Archives de catégorie : soupe au chou

la rubrique cuisine comme chou frisé aime la faire …simple….. une cuisine d’homme …enfin presque

PAPY GÂTEUX : Le Pithiviers

le Blog note
de

PAT HISSIER

M HISSIER assure désormais sa rubrique Papisseries…

Bien sûr PATACHOU sera à ses côtés

Une gourmandise de plus dans la Chouette

La gastronomie et la pâtisserie françaises sont réputées à travers le monde. Si le nombre de plats et de desserts français est important, certains sont plus appréciés et plus connus que d’autres …
A eux de vous les faire découvrir…

Le pithiviers

Le pithiviers est un gâteau français à base de crème d’amandes originaire de la commune de Pithiviers située dans le département du Loiret et la région Centre-Val de Loire.

L’invention du pithiviers daterait du XVIIIe siècle avec l’invention de la pâte feuilletée, par le sieur Feuillet, pâtissier du prince de Condé  mais l’apport de crème d’amandes est censé remonter à une tradition romaine.


La pâte feuilletée, ou feuilletage

La pâte feuilletée, ou feuilletage, est un type de pâte obtenue par abaissage et pliages successifs de couches alternant une pâte basique (farine, eau et sel) et une matière grasse (huile, margarine ou beurre), technique culinaire dite de la pâte tourée. Après cuisson, cette pâte croustillante et légère est utilisée aussi bien en viennoiserie (croissants, palmiers, chaussons aux pommes… ), pâtisserie (mille-feuille, galette… ), qu’en charcuterie pâtissière (bouchée à la reine, tourtes, friand…).  Le feuilletage (réalisé à l’huile) était utilisé par les Grecs et les Arabes. Ce sont les croisés qui l’importèrent en France et en Autriche. Il est à l’origine de nombreuses pâtisseries connues depuis le Moyen Âge, comme le strudel, le baklava, le pithiviers ou le vol-au-vent.Cependant, ce feuilletage était réalisé « feuille à feuille », par simple superposition de couches successives de pâtes et de matière grasse

 La pâte feuilletée actuelle, réalisée par pliages successifs, remonterait au XVIIe siècle ou au XVIIIe siècle.
Elle est parfois attribuée à Claude Gellée (dit le Lorrain), alors apprenti pâtissier, qui aurait voulu réaliser un pain spécial pour son père.
D’autres l’attribuent à Feuillet, pâtissier du prince de Condé.

Cette technique culinaire a été perfectionnée par Antonin Carême au XIXe siècle.

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 Il existe trois sortes de pithiviers.

Le pithiviers feuilleté  le plus connu.
Le pithiviers fondant le plus ancien.
Le pithiviers salé une sorte de tourte

Le pithiviers feuilleté est le plus connu.

 
Il est relativement proche de la galette des rois de la moitié nord de la France.
Cette dernière est parfois également appelée pithiviers par confusion.
Les amateurs de pithiviers réfutent ce rapprochement.
La principale différence réside dans l’utilisation de la frangipane dans la composition de la galette des rois :
la frangipane est faite pour deux tiers de crème d’amandes et pour un tiers de crème pâtissière.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.

  Le pithiviers fondant est plus ancien.
Il peut être recouvert d’un glaçage et de quelques fruits confits.
L’origine du pithiviers fondant se perd dans la nuit des temps. Alors que le feuilletage n’est connu que depuis son ’invention au XVIIIeme. Donc avec ses trois siècles d’existence, le pithiviers feuilleté n’est donc qu’une variante « moderne » du gâteau traditionnel de pithiviers.

Le pithiviers fondant: la recette originale

  Les ingrédients :

 Le gâteau
125 g de beurre
125 g de sucre semoule
125 g de poudre d’amande blanche
2 cuillères à soupe de rhum
3 œufs
Des fruits confits pour la décoration

 Le glaçage
150 g de sucre glace
1 blanc d’oeuf
Quelques gouttes de jus de citron

Le pithiviers salé est une tourte à la viande

  Le pithiviers salé est une tourte à la viande un  peu plus élaborée souvent décliné avec de la volaille ( canard, perdreaux, pigeons,…) ou du porc et différents légumes (choux, carotte, poireaux,…)
 

Les Recettes

La pâtisserie est composée d’une pâte feuilletée et d’une garniture composée de crème d’amande avec quelques gouttes d’arôme d’amande

logo du livre sonore dans cette page


Cliquez pour écouter les recettes

Article extrait du dictionnaire du gastronome

  Jean Vitaux est non seulement docteur en médecine et spécialiste gastro-entérologue mais aussi fin gastronome, membre de plusieurs clubs renommés, et, bien sûr, grand connaisseur de l’Histoire de la gastronomie. Il est, avec Benoît France, l’auteur du célèbre Dictionnaire du gastronome (éditions PUF
Ce dictionnaire est un livre de culture gastronomique qui explique l’usage des termes de cuisine permettant de comprendre les livres de cuisine mais aussi les expressions et mots utilisés pour parler de gastronomie. Ce dictionnaire est un livre au service du plaisir du gastronome, car la gastronomie est autre chose que l’alimentation, nécessité quotidienne de tout un chacun.

