Archives de catégorie : chouette des clochers

les confidences du magnétiseur de service chaman mâtiné médium spirituel;
je déconne ………car il choulage bien du monde

Un jour un mort : Mémé Marthe… Magnétiseuse

LE BLOG D’UN MORT … VIVANT
MÉMÉ MARTHE

Si vous êtes un ami de notre vieille Chouette des clochers…
Alors
vous savez qu’elle sait rendre les morts vivants ….
Elle a décidé chaque année de parler de l’un d’entre eux le jour des morts.
Parler d’eux…. C’est les mettre à nos côtés pour ne pas les oublier
Alors vous aimerez aujourd’hui être assis autour d’elle pour découvrir qui était la Mémé MARTHE  de CHOUBLANC son ami.

Pour que vous sachiez ce qui vous attend sous le ciel étoilé, avec la lune pour témoin, commençons par vous éclairer…
CHOUBLANC est magnétiseur et son histoire commence en1841 à la naissance de MARTHE…??

AUJOURD’HUI : Un jour un mort …. Mémé Marthe

Allez raconte nous Choublanc…. qui était en réalité celle que tu appelles Mémé MARTHE dans ta rubrique « Choulager » et aussi pourquoi tu dis toujours  

Depuis que ma tante Agnès  m’a révélé en 2009 que Marthe CASSO avait existé un jour et qu’elle était magnétiseuse je tenais là l’origine du DON hérité de mes ancêtres.

J’ai fait de Mémé MARTHE mon accompagnante en lui donnant un avatar (en guise de photo pour la représenter et la rendre plus proche plus vivante – voir ci-contre)
Je la présente dans mon blog comme ma grand-mère MARTHE… C’est un raccourci, car ma grand-mère s’appelle aussi Marthe  et ne doit pas m’en vouloir de me prêter sa grand-mère..!!
.
Que savait tante Agnès sur son arrière-grand-mère…???
J’étais magnétiseur depuis 10ans sans connaitre l’origine de mon don …. Clamant partout que je n’avais pas un don héréditaire.
C’est se sentant diminuée par la vieillesse qu’elle a fini par me dévoiler ce qui risquait de me heurter ou me faire renoncer à mon don…
Nous allons voir pourquoi :

Marthe soignait à cette époque ceux que le bon Dieu lui amenait…
Sa réputation et le manque ou le prix du médecin dans le Vallespir (66) lui fournissait sans doute une charge bien lourde en sus des charges de sa famille…
Vint le jour où une mère et ce père désespérés lui ont présenté leur enfant malade sans doute atteint d’une maladie incurable.
Comme tous les magnétiseurs, Marthe ne savait pas dire non et elle magnétisa et magnétisa encore cet enfant oubliant que le seigneur donne et que le seigneur reprend….
Ainsi malgré ses efforts l’enfant fut rappelé par le seigneur.
Nous imaginons la peine et le chagrin de ses parents suite à la perte de cet enfant..!!!
Personne ne connaitra jamais la douleur, la déception et les reproches fait par Marthe à son maitre notre Seigneur…!
Seuls les magnétiseurs, qui ont perdu un de leurs malades, peuvent savoir l’incompréhension qui est la nôtre. Nous nous sentons trahis par le bon Dieu et ses saints et c’est d’autant plus fort pour un enfant.Comme un malheur n’arrive jamais seul la pauvre Marthe a vu pleuvoir sarcasmes et injures de ne pas l’avoir sauvé… Le comble fut une partie des habitants qui se sont retournés contre elle, allant jusqu’à la lapider…!
Elle en fut quitte pour quelques plaies et bosses… et un plus grand désespoir..!Devant tant d’injustice, on m’a rapporté sa phrase :

 » Si la gent que cuida amb força devoció, des de tant d’anys, poden conduir-se amb tant d’odi i dolenteria…  Llavors atura dels ajudar… »
(En 1894 ou 95 dans nos campagnes la langue parlée était le catalan ….C’est encore vrai aujourd’hui)

 » Si les gens que je soigne avec force dévouement, depuis tant d’années, peuvent se conduire avec tant de haine et de méchanceté…  Alors j’arrête de les aider… »
et elle se replia sur les siens
En étant magnétiseur moi-même, je sais bien que notre contrat ne peut être rompu unilatéralement et que le bon DIEU nous reprend, à minima ce qu’il nous a donné, et souvent notre propre vie…. N’étant pas grand-chose ici-bas, notre inutilité nous condamne au retour, pour aller nous expliquer sur ce que nous avons fait des mains d’or qu’on nous avait prêté.

