Archives de catégorie : chouette des clochers

les confidences du magnétiseur de service chaman mâtiné médium spirituel;
je déconne ………car il choulage bien du monde

La visitation de Marie…« Tu es bénie entre toutes les femmes », s’écrie Élisabeth. »


 La Visitation par Domenico GhirlandaioBLOC FRATERNITÉ
par Chou blanc

Maman, tu te rappelles quand tu as su que j’étais là ….?
Instant de bonheur que l’on veut faire partager … cet instant c’est merveilleusement évoqué par la rencontre de MARIE et d’Élisabeth… C’est la visitation que l’on fête demain  31 mai … C’est cette année  à si peu de jours d’intervalle de  la fête des mères que nous n’avons pas hésité à transporter nos mamans au moment où elles ont révélé leur si beau secret…!


Musique d’ambiance

A toi maman….  puisse cette musique  monter jusqu’aux cieux)

Fêter toutes les mamans… dont la première MARIE

La Visitation de la Vierge Marie est une fête catholique-orthodoxe fêtée le 31 mai.
La fête de la Visitation commémore un épisode de l’évangile selon saint Luc :
La visite qu’aurait rendu Marie, enceinte du Christ, à sa cousine Élisabeth, enceinte de Jean Baptiste. Cette visite est rapportée par l’évangéliste saint Luc (1, 39-45)

Extrait de l’évangile de Luc :

« En ces jours-là, Marie partit et se rendit en hâte vers le haut pays, dans une ville de Juda.
Elle entra chez Zacharie et salua Élisabeth. Or, dès qu’Élisabeth eut entendu la salutation de Marie, l’enfant tressaillit dans son sein et Élisabeth fut remplie du Saint Esprit. Alors elle poussa un grand cri et dit :
« Tu es bénie entre les femmes, et béni le fruit de son sein ! Et comment m’est-il donné que la mère de mon Seigneur vienne à moi ? Car, vois-tu, dès l’instant où ta salutation a frappé mes oreilles, l’enfant a tressailli d’allégresse en mon sein. Oui, bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qui lui a été dit de la part du Seigneur ! »

La Visitation École française (?), XVIIe siècle, National Gallery, Londres.

La Visitation École française (?), XVIIe siècle, National Gallery, Londres.

La Mère de Dieu ne pouvait contenir la joie de l’annonce qui lui avait été faite. Elle ne pouvait pas encore la partager avec Joseph qui, pour le moment, n’aurait pu la comprendre.
Elle va rejoindre sa cousine Élisabeth, enceinte comme elle.
Et Jean-Baptiste partage cette allégresse en tressaillant dans le sein de sa mère.
La fête de la Visitation commémore la sainte Rencontre de deux enfants à naître et le Magnificat de Marie qui jaillit de son exultation.
Marie comprend fort bien une chose :
Son travail consiste à aller à la rencontre des âmes. Elle se rend chez Élisabeth pour l’accompagner, la soutenir, l’encourager, et finalement pour partager sa joie. L’aider avec les tâches ménagères n’est pas sa priorité !

Fêter Élisabeth mère à 60 ans

Élisabeth est la mère du prophète Jean Baptiste et l’épouse de Zacharie Elle est la cousine de la VIERGE MARIE.

Il y eut aux jours d’Hérode, roi de Judée, un prêtre du nom de Zacharie, qui avait pour femme Elisabeth.
Tous deux étaient justes devant Dieu, et ils suivaient, irréprochables, tous les commandements et observances du Seigneur. Mais ils n’avaient pas d’enfant, parce qu’Elisabeth était stérile et que tous deux étaient avancés en âge.( soixante ans pour Élisabeth)
Un jour de prière l’ archange Gabriel apparut à Zacharie et lui dit:

« Sois sans crainte, Zacharie, car ta supplication a été exaucée; ta femme Elisabeth t’enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jean. Tu auras joie et allégresse, et beaucoup se réjouiront de sa naissance. Car il sera grand devant le Seigneur; il ne boira ni vin ni boisson forte; il sera rempli d’Esprit Saint dès le sein de sa mère……. »

Zacharie dit à l’archange:1-L'Archange Gabriel apparait A Zacharie Luca Giordano, Musée Capodimonte, Naples

« A quoi connaîtrai-je cela ? Car moi je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge. »

