Archives de catégorie : choubusiness

tous le show business enfin ce qui est chou chez eux

Alimentation : La margarine



LE BLOC NOTE
DE
COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
il commence à en connaitre un rayon

Le beurre est une matière grasse laitière, la margarine une matière grasse végétale.
A-t-on raison de remplacer le beurre par la margarine…?    Pas si sûr…

littel com pote

L’origine de la création de la margarine

En 1869, Napoléon III lança un concours qui visait à inventer un produit de substitution au beurre.

Le produit devait être gras, nutritif, se conserver mieux et être moins cher que le beurre afin que l’armée et les classes sociales modestes puissent y avoir facilement accès.

C’est ainsi que le pharmacien français Mège-Mouriès, vainqueur du concours, inventa la margarine.

La margarine est une émulsion d’eau et d’huile végétale stabilisée par l’addition d’émulsifiants et dont la teneur en lipides peut varier de 10 à 90 % en poids.

Hippolyte Mège-Mouriès, 1817 – 1880, était un chimiste et pharmacien français. Il est l’inventeur de la margarine

Vers 1861, Mège étudie la chimie des corps gras, travaillant à la Ferme impériale de Vincennes. Il observe que les vaches affamées, alors qu’elles maigrissent et produisent moins de lait, continuent de produire de la matière grasse dans le lait.
Il se lance alors dans un programme de confection de substitut de beurre, ses recherches aboutissent en 1869 avec le dépôt d’un brevet portant sur ce que Mège nomme la margarine, d’après le nom « acide margarique » du grec margaron, perle.
À partir de graisse de bœuf clarifiée, de mamelle de vache, de bicarbonate de sodium, d’un peu de lait de colorant jaune, il produit un substitut bon marché du beurre. Cette invention lui vaut un prix national.
Le brevet est enregistré en Angleterre, puis aux États-Unis, où la U.S. Dairy Company de New York se lance dans la production de margarine.
En 1871, il revend le brevet à l’entrepreneur néerlandais Antonius Johannes Jurgens, dont l’entreprise Margarine Unie deviendra ensuite Unilever.

Vue comme un substitut du beurre, elle fut longtemps présentée aux consommateurs comme ayant l’avantage de se conserver plus longtemps, d’être plus économique, et de présenter une texture plus malléable.

Le beurre plus gras que la margarine

C’est faux

beurre La margarine renferme autant de matières grasses que le beurre. Elle est aussi grasse et donc aussi calorique.

100 g de beurre ou 100 g de margarine apporte 740 Kcal et 83 % de graisses, d’origine laitière pour l’une, d’origine végétale pour l’autre.

La composition générale de ces deux matières grasses est donc identique mais ce sont leurs seules caractéristiques communes. Chacune d’entre elles présentent, par ailleurs, des atouts nutritionnels différents qui justifient leur place dans une alimentation équilibrée.

Des acides gras différents

La principale différence porte sur la nature des acides gras.
La margarine qui présente une consistance molle contient des acides gras insaturés et peu d’acides gras saturés. C’est notamment le cas pour les margarines au tournesol, riches en acides gras polyinsaturés dont le rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires est connu.
En revanche, les margarines solides (dures) vendues en pains, sont riches en acides gras saturés. On les utilise pour les fritures.
Le beurre est riche en acides gras saturés.

Le beurre c’est du cholestérol mais aussi des vitamines

La margarine est dépourvue de cholestérol alors que le beurre en renferme 250 mg pour 100 g. Cependant, à l’exception des personnes présentant un excès de cholestérol sanguin et qui, sur avis médical, doivent en réduire la consommation, il n’est pas nécessaire d’exclure le beurre de son alimentation.
Le beurre fournit par ailleurs des vitamines A et D naturelles alors que la margarine en est dépourvue sauf si elle est enrichie. Le beurre est d’ailleurs une des meilleures sources de vitamine A de notre alimentation.

►  La grande question: beurre ou margarine?

 Tout dépend de l’usage que vous en faites, car ce n’est pas l’aliment, mais la dose qui fait des ravages! En effet, le beurre et la margarine contiennent tous deux la même quantité de gras et de calories.

Le beurre

La fabrication du beurre n’a pas changé depuis des lustres. On sépare la crème du lait entier, principalement du lait de vache, et on la baratte en l’agitant fortement jusqu’à ce qu’elle épaississe.

Une fois le liquide retiré (le babeurre), le beurre est lavé et façonné en briques. .

Ce sont plutôt les gras trans et les gras saturés qui sont responsables de l’augmentation du cholestérol dans le sang. Il faut donc réduire la consommation des aliments qui en contiennent beaucoup, dont le beurre et les margarines hydrogénées.

