Archives de catégorie : chou fleur

les synthèses de fin de mois et la rubrique choupinet choupinettes

Le petit poucet et ses bottes de sept lieues

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY…! RACONTE….! est une série pour les petits et les grands enfants..!
Dans la Chouette ma Mamy se transformera, cet automne, en conteuse au bord du feu…. Préparez les buches….. conservez vos braises on va faire griller les châtaignes

Pour les autres ….??
Ben..! Rêvez…..! Vous sentirez très vite les odeurs de la grillade , la chaleur du feu de bois, vous entendrez l’écorce crépiter….. et vous verrez au milieu des flammes…. la fantasmagorie de l’imaginaire…  ça y est..
Vous tenez le soufflet bien en main….?
Oui.. ! ALORS ALLONS Y…!

Aujourd’hui nous allons enfiler les bottes de sept lieues : LE PETIT POUCET ET SES BOTTES DE SEPT LIEUES

logo mamy turlututu smallMes chers enfants moi aussi j’avais une grand mère qui, comme moi, aimait à raconter des histoires à la choupinette que j’étais en ce temps là….!

Elle se plaisait à me parler d’histoires qui m’aidaient à mieux me connaitre ou à modifier mon comportement ma manière d’être ou de me conduire avec les autres….. Je me rappelle de celle ci qui m’a amené à ne pas avoir peur des autres …  et les dépasser même….  Quand j’enfile mes bottes de sept lieues..!
Retrouvez ce que sont ses fameuses bottes…!

logo mamy turlututu small

– Allez.. ACTION Mamy..!
Raconte nous
– Oui je veux bien vous parler :

DES BOTTES DE SEPT LIEUES

Hum..! Belles bottes mais pas de casque…!!!

– Tout d’abord réécoutons

LE CONTE DU PETIT POUCET


Charles Perrault, 1628 –1703, est un homme de lettres français, célèbre pour ses Contes Charles Perrault est l’un des grands auteurs du XVIIe siècle. L’essentiel de son travail consiste en la collecte et la retranscription de contes issus de la tradition orale française.

–  Pour ceux qui sont en âge de lire le conte eux même….
–  Je sais où il est Mamy..!

– Très bien mon Mino..! Mais c’est direct si tu cliques sur ce panneau

– Ok on y va Mino ..
Eh zut..! y a pas que des bottes pour marcher..!

– PAPY et moi il faut que l’on vous dise :
Les bottes de sept lieues ont réellement existé

ALLEZ PAPY explique leur moi je vais leur préparer une tarte aux pommes :

– OH Purée..!  C’est parti l’instit est de retour… #@0§§#{§@§§!!!!

LE CHOURISTE – Oui mes choupinets … Les bottes de
sept lieues ont réellement existé…!
Bottes de postillons Les bottes de sept lieues que le petit poucet enfile dans le conte de Perrault ne sont pas qu’une légende.
Au temps des diligences, le postillon, personne chargée de diriger l’attelage, avait ses jambes protégées par de lourdes bottes fixées sur les étriers qui s’appelaient des bottes de 7 lieues car c’était généralement la distance séparant 2 relais de poste.
 « Le Petit Poucet s’étant approché de l’Ogre lui tira doucement ses bottes », illustration de Gustave Doré dans Les contes de Perrault de 1867.


Malle-charrette, ses trois chevaux et son postillon. On remarque la botte imposante du postillon : c’était une botte renforcée qui protégeait sa jambe du poids du cheval en cas de chute du cheval.

 – C’est quoi une lieue et un relais de poste Papy..?
LE CHOURISTELa lieue est une unité de longueur anciennement utilisée en Europe et en Amérique.
La lieue vaut  4 km soit environ 30km entre deux relais….

Quand au relais de poste : C’est le lieu où étaient tenus prêts des chevaux frais pour les cavaliers (et plus tard pour les diligences et calèches), afin de permettre une vitesse maximale à la communication par courrier.

Le premier système de relais de poste, considéré comme une organisation d’État, remonte au VIe siècle av. J.-C.

C’est Louis XI 1464 qui les a instaurés à des fins militaires en France et ils furent ouverts aux voyageurs par Louis XII en 1506
Les relais de poste se transforment petit à petit en écuries, et en auberges pour la restauration du personnel des Postes et des voyageurs, et en gîtes pour leur hébergement

– ET TOI MARGOT TU DIS RIEN..?
– SI SI…!!

