Archives de catégorie : chouriez

Blagues, historiettes,citations, proverbes qui ne devraient pas être en dechou de la ceinture …….sauf si l’auteur perd ses bretelles

HUMOUR … AUJOURD’HUI TOUT SE MESURE

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursLe Bobologue Cachou est un ancien membre du personnel de santé.
Il fait appel à sa mémoire professionnelle ou à celle de ses collègues pour nous ramener des historiettes pour rire ou s
ourire de nos travers.

SUR LA FEUILLE DE SOINS AUJOURD’HUI :

HUMOUR … AUJOURD’HUI TOUT SE MESURE


CAUSONS DU SEXE DES … ÂNES
– LES BÊTES DE SEXE

– LA CENTRALE PÔLE EMPLOI
– ASPIRE VAMPIRE
– UN EURO DE TRAVERS
– DEVINETTES

VIENS MON ANGE …
VOIR LE SEXE DES ÂNES..!

C’ est un jeune couple puritain qui se promène en campagne.
Tous les deux sont de la blondeur des blés !!
Ils arrivent devant un pré et ils voient un âne avec le sexe entièrement dehors.
La fille demande à son conjoint :
Mais chéri, qu’est-ce que c’est ce truc qui sort de l’âne ?
Son ami lui répond :
Tu vois mon amour, c… c… c’est le sexe de l’âne.
Tout à coup la femme tombe dans les pommes et son amoureux,
après de longues minutes, la réanime et lui demande :
Qu’est-ce qui t’arrive ?
Et elle lui répond :
Mais chéri, si un âne en a une comme ça,
je n’ose même pas imaginer la tienne, toi qui es ingénieur !

Musique d’ambiance


 

Le bête de sexe… noisette ou noix de coco
Deux amoureux s’arrêtent devant une baraque foraine. Sur l’affiche est écrit :

DEVANT VOS YEUX ÉBAHIS
MONSIEUR LUCIEN ÉCRASE UNE NOISETTE …
AVEC SON SEXE !

ENTRÉE : 2 Francs !

Les 2 jeunes se disent :
– « Après tout, pour le prix, on peut aller voir »
Ils entrent dans la baraque où tous les spectateurs crient :
LU-CIEN, LU-CIEN, LU-CIEN ! »

Après 10 minutes, Lucien arrive.
Une assistante pose une noisette sur une table.
Monsieur Lucien sort son sexe, et BAMM ! il explose la noisette en mille miettes.

Le public : « BRAVO LUCIEN, BRAVO LUCIEN ! »

Des années plus tard, nous sommes en 2015 le même couple se rend à nouveau à la fête du même village. Ils s’arrêtent à nouveau devant la même baraque.

Cette fois-ci, sur l’ affiche est écrit :

DEVANT VOS YEUX ÉBAHIS
MONSIEUR LUCIEN ÉCRASE …..
UNE NOIX DE COCO …
AVEC SON SEXE !

ENTRÉE : 2 Euros !

Ils se disent :
« Ce n’est pas possible, après 20 ans,ça ne doit pas être le même, il est trop vieux.
Tant pis, on va voir »

Ils entrent dans la baraque foraine où, comme il y a 20 ans, les spectateurs crient :
« LU-CIEN, LU-CIEN, LU-CIEN ! »
Même scénario : Après 10 minutes, Lucien arrive.
L’assistante pose une noix de coco sur la table.
Monsieur Lucien sort son sexe, et BAMM !  Il explose la noix de coco en dix mille miettes.

Le public : « BRAVO LUCIEN, BRAVO LUCIEN ! »

Interloqués, le mari et la femme se disent :
– “ il doit avoir un secret, on va voir Monsieur Lucien dans sa roulotte.”
–  » Bonjour Monsieur Lucien, c’est formidable ce que vous faites.
Il y a 20 ans une noisette, et maintenant une noix de coco ! Vous êtes devenu beaucoup plus fort ! « 

–  » Oh non, ce n’est pas ça, maintenant je suis obligé d’utiliser une noix de coco parce que ma vue baisse. »
C’est con de vieillir, hein ?

