Archives de catégorie : choupinettes & choupinets

Tout pour les petits bout de chou….pas les choux de Bruxelles qui sont une espèce de chou …je le répète pour les urbains, c’est un chou adulte…ils sont cons mais cons ..ils croient aussi que les radis poussent en botte

La transfiguration du Christ ….. et l’enfant épileptique

C’est aujourd’hui la transfiguration du Christ quésaco PAPY..?

PAPY DIS MOI…. ?  C’EST QUOI LA TRANSFIGURATION DU CHRIST…?

 La Transfiguration est le dernier tableau peint par Raphaël, commencé en 1518, inachevé de sa main en 1520, date de sa mort. Il est conservé dans la basilique Saint Pierre

 

La Transfiguration est un épisode de la vie du Christ où son apparence physique change pendant sa vie sur terre, révélant ainsi sa nature divine. Selon la Bible, cet épisode se situe après la multiplication des pains, au moment où les disciples reconnaissent en lui le Messie. Au cours de la fête des tentes, il se serait rendu sur le mont Thabor avec ses disciples Pierre, Jacques et Jean et se serait alors métamorphosé. Son visage changea et ses vêtements devinrent d’un blanc éclatant en présence de Moïse et Élie, à droite, reconnaissable aux tables de la loi qu’il tient entre les bras.

L’ART ET LA PALETTE AU CHOU

HISTOIRE DU TABLEAU DE RAPHAËL

La Transfiguration a été commandée à Raphaël par le cardinal Jules de Médicis (futur Clément VII). Raphaël mourut d’un accès de fièvre en avril 1520. Il n‘eut pas le temps d‘achever le tableau. C‘est donc son atelier (probablement Giulio Romano) qui s‘en chargea. Le cardinal Jules de Médicis fit finalement don du tableau à l’église San Pietro in Montorio de Rome où il resta exposé de 1523 à 1797. Le Pape Pie VI fut contraint de le céder à la France en 1797 par le traité de Tolentino (le traité autorisait les commissaires français à prélever cent œuvres parmi les collections pontificales). Il rejoignit alors le Museum Central des Arts, l’actuel Musée du Louvre, puis fut restitué au Pape Pie VII à la chute de l’Empire. En 1817, il entra à la Pinacothèque du Vatican.

COMPOSITION  DU TABLEAU DE RAPHAËL

Le tableau comporte deux parties narratives distinctes :

La partie supérieure montre la Transfiguration sur le mont Thabor, le Christ flottant devant des nuages illuminés, entre les prophètes Moïse et Élie, au-dessus de Pierre, Jacques et Jean.

JÉSUS THAUMATURGE ET PREMIER GUÉRISSEUR
La partie inférieure montre les apôtres et les croyants, impuissants devant la possession démoniaque d’un garçon. L’apparition du Christ le libère miraculeusement de sa maladie
Cette scène tirée de Mathieu 17, est immédiatement suivie d’une histoire ou il est question de la guérison d’un garçon possédé, et c’est ce que décide de représenter Raphaël dans la partie inférieure.

Si le moment de la scène précédente semble être d’un long silence, les nombreux personnages à droite de la partie basse semblent tous pris de panique aux côtés du jeune garçon possédé et de son père vêtu de vert, qui le supporte. L’enfant adopte une posture bras écartés, un vers le ciel, l’autre vers le sol, les yeux révulsés.
À gauche, les apôtres, qui ne parviennent pas à guérir l’enfant, sont également pris d’une panique lisible dans leurs gestes, regards, mimiques, bras tendus…


L’ENFANT ÉPILEPTIQUE: 

 transfiguration-raphael-detail-partie-basse-enfant-epileptiqueChez les trois évangélistes cet épisode de l’enfant épileptique suit  la transfiguration.

Entouré de Pierre, Jacques et Jean, témoins de sa transfiguration, Jésus voit un attroupement: les neuf disciples dialoguent avec les scribes au milieu d’une grande foule. Surprise de le voir, celle-ci accourut à lui. Elle cherchait une solution au grand problème qui venait de surgir. Ses disciples n’avaient pas su guérir l’enfant.

Le Nouveau Testament décrit une maladie avec un tel luxe de détails les symptômes d’une maladie attribuée à un esprit ou un démon.
C’est un esprit muet et sourd qui empêche l’enfant d’entendre et de parler. Il se saisit de lui, le précipite à terre et le fait entrer en convulsion. Il écume alors, grince des dents et devient tout raide, il tombe parfois  dans le feu ou dans l’eau. On  précise même  que l’enfant était lunatique, c’est-à-dire un de ces malades considérés comme influencés par les phases de la lune. Ce sont là les symptômes patents de l’épilepsie, attribuée à l’emprise d’un démon. Rencontrant les disciples, alors qu’il cherchait Jésus, le père leur avait demandé de guérir son fils unique, mais ils en avaient été incapables. 

