Archives de catégorie : chou frisé

les bloc notes de chou frisé

L’hiver sera rude…! Prévision du grand chef indien

barre bleue

les indiscretions du salon de coiffure
BLOC NOTE
de Chou Frisé

Moi qui suis garçon coiffeur et qui déboise à longueur de journées, j’adore les histoires que me racontent mes clients…. surtout les histoires de ceux qui font un métier presque identique au mien… en plus rude….. surtout l’hiver et au canada…

barre bleue

“Le bûcheron

Au Canada, dans le Grand Nord, un bûcheron français nouvellement implanté dans cette vallée, coupe son bois pour l’hiver. Après deux journées de coupe, et plusieurs stères convoyées, il en vient … à se demander si sa provision de bûches sera suffisante.

Les hivers sont très froids, dans la région.



Il va donc voir un vieux chef indien, un peu déplumé, pour savoir si l’hiver sera rigoureux.

Il monte sur les sommets et pose sa question, et le chef dans sa grande sagesse regarde la vallée et lui dit :

 

– Ugh ! Hiver sera rude.

Alors le bûcheron retourne couper du bois, encore et encore.

 

Au bout de quelques jours de durs labeurs, il retourne dans la montagne voir le vieux chef et lui repose sa question.
Et le chef regarde une nouvelle fois dans la vallée et répond:

 

– Ugh ! Hiver sera rude, très rude !

 Alors le bûcheron retourne bucheronner. Pendant quinze jours.

 




Puis il retourne dans la montagne voir l’Indien. Qui regarde encore dans la vallée, lui dit:

– Ugh ! Hiver sera rude, très très très rude !

Alors le bûcheron demande au chef:

  Mais, Grand Chef, comment peux-tu savoir cela?

Et l’indien répond :

 


Quand homme blanc couper beaucoup de bois, c’est que l’hiver sera rude !

       R      R

    
barre bleue

  Chou frisé  -1687

 

Share Button

HUMOUR : Blagues….. d’échelles que je connais pas


 

C’EST LE VENDREDI DE L’ÉCHELLE … 


Bloc note fricole et gai

BLOC NOTE FRIVOLE
par Chou Frisé

“Pas des sots sans sottises
Pas de sottises sans sots”

Un fou se tient en haut d’une grande échelle avec un livre
– Que fais-tu, lui demande le passant ?

– Je fais des études supérieures

Questions d’ échelles …..

POUR UNE BONNE DÉMOGRAPHIE

QUESTION D’ÉQUILIBRE…..?
Les politiques disent ….. il faut faire des enfants sur une grande échelle …. question d’équilibre  surtout que le septième ciel …. c’est haut

OU QUESTION DE POSITION….?
Une levrette m’a dit : “Celles qui se sont fait baisées… disent qu’on  leur a fait un enfant dans le dos…..  c’est une question de position…!”

POUR UNE BONNE JUSTICE

QUESTION DE BON DROIT…?
Plus d’échelles …c’est plus de barreaux… donc plus d’avocats   c’est une question à garder à vue

QUESTION DE BON SENS…?
J’ ai pas dit question de bons d’essence…. pour se rendre aux échelles ….. j’ai dit que c’est chez shell qu’il faut faire le plein des sens….. sans plomb…dans nos têtes de cons des sens …
vous suivez parce que bientôt, je vais vous faire monter au rideau … et sans échelle

QUESTION DE SÉCURITÉ
Les politiques cherchent comment augmenter le nombre de logements.. Ils s’y prennent mal…..!
Il faut tout simplement construire des échelles de pompiers plus hautes…. on pourra ainsi augmenter la taille des immeubles ensuite…
Augmenter la sécurité incendie dans les bâtiments publics  …?
Pour évacuer plus vite les prisons surpeuplées en cas d’incendie ……  … La solution passe par l’installation d’échelles fixes sur les murs d’enceinte .. Eh oui la sécurité .. incendie est à ce prix

QUESTIONS DE VALEURS
Dans l’échelle des valeurs le silence est d’or et la parole d’argent…. Alors moi gars du midi qui parle sans arrêt comme tous les gens heuros, je vais demander à wikipédiatre mon détracteur en chef de revoir mon échelle de rémunération.

le sarkozut“Mmmm”

– “EH voilà il a répondu…   ! Le silence est bien d’or… l’or des autres, moi je vais rester en bas de l’échelle..!
Sans rancune….
je te ferai la prochaine lubrique au même tarif”

LES  DEUX BINETTES DU POTAGER…
NON LES DEVINETTES
DU POTE AGÉ…!

Qu’est-ce qui est marqué en haut des échelles belges ?
Réponse : STOP

Et savez-vous pourquoi les pompiers belges se tuent en haut de leurs échelles?
Réponse :Ils ne savent pas lire ...
Quelle est la différence entre une échelle et un pistolet?
Réponse :L'échelle sert à monter, le pistolet à descendre.

