’affaires, les politiciens et les riches.

Voilà une BD qui a su survivre à l’épreuve du temps, et qui devient l’une des BD ayant la plus longue vie ( peut-être même LA plus longue de l’histoire de la BD ).

les pieds nickelés par greatbonobo

Un film a même était fait en 1964, avec Michel Galabru et Jean Rochefort dans les principaux rôles.

La BD est reprise après par d’autres dessinateurs et scénaristes jusqu’en 1992, mais tombe progressivement dans l’oublie.

Mais en 2008, la série tombe dans le domaine public, et plusieurs dessinateurs reprennent cette série, pour un nouveau souffle, plus moderne certes, mais toujours en vie.

 

Les pieds nickelés ont plus de 110 ans


LES PIEDS NICKELES ONT 100 ANS – DOCU-GAG – 2008 par ecran-total

Les Pieds Nickelés ont eu 100 ANS en 2008. Ce film est le brouillon foutraque d’un projet documentaire un peu loufoque, réalisé cette année-là. Animé par Hervé Ganem, on y croise notamment Jean Tulard, Frémion, Kamb, Margerin, le regretté Georges Gasco, etc…
Produit et réalisé par Ganem et Muller
© 2008 – GANEM et MULLER

Mais au fait…. si on faisait les présentations

Bon, alors ouvrez bien vos portugaises, parce que mes poteaux et moi on a horreur de se répéter :

© P.G.V / Editions Vents d'Ouest

Moi, c’est Croquignol, je suis à gauche sur la photo.
On ne le voit pas ici mais je suis un grand maigrichon. Mon long tarin me sert à dégotter facilement tous les endroits ou il y a du fric à récolter mais également à sentir de loin les poulets, ce qui nous a servi plus d’une fois.
Je vous mitonne des plans aux petits oignons pour escroquer les poires, vous m’en direz des nouvelles (malheureusement on est jamais à l’abri d’un pépin). Je suis aussi le roi pour faire des papiers officiels plus vrais que nature.

Le type au milieu, le petit borgne avec un air malicieux, c’est Filochard.
Il est petit mais costaud. Il ne faut surtout pas l’énerver (dommage pour les pandores). C’est aussi le roi des pickpockets, et il ne rate jamais une occasion de se perfectionner dans cet art méconnu.

Enfin, le gros barbu à droite, c’est Ribouldingue.
Il a l’air un peu niais comme ca, mais méfiez vous de l’eau qui dort. Bon vivant, il est aussi prévoyant (combien de fois il avait mis des biftons de côté alors que nous avions tout perdu).
Il lui arrive même d’avoir des idées de première pour de nouvelles combines.

A nous trois, nous formons l’association de lascars la plus imaginative et la plus productive jamais créée.
Quelle que soit la situation, nous faisons tout pour réussir des “coups fûmants”. En vrac, voici quelques exemples de notre vocabulaire:

Mini-dictionnaire de l’Argot des Pieds Nickelés

Voici quelques mots et expressions tirés de notre langage:

  • les amerlocks=les américains
  • les aminches=les copains
  • avoir l’estomac sur les talons=avoir faim
  • avoir une éponge dans le gosier=avoir soif
  • ballot=nigaud
  • bifeton=billet
  • une brique=10000 francs
  • burlingue=bureau
  • cagna=la maison
  • se carapater=se tirer
  • casser la graine=manger
  • casser les rotules=embêter quelqu’un
  • une cloche=un idiot

SOURCES :
http://matthieu.chevrier.free.fr/decouv.html
http://wombatah.forumactif.com/t1592-bd-les-pieds-nickeles

 BD PRO
RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Share Button

JOUR DU NOUNOURS Mamy va me câliner.!


VETEMENTS ET ACCESSOIRES     SANTÉ ET SOINS DU CORPS      VOYAGES VALISES



La Journée du nounours est fêtée aux Etats-Unis sous le nom de Teddy Bear Day le 9 septembre chaque année.
Une journée qui mérite d’être popularisée partout dans le monde, car le succès de l’ours en peluche ne connaît pas de frontières !

L’origine de l’ours en peluche

Vous vous demandez sans doute pourquoi en anglais l’ours en peluche s’appelle Teddy Bear. Voici l’explication…
L’histoire de l’ours en peluche est étroitement liée au fabricant de jouets allemand Steiff ainsi qu’au président américain Theodore Roosevelt.

En 1902, un ours en peluche de grande taille fut imaginé par la firme Steiff et rencontra beaucoup de succès auprès des enfants, tout particulièrement aux États-Unis.

Peu de temps avant, lors d’une chasse aux ours infructueuse, Roosevelt avait refusé de tirer sur un jeune ours attaché à une laisse.
Cette anecdote est à l’origine du surnom affectueux de «Teddy» que l’on donne actuellement aux ours en peluche, en hommage au célèbre président qui était surnommé ainsi.

Les nounours, nos meilleurs amis

Vous connaissez sûrement des enfants qui ne pourraient pas dormir sans leur nounours voire même des adultes qui ont un nounours pour leur tenir compagnie.
Côté cinéma, il y a par exemple le petit et jaune « minion » Bob ou bien Mr. Bean qui ne se séparent jamais de leur nounours. Dans un tout autre genre, le film “Ted” a mis en scène un ours beaucoup moins mignon, mais qui a le mérite de symboliser l’envie de régression de l’adulte qui le possède.
Car l’ours en peluche est devenu emblématique du temps de l’enfance, au point que sa représentation, que ce soit dans la publicité ou au cinéma, nous plonge sans équivoque dans l’univers enfantin.