Jésus donne un ordre bref qui contient une promesse: « Amenez-le-moi ».

Et dès que l’enfant est en présence du Christ, il est sujet à une violente crise. Crise d’épilepsie aux symptômes décrits plus haut. Mais ce n’est pas un cas d’épilepsie ordinaire.
La crise est déclenchée à l’instant où le gamin apparaît devant le Seigneur et attribuée à l’esprit qui habite en lui.
Il y a donc à la fois épilepsie et possession démoniaque.
Le démon ne supporte manifestement pas la présence du Christ, de celui qui est plus fort que lui et venu pour le vaincre.

Il est clair qu’il est l’auteur de la maladie et l’agent de la crise.

LES DISCIPLES ONT ÉCHOUÉ….. CAR ILS ONT DOUTÉ…!

Ce père qui accompagne son unique enfant  croit en Jésus , mais sa foi est bien faible et il s’adresse à lui en ces termes
. « Si tu peux quelque chose…, si par hasard tu es plus fort qu’eux »
Jésus.
s’est exclamé « Race incrédule« ,. Il ne s’agit pas de savoir si je peux ou non faire ce miracle, mais si ce père a assez de foi pour m’en croire capable. S’il croit et ne doute pas, il obtiendra ce qu’il désire.

Esprit muet et sourd, je te l’ordonne, sors de cet enfant!

Jésus guérit le garçon en chassant le démon qui habitait en lui. Il veut une guérison totale et définitive. L’esprit impur doit sortir et ne plus jamais revenir en lui.
Au moment où il sort, l’enfant est inerte, dans le coma, à tel point qu’on le croit mort.
Mais le Seigneur parachève son miracle. Il le réanime et le relève.
Il rend à son père un garçon instantanément et complètement guéri. 

Pourquoi n’avons-nous pu chasser cet esprit?

Jésus s’entretient ensuite avec ses disciples en insistant sur leur manque de foi, source de leur échec.
Ils ont échoué, alors que le Christ leur avait donné pouvoir sur les démons…… alors qu’il existe une foi dite charismatique ou héroïque qui déplace des montagnes.

Jésus attendait des douze qu’ils fassent des miracles sans douter de leur pouvoir, car il leur avait ordonné d’en faire et les en avait rendus capables.

Mais pour accomplir des prodiges, il faut recourir à la prière. Sans elle, le pouvoir accordé par le Christ reste inopérant.

 » – Merci à CHOU BLANC de nous, avoir convaincus de commenter aussi l’épisode de l’enfant épileptique »wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Chou Blanc  – « Pour moi en effet , c’est le témoignage que la foi est guérisseuse…. mais le doute paralysant pour nous les magnétiseurs »
(
A Laureen ma petite épileptique… en attente que Jésus vienne me donner quelques leçons et me remplacer auprès d’elle… sans aucun doute aujourd’hui)

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez

Chou Blanc     

RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

AU FIL DES HEURES : Mois d’Août


barre verte

 

 


« Au fil des heures »,
c’est un pote âgé
grand amoureux
LE CHOURISTEdes enluminures
médiévales qui
s’est déguisé en
moine Top O’Clock.

Il fait sa rentrée en faisant son entrée dans la rédaction.


Pendant un an, LA CHOUETTE lui a réservé un des premiers week-end du mois pour nous présenter le mois qui arrive avec l’enluminure et les commentaires qui figurent dans le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

Les Très riches Heures du Duc de Berry

L’Homme anatomique, ou Homme zodiacal, enluminure réalisée par les Frères de Limbourg et portant les armes du duc Jean de Berry, f.14v.

Les Très riches Heures du Duc de Berry constituent, de l’avis unanime, l’un des plus beaux, et pour beaucoup, le plus beau des manuscrits enluminés du Moyen Age.

ll est commandé par le duc de Berry aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440.

C’est en tous cas le plus réputé. Jean, duc de Berry, était fils, frère et oncle des rois de France. Il fut donc mêlé à tous les grands moments de l’histoire de son époque.
Sa passion était toutefois de collectionner les splendeurs artistiques de son temps. Il possédait notamment une bibliothèque de près de 150 manuscrits enluminés, dont quinze Livres d’Heures.