:

SOURCES:  https://rcf.fr/amp/vie-quotidienne/vie-pratique/le-pithiviers-version-sucree-ou-salee
http://www.pithiviers.fr/fr/information/82856/specialites

LE GÂTEUX et ses Papisseries

 

Share Button

MADDY: Des trucs pour la conservation

LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCES NOURRITURE !

Vous aussi, vous achetez de la nourriture en grosses quantités parce que c’est moins cher, et vous vous retrouvez avec des aliments qui se périment et/ou qui pourrissent dans votre frigo ?

En effet, quand vous achetez ce gros sac de carottes en promo, c’est parfois un vrai défi d’arriver à tout manger avant que votre bac à légumes ne se transforme en bac à compost
Heureusement , avec ces quelques astuces, vous ne serez plus obligé de manger de la salade de carottes râpées tous les jours pour écouler votre stock.

Voici quelques astuces  pour conserver la nourriture… Fini les légumes qui pourrissent dans le frigo !

La plupart d’entre nous aime acheter en grandes quantités afin de réduire le nombre d’allers-retours au supermarché, et pour économiser ; le seul problème, c’est qu’il faut ensuite parvenir à gérer tout ce stock de vivres et éviter le gaspillage…

 Grâce à ces astuces, vous n’aurez plus à vous soucier de cette menace rampante  qu’est la moisissure qui envahit votre frigo !

 

Séparer les patates, les pommes et les oignons.

Ces trois-là ne font pas bon ménage ensemble !
Ils produisent en effet des hormones végétales sous forme de gaz, qui oxydent les autres végétaux.
Cela a donc pour effet de faire mûrir (et pourrir) les autres fruits et légumes. Et si vous les mettez ensemble, c’est encore pire. Conclusion, il faut les mettre à l’isolement : stockez-les dans des endroits différents, si possible des caisses bien séparées et au sec.

Les oignons aussi aiment mettre des collants et des bas !

L’idée pourra vous paraître un peu saugrenue, et pourtant c’est loin d’être aussi bête que ça en a l’air : les oignons peuvent durer plus de huit mois s’ils sont entreposés dans des collants suspendus !
Il suffit de les glisser dedans comme sur la photo, et de faire un nœud entre chaque bulbe pour les séparer. Et puis, ça fait une déco plutôt originale pour la cuisine !

Les pommes, si elles sont bien conservées, peuvent durer extrêmement longtemps

Si elles sont conservées dans de bonnes conditions, les pommes peuvent rester fraîches pendant plus de six mois sans aucun problème.
L’idéal est un milieu légèrement humide et bien frais. Si vous avez une cave, vous pouvez y stocker vos pommes, mais sinon le tiroir du bas de votre frigo fera très bien l’affaire !
Faites simplement attention de bien les trier, et vérifiez de temps en temps pour retirer les pommes qui s’abîment et qui pourraient « contaminer » les autres.
Voir ci-dessus comment éviter les contacts

Les tomates n’aiment pas le froid

La tomate est un aliment très fragile qui mérite une attention particulière en matière de conservation.
Beaucoup de personnes ont tendance à penser que le fait de placer les tomates au frigo leur permettra de rester fraîches… Grave erreur !
Au contraire, les tomates devraient idéalement être conservées à température ambiante. Éloignées de la lumière et de la chaleur, elles se sentiront beaucoup mieux dans un environnement ambiant et à l’air libre.
En effet, il ne faut pas les placer dans le réfrigérateur sous peine qu’elles perdent tous leurs arômes.
Au frigo, elles se rident et se flétrissent rapidement… Placez vos tomates dans un bol recouvert de papier essuie-tout, avec les tiges orientées vers le haut.
Hors frigo une Corbeille à fruits et cagette en bois seront donc les meilleurs alliés des tomates. Et si toutefois vous souhaitez accélérer le processus de maturation des tomates, placez une pomme dans le saladier.

Gardez enfin de la salade au frigo
Terminé la salade qui fane, qui jaunit dans le frigo :
Emballez la salade, la laitue, le chou et tous les autres légumes à feuilles dans du papier essuie-tout !
Cela permet d’en absorber l’humidité, afin que la salade reste croquante et ne se fane pas trop vite…

Garder de la salade pendant un mois au frigo ? C’est possible !
Il suffit de la couper et de la mettre dans un bocal en verre bien fermé pour qu’elle reste fraîche.