Et l’ archange lui répondit:

« Moi je suis Gabriel, qui me tiens devant Dieu, et j’ai été envoyé pour te parler et t’annoncer cette bonne nouvelle. Et voici que tu vas être réduit au silence et sans pouvoir parler jusqu’au jour où ces choses arriveront, parce que tu n’as pas cru à mes paroles, lesquelles s’accompliront en leur temps. »

 Quelque temps après, sa femme Élisabeth conçut, et elle se tenait cachée cinq mois durant. « Voilà donc, disait-elle, ce qu’a fait pour moi le Seigneur

On notera aussi que, Zacharie étant devenu muet depuis l’annonce par l’Ange, c’est Élisabeth qui prend la parole pour dire : « Non, il s’appellera Jean », ce qui fut confirmé par écrit par son mari muet, qui recouvre aussitôt la parole (Luc, 1, 60-64).

retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez CHOU BLANC     

RETRO :
C’est du même tabac…..

779

Share Button

PENTECÔTE: Dialogue avec lui

pour les amoureux de la littérature
Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…

Aujourd’hui le dialogue de chou blanc

Dialogue avec lui…

alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues– Je viendrai, je viendrai.
– Tu n’as pas à venir puisque je suis là.
– j’ai peur de te perdre et me perdre avec toi.
– Quand partiras-tu ?
– Quand je ne serai plus en toi… !
– Mais que deviendras tu quand je serai plus là ?
– Ce morceau de moi ne me manquera pas
– Mais moi ce morceau de toi me manque déjà
– Impossible puisque dés lors, c’est toi qui sera en moi… !
– Aurons nous ensemble autant d’élans du cœur,
– Plus encore, puisque nous ne serons plus qu’un cœur
– Mais pour qui battra t il ? Puisque je ne serai plus là… ?
– Pour les tiens et tous les hommes de la terre
– Mais tu sais qu’il bat pour toi et tu n’es pas sur terre… ?
– Oui, il battra surtout pour moi, puisque je serai toi
A toi

(Chou Blanc – 23 mai 2010)

RESTOUT Jean, la Pentecôte, musée du Louvre, aile Sully, 2eme étage,

Qu’est ce que la Pentecôte
La Pentecôte est des plus grandes fêtes chrétiennes. Eclairage sur ce temps important de l’année liturgique. (cinquantième (jour après Pâques)

Les origines juive de la Pentecôte
A l’origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue une fête religieuse.
Dans un second temps, la Pentecôte prendra un sens religieux.


La Pentecôte après la résurrection : la Pentecôte chrétienne

– 50 jours après la résurrection du Christ. « Quand le jour de la Pentecôte fut arrivé, ils (les apôtres) se trouvèrent tous ensemble. Tout à coup survint du ciel un bruit comme celui d’un violent coup de vent. La maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis d’Esprit Saint et se mirent à parler d’autres langues ».

Ainsi, la Pentecôte chrétienne est la fête du don de l’Esprit Saint.

La Pentecôte que fêtent les chrétiens célèbre la naissance de l’Église, ce nouveau peuple de Dieu, aux dimensions universelles, qui a pris forme lorsque Jésus ressuscité « a reçu du Père l’Esprit Saint promis et il l’a répandu » sur le groupe de ses apôtres et disciples qui ont cru en Lui et ont reçu la mission d’être ses témoins partout dans le monde.

A la Pentecôte, les peuples divisés se retrouvent unis lorsque l’Esprit Saint se manifeste. L’humanité est appelée à vivre cette unité, non pas sans Dieu mais en lui.
retour sur la rubrique du même tabac

CHOU BLANC      

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Apposition des mains. Pourquoi tous ne sont-ils pas guéris ?

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS.
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau…. avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre …. Ambiance… Ambiance


LE CHOURISTE – Un dimanche de Pentecôte sur la place Saint-Pierre, le pape FRANÇOIS a prié avec  force  pour un malade sa prière a mal été interprétée comme une séance d’exorcisme ce qu’a formellement démenti le vatican le mardi.
Cet événement et l’article de Chou Blanc ont fait l’objet de réactions  parvenues  à la Chouette 
par messagerie.
A
ussi nous avons cru bon d’en retenir une, qui est représentative de cet ensemble, et la commenter en reprenant  une article du pasteur  Jean claude GUILLAUME  du 07 juin 2004.

