Archives de catégorie : chou rouge

ce qu’il dit en dehors de la ligne du parti

1 MAI – FETE DU TRAVAIL ET DU MUGUET


    BLOC NOTE MILITANT
de Chou Rouge

PAPY C’EST QUOI  LE  1 MAI.. ?

  Musique d’ambiance

Ce serait bien d’apprendre dans les écoles, les collèges, les lycées, la vraie origine du 1er mai – la plupart, comme toi,  pensent que cette date marque la fête du printemps avec la vente du muguet.Le 1er mai c’est avant tout la fête des travailleurs et de leur lutte pour la réduction du temps de travail.
C’est le symbole de la volonté de réaffirmer que l’économie doit être au service de l’Humain et pas l’inverse.
Par conséquence, tous ceux qui souhaitent mettre l’humain sous la tutelle du profit sont, de fait, dans une situation de délit humaniste.
Le 1er mai c’est la Fraternité, pas l’exploitation.
Il est important de connaître l’histoire avec une exposition chronologique des événements.
Les réductions du temps de travail ne sont pas tombées du ciel, on ne peut qu’avoir du respect pour les gens qui ont lutté pour avoir ce que l’on a aujourd’hui.

Le meilleur des hommages serait de se battre au moins pour préserver ce que l’on a eu grâce aux anciens.

Pour en savoir plus avec Wikipédia

  HISTORIQUE  DU   1  MAI……  PAPY  JE  PENSAIS….. ?

« Je pensais que c’était une fête communiste…! »

« Non l’origine est américaine….En résumé, suite à une revendication nationale, le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200.000 travailleurs américains d’obtenir la journée de huit heures. Le souvenir de cette journée amène les Européens, quelques années plus tard, à instituer la Fête du Travail. »

Au cours du IVe congrès de l’American Federation of Labor, en 1884, les principaux syndicats ouvriers des États-Unis s’étaient donné deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils avaient choisi de débuter leur action un 1er mai parce que beaucoup d’entreprises américaines entamaient ce jour-là leur année comptable.

Arrive le 1er mai 1886. Beaucoup de travailleurs obtiennent immédiatement satisfaction de leur employeur. Mais d’autres, moins chanceux, au nombre d’environ 340.000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder.

Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers.C’est alors qu’une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Trois syndicalistes anarchistes sont jugés et condamnés à la prison à perpétuité. Cinq autres sont pendus le 11 novembre 1886 malgré des preuves incertaines..   

Stèle vengeresse

Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l’un des condamnés, Augustin Spies :

«Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que
les voix que vous étranglez aujourd’hui» .

  PAPY  ET  EN  FRANCE … ?

En France, dès 1793, une fête du Travail est fixée le 1er pluviôse (en janvier), et fut instituée pendant quelques années par Fabre d’Églantine.

L’ Internationale socialiste se réunit à Paris pour le centenaire de la Révolution française et l’exposition universelle.

Sur une proposition de Raymond Lavigne, elle décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé).

Dès 1890, les manifestants du 1er mai ont pris l’habitude de défiler en portant à la boutonnière un triangle rouge. Celui-ci symbolise la division de la journée en trois parties égales : travail, sommeil, loisirs.

Le triangle est quelques années plus tard remplacé par la fleur d’églantine.

En 1907, à Paris, le muguet, symbole du printemps en Île-de-France, remplace cette dernière. Le brin de muguet est porté à la boutonnière avec un ruban rouge.

Les syndicats français unis pour le défilé du 1er mai 1936 (archives nationales)

Le 23 avril 1919, le Sénat français ratifie la journée de huit heures et fait du 1er mai suivant, à titre exceptionnel, une journée chômée.

Les manifestations du 1er mai 1936 prennent une résonance particulière car elles surviennent deux jours avant le deuxième tour des élections législatives qui vont consacrer la victoire du Front populaire et porter à la tête du gouvernement français le leader socialiste Léon Blum.

C’est pendant l’occupation allemande, le 24 avril 1941, que le 1er mai est officiellement désigné comme la Fête du Travail et de la Concorde sociale et devient chômé.

Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy.

