Archives de catégorie : chou les tropiques

le carnet de voyages de nos auteurs et autres con tributeurs

MON MONDE BIZARRE: Les statues de l’ile de Pâques ont un corps

Propolis 60 gélules

MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS
Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde…son monde bizarre ….Ambiance…Ambiance


L’île de Pâques, est une île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et son écriture océanienne unique (le rongorongo).

Les pierres aux mille visages … parlent…?.

Les statues de l’ile de pâques ont un corps….

La découverte ne date pas d’’hier mais depuis quelques temps refait surface sur internet : les statues de l’’ile de Pâques ont un corps !

Ça fait très très longtemps que les archéologues savent que les statuts de l’ile de Pâques ont un corps.
Il y a eu des travaux d’excavation depuis « toujours ».
Voir les notes inédites de l’archéologue britannique Katherine Routledge Maria (1866-1935) responsable de l’expédition scientifique du mana à l’Île de Pâques (1914-1915), excavations de plus de 30 Moai. Les premières excavations archéologiques sur l’île datent de 1882 par les Allemands.
La plupart de nos photos , sont sans doute prises durant la quatrième campagne de fouilles en juillet 2011 qu’assure de nos jours un groupe privé.
En revanche, nulle part il fait mention d’un quelconque étonnement à l’idée de découvrir que les statues ont un corps, et qu’il est couvert de pétroglyphes.
A mon avis, mon contributeur, qui ne connaissait l’Île de Pâques que superficiellement est tombé sur ces photos, s’est étonné et a voulu faire partager sa surprise à tout le monde.
C’est gentil… surtout pour ceux qui découvrent que mon monde est bizarre….mais pas que sur l’ile de pâques voyez notre archive….

Connues pour avoir une grosse tête…. la moitié de leur taille est enfouie sous terre

Alors qu’elles sont vraisemblablement connues pour avoir une grosse tête, ces statues recèlent visiblement de nombreux secrets puisque plus de la moitié de leur taille est enfouie sous terre et révèle l’existence d’un corps et de mains.

Si on attribue au couple Routledge la découverte des parties enterrées des statues de l’ile de Pâques, un groupe privé de recherches a récemment excavé une des statues pour y découvrir de nombreuses écritures sur le corps.

Située dans l’océan Pacifique, cette ile volcanique a été découverte par le navigateur néerlandais Jakob Roggeveen, le jour de Pâques de l’an 1722, et est devenue ensuite possession Chilienne en 1888.
Si de nombreux mystères entourent l’ile de Pâques, la découverte de ces écritures enfouies sous terre risquent de relancer de nombreux débats.
En effet, si les scientifiques sont presque tous d’accord pour dire que c’est à la suite d’un écocide que la population (environ 4000) de l’ile a disparue, qu’en est-il de ces géants de Pierre enfouis sous terre ?
L’ont-ils été dès le départ par les Rapanui (premières civilisations de l’île) ou bien le temps a t-il eu raison de ceux-ci ?



 

Bien évidement les Pascuans (Rapanui) n’avaient pas sculpté des têtes de Moai uniquement… il suffit de regarder celles qui sont érigées sur leur ahu (Autel piédestal) elles ont bien un tronc mais qui s’arrête au bassin…

Vous feriez le même constat en vous promenant sur les flancs de la carrière du volcan Rano Raraku d’où proviennent 99% des Moai que l’on trouve sur l’île.

La plupart des « Moai tête » que l’on voit dans les reportages se trouvent en station « d’attente » sur la pente en descendant de la carrière de Rano Raraku.

Après avoir été détachés de la roche volcanique (Tuf volcanique très tendre que l’on sculpte facilement) Il étaient amenés sur le lieu de leur destination selon les moyens (échange de valeur) du commanditaire… ils pouvaient rester en station calés sur le flanc pendant des années avant de continuer leur route…

ET ELLE PEUVENT AUSSI MARCHER ALLEZ VOIR CETTE VIDÉO

En 2011, un test a été mené à Hawaï. 18 hommes, répartis en trois groupes, sont parvenus à déplacer une statue de cinq tonnes sur une centaine de mètres./CC

Restez svelte 160px
RETRO : C’est du même tabac…..retour sur la rubrique du même tabac

Share Button

Laisse les gondoles à Denise

Giovanni Antonio Canal dit Canaletto Venise, 1697 – Venise, 1768 Vers 1740, huile sur toile, 76 x 45 cm Salon des peintures Jacquemart-André. – Canaletto a le souci de rendre avec la plus grande précision les vues les plus courues de la Sérénissime

vos impressions à partagerLaisse les gondoles à Denise

Romeo et Juliette

«Laisse les gondoles à Venise»…. chantait un couple célèbre il y a… pas mal d’années déjà..!