La bête de sexe tient la forme olympique…!

Ma femme me dit que côté sexe …..
je suis un athlète olympique, ….!

– Je suis bon une fois tous les 4 ans…!

 

 La centrale pôle emploi

Le taux de radiation est plus élevé au pôle emploi qu’à Tchernobyl.

 

Aspire vampire….. ça sert à rien d’avaler les euros de travers…!

Une mère, avec son fils de 10 ans, déjeunent au restaurant.
Par mégarde, l’enfant se met une pièce de monnaie dans sa bouche et l’avale. La pièce reste coincée dans la gorge.
La mère se lève et essaye de lui faire cracher la pièce en lui tapant dans le dos, mais rien n’y fait.
L’enfant commence déjà à donner des signes d’asphyxie et la mère, désespérée, crie pour demander de l’aide.
Un Monsieur se lève d’une table voisine, et avec un calme étonnant, sans dire un mot, baisse le pantalon du gamin, saisit fermement ses petits testicules et les tire vers le
bas.
Dans un hurlement, l’enfant sous la douleur irrépressible, recrache la pièce, et l’homme, avec le même calme étonnant qu’il avait en arrivant, retourne à sa table sans dire un mot.
Revenue de sa peur et de son étonnement, la mère maintenant rassurée, se lève pour remercier cet homme qui a sauvé la vie de son fils.
Elle demande : « Vous êtes Médecin ? « 
«  Non Madame, mais je suis un professionnel : C’’est une opération que nous pratiquons tous les jours.« 
« JE SUIS UN FONCTIONNAIRE DU TRÉSOR.
« Attraper les contribuables par les couilles jusqu’à ce qu’ils crachent leurs derniers sous, c’est notre spécialité. »

DEVINETTES

Pourquoi faut il être gentils avec ses enfants ?

. Ayez toujours à l'esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.

Pourquoi détestez vous qu’on essaie de vous faire passer pour un con,

Parce que vous y arrivez très bien tout seul.

 

retour sur la rubrique du même tabacRETRO : C’est du même tabac….  .

Poêle à bois et caravane chasse le froid


BLOG NOTRE
MARRANT

HUMOUR :

Un peu de rire contribue à une certaine sérénité

Poêle à bois et caravane chasse le froid

Comment vas-tu tuyau de poêle..?
Et toi toile à matelas ??


 Oh le con…gélateur

Deux hommes meurent et arrivent au Paradis.
– De quoi êtes-vous morts ? leur demande Saint Pierre.
– De joie, dit le premier.
– De froid, dit le second.
– Ah ! Reprend Saint Pierre, racontez-moi cela.
– Eh bien, dit le premier, je croyais que ma femme me trompait. J’arrive à l’improviste à la maison où je croyais y trouver le coupable. J’ouvre toutes les portes, je regarde dans les placards, je vais à la cave, je fouille tout, rien. Alors, j’en meurs de joie !
– Ah bon, dit Saint-Pierre.
Et vous, dit-il à l’autre, comment êtes-vous mort de froid ?

– Cet imbécile a oublié de regarder dans le congélateur.

La déduction de Sherlock

Sherlock Holmes est assis à son bureau dans son salon. À ce moment-là, arrive Watson qui s’exclame :

– Brrr ! Quel froid ce matin !
– C’est sûrement pour ça que vous avez mis vos caleçons longs, dit Sherlock.
– Mais… c’est formidable ! Comment le savez-vous ?

– Élémentaire, mon cher Watson, vous avez oublié de mettre votre pantalon.

Ne dites pas :
« Un meurtre de sang-froid. »
Dites :
« Un Ice Crime. »

LES MOTS CROISSÉS

Un Évêque, un curé et une bonne sœur sont dans le train en train direction de Lourdes pour le pèlerinage diocésain.
Le trajet est long et ils commencent à s’ennuyer…

L’évêque, un peu joueur, dit :
– Si on faisait un concours de mots croisés. Je vois qu’on lit tous le même journal, «La Croix».