Oursons célèbres

D’autres nounours sont devenus célèbres en solo ou avec leur bande d’amis.
Winnie l’Ourson, créé en 1926 par l’Anglais A.A. Milne fut popularisé par les studios Disney qui l’adaptèrent pour les écrans.
D’autres firent également une brillante carrière dans les librairies et sur nos écrans de TV : Paddington, les Bisounours, Petit ours brun, Balou, Po, Yogi… et enfin NOUNOURS de bonne nuit les petits 
Les oursons ont également envahi le rayon confiseries.
Délicieux sous la forme d’une guimauve enrobée de chocolat, le nounours se décline également en version mini, tout en gélatine colorée. Tout ça n’est pas terrible pour notre ligne, mais c’est si bon d’en grignoter !

Quelque soit la forme qu’il adopte, peluche ou gourmandise, le nounours n’a pas fini de nous renvoyer à notre enfance et à nos rêves de douceur et de tendresse.

SOURCE :
sites : dromadaire et  www.lemagfemmes.com



– RESTEZ NOUS FIDÈLES ON VOUS FERRA UN CÂLIN

Share Button

La musique n’a pas d’âge..!

Compléments alimentaires RuedesplantesDe Choubert à Choumann en passant par Choupin

LA PARTITION DE MA2

  La Partition
de  MA2

Aujourd’hui c’est la musique dans l’histoire

La musique au temps d’Alexandre le grand

C’est dans une boîte à biscuit, au fond des réserves du musée du Louvre, que des chercheurs ont retrouvé, il y a une dizaine d’années, une partition du IVe siècle
avant J.-C.

Grâce à cette découverte, exposée au Louvre dans le cadre de l’exposition « Au royaume d’Alexandre le Grand. La Macédoine antique », nous pouvons entendre aujourd’hui un peu de la musique jouée à la cour d’Alexandre.

Alexandre le Grand ou Alexandre III de Macédoine
  -356 à  -323

C’est un roi de Macédoine et l’un des personnages les plus célèbres de l’Antiquité.

 Fils de Philippe II, élève d’Aristote et roi de Macédoine depuis -336, il devient l’un des plus grands conquérants de l’histoire.
Il fait de son petit royaume le maître de l’immense empire perse achéménide, s’avance jusqu’aux rives de l’Indus et fonde près de soixante-dix cités, dont la majorité porte le nom d’Alexandrie.
La notoriété d’Alexandre s’explique principalement par sa volonté de conquête de l’ensemble du monde connu.
Cette aspiration, à la fois illusoire et pourtant presque réalisée, avant qu’il ne meure subitement à l’âge de trente-deux ans, a pour conséquence, durant un temps très court,  une unité politique jamais retrouvée ensuite entre l’Occident et l’Orient.

Le conquérant macédonien, excellent interprète lui-même, était passionné de musique et jouait de la cithare et du luth depuis l’adolescence.
Avant de s’emparer du monde, il s’offrait déjà les virtuoses de son temps, à sa cour de Pella :
les aulètes (qui jouent de l’aulos, une flûte à deux tuyaux) nommés Isménias, Timothée, Chrysogonos, Dorion, Antigénidas ou de citharistes en vue comme Stratonicos d’Athènes.

Selon Plutarque, « Alexandre fit connaître dès son enfance qu’il serait tempérant dans les plaisirs ; impétueux et ardent pour tout le reste, il était peu sensible aux voluptés et n’en usait qu’avec modération »
Toutefois, le conquérant macédonien n’était pas vraiment un ascète éloigné des plaisirs de la vie terrestre. Il ne dédaigna ni les femmes ni le vin ; il était passionné de théâtre et de musique ; il aimait la chasse et combattit des fauves dans les paradis du Grand Roi ; il organisa de multiples concours et jeux athlétiques quoiqu’il n’y prît jamais part lui-même.
À Ecbatane, en 324 av. J.-C., il ne se trouvait pas moins de trois mille artistes venus de Grèce pour participer aux fêtes organisées par Alexandre.

Fragment de partition musicale sur papyrus, Médée de Carcinos le Jeune - Musée du Louvre

Fragment de partition musicale sur papyrus

Quelle musique jouait-on alors ?
Il n’en reste aujourd’hui presque rien, sinon… quelques notes retrouvées au Louvre par Laurent Capron, papyrologue de la Sorbonne :

« Au cours d’un inventaire en 2002, je l’avais trouvée roulée en boule dans une boîte à biscuits en ferraille avec un morceau de cigare et des journaux. Elle végétait dans les tréfonds du Louvre depuis plus de cent ans. Mais j’ai vite compris que c’était une merveille oubliée. »

Spécialiste de la musique, Annie Bélis (CNRS, ENS) décrypte cette partition :
il s’agit en fait d’une Médée de Carcinos le Jeune (d’environ 360 av. J.-C.), mentionnée par Aristote dans sa « Rhétorique », où l’héroïne, contrairement à la version du mythe véhiculée par Euripide, est innocente. L’ensemble vocal Kérylos en propose une version, accompagnée de reconstitution d’instruments anciens :

Source : Beaux Arts magazine – N° 330
http://www.villemagne.net/blog

   Alexandre
une vidéo puissante



le logo de MA2 qui devrait nous régaler tous avec sa musique à deuxM A 2
Ma musique à deux

Share Button