« Jeudi 13 Janvier 2011, juste avant ses 82 ans, le Seigneur a repris Jean Claude GUILLAUME celui qui a été durant plusieurs années le Président du Top Chrétien. Il était aussi un conseiller, un frère. Le voir partir  nous a laissé un grand vide mais c’est aussi le coeur plein d’espérance que je salue, au travers de ce blog, la mémoire de l’homme de Dieu. Ses 60 ans, et plus, de ministère lui donnaient une sagesse et une crédibilité exceptionnelles. »

Non, « le pape n’a pas pratiqué l’exorcisme »

Une prière effectuée par le pape François lors de la messe de Pentecôte 2013 sur un jeune malade a été interprétée comme une séance d’exorcisme, ce qu’a formellement démenti le Vatican mardi.

DIRECT SUR YOUTUBE : http://youtu.be/DdZOxkAMKMg

Pourquoi tous ne sont-ils pas guéris ?

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

Question d’un Internaute :
« J’ai entendu parler d’un serviteur de Dieu qui impose les mains aux malades, selon l’ordre du Seigneur Jésus, et qui estime à 3 % le nombre de gens miraculeusement guéris…
Les 97 % seraient donc des échecs ? »

Cela mérite réflexion.

Premièrement : Remarquons que le fait qu’il y ait ne serait-ce que 3 % de miracles devrait nous émerveiller, plutôt que de nous inspirer des pensées teintées d’amertume revendicatrices de comptables grippe-sous des bienfaits de Dieu !

Deuxièmement : Rappelons-nous que si Paul a accompli des miracles, même de résurrection, il a laissé Trophime malade à Milet (2 Tim. 4.20). Aurait-il oublié de lui imposer les mains ?

Troisièmement : Le texte : « Ils imposeront les mains aux malades et les malades seront guéris » (Marc 16.18) ne nous permet pas d’inférer que tous les malades doivent nécessairement être guéris.

Quatrièmement : L’énumération des dons spirituels de 1 Co. 12.8-10 mentionne entre autres deux dons distincts : ledon des guérisons, et le don d’opérer des miracles. Bien que toute guérison divine soit un miracle (Marc 16.17-18), toute guérison n’a pas nécessairement un caractère miraculeux et spectaculaire, comme un tétraplégique qui se lève de sa chaise roulante. Nous appellerions plus volontiers cela un miracle, plutôt qu’une guérison.

Parmi les 97 % considérés à tort comme des échecs, savons-nous combien ont expérimenté un tournant bénéfique dans leur maladie, les amenant à une complète guérison. Pourquoi accepterions-nous le facteur temps dans une guérison « naturelle » ou « médicale », et le refuserions-nous dans une guérison « divine » ?

Cinquièmement : Aurions-nous oublié la souveraineté de Dieu, au point d’exiger de lui une application automatique de sa parole ? La déclaration de Jésus en Marc 16.17-18 est une merveilleuse promesse, mais elle ne nous permet pas d’aller guérir tous les malades de tous les hôpitaux de France et de Navarre ! Celui qui penserait cela n’aurait rien compris à l’économie du Royaume de Dieu.

Dieu permet la souffrance et la maladie (Voir le cas de Job). Non que la souffrance ait quelque vertu rédemptrice, comme le voudraient certains, mais une vertu éducative. Et c’est lui, en définitive, qui sait parfaitement ce qui est bon pour nous. Nous devons accepter que Dieu dise parfois « non », sans pour autant douter de l’efficacité de sa parole.

Sixièmement : Sans tomber dans le schéma de facilité qui consiste à dire que si on n’est pas guéri, c’est qu’on manque de foi, il est indéniable que la foi, que ce soit de la part de celui qui impose les mains ou de celui qui recherche la guérison, est un élément important, qui n’est pas toujours à la hauteur.

En conclusion:
Le problème de la guérison divine n’est pas aussi simple qu’on pourrait l’imaginer à première vue. Il convient de l’aborder avec beaucoup l’humilité, et de s’abstenir d’allégations simplistes.

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez retour sur la rubrique du même tabacChou Blanc  

RETRO : C’est du même tabac…..

Share Button