Archives de catégorie : BLOG de CHOU BLANC

les billets de chou blanc …..le spirituel du lot

Un coup de foudre pour des feuilles de fougères

Bannière ruedesplantes 468/60pxbarre grenat


MON MONDE EST BIZARRE ET PARFOIS PLEIN DE MYSTÈRES INEXPLIQUÉS

Nous vous ferons découvrir ce que le ciel, la terre, l’eau ,et le feu ont de plus beau….avec toujours un mystère que la nature semble vouloir maintenir sur bien des choses bizarres et parfois étranges….
CHOU BLANC nous entraine dans son monde… son monde bizarre ….
Ambiance… Ambiance
barre grenat

 Un coup de foudre pour des feuilles de fougères

Lorsque la foudre frappe un être humain, elle laisse parfois temporairement des formes particulières sur la peau en forme de feuilles de fougère, appelées figures de Lichtenberg.

On peut trouver ces formes également sur du gazon qui a été touché par la foudre, ou le produire artificiellement pour en faire des sculptures.

Cette vidéo montre comment on peut créer des sculptures avec “la Foudre reconstituée”.
Elle est composé de clips vidéo qui ont été réalisé sur plusieurs années.
Cette équipe d’expérimentée utilise 5 millions d’électronvolt (MeV) de l’accélérateur de particules pour injecter des centaines de trillions d’électrons profondément à l’intérieur des pièces en  acrylique transparent.

Entre 1/4 “à 1/2 seconde les électrons viennent déposer,  au-dessous de la surface irradiée formant une couche semblable à un  nuage de charge négative, appelée une charge spatiale. cela semblable à une charge est temporairement stockée dans des nuages à l’intérieur d’un orage avant  un coup de foudre.
Le potentiel interne de cette charge spatiale peut atteindre 2.5 millions de volts!

Comme avec des flocons de neige, chaque sculpture est vraiment un travail unique d’art scientifique, individuellement sculpté dans les milliardièmes d’une seconde par un torrent d’électrons faisant rage.

Nos sculptures combinent la physique de haute énergie avec l’art.

SOURCE:
http://capturedlightning.com/frames/lichtenbergs.html#Fractals

barre grenat

Vertus de la fougère, plante issue de la foudre

Issue de la foudre, la fougère, dont la « graine » était jadis recueillie le jour de la Saint-Jean en observant un rituel magique, passait aux yeux des anciens pour protéger du tonnerre, dompter le diable et rendre invisible.
Jamais feuille n’eut plus de ressemblance avec une plume que celle de la fougère, dont le pied, coupé transversalement, ressemble assez nettement à un aigle à deux têtes.
Les anciens étaient déjà frappés de ces ressemblances caractéristiques, et les Grecs la désignaient d’un mot signifiant « plume ». Le scoliaste de Théophraste dit expressément :
« La ptéris est une espèce de plante semblable à une plume d’autruche ; les paysans s’en font des lits à cause de sa mollesse…”
Introduction
La fougère, longtemps considérée comme une plante aux propriétés magiques, a fait l’objet de nombreuses croyances et légendes. Que ce soit en termes de médecine botanique, de propriétés occultes, de vertus thérapeutiques et protectrices, ou de symbolisme végétal, la fougère était très estimée de nos ancêtres.
La fougère : une plante foudroyante
De l’Antiquité jusqu’au Moyen Âge, la fougère fut intimement liée à la foudre. On croyait qu’elle protégeait les maisons des mauvais esprits, du tonnerre et de la grêle ( au même titre que le laurier ou le corail ).
En Pologne, on était convaincu qu’arracher une fougère et la briser faisait s’élever un orage.
On allumait aussi un feu et l’on étendait un linge blanc sous la fougère, pour figurer le nuage et les éléments originels de la foudre. Les spores tombaient sur le linge comme la foudre se perd dans les nuages.
Dans certaines contrées d’Allemagne, le jour de la Saint-Jean (24 juin), à midi, on tirait sur les fougères un coup de fusil. La plante était alors supposée perdre trois gouttes de sang, que l’on recueillait et gardait précieusement…
D’autres plantes , comme la mandragore, le sésame, l’euphorbe, la joubarbe, la tanaisie sont des plantes de la foudre.
La fougère est appelée en Thuringe (Allemagne)  l’herbe qui égare et en Franche Comté, elle rend dit-on les voyageurs étourdis, ou les foudroie…
 Démons et sorcières

