Archives de catégorie : choucounette

là oui c’est du sexe …des histoires coquines et chouvent au dessous de la ceinture…dernière étude de sexologie : l’habitat rural et l’habitat urbain

Les anglais ont débarqué…. Faut battre en retraite

barre grenatC’EST LA
SEMAINE
ANGLAISE


– Ok … Ben moi Moossieeeuuu..!
J’aime pas les anglais..!!!


portadaimgvert.JPGBLOC NOTE du 26 09 2010
par Chou vert

Les Anglais ont débarqué


Cette expression ne date pas de juin 1944 et des galipettes sur les plages de normandie, mais de bien avant, elle est devenue populaire au cours du XIXème siècle.

Lors des guerres napoléoniennes qui opposèrent les Français aux Anglais, ces derniers étaient vêtus de l' »habit rouge ».
Le flot de soldats débarquant sur nos côtes pouvant être comparé, du fait de la couleur de l’uniforme et des combats qui s’annonçaient, à un flot de sang.

Cette image est donc restée dans le parler populaire, pour définir un autre type de « combat » , biologique, naturel et sain, cette fois, qui a lieu chaque mois au sein du corps féminin.

Il est à noter que cette création de liens apparentés à la couleur rouge et au sang menstruel féminin fut auparavant utilisé non pas en référence à la guerre, mais à la religion.

En effet, au XVIIIème siècle, C. Duneton nous rappelle qu’on disait Recevoir un courrier de Rome pour parler des règles… La couleur de la robe des cardinaux étant… devinez ?

– Je dirais « c’est la marée montante », « la porte fermée pour travaux » ou comme disent les espagnols « Esta con Andrés, el que viene cada mes » (en respectant la rime: « Elle est avec Benoît, celui qui vient tous les mois » Par exemple…

AVOIR SES RÈGLES

« D’autres expressions existent dans les autres pays » : 

Canada (Québec)      Michel est en ville
Canada (Québec)
     Être dans ses crottes
Espagne
Tener el tomate      Avoir la tomate
Etats-Unis
   To be having the painters in    Recevoir les peintres
Italie             Avere il marchese                   Avoir le marquis
Portugal
      O Benfica joga em casa
Le Benfica (équipe de foot habillée de rouge) joue à la maison
Angleterre
   To be on the rag                      Être sur le torchon

Variantes françaises :

Avoir ses ours
Avoir ses ragnagnas
Écraser des tomates
être empêchée /gênée
Faire relâche
Jouer à cache tampon
Recevoir sa famille
Repeindre sa grille au minium

Tu savais toi…?

Les Anglais nous le rendent bien quand ils nomment  » french gout » – la goutte française –  leur maladie vénérienne….  et quand nous nous avons les capotes anglaises pour éviter ça….. eux les malins, ils les nomment vulgairement « frenchies« 

Humour vert : La rentrée de trousse chemise

 

Bonjour Madame la libraire, vous avez des règles vertes ?
– Oui mon petit…
– C’ est pas normal… Madame…. c’est pas normal du tout…!

 

CHOU VERT

 

 

Share Button

DES VERTES ET DES PAS MURES

BLOG NOTRE MARRANT

 

MESDOC ET MOI …
C’EST PAS TRISTE..!!!

LES BLOUSES BLANCHES sont en dessus dessous
surtout quand c’est eux qui ne peuvent pas lire les lettres reçues.. Bien fait …!

Lettre reçue par un docteur :
Docteur, je n’en peux plus. Mon mari est actuellement intenable. Il a envie de moi tout le temps et il me prend partout, dans la chambre, dans la cuisine, quand je fais le ménage, la cuisine, etc… Que puis-je faire ?
PS : Excusez mon écriture saccadée.


La blonde aux sports d’hiver

Une blonde arrive dans une station de sports d’hiver.
Dans le hall de l’hôtel est affiché le tableau de renseignement des stations de ski.
– L’Alpe D’Huez : 20 centimètres, souple.
– Méribel : 30 centimètres, dure.
La blonde s’approche du réceptionniste et lui demande :
 » S’il vous plait, vous pourriez m’indiquer le numéro de la chambre de M.Meribel !