Son initiative revient à René Belin. Il s’agit d’un ancien dirigeant de l’aile socialiste de la CGT (Confédération Générale du Travail) qui est devenu secrétaire d’État au Travail dans le gouvernement du maréchal Pétain.
À cette occasion, la radio officielle ne manque pas de préciser que le 1er mai coïncide avec la fête du saint patron du Maréchal, Saint Philippe (aujourd’hui, ce dernier est fêté le 3 mai) !

En avril 1947, la mesure est reprise par le gouvernement issu de la Libération qui fait du 1er mai un jour férié et payé… mais pas pour autant une fête légale.
Autrement dit, le 1er mai n’est toujours pas désigné officiellement comme Fête du Travail.
Cette appellation n’est que coutumière…..
Source herodote.net

ÉCOUTE PAPY PETIT… C’est important..!

Voici pour toi ce brin d’histoire sociale….. si peu connue…!

Aujourd’hui, 120 ans après la première bataille pour les 8 heures, il faut

défendre encore le respect d’un temps de travail correct, si en France, la Loi protège les salariés, rappelons nous que ce n’est pas la règle dans le monde, y compris au USA d’où vient la première bataille.

ça t’empêche pas d’aller au fond du jardin cueillir un brin de muguet porte bonheur pour Mamie …c’est aussi ça la fraternité du 1 mai..!

CHOU ROUGE retour sur la rubrique du même tabac                    
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

COUP DE GUEULE : Vent debout les retraités.


CHOU DE GUEULE

Maintenant que les érections sont passées, je peux parler de ce qui m’hérisse le poil ( pas de carotte)…!
Pondérez mes propos par le fait que c’est aujourd’hui jour de grève et que je voulais pas rester comme un con sans la ramener …!
– OH le con – je comprends rien…!
Il peut pas faire grève il est retraité
?????

LE CHOURISTENe gaspillez plus votre énergie, laissez les jeunes désœuvrés s’occuper partout du bénévolat !!

Ne répondez pas favorablement aux appels de fonds genre téléthon, restos du cœur et autres appels aux dons divers….

Nous verrons ainsi si les retraités sont des parasites !!! 

Bon courage, les retraités…
Les retraités doivent se défendre et, pour cela, il suffit qu’ils fassent la grève de leurs actions dans le bénévolat, ce gouvernement aura vite compris qu’ils sont indispensables à la nation et qu’ils méritent un peu plus de respect !

« Vent debout les retraités »

La Cour des Comptes considère que l’objectif de rattrapage des revenus des retraités par rapport aux actifs est atteint.

Elle propose donc dans son dernier rapport une hausse de leur imposition.

Revue des mesures proposées et de leurs gains escomptés.

Dans son dernier rapport sur la Sécurité Sociale, la Cour des Comptes préconise de faire davantage participer les retraités à la solidarité nationale.
Pour la Cour, les différentes niches fiscales et sociales qui s’appliquent aux retraités représenteraient *un manque à gagner de 12 milliards d’euros pour l’État et la Sécurité Sociale*.

Or, les revenus des têtes blanches sont désormais légèrement plus élevés que ceux des actifs, et leur patrimoine beaucoup plus. 

Selon le président de la Cour Didier Migaud, « *les retraités sont dans une situation financière plus favorable que les actifs, *notamment les jeunes. »

Et l’objectif de ces avantages, qui était de réduire l’écart avec les actifs, est atteint. »

Revue des mesures préconisées par la Cour des Comptes :

 Supprimer progressivement *l’abattement de 10%* car ils n’ont plus de frais professionnels : (gain de 2,7 milliards d’euros).

– Supprimer progressivement l’exonération des majorations de pensions pour les parents de 3 enfants : (gain de 800 millions d’euros).

– Aligner le taux de CSG appliqué aux pensions de retraite sur celui des actifs. Ce qui soumettrait les 7,9 millions (49%) de retraités aujourd’hui assujettis à une CSG de 6,6% à un taux de 7,5% : (gain de 1,2 milliard d’euros).

– Les 585000 particuliers employeurs de 70 ans et plus qui bénéficient d’une *exonération de cotisations patronales*, se la verraient supprimée : (gain escompté de 380 millions d’euros).