Le gagnant aura droit à une gourde d’eau de Lourdes !
Tout le monde est d’accord et chacun commence sa grille. Au bout de 15 minutes, l’évêque s’écrie :
– ça y est, j’ai fini ! C’était vraiment facile.
La bonne sœur, 5 minutes plus tard s’exclame à son tour :
– J’ai fini moi aussi, mais ce n’était pas évident !
Dix minutes plus tard, le curé se gratte toujours la tête, ça coince.
– Pas facile cette grille… !
L’évêque vient à son secours :
– Mais qu’est-ce qui vous embête, curé ?
– Ben, c’est le 3 horizontal … j’ai bien la deuxième lettre, le « O », le « U »,   le « I », ensuite « L », « L », « E » et « S »  … Mais je ne vois pas du tout. Je pense à nouilles, bouilles, fouilles, mouilles mais ça ne correspond pas à la définition.
L’évêque :
– Voyons ! Curé ! La définition : « sont vides quand le coup est tiré » … mais c’est évident, ce sont les douilles, bien sûr !
La sœur, d’une petite voix : Quelqu’un a une gomme ?

AUX DONNEURS DE LEÇONS

Je pratique le métier le plus dangereux du monde:
– JE SUIS RETRAITÉ… PERSONNE N’Y A SURVÉCU..!!!!

– Juste un conseil …

« Froid de novembre, range ton membre. »

 

 

Réchauffement crimatique
Le « VACCIN » Pfyser qui ne se conservait  qu à – 70° Il y a quelques mois prends ses quartiers d’été dans le frigo de ma pharmacienne…
BIZARRE VOUS AVEZ DIT BIZARRE COMME C’EST BIZARRE

M’an le frigo il a froid

YOUPI C’EST LA TOURNÉE DE CACHSEX

 

Ah les femmes…. Les femmes…
Les femmes

Le sexe du perroquet

Comment fait une femme  pour savoir si un perroquet est mâle ou femelle ?
Mais c’est très simple : elle place l’oiseau au congélateur, puis on ouvre la porte au bout d’un certain temps. S’il s’écrie « on se les gèle ici ! », eh bien c’est un mâle…


– Sheila…

– Non ch’est plus loin….

MARTINE VA AU POT

La vie de Miko l’ Esquimau

L’institutrice demande à ses petits élèves :
– Comment appelle-t-on la maison des esquimaux ?

Toto lève la main énergiquement :
– Moi, j’sais m’dame… Le congélateur !

LA DEVINETTE

Savez vous pourquoi on appelle les femmes des souris?
Parce qu'elle mettent du masque à rat

 

SOURCES : Mes CONTRIBUTEURS
illustrations inédites de Catala pour la Chouette

PAPY MARRANT

FABLES : Le coq la vieille et ses deux servantes

 BLOC NOTE LITTÉRAIRE
par Chou Blanc

La poésie inoxydable

 « LADY LADINDE  a éclairé votre lanterne sur l’expression « Tomber de Charybde en Scylla. »
J’ai retrouvé chez Monsieur de la Fontaine (
c’est toujours une bonne source pour moi) de quoi mieux éclairer l’utilisation de cette expression
Lisez vous verrez comment dans la morale de cette fable :

« La vieille, au lieu du coq, les fit tomber par là
De Charybde en Scylla.
« 

La vieille et les deux servantes


Il était une vieille ayant deux chambrières.
Elles filaient si bien que les soeurs filandières(1)
Ne faisaient que brouiller au prix de celles-ci.
La vieille n’avait point de plus pressant souci
Que de distribuer aux servantes leur tâche.