Est-ce dire que Venise, c’est ringard….. ?

Pour beaucoup de gens (qui n’y sont jamais allés), ça l’est en effet; le cliché du Pont des soupirs, des gondoles, des pigeons de la Place St Marc, du Rialto avec ses boutiques de souvenirs( de Hong-Kong, ou made in China), a la vie dure…et pourtant !

Un nombre incroyable de gens, japonais, chinois, européens de partout, y viennent encore en voyage de noces, et y sont apparemment très heureux; sans parler des touristes, photographes ou non, qui s’y pressent chaque année, pour en rapporter des souvenirs merveilleux et inoubliables… Venise, surannée, vieillotte, désuète ?

NON… Venise,est  magique, unique, vivante, moderne et historique à la fois…

On y vient, on y revient, c’est comme un drogue.
Une fois qu’on a attrapé le virus, rien à faire pour s’en débarrasser. Il n’y a pas besoin de campagne de vaccination, les malades sont consentants, et ne rêvent que d’en droguer d’autres, de les contaminer, pour qu’ils rejoignent le club des passionnés …. en costumes ou non , au carnaval…

 C’est une expérience qu’on fait une fois, souvent par hasard, et qu’on renouvelle, quelque soit l’âge; des gens de plus de 70 ans se disent « accros » et n’ont pas peur de l’être. Après tout, si ça fait du bien au moral, pourquoi s’en priver ?
Ça ne coûte pas plus cher qu’autre chose.. .la sécu ne rembourse pas (encore), mais les restaurants de luxe, (où l’on déguste trois rondelles de carottes vichy), non plus !

Chacun prend son plaisir là où il le trouve, selon sa Culture, ses goûts, son éducation, ses moyens… il n’y a rien à redire à ça.

Il existe des thérapies ,anodines au premier abord, qui sont très efficaces…
Celle-ci en est une, je peux témoigner !
Je suis partie, à 65 ans, avec des sérieux handicaps (de dos, de pied, d ‘hémorroïdes, bref, j’en passe et des meilleures), mais une fois sur place, à respirer l’air de la lagune, pourtant  froid (-2°), à regarder le soleil couchant, sur les mosaïques dorées et colorées de St Marc, sur les marbres roses et gris de San Zaccaria, sur les flaques de la piazetta (où se reflètent tous les monuments autour), on oublie tout !

Découvrez la playlist rondos veneziano avec Rondò Veneziano

Musique d’ambiance – Rondo Veneziano –

On se sent pousser des ailes, on rajeunit de 20 ans… ou plus !

En effet, une fois dans mon costume de « Dame aux camélias », on me prenait pour une jeunette de 18 ans… comme notre règle de masqués est de se taire (le silence est d’or donc on s’y enrichit beaucoup), je ne pouvais pas décevoir mes admirateurs; et intérieurement je me disais « heureusement qu’ils ne me voient pas en civil… ».
Je continuais le pied léger, à poser pour tous mes photographes; du reste, le claudiquement que j’avais, du fait de ma tendinite de la cheville, était pris pour un effet de crinoline, (ou un déhanchement voulu du faux-cul de mon autre costume de Nana, pour inviter le client à me suivre! ah ah ah …rigolo, non ?).

 

  Jouer la comédie, sortir de son personnage quotidien, c’est une expérience que seuls les acteurs de cinéma ou de théâtre connaissent, et qui est bienfaisante.

D’ailleurs les carnavals n’étaient-ils pas conçus pour évacuer les rancoeœurs, les misères, sous couvert de l’anonymat ?
Alors, que tous les détracteurs des carnavals ravalent leur fiel, on s’y fait du bien, à Venise l’élégante, (avec ses marquis poudrés et ses masques extravagants mais toujours luxueux),
comme à Dunkerque (avec ses parapluies multicolores et ses bandes musclées tonitruantes), et il n ‘y a rien à redire à cela; c’est du pur bonheur, qu’il ne faut pas bouder.