– L’ambiguïté des bottes de sept lieues provient de l’usage, tantôt bénéfique, tantôt pernicieux, que peuvent en faire ses détenteurs. Elles peuvent ainsi aider à faire le bien ou le mal, selon qu’elles sont portées par le héros ou un personnage néfaste.

Les bottes sont à l’époque de Perrault les chaussures des cavaliers et des chasseurs, ainsi que de certains domestiques.
Les paysans adultes portent au mieux de simples sabots, et on peut imaginer que le Petit Poucet, dernier fils de bûcheron, va nu-pieds.

Les bottes deviennent donc un symbole du monde adulte et de puissance dans les contes.
Même si ses bottes ne sont pas magiques ou de sept lieues, le Chat botté, ainsi chaussé, peut passer pour l’envoyé d’un personnage important auprès l’Ogre ou du roi.

Quant au Petit Poucet, simple enfant au bas de l’échelle sociale, il va « grandir », c’est-à-dire sortir de sa condition grâce aux bottes magiques.
Grâce à elles, il entre au service du roi, accumule les richesses et met sa famille à l’abri du besoin.SOURCE :

LE CHOURISTE

De tous les contes, c’est sans doute Le Petit Poucet qui fascine le plus petits et grands depuis plusieurs siècles.
Bien des versions ont « éclairé » l’histoire et les personnages de manière singulière. Mais celle proposée par Laurent Gutmann est sans doute une des plus radicales. S
on histoire s’aventure sur des chemins nouveaux qui analysent les relations familiales d’aujourd’hui sous couvert d’humour et de rêves fantasmes. Une version décapante et… inquiétante du conte de Perrault.

Le Petit Poucet :
Ou Du bienfait des balades en forêt dans l’éducation des enfants

logo mamy raconte aux pitchousALLEZ MAMY RACONTE…!
retour sur la rubrique du même tabac

RETRO : C’est un retour sur une histoire déjà racontée….

 

Share Button

LA TENDRESSE… Dans ce monde de brutes – N°14 : Le Marchand De Bonheur

logo-tendresse

LE BLOC NOTE
de
Mamy et
Papy tendresse

papy-mamy-la-tendresse90
rue de la
tendresse

Souvenir de nous deux ……
On peut vivre sans richesse
Presque sans le sou
Des seigneurs et des princesses
Y’en a plus beaucoup
Mais vivre sans tendresse
On ne le pourrait pas
Non, non, non, non
On ne le pourrait pas

Le marchand de bonheur

Je suis le vagabond, le marchand de bonheur,
Je n’ai que des chansons à mettre dans les cœurs
Vous me verrez passer, chacun à votre tour,
Passer au vent léger, au moment de l’amour
.
J’ai les 4 saisons pour aller flâner et semer des moissons de baisers
J’ai l’automne et l’hiver, le ciel et la mer
Le printemps et l’été pour chanter
.
Vous êtes des enfants qui vous donnez du mal
Du mal pour vous aimer et du mal pour pleurer
Et moi j’arrive à temps, à temps c’est bien normal
Pour aller réparer ce que vous déchirez
.
J’ai les 4 saisons pour sécher vos pleurs et changer l’horizon de vos cœurs
J’ai l’automne et l’hiver, le ciel et la mer
Le printemps et l’été pour chanter
.
Je donne à bon marché de quoi rire de tout
De quoi rire de tout, plutôt que d’en pleurer
Je ne demande rien pour me dédommager
Qu’à voir sur mon chemin la joie que j’ai donné
.
Je suis le vagabond, le marchand de bonheur,
Je n’ai que des chansons à mettre dans les cœurs
Vous me verrez passer, chacun à votre tour,
Passer au vent léger, au moment de l’amour
Paroles de la chanson
Le Marchand De Bonheur
Les Compagnons De La Chanson (1942 – 1985)
Cette chanson a été reprise par Dario Moreno

QUI EN EST L’AUTEUR ?
PAROLES  ET MUSIQUE  DE  JEAN-PIERRE CALVET ET
JEAN BROUSSOLLE  MEMBRES DE COMPAGNONS DE LA CHANSON

