Archives de catégorie : choucounette

là oui c’est du sexe …des histoires coquines et chouvent au dessous de la ceinture…dernière étude de sexologie : l’habitat rural et l’habitat urbain

PAPY VIAGRA : être et avoir été ….un générique au VIAGRA

Print pagePDF pageEmail page

Sûr que ça. c'est pas les jambes de Mamy...!!!

le bloc note très très vert...galantBLOC NOTE
par Chou vert

Par un message intitulé ‘ » la Bistouquette » j’ai tout de suite compris qu’il s’agissait d’une réaction philosophique qui faisait suite  à l’article de Papy Viagra (lire l’article )
Je suis seul de permanence …… alors  je me suis dit…..  ça c’est tout un poème, je le publie avec le  commentaire de mon contributeur

« C’est triste de vieillir! Dure réalité . Fort heureusement, ça ne concerne que les autres.
A tous mes amis retraités!!!!!! »

Poésie sur le zizi   
Petit poème intitulé : 

Ode à une « kékette ».
 
Ma libido pourtant si  parfaite…
Est finalement partie en retraite.
Mes jours de gloire sont révolus.
Ma libido ?  Finie, foutue !
Ce par quoi tant de femmes ont joui
Ne  sert maintenant qu’à faire pipi.
Y’avait un  temps où la coquette
Sortait hors de mes bobettes.
Aujourd’hui, c’est presqu’une corvée,
Simplement de la retrouver.
C’en  était même embarrassant
D’la voir grimper en l’air tout l’temps;
Même le matin quand j’me  rasais,
Le nez bien haut, elle me  regardait.
Et comme j’avance dans la vie,
Je sens comme une nostalgie
De voir  maintenant cette pauvre chose
Me regarder les  pieds quand je me chausse.

« Haut les cœoeurs camarades …. le Permanent du dimanche n’est pas sans solution à vos problèmes car une amie vient de me transmettre la circulaire du ministère de la santé qui préconise un générique du VIAGRA…
Bien moins « chair  » que le massage au synthol ou le tissonnier chauffé à blanc posé sous la bête au cri de « DESCEND POUR VOIR…!!!
Oui en vérité, je vous le dis…… tous ceux qui n’ont pas encore inventé l’eau chaude sont tenus de s’y mettre au plus vite.
Pour découvrir l’original de la circulaire
n'en abusez pas ce précieux liquide devient rare de nos jours

 

1948

Share Button

PAPY EUSTACHE est un auditeur libre..!

Print pagePDF pageEmail page

LE BLOG NOTE
DE CHOU VERT

 

PAPY EUSTACHE
est un auditeur libre..!

Vous les potes âgés qui lisez la Chouette et écoutez France infos comme des auditeurs fidèles, vous vous dites PAPY EUSTACHE,  il fait comme nous tous , pas la peine d’en faire un plat de salades pour un auditeur de plus….. Nous aussi on est libre d’écouter un autre radiologue  de temps en temps..!

EH BEN vous vous trompez Moaaa M’sieurs d’Am ….!
je suis auditeur libre à l’université …!!!!

C’est super là-bas ….. Tout le monde est libre…. ! Surtout la direction qui est libre de me virer s’ils s’aperçoivent que je ne suis licencié que des galeries farfouillettes…
En cas de problème de ce type,  je dirais que j’ai fait MAT SUP ( MATernelle SUPérieure).

C’est super … car là-bas ils sont  tous jeunes… !!!
Je crois que j’aurai pas du prendre la canne de Papy Trophyme …. vu le nombre de poulettes qui s’y ballade en plein air…. et vu la longueur de leur jupe, les usages de mon grand père n’ont plus cours à l’université…. Il y a plus rien à soulever encore moins quand la tramontane s’en charge…!
Quand je suis arrivé, le premier jour, avec mes cheveux blancs, ils m’ont pris pour un albinos… J’en ai même vu une, la pauvrette, qui m’a demandé si j’étais Albigeois .. ! Avec le cathare que je portais ce jour-là…
j’ai répondu OUI… et elle m’a cru.. !

Devant l’immense succès que ma toison d’argent remportait auprès des jeunettes en mâle de père de remplacement, j’ai vu grand nombre d’étudiants se teindre les cheveux couleur argent…
Oh con.. ! ils ne savaient pas en quoi ils se déguisaient… ! En fait, ils l’ont su, quand ils m’ont tous dit « je sais pas ce que j’ai…. mais j’ai mal aux lombaires.. »
Je leur ai préconisé d’attendre que passe quelques années « ça va descendre plus bas mes enfants… un classique que j’ai baptisé « le syndrome du plein le cul «

Mais ils sont aussi armés pour ça… Ils ont une herbe à fumer qui est géniale pour calmer les douleurs lombaires ils m’ont fait participer sur le campus….  c’est une herbe médicinale….. un truc a partager…! Regardez…. J’ai une petite animation sur mon smartphone

Bref, votre auditeur libre était en pétard… et presque intégré… quand est arrivé le jour où les piles de mon appareil auditif sont tombées en rade .. j’auditais plus rien et d’auditeur libre, je suis passé auditeur « pitre » … Pauvre de moi, ils en ont profité, je crois que j’ai répondu : OUI, à un jeune chevelu qui m’a demandé 50 euros … !!!
Pour ceux qui croient que je les ai donnés …Ils se trompent d’Eustache, moi sans en avoir un coup dans le pif, qui aurait fait tache, je lui en ai filé 100…!!!