La margarine oui mais non hydrogénée..???

Les margarines, solides à la température ambiante, sont composées d’environ 80 % d’huile végétale et de 16 % d’eau.

Elles sont constituées d’un mélange savamment dosé d’huile liquide et de graisses semi-solides.
Deux procédés sont utilisés pour solidifier les huiles:

• Soit on leur ajoute des molécules d’hydrogène (c’est ce qu’on appelle l’hydrogénation), ce qui entraîne la formation de gras trans, qui contribuent à l’augmentation du mauvais cholestérol; on obtient alors des margarines hydrogénées.

• Soit on les mélange à un peu d’huile fortement saturée – et ferme –, comme de l’huile de palme ou de palmiste, pour obtenir des margarines non hydrogénées.

Cette technique est de loin préférable à la première, car la teneur en gras saturés des margarines non hydrogénées est beaucoup moins importante et préoccupante que la concentration en gras trans des margarines hydrogénées.

Les gras trans, bête noire des autorités sanitaires américaines

Les acides gras trans sont des acides gras insaturés utilisés dans l’industrie agroalimentaire pour stabiliser et conserver les aliments mais aussi rehausser le goût. On les trouve dans la margarine et dans de nombreux produits alimentaires industriels comme les gâteaux, les viennoiseries, les plats préparés, les quiches, les pizzas, les barres chocolatées, etc.

Ces mauvaises graisses artificielles sont régulièrement dans le collimateur des autorités de santé américaines qui ont demandé aux industriels de les retirer des produits alimentaires d’ici à 2018. A présent, un aliment industriel sur trois sur le marché américain en contiendrait.

Plusieurs études ont montré qu’une consommation excessive d’acides gras trans est associée à une augmentation du risque cardiovasculaire, quand leur apport dépasse 2% de l’apport énergétique total, rappelle l’Anses, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation en France.

Dans l’Hexagone, l’enjeu sanitaire derrière la limitation voire la suppression des acides gras trans industriels est moins urgent qu’aux Etats-Unis.

La population française a un apport moyen en acides gras trans estimé à 1,3% de l’apport énergétique total.

Vérifiez sur les étiquettes et n’achetez pas les margarines hydrogénées

Pour plus de bienfaits,

Pour préserver son cœur, il vaudrait mieux cuisiner au beurre qu’à la margarine, selon une méta-analyse de chercheurs canadiens.

Le verdict des chercheurs de la McMaster University à Ontario et de l’université de Toronto, au Canada, est sans appel : les aliments comme la margarine, riches en acides gras trans, sont plus nocifs pour la santé que les aliments comme le beurre et le fromage, riches en graisses saturées.

Plus précisément, consommer des acides gras trans augmente le risque de décès de 34%, de décès de maladie cardiaque de 28% et le risque de souffrir d’une maladie cardiovasculaire de 21%.

En revanche, aucun lien de causalité n’a été trouvé entre la consommation de graisses saturées et l’augmentation du risque cardiaque, de décès toutes causes confondues ou de diabète de type 2. Mais les chercheurs restent prudents et précisent que cette absence de lien ne signifie pas que les graisses saturées sont sans danger pour l’organisme.

Compléments alimentaires Ruedesplantes

consultons :  http://www.hoaxbuster.com

ce site et spécialisé pour débusquer les canulars du web (A  connaitre)

 
Share Button

MADDY MALINE : Comment enlever une écharde, nettoyer micro ondes et bougies

LE BLOG
DES ASTUCES
DE MADDY MALINE

ASTUCE MAISON !

Comment nettoyer le micro ondes…!

J’adore trouver des solutions intelligentes aux petits soucis habituels que je rencontre dans ma cuisine, dans le nettoyage, ou dans bien d’autres taches.
En voici quelques-unes que j’utilise tout le temps!

 

Comment enlever un écharde:

Regardez, c’est tout simple :

 

Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet

 

Que faire pour bien nettoyer
son micro ondes….

.
1- Faîtes chauffer 1cuillére à café de citron dans 1 tasse dans le micro ondes et l’ enlever …
.

2 -Puis nettoyer avec 1 chiffon propre et vous verrez votre micro onde sera impeccable.

Vous avez encore un peu de temps..?
Alors, découvrons ensemble, une astuce pour empêcher les coulures des bougies….

 

Frottez les avec du savon humide pour empêcher les coulures,vous pouvez aussi les mettre à tremper toute 1 nuit dans de l’eau salée

BONUS DE MADDY LA MALINE

Onze astuces permettant de dire non aux enfants

– C’est pas pour toi maman …
Perd pas ton temps avec ça… !