– Un ange passe et s’abat dans la neige…..
En criant elle est mortelle

 

Des glaces a la saucisse

Pépé dit : « J’ai une folle envie de glace »

Mémé dit : je vais en chercher, que veux tu ? »
« Deux chocolat, et toi ? »
« Moi, je prendrai deux vanille »

Pépé réplique :   » Il vaut mieux que tu le notes « 

 » Mais non, le camion de glaces est juste là, devant  »

«  Notes le, je te dis que tu vas oublier  »  » Non, non, je n’oublierai rien ! « 

Mémé part en grommelant « Deux chocolat, deux vanille.. Deux ch «  Après un bon quart d’heure Mémé revient avec deux saucisses et deux cornets de frites bien dorées !!!
Pépé lui dit «  Et la moutarde.. ??  »
« Bon sang, je l’ai oubliée ! »
« Tu vois, répond Pépé, je te l’avais bien dit de le noter ! »

  •  Ne rigole pas, ton tour viendra !!

Aucune description de photo disponible.ÉTUDE SUR LA VASELINE

Un homme faisant une étude de marché pour la compagnie Vaseline frappe à une porte et se fait accueillir par une jeune femme ayant trois jeunes enfants accrochés à ses jupes.

 L’homme se présente :
– Je fais une enquête pour la compagnie Vaseline. Avez-vous déjà utilisé notre produit ?
 – Bien sûr, mon mari et moi l’utilisons souvent !
– Si ce n’est pas indiscret, j’aimerais savoir pourquoi vous l’utilisez ?
– Nous l’utilisons toujours pour faire l’amour.
 – Habituellement, les gens me mentent et me disent qu’ils l’utilisent pour les chaînes de bicyclette ou pour graisser une poulie. Je sais par  contre que la majorité des gens l’utilisent dans la chambre à coucher.  J’admire votre honnêteté. Vu votre franchise, pouvez-vous me dire exactement comment vous l’utilisez pour faire l’amour ?
 – Ça ne me dérange pas de vous le dire. Moi et mon mari en enduisons la poignée de la porte de chambre, ça empêche les enfants d’entrer.

les brèves du buffet de la gareScène quotidienne à Conforama:
– Combien cet aspirateur ?
– 750 et des poussières .

Une femme va accoucher et elle est dans les douleurs.
 – Mon amour, dit son mari, je suis désolé, c’est un peu de ma faute si tu souffres.
– Mais non, rassure-toi, tu n’y es pour rien…

Une blonde qui veut aller aux toilettes
 C’est une blonde qui entre dans un bar.
Elle approche le barman et timidement lui chuchote dans l’oreille :
 – Où sont vos toilettes ?
 Le Barman lui répond :
 – De l’autre côté.
La blonde se déplace et lui chuchote dans l’autre oreille :
– Où sont vos toilettes ?

La blonde et la crise cardiaque

Une blonde rentre chez elle après avoir fait du shopping et elle entend des bruits bizarres venant de la chambre à coucher.
Elle se précipite en haut et trouve son mari tout nu, allongé sur le lit, en sueur et tout essoufflé.
   » Mais qu’est-ce qui se passe ? «  dit-elle.
–  » Je suis en pleine crise cardiaque  » dit le mari.
La blonde se précipite en bas pour appeler les S.A.M.U., mais au moment de faire le numéro, son fils de 4 ans arrive et dit :
–  » Maman, Maman, Tante Shirley se cache dans ton armoire et elle est toute nue. « 
La blonde raccroche brutalement et monte en vitesse dans la chambre, ouvre la porte de l’armoire violemment et, pour sûr, y trouve sa sœur, complètement nue
et recroquevillée par terre.
 » Salope ! dit-elle. Mon mari est en train d’avoir une crise cardiaque et toi tu joues à cache-cache avec les enfants. « 

L’institutrice demande à la classe:
 – Que voulez-vous être en grandissant?
Le petit Bébert répond :
 – Moi je veux être milliardaire, fréquenter les plus beaux clubs, trouver la plus belle salope, lui acheter une Ferrari à 1000000 euros, un appartement à Copacabana, une villa à Paris, un jet privé pour voyager partout dans le monde, une carte de crédit sans limite et lui faire l’amour trois fois par jour !
L’institutrice complètement choquée par la réponse vulgaire et crue de Bébert, essaie de récupérer la situation et feignant de l’ignorer et demande :
– Et toi Julie ?
 – Moi, je veux bien être la salope à Bébert !

j’ai des problèmes d’eau..dition .Tant que j’entends le doux son du
bouchon … C’est tout bon…!!!!