La fougère est supposée apporter l’abondance et la richesse mais aussi préserver des démons.
La plante séchée est jetée sur des charbons ardents pour exorciser les mauvais esprits.
On dit aussi que frapper le fronde de la première fougère du printemps vous protège contre les maux de dents pendant un an.
La sève de fougère est censée conférer la jeunesse éternelle à qui la boit (encore faut-il parvenir à en obtenir).La fougère est aussi liées aux entités magiques. Il se dit que toute personne parvenant à se trouver, à minuit exactement sur un lieu couvert de fougères, là où aucun son d’aucune sorte ne puisse être entendu , un lutin apparaîtra et lui donnera une bourse d’or. Tentez votre chance… et la suite sur cette plante insolite le mois prochain…

Source : Rubrique rédigée par Jean-Jacques Willig. Professeur au Lycée Horticole de Tournus.

– PAPY VIDÉO Voici un superbe diaporama, pour ceux qui n’ont même pas peur… et recherchent la féérie du ciel déchainé..!

Restez svelte 160px

barre grenat

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Chou Blanc retour sur la rubrique du même tabac

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Le Métier de banquier de père en fils

L’’ART ET LA PALETTE AUX CHOUX

 

VISITE DU THÈME DE L’ARGENT
VU PAR LES GRANDS PEINTRES
– Wiki..! On a paumé les pinc eaux…
– On s’en fout, c’est de la peinture à l’huile
.

L’ARGENT DANS LA PEINTURE

Comment l’argent et ses métiers sont-ils perçus dans la peinture au cours des siècles?

Une occasion inédite de découvrir un thème riche en surprise et de revenir sur l’origine du métier de banquier.
Signe de richesse ou de cupidité, l’argent a maintes manières de se faire représenter autour de scènes de genre.

Quentin Massys (ou Metsys, 1465-1530) : le changeur de monnaie et son épouse. 1514,  Paris, musée du Louvre

Rembrandt – Parabole de l’homme riche, 1627, huile sur bois, Berlin,

Souvent décriés pour leur apprêté au gain, prêteurs, gageurs et usuriers ont pourtant joué un rôle indispensable dans la société et accompagné son développement économique.

 LE CHANGEUR

Monnaie Fiduciaire – Marinus van Reymerswaele (Le Changeur) créée vers 1540 exposée au National Gallery de Londres.

Une lettre de change est un effet de commerce dans lequel une personne désignée, le tireur, donne l’ordre à une personne désignée, le tiré, de régler à une date convenue , une somme déterminée, à un bénéficiaire nominalement désigné ou au porteur de la lettre

C’est au Moyen-Age que la monnaie sous forme de papier fait son apparition. La monnaie métallique étant peu commode lors de gros échanges, les marchands plaçaient leurs monnaies métalliques chez un orfèvre.

Celui-ci inscrivait la somme sur un papier et le donnait au marchand pour que celui-ci puisse retirer ses monnaies plus tard.

Petit à petit les orfèvres ont découvert que les gens échangeaient directement leur papier.

C’est ainsi que le billet est apparu.

.

        LE BILLET DE BANQUE:

C‘est une Feuille de papier sur laquelle une somme est inscrite, le billet de banque remplaça progressivement les pièces d’or et d’argent comme moyen de paiement.

Avant le XVIIe siècle, on payait, la plupart du temps, avec des pièces métalliques. Mais cela présentait de nombreux inconvénients : quand la somme à payer était importante, le nombre de pièces à transporter risquait de tenter les voleurs.