Dès que Téthys chassait Phébus aux crins dorés,
Tourets entraient en jeu, fuseaux étaient tirés ;
Deçà, delà, vous en aurez :
Point de cesse, point de relâche.
Dès que l’aurore, dis-je, en son char remontait,
Un misérable coq à point nommé chantait;
Aussitôt notre vieille, encor plus misérable,
S’affublait d’un jupon crasseux et détestable,
Allumait une lampe, et courait droit au lit
Où, de tout leur pouvoir, de tout leur appétit,
Dormaient les deux pauvres servantes.
L’une entrouvrait un oeil, l’autre étendait un bras;
Et toutes deux, très malcontentes,
Disaient entre leurs dents : « Maudit coq, tu mourras. »
Comme elles l’avaient dit, la bête fut grippée;
Le réveille-matin eut la gorge coupée .
Ce meurtre n’amenda nullement leur marché.
Notre couple, au contraire, à peine était couché,
Que la vieille, craignant de laisser passer l’heure,

Courait comme un lutin par toute sa demeure.
C’est ainsi que, le plus souvent,
Quand on pense sortir d’une mauvaise affaire,
On s’enfonce encor plus avant :
Témoin ce couple et son salaire.
La vieille, au lieu du coq, les fit tomber par là
De Charybde en Scylla.

JEAN DE LA FONTAINESALVATI (1550) © Galleria Palatina, Florence - Les Moires étaient trois: -Clotho filait les jours et les événements de la vie - Lachesis enroulait le fils et tirait le sort de chacun - Atropos coupait avec ses ciseaux le fil de la vie. Chez les Romains les Parques se nommaient Nona, Decima et Morta. Elles présidaient à la naissance, au mariage et à la mort. Elles étaient représentaient sur le Forum et on les appelait Tria Fata (les 3 destinées).

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursLes soeurs filandières:
La Fontaine parle souvent des Parques dans ses fables.
Ce sont trois divinités latines (Nona, Decima et Morta) que l’’on peut assimiler aux Moires grecques Clotho, Lachésis et Atropos.
Elles président à la naissance, à la vie et à la mort des humains en tissant un fil (d’’où le nom de sœoeurs filandières), le fil de la vie, qu’’une d’’elles coupe en fin d’’existence.

Elles étaient représentées sur le Forum par trois statues appelées les ‘Tria Fata’, c’est-à-dire les trois Destinées.

– Maintenant, je comprends mieux quand on me dit que ma vie tient par un fil….!
Purée…. c’est grave quand c’est le fil de « soi « …!  En ce moment,  j’ai l’impression que c’est celui d’un fil à plomb

Pas vous … ?

Dans la mythologie grecque, les Moires sont trois divinités du Destin :
Clotho (« la Fileuse »), elle filait les jours et les événements de la vie.
– Lachésis (« la Répartitrice ») elle enroulait le fils et tirait le sort de chacun
– Atropos (« l’Implacable ») elle coupait avec ses ciseaux le fil de la vie

Elles deviendront les Parques, dans la mythologie romaine.

.


LE SONOTONE Vous a gratifié d’un petite fable humoristique mettant en scène un Renard rusé prénommé NICOLAS… Le renard a très souvent été  utilisé par Monsieur de la FONTAINE dans ses fables….
Mais connaissiez vous celle-ci..?

 

Le Coq et le Renard (Livre II, Fable 15)

Sur la branche d’un arbre était en sentinelle
Un vieux coq adroit et matois.

« Frère, dit un renard, adoucissant sa voix,
Nous ne sommes plus en querelle :
Paix générale cette fois.
Je viens te l’annoncer, descends, que je t’embrasse.
Ne me retarde point, de grâce :
Je dois faire aujourd’hui vingt postes sans manquer.
Les tiens et toi pouvez vaquer
Sans nulle crainte à vos affaires ;
Nous vous y servirons en frères.
Faites-en les feux dès ce soir,
Et cependant, viens recevoir
Le baiser d’amour fraternelle.

