Archives de catégorie : patchouli

le partage des fragrances de la chouette mélangée au odeurs du chou – toutes les nouveautés à porter dans sa cuisine

C’est l’hiver et c’est l’heure des contes de Noël: L’OISEAU DE NOEL

Print pagePDF pageEmail page

vous-avez-aime 50
LES + LUS DE
LA CHOUETTE

Souvent publié en décembre depuis  2010, il est devenu un fidèle ami des potes âgés…
A l’approche de NOËL, nous nous devions de rappeler LE ROUGE GORGE…
L’ami du pote âgé…..

L’OISEAU DE NOËL

 

L’’oiseau de Noël

Un oiseau au poitrail rougeoyant,
Tapait depuis un instant,
A la porte d’’une masure,
Dans la nuit de Noël obscure.

Le pauvre rouge gorge grelottait,
A moitié mort de froid, appelait,
Le berger endormi l’’ignorait,
Et rien ne l’’aurait éveillé

Mais, les cloches se sont mises à sonner,
Un chant dans la nuit s’’est élevé,
Ce chant de nuit de Noël obscure,
Retomba du ciel sur la masure.

Pour faire du bruit un angelot,
Dans un chaudron agitait des grelots.
Les brebis déchaînées bêlaient,
Dans ce tintamarre, c’’est le tranquille bélier,

Qui avec sa clochette fit merveille,
En secouant sa tête, près de l’’oreille,
Du berger toujours bien endormi,
Sauvant ainsi notre rouge gorge transi

Notre oiseau au poitrail rougeoyant,
Est entré sans perdre un instant,
Dans la chaleur de cette masure.
Au cœoeur de la nuit de Noël obscure,

Notre petit rouge gorge eut droit,
A être ainsi sauvé du grand froid,
Distribuant, généreux, à ses sauveurs,
Mille et un baisers avec ardeur.

Les cloches continuèrent de sonner,
Un chant du fond de la nuit montait,
Ce chant de nuit de Noël obscure,
S’’envola tout droit vers la masure,

Égayant notre doux angelot,
Qui veillait déjà notre petit oiseau.
La brebis sans se lasser bêle,
Les cloches sonnent de plus belle,

C’’est la fête dans toute la masure,
Dans la nuit de Noël obscure.
Mais, fourbu, meurtri et affaibli,
Notre rouge gorge s’’était endormi.

Pere GUISSET


Dessin et traduction libre du poème de Pere GUISSET « L’ocell de Nadal » : Joan Pere GUISSET

Preuve de sa beauté, cette poésie est reprise dans des blogs privés

Commentaire de SARAH du  13 12 2008 à propos de ce poème:

« Il est très jolie ce petit poème , je ne le connaissais pas ! Mais maintenant que je le connais je l’adore , c’est mon préféré ! Bonne Soirée ,Bonne Nuit , Douce Nuit Maman … » 

retour sur la rubrique du même tabac RETRO : C’est du même tabac…. 2283

Share Button

La cigale et la fourmi ….oh purée le drame social…!

Print pagePDF pageEmail page

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs– « Soucieux de renouveler nos formules… nous avons souhaité mobiliser nos rédacteurs sur un thème, afin que chacun avec sa sensibilité propre, vous fasse vivre ou revivre, à sa manière, la thématique du jour :
« 
La cigale et la fourmi » que Monsieur de la Fontaine me pardonne d’avoir autorisé cela… Aujourd’hui c’est le Sonotone qui s’y colle ….  Amenez l’eau chaude
– Pourquoi faire ..?
– EH BANANE…! Pour décoller ceux qui s’y colleront de trop prés »

CHOUSIALISTE LE BLOC INDISCRET….
DE BUSE A CORNEILLE, UN AUTRE REGARD SUR CE QUE NOUS ENTENDONS
Inscrit à la grille des programmes de la rentrée ce bloc sera contre tout ce qui est pour….. et pour tout ce qui est contre…!
Sa ligne éditoriale tient dans ces deux citations.
L’une d’’un homme politique….. l’’autre d’un homme du peuple français.
Dieu nous a donné deux oreilles et une bouche pour nous apprendre à dire seulement la moitié de ce que nous entendons
(Édouard Herriot)
– Ce qui accroche l’œ’oeil ne touche pas toujours le cœoeur. (Marcel)


VU DANS LE SONOTONE CES DERNIERS TEMPS….

 

 

Tout d’abord rappel de La fable …!

La Cigale et la Fourmi
Jean de La Fontaine

La Cigale, ayant chanté
Tout l’été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue :
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau.
Elle alla crier famine
Chez la Fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu’à la saison nouvelle.
« Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l’août, foi d’animal,
Intérêt et principal.  »
La Fourmi n’est pas prêteuse :
C’est là son moindre défaut.
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
– Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
– Vous chantiez ? j’en suis fort aise.
Eh bien! dansez maintenant.

la cigale et la fourmi …ici et maintenant

La fourmi travaille dur tout l’été dans la canicule ; elle construit sa maison et prépare ses provisions pour l’hiver. La cigale pense que la fourmi est stupide, elle rit, danse et joue tout l’été.
Une fois l’hiver arrivé, la fourmi est au chaud et bien nourrie.

La cigale grelottante de froid organise une conférence de presse et demande pourquoi la fourmi a le droit d’être au chaud et bien nourrie, tandis que les autres, moins chanceux, comme elle, ont froid et faim.

La télévision organise des émissions en direct qui montrent la cigale grelottante de froid et qui passent des extraits vidéo de la fourmi bien au chaud dans sa maison confortable avec une table pleine de provisions.

Les français sont frappés que, dans un pays si riche, on laisse souffrir cette pauvre cigale tandis que d’autres vivent dans l’abondance.

Les associations contre la pauvreté manifestent devant la maison de la fourmi. Les journalistes organisent des interviews demandant pourquoi la fourmi est devenue riche sur le dos de la cigale et interpellent le gouvernement pour augmenter les impôts de la fourmi afin qu’elle paie « sa juste part ».

En réponse aux sondages, le gouvernement rédige une loi sur l’égalité économique et une loi (rétroactive à l’été) d’anti-discrimination.

Les impôts de la fourmi sont augmentés et la fourmi reçoit aussi une amende pour ne pas avoir embauché la cigale comme aide.

La maison de la fourmi est préemptée par les autorités car la fourmi n’a pas assez d’argent pour payer son amende et ses impôts.

La fourmi quitte la France pour s’installer avec succès en Suisse.

La télévision fait un reportage sur la cigale maintenant engraissée. Elle est en train de finir les dernières provisions de la fourmi, bien que le printemps soit encore loin.

L’ancienne maison de la fourmi, devenue logement social pour la cigale,se détériore car cette dernière n’a rien fait pour l’entretenir.

Des reproches sont faits au gouvernement pour le manque de moyens.
Une commission d’enquête est mise en place, ce qui coûtera 10 millions d’euros.

La cigale meurt d’une overdose ; Libération et l’Humanité commentent sur l’échec du gouvernement à redresser sérieusement le problème des inégalités sociales.

La maison est squattée par un gang d’araignées. Les araignées organisent un trafic de marijuana et terrorisent la communauté, le gouvernement se félicite de la diversité culturelle de la France.


LE S
ONOTONE

LES TROIS VERSIONS  de la cigale et la fourmi

LIRE LES ARTICLES DEJA PUBLIES CES DERNIERES SEMAINES

 

Share Button