Quel a été son sort …. je l’ignore… mais voici ce que je crois :
Elle doit être morte à 54 ans  et n’ayant pas terminé sa mission (par renoncement) Quelqu’un devait terminer son « travail » et 100 ans après en 1949 je viens au monde avec dans mon bagage son Don..!
A noter que celui-ci est apparu en moi à 54 ANS …!!!!
Depuis c’est elle qui doit guider mes pas à chaque séance.
Aujourd’hui à 70 ans, moi qui marche dans son sillage,  j’ignore combien de temps aurait pu vivre MARTHE si elle n’avait pas renoncé ….
A la grâce de DIEU qu’il en soit fait selon sa volonté et non la mienne.
J’espère de Marthe et le bon Dieu, sont fiers de mes actions ….?
Surement…! Puisqu’il continue de me prêter les mains d’or de Marthe CASSO … Ma Mémé Marthe à moi.
.
CHOUBLANC (2019)
Pour rendre justice à Marthe CASSO son arrière arrière grand mère

Joliment dit, n’est-ce pas !!!

« Toi Mémé qui m’as précédé dans le soin, écoute les histoires extraordinaires que mes mains vivent quand au détour d’un chemin quelqu’un leur prête son corps. »

 Études de cas publiés contant nos actions communes
Acouphènes : les forgerons de Vulcain

insomnies : bobo au dodo..bravo chromo…!

Comment Mémé Marthe lutte contre le zona

Comment le corps se répare

Comment Mémé Marthe accélérait les guérisons

Mémé Marthe et les barreurs de feu

SOURCE : inédit de la Chouette – MÉMOIRE DE CHOUBLANC

Share Button

TOUSSAINT : Ces cœurs qui nous aimaient……


BLOC NOTE
de TOUSSAINT
par
Chou Blanc


« Les morts… ce sont les cœurs qui nous aimaient »  
(Victor HUGO)

Pour ceux qui doutent encore des bienfaits de la nature…
Pour ceux qui doutent d’une présence divine….
Pour ceux qui redoutent de passer de l’autre côté du miroir….

Voici ce que l’on peut voir dans un miroir sans tain….
– Lorsqu’il est exceptionnellement tourné vers vous….
– Lorsque l’on sait bien regarder et se laisser pénétrer…..

Regardez le paysage ci dessous….

Maintenant….. Regardez à travers le miroir sans tain

Ehh Oui..!
Tous ceux que vous avez perdus vous disent à travers ce sourire céleste…
Je suis bien…!  A un de ces jours….!

Pour conclure, il faut  citer ceux qui nous ont quittés … et retenir leur devise :

« Vivre chaque instant de sa vie, en paix avec soi même, pour pouvoir mourir à tout instant par surprise le sourire aux lèvres »

C’est ce qu’il ont fait…..


– « Non, Non , Non … Je ne vais pas vous raconter d’histoires à mourir debout,  je vais simplement vous donner la définition d’une glace sans  tain :
C’est un Miroir dont la pellicule réfléchissante permet à quelqu’un placé derrière de voir sans être vu. … »
– Aïe aïe aïe… ça vous glace … demandez à ces deux angelots, c’est eux qui voient le mieux vos sottises quotidiennes…!