En outre, les pièces pouvaient être rognées et il fallait les peser pour être bien certain de leur valeur.

On attribue à un Suédois, Palmstruck, l’invention du billet de banque : en échange des pièces, le banquier délivrait un papier certifiant la somme reçue. Très vite, il s’aperçut que les gens ne venaient pas tous réclamer les pièces qu’il détenait.
Il commença donc à émettre plus de billets qu’il n’avait d’or. L’opération était géniale, la monnaie de papier triomphait.

SOURCES :

http://enigm-art.blogspot.fr/2011/03/largent-dans-la-peinture.html

 http://histoire-de-l-argent.over-blog.fr/article-fiduciaire-2-67096773.html


  

Share Button

FABLE : Entraide… Le cheval et l’âne


BLOC NOTE LITTÉRAIRE
BIBLIO ROSE

par
Chou Blanc

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales   
– les Fables (1668-1694)

LE CHEVAL ET L’ÂNE

 En ce monde il se faut l’un l’autre secourir.
Si ton voisin vient à mourir,
C’est sur toi que le fardeau tombe.

Illustration : image (chromo)Un Âne accompagnait un Cheval peu courtois,
Celui-ci ne portant que son simple harnois,
Et le pauvre Baudet si chargé qu’il succombe.
Il pria le Cheval de l’aider quelque peu :
Autrement il mourrait devant qu’être (1) à la ville.
La prière, dit-il, n’en est pas incivile : (2)
Moitié de ce fardeau ne vous sera que jeu.
Le Cheval refusa, fit une pétarade ; (3)
Tant qu’il vit sous le faix mourir son camarade,
Et reconnut qu’il avait tort.
Du Baudet, en cette aventure,
On lui fit porter la voiture, (4)

Et la peau par-dessus encor.

Illustration contemporaine : Foré, carte postale   Sources : Esope, Le cheval et l’âne.
(Nevelet, p.188)

(1) avant d’être
(2) impolie
(3) ruade accompagnée de pets
(4) la charge des charrettes

LA MORALE DE PAPY DIT C’EST : L’ENTRAIDE

La nécessité de l’entraide est très présente dans les fables de La Fontaine

L’entraide a débuté autour de nous dès notre naissance, grâce à l’amour qu’apporte notre famille. Elle est notre refuge face à tous les moments difficiles qui arpentent notre vie.
Elle continue de le faire chaque jour, grâce à notre entourage qui nous épaule, facilitant notre vie et la rendant plus attrayante au quotidien.

Chaque petites actions peuvent faire part à de l’entraide, personne n’est d’ailleurs inutile s’il allège le fardeau des autres, voilà là la plus belle preuve de bonne intention dans cette mutualité.

Elle permet à des gens ordinaires comme vous et moi de, une fois qu’ils sont réunis, faire des choses extraordinaires, inatteignable seul.


Et voici ce qu’apporte un peu de réflexion ; elle mène à la solidarité :

cliquez pour lire: Il est pertinent, de toujours prendre une main tendue…..L’entraide est un accompagnement, une aide mutuelle, un appui à chaque instant. Certain ne se sentent pas capable d’atteindre des sommets même accompagnés, c’est pourquoi l’entraide sert aussi à pousser ces personnes, il s’agit d’une main tendue qui s’offre à nous et reste à nos côtés pour nous aider à rebondir.

SOURCES:
http://www.la-fontaine-ch-thierry.net/chevane.htm Livre VI, fable 16

LE CHOURISTESource intarissable d’émerveillement, Les Fables de La Fontaine ne cessent d’irriguer notre imagination tout en distillant, génération après génération, leur malicieuse sagesse.
Trente-six fables sont adaptées par des dessinateurs de haut vol.
Parfaitement fidèles au texte original, ils font revivre la comédie animalière de La Fontaine avec une exubérance et une jubilation communicatives.

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO : C’est une récap des histoires déjà racontées….

 

 

Share Button