On appelait ainsi des recueils de prières à l’usage des laïcs, qui voulaient se tourner vers Dieu à différentes heures fixes de la journée.

Et comme les prières variaient suivant le temps de l’année, et que chaque jour amenait la fête de tel ou tel saint, les Livres d’Heures s’ouvraient presque toujours par un calendrier.
C’est dans ces mois de l’année, accompagnés des représentations des travaux des champs et des activités diverses (réjouissances, offices, travaux, astrologie…) que je puiserai l’essentiel de mes rubriques….
C’est avec les pièces de ce remarquable Livre d’Heures du Duc de Berry, que j’espère enluminer vos dimanches par les plus belles illustrations qui constituent l’essentiel de l’ouvrage.

AOÛT, folio 8

La miniature présente plusieurs plans :

Au premier figure une scène de
fauconnerie : le cortège à cheval part pour la chasse, précédé d’un fauconnier.

Celui-ci tient dans la main droite le long bâton qui lui permettra de battre arbres et buissons pour faire s’envoler le gibier.

Il porte deux oiseaux au poing et, à la ceinture, un leurre en forme d’oiseau que l’on garnissait de viande pour inciter les faucons à revenir.

Le cortège est accompagné Faucon émerillonde chiens destinés à lever le gibier ou à rapporter celui qui aura été abattu.

Sur leur cheval, trois personnages portent un oiseau, sans doute un épervier ou un faucon émerillon.

 

Au second plan sont représentés les travaux agricoles du mois d’août.

Un paysan fauche le champ, un deuxième réunit les épis en gerbes alors qu’un troisième les charge sur une charrette tirée par deux chevaux.
À proximité, d’autres personnages se baignent dans une rivière — peut-être la Juine — ou se sèchent au soleil.

Le donjon tel qu'il était à l'origineÀ l’arrière-plan se dresse le château d’Étampes

Le duc de Berry l’avait acquis en 1400, à la mort de Louis d’Évreux, comte d’Étampes.
Derrière les remparts, on distingue le donjon quadrangulaire et la tour Guinette, qui existe toujours.
Le duc de Berry offrit le château à Charles d’Orléans, mari de sa petite-fille Bonne d’Armagnac, peut-être représentée ici sur un cheval blanc.
Selon Saint-Jean Bourdin, cette scène représente la prise de possession du château par cette dernière, avant 1411, hypothèse confirmée par Patricia Stirnemann.

Mais pour lui, le couple est représenté à gauche :

Le duc de Berry est sur le cheval blanc (bien qu’assis en amazone) et le duc et la duchesse d’Alençon se trouvent à droite.
Pour Meiss, la miniature est de Jean de Limbourg alors que pour Cazelles, elle est de « Limbourg B », avec peut-être un ajout de la scène centrale vers 1440.

source : WIKIPEDIA

barre verte


TOP O’CLOCK

 

Share Button

PAPY … c’est qui le roi ARTHUR

LE BLOG

DE PAPY QUI

C’EST QUI
LE ROI ARTHUR…?


– C’est pas le ROI BLUETOOTH des fois..?

 – T’es un peu à la masse
c’était la dernière fois …. Patate  

Le Roi Arthur

Le Roi Arthur et le Saint Graal

Arthur Pendragon est un roi inspiré d’une légende et du folklore britannique.

L’existence de ce seigneur breton n’est absolument pas attestée, et diverses hypothèses demeurent sans réelle conclusion, mais ce personnage apparaît dans plusieurs textes appelés la « Matière de Bretagne », comme par exemple Historia Regum Britanniae (Histoire des Rois de Bretagne)

Il n’existe pas de version unique des événements racontés, c’est pourquoi l’histoire d’Arthur est confuse, mais certains éléments sont récurrents.

– Arthur naît entre 456 et 492 dans la presqu’île de Tintagel.
Il est le fils d’Uther Pendragon, roi des Bretons et d’Ygraine, la veuve du duc de Cornouailles. Il a 2 sœurs (ou demi-sœurs) : Morgause, reine d’Orcanie et la Fée Morgane.
Vers 485, Uther meurt, laissant la place à Arthur qui monte sur le trône entre 460 et 510.

Il se marie avec Guenièvre, fille du roi de Carmélide. Arthur est très célèbre car, selon la légende, il réunie tous les peuples de Bretagne sous son égide, ce qui est exceptionnel (bien que très peu probable).


– Depuis un moment je me dis que ces noms me parlent….
J’y suis la Chouette a fait une série d’articles sur Merlin et j’ai tout lu….