Maddy la maline

Share Button

SAINT VALENTIN… FERAS-TU TINTIN..OU DU BARATIN COQUIN

         L’ORIGINE  DE  LA  SAINT  VALENTIN

saint valentin

L’origine de cette fête demeure un mystère, comme l’amour !
Le 14 février, c’est la saint Valentin, comme chaque jour du calendrier catholique fête un saint. Et les saints sont toujours patrons de quelque chose.
Patron d’un lieu, d’une corporation ou d’une organisation. Ainsi, saint Roch est le patron des bergers… Et l’Église a fait de saint Valentin le patron des fiancés.
Pourquoi Valentin? Il n’y a pas de Valentin martyr ou autre qui a quelque chose à voir avec les amoureux…

Dans la Rome antique, on fêtait certes le 15 février les Lupercales, célébration un brin paillarde du Dieu Faune mais on ne peut affirmer que la saint Valentin a été instaurée pour remplacer cette fête païenne, d’autant plus qu’elle ne fut guère célébrée par l’église.

C’est au Moyen Âge, en Angleterre, que sont apparus les premiers mots d’amour liés à l’occasion de la saint Valentin.
Une tradition raconte que les oiseaux s’accouplaient à la mi-février…

C’est la fin de l’hiver : les premières fleurs apparaissent avec les premiers gazouillis des oiseaux…
Mais c’est surtout au XVIIe siècle, que VALENTINE devient populaire. William Shakespeare, dans Hamlet, fait chanter Orphelia :

Texte de William Shakespeare :
To-morrow is Saint Valentine’s day.

All in the morning betime,
And I a maid at your window,
To be your Valentine.

Then up he rose and donned his clo’es
And dupped the chamber door,
Let in the maid, that out a maid,
Never departed more.
Traduction de Victor Hugo :
Bonjour ! c’est la Saint-Valentin.
Tous sont levés de grand matin.
Me voici, vierge, à votre fenêtre,
Pour être votre Valentine.
Alors, il se leva et mit ses habits,
Et ouvrit la porte de sa chambre ;
Et vierge elle y entra,
et puis jamais vierge elle n’en sortit.

C’est la fin de l’hiver : Que devient cette fête des amoureux aujourd’hui..?

ILS L’ONT DIT SUR LE NET

 Le site Anyresa Mag, a eu l’idée  de demander directement ce que vous pensez de la saint Valentin.  Ils ont réuni une centaine de réponses en quelques heures. Preuve qu’encore aujourd’hui la Saint-Valentin fait toujours  parler d’elle.
Avec leur concours la Chouette a relevé ce qu’ils en disent sur le net

Alors « Si je vous dis Saint-Valentin, vous me répondez… ? » Verdict !

Si je vous dis Saint-Valentin, vous me répondez…: l’’amour !

Et oui, si 27% d’’entre vous estiment que c’’est une fête « commerciale » ; 41% d’’entre vous nous ont donné tout un tas de réponses indiquant que la Saint-Valentin reste encore et toujours la fête des amoureux !

·         « Une petit soirée sympa rien que tous les deux en amoureux (quand les finances le permettent). Un dîner aux chandelles dans un petit resto. Que du bonheur » – Nathalie

Si je vous dis Saint-Valentin, vous me répondez…: commercial !

 ·         … « Fête des amoureux devenue juste un business hélas, pour moi c’’est un jour comme les autres. L’’amour doit être vécu tous les jours et non un seul par an »Chris

Si je vous dis Saint-Valentin, vous me répondez…: galère!

                      ·        « Tu as intérêt à faire quelque chose sinon tu te fais engueuler par ta copine. Tout le monde sait que c’est commercial (même ta copine), les restaurants doublent leurs prix, tout le monde sort des « promos » deux fois plus chères….
Ta copine aussi dit que c’est commercial, mais tu n’’as pas intérêt a boycotter si tu ne veux pas avoir au final une grosse engueulade…. Bref, que du bonheur ! » –
Seb

 

« COMPTEZ » FLEURETTE :

Le groupe Monceau fleur écoule 2 millions de roses le jour de la saint Valentin. Plus de 100 000 clients franchissent les portes de ses boutiques.
Les French lowers restent généreux :
Le prix moyen des bouquets vendus pour l’occasion est de 45 euros en France , contre 26 euros au Royaume-uni et 15 euros aux Pays bas.
En France comme à l’’étranger ça  fait cher pour …… de « l’occasion »

  –  Je crois qu’il garde le meilleur pour la fin …
Fais voir camarade…!

SAINT VALENTIN COQUIN… C’EST LE SAINT DES SEINS


retour sur la rubrique du même tabacwikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursRETRO :
C’est du même tabac…..

RECEVEZ DE GROS

Share Button