Sans doute le trouble …. de l’imposé sur l’infortune…!
Avarie réparée, le jour suivant, tu te fais des amis … je me suis rassuré sur mon existence … Eux aussi ils ont eu un ou plusieurs avatars…
Les filles m’ont demandé mon prénom…

C’est fort de leur part… Mais je n’ai pas dit Eustache…. Trop ringard … !
J’ai pris mon vantard comme ils disent….

– « TROPHIME »  ai-je dit (NDLR : c’est le prénom de son grand père)
C’est alors que la petite rousse m’a demandé ce que mes parents et moi avions
« fait de trop » …

je me suis cru obligé de lui parler conjugaison..!
Comme réponse, elle m’a dit « qu’elle n’avait pas…. le temps »
j’ai pas compris lequel? Mais j’ai bien compris, qu’elle avait un problème avec la conjugaison du verbe « faire »
Enfin la chose se compliqua et s’embrouilla pour moi quand elle a dit :
« Peu importe ce que vous fîtes…Moi je dois faire fissa »
ça m’a pas excité à le faire …. Je l’ai vu partir sans rien faire … je le regrette car je dois dire que son astre lunaire était aussi beau sur le « verseau » que sur le
« RECTUM »

En bref elle était encore plus belle de dos….
Je me suis dit :
«TROPHIME non EUSTACHE… Tu es un auditeur LIBRE « mais très vite tu sors de ton rêve, en revenant constater que ta jambe du milieu ne s’est toujours pas remise de son EMI (expérience de mort imminente… il y a bien des lunes)
J’aurais pu m’en douter, car l’ anatomie de cette gamine laissait deviner tout ça…. !!
Au premier coup d’œil, vu la blondeur de ses cheveux et la blancheur de ses cuisses (ben dame j’ai regardé ce qu’elle me montrait) c’était évident qu’elle ne connaissait pas le bled.. !

Pour tout vous dire, j’ai donc fait mon trimestre universitaire « copain » « coplan » … C’est juste au moment des partiels que je me suis dit que si tout ce petit monde, qui doit construire l’avenir de la France, ne travaillait qu’à temps partiel, il était temps que MOA Eustache retraité et auditeur libre je fasse la part qui manque en m’inscrivant à temps plein à l’université du temps libre.

Où que je sois, il faut que j’arrête de me poser trop de questions pour savoir où est ma place à mon âge?
Dans tous les cas je suis à la « FAQ »

– Au fait il n’a rien dit sur le cours qu’il suivait ..
– Exact…! Mais je crois le savoir :
« La rééducation sexuelle chez les personnes âgées sous le règne de l’empereur  Constantin. »
– Tu parles de celui qui avait le bras si long…. que sous la table……  il lui touchait le con….stantin
– Oui le même Constantin tout juste … et avec la même longueur de bras ….!!!

barre verte

CHOU VERT

Share Button

JEAN TOUFÉLÉ : Il dit savoir « Tout sur le clito »

Print pagePDF pageEmail page

logo on se fend la poireBienheureux les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. ( Michel Audiard)
et le bon Dieu sera avec eux : AU NOM DU PÈRE DU FILS ET DU SIMPLE D’ESPRIT


DANS LA RUBRIQUE HUMOUR …
ON TENTE DE SE RENOUVELER…

Mais c’est difficile de faire du neuf avec des vieux..!

C’est jean Toufélé qui se charge de vous fendre la tronche….
Aujourd’hui avec la complicité de Pierre Perret et Sophie forte

Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito
Le p’tit baveux, le gros morveux
Le boursouflé, le vieux ridé

Tout sur le clito
Tous les hommes sont bourrés de complexe, ô gué, ô gué
Ils n’arrêtent pas de parler de leur sexe, ô gué, ô gué
Comme s’ils avaient deux nombrils
Un au bide, l’autre au zizi
Comme si le monde tournait autour
De leurs bijoux d’amour
Il est temps de prouver qu’on existe
De parler de ce qu’on a entre les cuissesTout tout tout
Vous saurez tout sur le clito
Le p’tit baveux, le gros morveux
Le boursouflé, le vieux ridé
Le clito à répétitions
Celui qui n’aime pas les garçons
Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito

Il y a le clito actionné à la main, ô gué, ô gué
Et celui qui ne ressent jamais rien, ô gué, ô gué
Celui qui baise à tout vent
Ou qui se terre au couvent
Le clito de la partouze
Celui de son épouse
Et il y a le clito malheureux
Car il n’a jamais connu de queue leu leu

Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito
Il y a le clito racoleur
Sur papier glacé, en couleurs
Il y a le clito en gros plan
Dans les films classés dix-huit ans
Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito

Ouais, super…!

Il y a que le clito que le docteur Brochu, ô gué, ô gué
A confondu avec une verrue, ô gué, ô gué
Ceux qu’on trouve dans un bocal
En Afrique occidentale
Ceux qui sentent le romarin
Ou bien le fonds marin
Celui qui se fout de la grosseur du zizi
À la condition qu’il fonctionne à batterie

Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito
Il y a le clito qui fait semblant
Pour ne pas décevoir Fernand
Il y a le clito très bruyant
Que les voisins écoutent en riant
Tout tout tout
Vous saurez tout sur le clito

Ouais…!

La morale de cette super chanson, ô gué, ô gué
C’est que, contrairement aux garçons, ô gué, ô gué
Les filles, que ça vous plaise ou non
Requièrent un peu d’attention
Un zizi, c’est trop facile
Il est toujours docile
Alors que notre clito, mes chers messieurs
Faut apprendre à l’apprivoiser peu à peu
Rien, rien, rien
Vous ne savez rien du clito

Clito…..!

barre bleue

logo jean touféléJean Toufélé

Share Button