PAPY MARRANT

Share Button

Ah la vache…!!! Y’a des affaires qu’on peut point expliquer…



BLOG NOTRE MARRANT

L’histoire se déroule dans les Pyrénées …
il y a bien des lunes

C’est ERNEST qui sort du bistrot , au beau milieu de la journée, bien allumé enfin bien saoul. Il rencontre en sortant son ami EMILE, qui voit bien qu’il y quelque chose qui coince.

– Bé, ERNEST , pourquoi qu’t’es là, en train de te saouler, par une belle journée comme aujourd’hui ?
– Y’a des affaires qu’on peut point expliquer…

– Qu’est-ce qui t’arrive de si grave ?
– Bé, tu vois, ce matin, j’étais dans l’étable en train de traire ma vache. Cette saloperie a donné un coup avec sa patte gauche sur le seau et l’a renversé.
– Ça a pas l’air si grave que ça…
– Ouais, mais si… Y’a des affaires qu’on peut point expliquer…

– Alors, il s’est passé autre chose ?
ERNEST, accablé, hoche la tête :
– Là, j’ai décidé d’attacher la patte gauche de la vache au poteau pour pas qu’elle recommence.
– Et puis ?
– Bé, j’me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Quelques minutes plus tard, elle a donné un coup sur le seau avec sa patte droite.

– Encore ?
– Bé oui… Saloperie ! Y’a des affaires qu’on peut point expliquer…
– Alors, qu’est-ce que t’as fait ?
– J’ai décidé d’attacher la patte droite sur l’autre poteau pour pas qu’elle recommence. Là, elle ne pouvait plus donner de coup de patte puisque les deux étaient attachées de chaque côté.
– Et ça a marché ?
– Bé, j’me suis rassis et j’ai recommencé à la traire. Tout allait bien, jusqu’à cette saleté de vache donne un coup de queue et renverse le seau encore une fois.
– Ah, la vache !
– Ouais. Tu l’as dit. Y’a des affaires qu’on peut point expliquer…

– Qu’est-ce que t’as fait ensuite ? qu’il demande EMILE, intrigué…
– Bé là, je n’avais plus de corde sous la main, alors j’ai enlevé ma ceinture pour attacher sa queue sur un poteau pour pas qu’elle recommence cette carne. Seulement, juste comme je venais de finir d’attacher la queue, mon pantalon est tombé.
– Et alors… ? ! ? !
– Bé, c’est à ce moment que la Ginette, ma femme, elle est entrée dans l’étable… Y’a des affaires, j’te l’dis qu’on peut point expliquer… On peut point…



Le gynécologue c’est une personne qui travaille là où les autres s’amusent…..

 

CHOUCHOUTTE ET LE CONSEIL DU CHOU

Je n’aime pas prendre un savon en public… C’est une question d’amour propre…!

 « LES ARTILLEURS « 


“
EH ERNEST …
Tu te rappelles de cet artificier qui cherchait une femme canon …. Eh bien il l’a trouvée même qu’avec elle, ça sentait souvent la poudre…! »

– Ah oui mon cochon… Tu parles de la grosse Bertha …. Je veux que je me rappelle, c’est même avec elle que j’ai appris combien de temps met le fût du canon pour se refroidir…!

LES PETITES ANNONCES


ACHAT – VENTE

– Cause fausse alerte, vends cercueil en ébène, jamais servi.

– Chien à vendre : mange n’importe quoi. Adore les enfants

– A vendre robe de mariée portée une seule fois par erreur.

Beauté Cosmétiques

Chou vert

Share Button