– La plus dingue du président DIDIER NIGAUD c’est de considérer que  les retraités sont dans une situation financière plus favorable que les actifs, notamment les jeunes…
Ajoutant :

 « On a plus de patrimoine à 70 ans qu’à 30 ans »…

BIZARRE ET ANORMAL…!!!!

LE CHOURISTE


– EH OUI…C’est vrai que ces honteux retraités ont un patrimoine car ils ont connu l’époque de travailler plus pour gagner plus (48 h hebdo et 3 puis 4 semaines de congés).
Ceux qui ont  préparé leur retraite en économisant, sont… has been en regard des 35 h, 5 semaines de congés et RTT, 15 jours de « maternité » pour les hommes….

SOURCE :
Michel Barraud
– Cour des comptes .. à dormir debout


CHOU DE GUEULE

Share Button

Alimentation : Du vin rouge pour les diabétiques..?

LE BLOC NOTE
DE COM’ POTE

– C’est l’information du pote âgé faite par un pote pas con … mais très COM…!!!

Com’pote parle d’alimentation depuis longtemps dans la Chouette…
il commence à en connaitre un rayon

littel com pote DIABÈTE –
Un verre de vin rouge au dîner améliore (notamment) la santé cardiovasculaire des personnes souffrant de diabète de type 2.

C’est le résultat d’une nouvelle étude.

Si vous cherchez une bonne raison de trinquer avec un bon verre de rouge ce soir, nous avons une excellente nouvelle !
Selon une nouvelle étude de l’Université Ben Gourion du Néguev (Israël), un verre de vin chaque soir serait bénéfique au cholestérol et au cœur des personnes souffrant de diabète de type 2.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, le rouge mais aussi le blanc, seraient tout aussi bons pour réguler votre glycémie.

 

Méthodologie :
224 personnes,
1 même menu…
mais 3 verres différents

Les chercheurs ont voulu savoir quels effets une consommation modérée d’alcool pouvait avoir sur les personnes diabétiques. Ils ont distingué différents types de vins pour mesurer différents effets. Ils ont suivi 224 patients atteints de diabète de type 2, âgés de 45 à 75 ans. La plupart ne consommaient pas d’alcool au moment où l’étude a commencé.

Ils ont été séparés en 3 groupes : l’un consommant chaque soir 150ml d’eau minérale au dîner, un second 150ml de vin blanc, un dernier 150 ml de rouge. Leur menu était le même, basé sur le régime méditerranéen, mais sans restriction.

 

Ce que l’étude a montré : vive le vin rouge !

 


Après deux ans de ce régime, les scientifiques ont conclu que, chez les diabétiques, « une consommation modérée de vin, surtout de vin rouge, dans le cadre d’un régime alimentaire sain, est apparemment sans danger, et diminue même légèrement le risque cardiovasculaire », ont expliqué les chercheurs.

Risque de diabète et sommeil du juste

En outre, les patients ayant consommé du vin, blanc comme rouge, ont amélioré la qualité de leur sommeil par rapport aux buveurs d’eau minérale.

Résultat :

Les volontaires ayant choisi de boire du vin rouge ont vu leur taux de bon cholestérol augmenter.
Tous avaient également un meilleur ratio de cholestérol que ceux qui consommaient de l’eau.

« Notre hypothèse de départ était que les effets bénéfiques étaient apportés par le vin, qu’il soit blanc ou rouge. Mais les résultats de l’étude (…) montrent que c’est surtout le vin rouge qui améliore les profils métaboliques des patients (…) », explique le Pr Iris Shai, l’un des auteurs de l’étude.

Pour preuve, les patients qui ont bu du vin ont vu baisser de façon significative leur composant du syndrome métabolique, diminuant du même coup les risques de diabète.

Enfin, le vin, qu’il soit blanc ou rouge cette fois, a aidé certains des 224 volontaires à dormir d’un meilleur sommeil.

► Ce que ça va changer

Que vous soyez diabétique ou non, voici une bonne occasion de ne plus se sentir coupable de partager un verre de bon vin chaque soir où vous en aurez envie… sans non plus picoler comme SUE ELLEN dans la série  DALLAS

SOURCE :

OUEST FRANCE   vin rouge et diabétiques

duo compoteCOM’POTE

Share Button