– Bien vu l’aveugle….

– EXACT MES PETITS…..
C’est grâce à Merlin, un magicien, qu’Arthur naît et devient roi de Bretagne alors même que sa naissance est illégitime.

C’est aussi Merlin qui suggère à Uther Pandragon de construire la table ronde, qui passe ensuite dans les mains du roi de Carmélide, Léodagan, pour enfin devenir la dot de mariage de la future reine Guenièvre.

Représentation de la table ronde par Evrard d'EspinquesLe fait que cette table soit ronde est expliqué dans La Quête du Saint-Graal :

« Elle est, en effet, appelée Table ronde parce qu’elle signe la rotondité du monde et le cours des planètes et des éléments du firmament dans lequel on peut voir les étoiles et les autres astres.

Aussi peut-on à juste titre affirmer que la Table ronde représente le monde. »

 

Continue toi Papy…

Arthur rassemble des chevaliers comme Lancelot, Gauvain, Perceval (etc) et réunit l’assemblée à Camelot.
Ensemble, ils participent à des quêtes mythiques et notamment celle du Saint-Graal.
Dans Merlin de Robert de Boron, on peut lire qu’Arthur obtient le trône grâce au fait qu’il retire d’un rocher (ou enclume) une épée, symbole qu’il est le roi choisit par les dieux.

– Cette épée c’est Excalibur pas vrai PAPY…§

– Arrête de faire le savant …
Tout le monde ne peut pas comme toi avoir pris, du haut de la bibliothèque, une encyclopédie  Larousse sur le crane étant petit…

Reprenons… Dans certains récits, cette épée lui est donnée par la Dame du Lac (ou fée Viviane).
Elle permet de trancher n’importe quoi et octroie à son porteur l’invincibilité.
Plusieurs textes racontent que Lancelot et Guenièvre ont une aventure et qu’elle peut d’ailleurs être la cause de la chute de Camelot.

Le roi Arthur meurt durant la bataille de Camlann contre son fils incestueux Mordred (d’une des 2 sœurs). Il est alors enterré à Avalon.

– Eh LAROUSSE c’est quoi incestueux…?

 – C’est quand tu fricotes avec ta soeur..!

Et quand t’as pas de sœur ?

– GGRRR£@@@#####§§§!!!!  …. MRD…!

Perceval, Bohort et Galahad découvrent le Saint Graal

COMME PERSONNE EN DEMANDE CE QU’EST LE SAINT GRAAL
J’explique pour ceux du fond du potager municipal
Le Saint GraalQu’est-ce que la légende du Graal ?

La coupe du Graal est un récipient taillé par les anges dans l’émeraude tombée du front de Lucifer (Satan) lors de sa chute.

Elle est ensuite confiée à Adam, qui la perd après le péché originel.
Elle parvient ensuite au Christ. C’est ce calice donc il se sert durant la Cène (voir La Sainte Bible) et que Joseph d’Arimathie utilise pour recueillir le sang de Jésus.
Joseph transmet ensuite ce calice à son beau-frère, puis il se transmet au fils qui l’emporte aux « Vaux d’Avaron », endroit interprété comme étant l’île d’Avalon.
Ce Saint Graal ne peut être trouvé que par un être pur et sa découverte annonce la fin des temps aventureux ainsi que l’instauration directe du christianisme en Bretagne s’il est posé au centre de la table ronde.

Dans Perceval ou le Conte du Graal de Chrétien de Troyes, l’objet est finalement trouvé par Perceval, Bohort (fils du 1er Bohort) et Galahad (fils de Lancelot).

 

Pour plus d’informations :

– Le Dictionnaire des mythes littéraires de Pierre Brunel, Arthur et la Table ronde d’Anne Berthelot ou encore La Légende arthurienne et le Graal de Jean Marx.

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

Arthur (Alexandre Astier) et ses chevaliers dans Kaamelott

– La série française Kaamelott d’Alexandre Astier qui raconte de manière comique les aventures d’Arthur et des chevaliers ou la série fantastique Merlin de Bradley James.

– Les films Le Roi Arthur d’Antoine Fuqua, Perceval le Gallois d’Eric Rohmer ou encore Lancelot, le premier chevalier de Jerry Zucker.

SOURCES :
http://blog.univ-angers.fr/namurdamyths/

 

LA LÉGENDE
DU ROI ARTHUR
TOUS LES LIVRES

QUI EN PARLENT
https://amzn.to/2LO5Nsn
https://amzn.to/2OvfsTj

PAPY QUISÉ

Share Button