Ami, reprit le coq, je ne pouvais jamais
Apprendre une plus douce et meilleure nouvelle
Que celle
De cette paix ;
Et ce m’est une double joie
De la tenir de toi. Je vois deux lévriers,
Qui, je m’assure, sont courriers
Que pour ce sujet on envoie.
Ils vont vite et seront dans un moment à nous
Je descends : nous pourrons nous entre-baiser tous.

Adieu, dit le renard, ma traite est longue à faire,
Nous nous réjouirons du succès de l’affaire
Une autre fois.» Le galand aussitôt
Tire ses grègues, gagne au haut,
Mal content de son stratagème.
Et notre vieux coq en soi-même
Se mit à rire de sa peur ;
Car c’est double plaisir de tromper le trompeur.

JEAN DE LA FONTAINE

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc

La façon de voir les choses de la vie

Choucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

« Des hommes, des sentiments, des émotions« 
Que c'est beau la vie - Jean FERRATMusique d’ambiance

LA FAÇON DE VOIR LES CHOSES DE LA VIE

Deux hommes, sérieusement malades, occupaient la même chambre à l’’hôpital.
L’’un d’eux pouvait s’’asseoir dans son lit pendant une heure chaque après-midi afin de mieux  drainer le liquide de ses poumons.
Son lit était à côté de la seule fenêtre de la pièce.
L’’autre homme passait tout son temps allongé sur le dos.

Les hommes parlaient pendant des heures de leur femme et famille, leur maison, leur emploi, leur participation au service militaire, des endroits où ils avaient passé leurs vacances.

Chaque après-midi, quand l’homme près de la fenêtre pouvait être assis, il passait le temps en décrivant à son compagnon de chambre toutes les choses qu’il voyait à l’extérieur.

L’’autre homme se sentait revivre pendant cette heure où son monde s’’élargissait

La  fenêtre donnait vue sur un parc charmant avec un beau lac. Des canards et des cygnes jouaient sur l’’eau tandis que des enfants  s’’amusaient avec des bateaux. De jeunes amoureux marchaient bras dessus bras dessous parmi des fleurs de toutes couleurs et on pouvait voir la ville à l’’horizon.

Comme l’’homme près de la fenêtre décrivait tout cela avec des détails exquis, l’’autre homme fermait les yeux et imaginait la scène.

Un après-midi, l’’homme de la fenêtre décrivit une parade qui passait
Bien que son compagnon ne puisse entendre l’’orchestre, il pouvait s’’imaginer la scène.

Des jours, des semaines et des mois passèrent…

Un matin, l’’infirmière apportant de l’’eau pour le bain, trouva sans vie  l’’homme qui se tenait près de la fenêtre. Il était mort paisiblement pendant son sommeil.
Elle fut attristée et appela du personnel pour emporter le corps.

Quand il jugea le moment approprié, l’’autre homme demanda à être déplacé près de la fenêtre L’’infirmière fut heureuse de faire le changement et , après s’’être assurée qu’’il était confortablement installé, le laissa seul.

Lentement, péniblement, il s’’accouda afin de lancer un premier coup d’’oeil sur l’’extérieur.

Il faisait face à un mur blanc….!!

L’homme demanda à l’infirmière ce qui pouvait avoir amené son compagnon de chambre décédé à lui décrire de telles choses merveilleuses à l’extérieur de cette fenêtre. L’’infirmière lui répondit que son compagnon était aveugle et ne pouvait même pas voir le mur.

Elle dit: « Peut-être  voulait-il simplement vous donner du courage… »

Épilogue:

Il y a un bonheur énorme à rendre  les autres heureux, malgré nos situations propres.
Le chagrin partagé diminue de moitié  la douleur, alors que le bonheur, quand  il est partagé, est doublé.

Si vous voulez vous sentir riches, comptez seulement toutes les choses que vous avez et que l’’argent ne peut  acheter.


‘Aujourd’’hui est un cadeau et c’’est pourquoi il est appelé “ « le Présent”.’

Choucaline plus proche de toi tumeur
CHOUCALINE