Chou Blanc est effectivement magnétiseur

Chou Blanc
( A ma mère,  à mon père et à mes 5 proches partis cette année)

2720

Share Button

HALLOWEEN : La fête de Samain et des citrouilles

Meilleurs complements alimentaires

 


BLOC NOTE

DE WIKI

Les origines d’Halloween La fête de Samain

Halloween dans sa version actuelle est une fête qui nous vient d’Irlande, mais on peut y voir également un rapport avec une fête celte appelée Samain.
En effet, pour les Celtes, l’année se terminait le le 6ème jour de la lune montante (qui tombe entre le 25 octobre et le 20 novembre) et l’on supposait que ce jour-là, une passerelle devenait possible entre les vivants et les morts.
La fête de Samain était marquée par le sacrifice d’animaux suivi d’un banquet rituel.
Afin de s’attirer les bonnes grâces des esprits et les apaiser pour qu’ils retournent au royaume des morts, chacun laissait devant sa porte de la nourriture en offrande.

La Toussaint remplace Samain

Les traditions celtiques, bien que très ancrées dans la culture populaire, furent fortement combattues au début de Moyen-âge par le clergé qui substitua des fêtes chrétiennes aux fêtes païennes ancestrales.
C’est ainsi que, dans l’Europe chrétienne la fête de Samain disparut au profit de la fête de la Toussaint.
Cependant les traditions païennes furent combattues beaucoup plus tardivement en Irlande, ce qui permit aux aspects folkloriques de cette fête de rester vivants.
Lorsque la fête de la Toussaint fut instituée, la fête celtique se transforma en Halloween, « All Hallow Even », c’est à dire « la veille du jour des saints ».
Par la suite, l’immigration massive d’Irlandais aux Etats-Unis contribua à populariser ce folklore dans le Nouveau Monde.
Chose amusante, c’est finalement grâce à l’influence des Etats-Unis que la France a découvert cette fête, alors qu’elle est pourtant, à l’origine, européenne.
Bien entendu, chacun reste libre d’apprécier, ou non, la célébration de cette fête importée.
Certaines personnes considèrent Halloween comme une fête commerciale sans intérêt, tandis que d’autres y voient tout simplement une expression sympathique de la culture populaire.

LA FÊTE DES CITROUILLES

La légende de Jack-O’-Lantern

Vous connaissez certainement la citrouille lanterne, appelée aussi Jack-O’-lantern.
Il s’agit d’une citrouille évidée dans laquelle on découpe un visage effrayant que la lumière tremblotante d’une bougie rendra plus inquiétant encore à la nuit tombée.
Voici la légende irlandaise qui a donné naissance à la coutume des lanternes citrouilles.
Jack était un fermier paresseux et très porté sur l’alcool, qui vendit son âme au diable sans s’en rendre compte un soir d’ivresse.
Il réussit cependant à berner le diable :
Il le fit monter sur un arbre très haut dont il ne pouvait redescendre seul, et ne lui offrit son aide qu’en échange de la promesse que son âme n’irait pas en enfer.
Cependant, à sa mort, Jack avait commis tant de pêchés qu’il ne réussit pas à se faire admettre au paradis.
Exclu à la fois du paradis et de l’enfer, on raconte qu’il erre à la recherche d’un endroit où se reposer, avec à la main un navet creusé en lanterne dans laquelle brûlent quelques braises de l’enfer…
Les lanternes d’Halloween étaient donc faites à l’origine à partir de navets ou encore de betteraves. Lorsque les Irlandais émigrèrent aux Etats-Unis, ils découvrirent la citrouille et la trouvèrent idéale pour la réalisation de leurs lanternes d’Halloween.

Source:
Le site Dromadaire

en savoir plus 

La video d’Halloween

« Le passé de notre chouette est assez sulfureux… Ainsi en 2010, elle était présente au sabbat
– Pour y aller prenez votre sac de gros sel et cliquez sur le chat noir »

« On l’a vue enfourcher son balai au milieu des ballets d’ Edgard Degas . Faites comme les petits rats de l’opéra cliquez sur la citrouille allumée … Attention les nuisibles adorent les petits rats….  »


wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs

Share Button