La place Saint-Marc (vers 1723, musée Thyssen-Bornemisza, Madrid)

  Ceux qui prétendent que Venise pue, que c’est insalubre, vétuste, délabré, sont des cons…

Ceux qui prétendent que Venise pue, que c’est insalubre, vétuste, délabré, sont des cons; ils ne connaissent pas Paris et ses banlieues, n’ont jamais mis les pieds dans les crottes de chiens qui empestent et dégueulassissent tous les trottoirs de la capitale, n ‘ont jamais pris le métro aux heures d’affluence… etc etc et que dire des voitures en bouchons qui polluent l’atmosphère ?
La jalousie envenime tout, voilà la vérité… il y a ceux qui « peuvent », soit-disant, et ceux qui ne « peuvent pas »; mais on n’est pas obligé de descendre au Danièli ou au Gritti pour s’éclater… Il y a des adresses superbes, calmes, confortables, bien situées, où on est soignés comme des coqs en pâte, pour un prix normal; pas pire qu’en Bretagne en Juillet…(où on n’a pas toujours le soleil en prime…).
Alors arrêtons de diffuser des informations empoisonnées sur la plus belle ville du monde, par bêtise ou chauvinisme absurde.



Vive Venise …
et vive son Carnaval !

 vos impressions à partagerDenise

Wikipédiatre :     « BRAVO ….! Quel talent personnel pour la conception artistique et la réalisation de ces costumes….C’est une vrai passion qui la déborde…! Comme Denise, envoyez nous votre carnet de voyage.. Pensez à ceux qui restent….Ou à notre pote SYNTHOL qui ne peut pas se déplacer »

Meilleurs complements alimentaires

Share Button

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 4



LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

C est une commune française, située à l’EST de Paris
Elle est la septième commune la plus peuplée de la région

Ses foires du passé (XIIIeme) ainsi que son riche patrimoine architectural et urbain avec ses nombreux édifices protégés au titre des monuments historiques, lui ont permis, d’être désignée Ville d’art et d’histoire

Le petit indice.. C’est moa…

Bizarre .. C’est dingue..!
On dirait un bouchon de champagne qui marque le centre de cette ville…..  cathédrale au centre de la tête du bouchon
ça devrait pétiller dans votre esprit avec ça…!

– S’il faut suivre les grenouilles de bénitier dans les 8 églises
de la ville

On n’est pas arrivés ..!
Mais si on se met en quatre…
On dépassera notre objectif

On vous raconte pas de salades…
Le compte y est…!

– Eh tonton Aubin tout le monde ne court pas après les églises et les monuments
Sauf si tu as un pote qui connait un Chrétien qui soit de la ville en question.

– Il faut plutôt leur dire:

Le textile, développé à partir du XVIIIe siècle est l’un des atouts historiques de son économie  jusqu’aux années 1960 ; elle reste aujourd’hui la capitale européenne des magasins d’usine et de négoce grâce à ses trois centres de marques.

bestiole des potagers resistant et inépuisable – ça fait des tas d’indices … Vous devriez trouver.. vous devriez  trouver …..vous devriez trouver ..
Essayez la méthode  d’Emile COUET …Vous allez trouver..!
Sinon
pour des petits bavards du Midi….
Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 

– Tonton Aubin t’es
d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?

 

 

JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ? N° 123  – 4

 

 

Ils ont un lien avec cette commune
et nous avons aimé..!

Ils veulent offrir :

Le Chevalier de la Charrette

https://amzn.to/2OuSs74

Avec le Chevalier de la Charrette, L’auteur  invente une figure romanesque inédite, celle d’un roman qui cherche à définir la place du fin’amant dans le monde arthurien et celle du chevalier amoureux fou de la reine.
Un couple devenu mythique !   Un chevalier énigmatique, surgi d’une forêt profonde, en quête d’une reine enlevée par un être de l’autre monde ; un auteur qui, tout soucieux qu’il est de complaire à sa mécène, délègue à un autre clerc le soin d’achever son récit ; un titre provocant qui, rattaché à l’univers arthurien, annonce le bouleversement des valeurs établies au nom de l’amour ; un roman déconcertant qui multiplie à loisir les jeux de pistes, brouille à plaisir les repères convenus, ménage des silences…
Avec le Chevalier de la Charrette, l’auteur invente une formule et une figure romanesques inédites, celle d’un roman qui cherche à définir la place du fin’amant dans le monde arthurien et, dans l’ombre de Tristan, celle du chevalier amoureux fou de la reine qui lui donne son identité – et pas seulement son nom – et dicte sa conduite, en soumettant sa carrière héroïque aux exigences de la passion.
Le romancier champenois réunit tous les ingrédients pour créer un couple mythique, dont le Lancelot en prose s’attachera à relater le parcours en plongeant dans les arcanes du désir et de la jouissance.
Share Button