  • Jean Broussolle est le compositeur d’un grand nombre de leurs succès de 1952 à 1972, et leur apprend simultanément aussi plusieurs instruments, les autres chansons étant des reprises en chœur de succès célèbres soit d’autres chanteurs de la même époque, soit de musiques de films, musiques folkloriques, chansons enfantines, etc.
  • Jean-Pierre Calvet, était le principal parolier ; il restera pour beaucoup « le baladin provençal » qui a laissé une quantité non négligeable d’airs à succès dont Le marchand de bonheur n’est pas le moindre.
  • Fred Mella (1924-), principal soliste ténor ;
  • René Mella (1926-), ténor
    Sont les deux seuls compagnons
    qu’il nous reste

papy-mamy-la-tendresseOn la chante encore aujourd’hui

Sources:  www.paroles-musique.com

 


papy-mamy-la-tendresse
Bannière ruedesplantes 468/60pxMamy et Papy  Tendresse


Share Button

EGYPTE : Le scribe au regard de braise

Beauté Cosmétiques


logo lardon 1L’’ART ET LA PALETTE
AUX CHOUX


« T’as d’beaux yeux, tu sais »
Où l’on est pris au piège par un regard hypnotique.

Le Scribe accroupi, vers 2600-2350 avant J.-C., calcaire peint, yeux en cuivre incrustés de cristal de roche, 53 x 44 x 35 cm, Musée du Louvre, Paris, photo : Rama   – Voir en grand

Paris, Musée du Louvre.
Au milieu des œuvres de l’Égypte antique se trouve la statue d’un petit monsieur assis en tailleur.
Ses yeux semblent suivre les moindres mouvements des visiteurs….
Comment peut-il avoir un tel regard de braise ?
logo lardon

Cette statue, c’est Le Scribe accroupi. Armé de son papyrus (et de son pinceau, aujourd’hui disparu), il semble occupé à noter scrupuleusement ce que font les visiteurs.

Logique, car le métier du scribe en Égypte antique était de consigner tout ce qui était indispensable au bon fonctionnement du royaume.

Pour rendre la statue plus vraie que nature, le sculpteur a recouvert la pierre de pigments imitant la couleur de la peau et des cheveux.

Mais pour les yeux, il va encore plus loin.

Pas de peinture ici :

s’ils sont si perçants et réalistes, c’est parce que l’artiste a directement incrusté d’autres matériaux.

En haut à gauche : pierre polie de magnésite, photo : Ra’ike En bas à gauche : cristal de roche À droite : plaque de cuivre oxydée Voir en grand

La recette de ce regard hypnotisant ?
Des morceaux de « magnésite », une pierre blanche tachée de rouge, qui imitent à la perfection les petites veines visibles dans le blanc des yeux.

De fines plaques de cuivre reprennent le trait de maquillage que les Égyptiens appliquaient sur leurs yeux.

Du cristal de roche poli évoque l’iris, dans lequel le sculpteur a creusé un tout petit trou pour marquer la pupille.

 

Le Scribe accroupi, vers 2600-2350 avant J.-C., calcaire peint, yeux en cuivre incrustés de cristal de roche, 53 x 44 x 35 cm, Musée du Louvre, Paris, photo : Mbzt. Détail de l’œuvre

Le résultat est impressionnant : l’œil sculpté reprend toutes les caractéristiques d’un véritable œil humain !

La courbure de la cornée, les proportions… tout est juste.

En effet, les Égyptiens antiques possédaient déjà de solides compétences en anatomie.

Voilà pourquoi les yeux du scribe paraissent si vivants.

Et ce sont les pupilles, légèrement décentrées, qui donnent l’impression que ses yeux suivent nos moindres mouvements !

Extrait de ARTIPS Racontée par Laura Pichard

Pour elle, »la culture c’est vital : une dose d’art par jour éloigne le médecin ! »

Contact Tél : 01 42 60 05 40 Fax : 01 42 56 06 43 Email : info@lesmineraux.fr

Validée par Gérard Marié, professeur d’histoire de l’artSciences Po Paris

Pour en savoir plus :

Sur Le Scribe accroupi
Sur ses secrets de fabrication
Pour voir le buste du scribe en 3D
Sur l’écriture égyptienne


logo lardon 1
Chou Blanc
RETRO :retour sur la rubrique du même tabac
C’est du même tabac….

Share Button