Pourquoi certains belges vont-ils aux toilettes avec une échelle ?
Réponse :Pour faire du Cacao...

Quelle est la différence entre un camion et une échelle ?
Réponse : Passer sous un camion ne porte pas malheur.

LES INGÉNIEURS EN  FRANCE C’EST …..
DU RIRE AUX LARMES…..


Un groupe d’ingénieurs a pour tâche de mesurer la hauteur d’un mât.

Ils s’approchent du mât avec des échelles, des rubans à mesurer, des compas et toute l’artillerie.
Tour à tour, ils tombent de l’échelle, laissent échapper le ruban à mesurer, etc.

Un technicien passe et voit ce qu’ils essaient de faire.
Il tire le mât hors de terre, le met à plat, le mesure d’un bout à l’autre et donne la mesure à un des ingénieurs, puis il s’en va.
Une fois le technicien parti, un des ingénieurs se tourne vers les autres et dit en riant :

Ça c’est bien un technicien. On cherche la hauteur et il nous donne la longueur.

LES TEMPS CHANGENT ET ON GÂCHE LA MARCHANDISE  ….. Du savant-fou au col blanc…

Léonard de Vinci, Vauban, Gustave Eiffel, Henry Gantt, Henry Ford, Soichiro Honda, Louis Blériot ou André Michelin. …
Ces hommes ont, d’une manière ou d’une autre, révolutionné la technologie de leur époque et continuent d’impacter notre quotidien….
Ces hommes étaient ingénieurs
.

L’Histoire des ingénieurs commence probablement à l’antiquité, avec des personnages comme l’architecte Imhotep ou le mathématicien Archimède. Bâtisseurs, constructeurs, inventeurs, … la descendance prend forme avec des personnages mythiques tels que Gutenberg, Léonard de Vinci ou Denis Papin.
Ce n’est pourtant que lors de la première révolution industrielle, au 19ième siècle, que l’ingénieur “moderne” apparait. Acteur majeur dans le développement industriel, il doit faire face à de nouveaux enjeux et quitte peu à peu sa tenue de savant pour pour s’enrichir de la gestion du temps ou des personnes.
Gantt et Ford sont de parfaits exemple de l’alliance gagnante entre l’homme et la machine.
Ils sont probablement à la base de l’ingénieur multitâche que nous connaissons aujourd’hui.
De nos jours, avec la multiplication des facteurs impactant un projet complexe (technicité, délai, budget, concurrence,…) les ingénieurs sont de plus en plus amenés à supporter voire remplacer des techniciens. On les appelle, spécialiste X, expert Y, consultant Z.
Ce phénomène est particulièrement vrai dans le domaine des NTIC, et d’autant plus dans l’informatique.
Ainsi dans bien des sociétés l’ingénieur attends “Que l’on vienne lui demander de changer la cartouche du photocopieur de la compta“… Pauvre France…!

CHOU FRISE retour sur la rubrique du même tabac                    
RETRO :
C’est du même tabac…..

 

Share Button

De Vespasien aux vespasiennes

les potes doivent être éclairésCHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …

OH purée va y avoir du boulot …. Merci monsieur excusez nous…… c’est une erreur il n’y a aucune fuite chez nous…..Mais si on pète les plombs…. C’est noté votre entreprise fait aussi l’électricité…
si on pète un cable …. SUPER…..Vous faites aussi…. Alors à bientôt….!

De Vespasien aux vespasiennes

Quand Paris était cracra, vraiment très cracra…!!!

Avant l’apparition des gouttières et trottoirs les déchets des chevaux et autres réjouissances traînaient dans les rues de la ville. Il était donc d’usage de faire ses petits (et gros aussi d’ailleurs) où le vent nous portait.
Alors, à la fin des années 1870, la Mairie de Paris décida d’installer des urinoirs publics connus sous le nom de vespasiennes.
Une bonne façon de se soulager à ciel ouvert, mais de manière plus hygiénique !

Ces urinoirs circulaires à une ou deux places (il ne faut pas oublier de sociabiliser) faisaient le bonheur des Parisiens… Malheureusement pour eux – mais heureusement pour les femmes puisque ces pissotières n’étaient prévues que pour les hommes
Ces vespasiennes ont commencé à disparaître une centaine d’années après leur apparition, au profit des sanisettes mixtes que l’on connait aujourd’hui (et qui sentent si bon !).


Groucho Marx
Science sans conscience n’est qu’urine de l’âne.

Variation amusante de la célèbre phrase de Rabelais :

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».