Voilà, plus besoin de s’inquiéter de gaspiller la nourriture ! Ces petites astuces sont parfaites pour éviter que les choses ne s’abîment.
N’hésitez pas à les partager à vos amis et à votre famille, afin qu’ils puissent eux aussi conserver leurs aliments plus longtemps !

 

Lencyclopédie de référence des méthodes de conservation.

Un cahier pratique qui rassemble
– Tout le matériel nécessaire
– Tous les conseils avisés pour une stérilisation réussie
– Comment bien choisir ses produits ?
– Définir la meilleure méthode de conservation pour chaque produit.

200 gestes expliqués en pas à pas
Plus de 100 recettes illustrées, du simple assemblage aux plats plus élaborés.

https://amzn.to/3bnIKBf

Une auteure pédagogue et passionnée
Styliste culinaire et auteure de nombreux ouvrages, Julie Schwob adore inventer de nouvelles recettes, créer de nouvelles alliances de saveurs et mettre en scène ses créations pour les éditeurs.

La contribution de chefs et
Meilleurs Ouvriers de France

Nicolas Bernardé, Pierre Sang Boyer, Stéphane Jégo, Jean-Marc Notelet et David Wesmaël.

SOURCE : comment-economiser.fr
Découvrez ici : autres astuces

Maddy la maline


 

Share Button

AH…. LA GALETTE DE LA CHOUETTE…!

L’origine de la fête des rois

Le jour de l’Épiphanie commémore la présentation de l’enfant Jésus aux rois mages autour de l’indémodable galette. Mais savez-vous que derrière cette manifestation religieuse se cache la célébration de rites païens ?

L’Épiphanie est fêtée par toutes les églises chrétiennes traditionnellement le 6 janvier. A la suite d’une réforme de la liturgie romaine, elle a été reportée au deuxième dimanche suivant Noël dans les pays où ce jour n’était pas férié.
Cette année, c’était donc dimanche  3 janvier.L'adoration des Mages; Jacob BASSANO

D’origine orientale, l’Épiphanie remonterait au IVème siècle. Le mot signifie “manifestation” en grec en référence à la naissance de Jésus. La date du 25 décembre se popularisa en Orient entre 380 et 430 et la spécificité de chacune des deux fêtes se fixa définitivement. Noël célèbre la naissance charnelle de Jésus et l’Épiphanie sa messianité.
Par l’adoration des rois mages reconnaissant le Messie le 6 janvier.
La ferveur populaire mit l’accent sur l’adoration des mages en Occident et la tradition de se réunir autour d’une galette vit le jour.

La Fête des Rois, de Jacob Jordaens, v. 1640-45 (Kunsthistorisches Museum, Vienne).

A l’origine de la fève et de la galette des rois

Au Moyen Âge, les grands nommaient quelquefois le roi du festin, dont on s’amusait pendant le repas.
La tradition de la galette avait déjà cours au XIVème siècle. L’’usage voulait que l’’on partage la galette en autant de parts que de convives, plus une. Cette dernière, appelée « part du Bon Dieu », « part de la Vierge » ou « part du pauvre » était destinée au premier pauvre qui se présenterait au logis.
On rapporte que le duc Louis II de Bourbon, (1337 1410) voulant montrer quelle était sa piété , le jour des Rois, il faisait roi un enfant de huit ans, le plus pauvre que l’’on trouvât en toute la ville.
Il le revêtait d’’habits royaux, et lui donnait ses propres officiers pour le servir.
Le lendemain, l’’enfant mangeait encore à la table du duc, puis venait son maitre d’’hôtel qui faisait la quête pour le pauvre roi.
Le duc de Bourbon lui donnait communément quarante livres et tous les chevaliers de la cour chacun un franc, et les écuyers chacun un demi-franc.
La somme montait à près de cent francs que l’’on donnait au père et à la mère pour que leur enfant fût élevé à l’’école

La forme ronde et dorée du gâteau est sans doute une référence au culte solaire des Saturnales. Dans cette galette est dissimulée une fève. Elle vient d’une coutume romaine qui consistait à tirer au sort le roi du festin au moyen d’un jeton noir ou blanc.

 Reprenant cela la tradition populaire veut que le plus jeune se glisse sous la table pendant qu’’on découpe la galette et désigne ainsi sans voir la part revenant à chacun.
Celui qui trouve la fève est par conséquent déclaré roi dans les rires les chansons et la bonne humeur.

 
LA BONNE PART  DE TROUSSE CHEMISE 

L’épiphanie 

“Les pis de Fanny….. c’est pas des miches … c’est de la galette pour les Rois”

La galette des Rois

en rires

et  en
chansons

Coup de
de Louis Fine
Roule galette: conte RUSSE

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs WIKI

Share Button