 

La dernière vespasienne parisienne

Désormais, ce sont plus de 400 sanisettes qui sont installées dans Paris. Leur accès est gratuit, parfois 24 heures sur 24, et elles sont accessibles aux personnes handicapées. Il ne restait plus jusqu’en 2012 qu’une vespasienne dans tout Paris, au niveau du boulevard Arago dans le 14e, à côté de la Prison de la Santé. Cet ultime exemplaire doit à ce jour figurer dans un musée.
Mais qui était ce Vespasien empereur des urinoirs

La vespasienne doit son nom à l’empereur romain Vespasien . Vespasianus Augustus) (17 novembre 9 – † 23 juin 79) est empereur romain de 69 à 79.
Il est le fondateur de la dynastie des Flaviens qui règnent sur l’Empire de 69 à 96. Ses fils Titus, puis Domitien lui succèdent . Il participera à la réorganisation et au rétablissement de l’ordre et de la paix au sein de l’Empire romain .
Dans de nombreuses villes romaines, il y avait des toilettes publiques à l’air libre avec un degré minimal de respect de la vie privée , c’est le moins que l’on puisse dire !!! 
Ces installations étaient généralement un peu rectangulaires en forme de chambres (quelques sièges jusqu’à 100 personnes) .
Disposés le long de plusieurs des parois de ces chambres étaient des bancs de pierre longues .
Sous ces sièges percés coulait de l’eau qui dirigeait les excréments vers des citernes  ou des égouts .
Une éponge au bout d’un long bâton servait de papier hygiénique.
L’empereur Vespasien avait également fait disséminer dans Rome de grandes urnes d’argile dont le public pouvait faire usage pour effectuer leurs besoins naturels .

Les foulons avaient découvert que l’ammoniaque présente dans l’urine avait des propriétés de nettoyage .

L’empereur Vespasien , étendit le ” Chrysagyre ” , qui était un impôt spécial atteignant l’industrie et le commerce , au produit des urinoirs de la ville  , qui était décanté et stocké dans des citernes afin d’être vendu à la guilde des foulons .
Les foulons étaient les ” nettoyeurs à sec ” de Rome , ils avaient découvert que l’ammoniaque présente dans l’urine avait des propriétés de nettoyage .
Le travail des foulons consistait aussi bien à apprêter la laine vierge pour en faire du drap qu’à nettoyer les vêtements déjà portés .

La laine était foulée aux pieds avant le filage et après le tissage dans de l’eau salée, dans de l’eau additionnée de carbonate de soude ou de potasse voire dans de l’urine animale ou humaine .

Le chrysargyre était payable tous les quatre ans par tous les chefs de famille, au prorata des personnes vivants sous leur toit , même des animaux (chiens, ânes, bêtes de trait, etc.…) qui pourtant n’utilisaient pas les dites urnes !!!

L’empire romain a toujours été très soucieux de l’hygiène ( Thermes , vespasiennes , crémation des corps etc. )

Pourquoi dit-on que “l’argent n’a pas d’odeur” ?

Ce proverbe est attribué à l’empereur romain Vespasien (9-79), en réponse à son fils Titus qui lui reprochait d’avoir instauré un impôt sur l’urine.

Titus le fils de l’empereur protestât contre cette nouvelle taxe sur l’urine et en poussant une pièce de monnaie sous son nez , Vespasien lui a rappelé que
” l’or n’a pas d’odeur ” .
Phrase proverbiale , légèrement modifié au cours du temps , et qui nous est parvenue sous la forme de : ” l’argent n’a pas d’odeur ” !!!

Au 19e siècle, les Parisiens appelèrent leurs toilettes publiques des “vespasiennes” en mémoire de cette anecdote.

 

Un célèbre empereur romain, Vespasien, était doué d’une puissance magnétique incontestable.
De son véritable nom Titus Flavius Vespasianus, il régna de 69 à 79, année de sa mort.

Vespasien se servait couramment de son pouvoir pour soulager et guérir ses sujets.
Un auteur romain du nom de Tacite rapporte la guérison par l’empereur de 2 hommes : l’un presque aveugle et l’autre paralysé d’une main, devant une foule de personnes, dont des médecins

“Vespasien, prince nouveau et en quelque sorte improvisé, manquait encore de ce majestueux prestige qui appartient au souverain pouvoir: il ne se fit pas attendre.
Deux hommes du peuple, l’un aveugle et l’autre boiteux, se présentèrent devant son tribunal, le priant de les guérir, sur l’assurance que Sérapis leur avait donnée pendant leur sommeil, que l’un recouvrerait la vue, si l’empereur voulait imprégner ses yeux de salive, et que l’autre se tiendrait ferme sur ses jambes, s’il daignait le toucher du pied.
Vespasien, n’augurant aucun succès d’une telle cure, n’osait pas même l’essayer.
Ses amis l’encouragèrent.
Il fit donc l’une et l’autre expérience devant le peuple assemblé, et réussit.
Vers le même temps, sur l’indication des devins, on déterra à Tégée, en Arcadie, des vases antiques qui étaient enfouis dans un lieu consacré, et l’on y reconnut la vivante image de Vespasien.”

SOURCE :  Citation issue de https://fr.wikipedia.org/wiki/Vespasienne
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vespasienne
http://pietondeparis.canalblog.com/archives/2012/03/23/23834358.html
                                         


POTACHE

.

.

Share Button