Archives de l’auteur : chou blanc

SAINTS GUERISSEURS – Sainte Eugénie

UNE SERIES POUR TOUT CONNAITRE SUR NOS SAINTS GUERISSEURS -un par mois

    SAINTE EUGÉNIE    

FÊTE: 7 février      (✝ v. 257)

INVOCATION : elle est invoquée plus spécialement contre le hoquet.

Vierge martyre : Sainte Eugénie naquit en Espagne au cours de la longue occupation arabe. Elle a été décapitée à Rome en 257 de notre ère, sous l’empereur Valérien. D’après la liste des martyres romains, elle fut enterrée au cimetière d’Apronien sur la « Via latina ». Un document du VIIe siècle indique que son tombeau fut érigé dans la basilique Sainte Eugénie.
Son nom signifie ‘ bonne naissance ‘.

SAINTE EUGENIE (chapelle avinyunet de puigventos) espagne

SAINTE EUGENIE (chapelle avinyunet de puigventos) espagne

Fille d’un gouverneur, elle décide de rejoindre des moines, et de mener leur vie dont les chants la ravissent.

Pour cela, elle se fait couper les cheveux, revêt des habits d’homme et prend le nom d’Eugène. Elle acquiert une grande renommée au sein du monastère, notamment par son pouvoir de
guérir les malades.

Apprenant cela, une femme nommée Mélanthia, gravement malade, la fait venir chez elle. Eugènie la guérit, mais Mélanthia, persuadée d’avoir un homme en face d’elle, souhaite la récompenser en lui offrant ses charmes. Bien entendu Eugénie refuse, et la dame, humiliée, la fait traîner devant le tribunal en l’accusant d’avoir voulu la violer.

La scène de déshabillage d’Eugénie est représentée sur un des chapiteaux de Vézelay.

Près d’être jetée aux lions, Eugénie décide de révéler la vérité : elle déchire sa tunique, montrant à la foule un sein qui n’a rien de masculin. Geste qui lui permet d’être innocentée

Mais l’empereur Valérien a repris les persécutions contre les chrétiens.
Eugénie est à nouveau arrêtée et condamnée à mort

Sainte Eugénie a été décapitée à Rome en 257 de notre ère

Culte de sainte Eugénie 

 « Il semble plausible que vers les VIII et IXe siècle, des pèlerins nimois, rentrant de Terre Sainte, aient rapporté des reliques de la sainte martyre romaine décapitée en 257. D’ailleurs, à cette époque, le culte de Sainte Eugénie était très répandu, tant en Occident qu’en Orient et surtout en Espagne. En Italie, à Ravenne, dans l’église de Saint Appolinaire-le-neuf, (construite vers 520), la nef est ornée d’une mosaïque où Ste Eugénie figure dans le cortège. A Nîmes, la chapelle dédiée à la sainte, est le plus ancien lieu de culte toujours utilisé. »

DICTONS: 

 « À la Sainte-Eugénie, petit oiseau, reste dans ton nid. »
 » Il faut qu’à la Sainte Eugénie, toute semaille soit finie.  »
 » Pluie de Sainte Eugénie met le travailleur à la gêne, mais si le soleil pompe de l’eau, c’est signe de huit jours chauds. ‘ .

Avec  son pouvoir de guérir les malades…. C’est Sainte Eugénie qui accompagne CHOU BLANC notre magnétiseur dans ses travaux.

Précédente rubrique:  Saint BLAISE - maux de gorge
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!


Chou Blanc est effectivement magnétiseurCHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac(
Merci à toi de suivre et souvent  de précéder ma route )

                     RETRO :     C’est du même tabac…..

Share Button

SAINTS GUERISSEURS : Saint Vincent …. contre les maux de ventre

     SAINT  VINCENT  
Diacre et Martyr à Saragosse Espagne
IVème siècle (mort en 304)
– Fête le 22 Janvier

Patron des vignerons, des cafetiers,des marchands de vin,
des vinaigriers , des couvreurs, des marins, des écoliers

Invoqué pour retrouver les objets volés. contre les maux d’entrailles et les maladies de langueur

Ecole de Francisco Ribalta. XVIIe.

 

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteursUn DIACRE est, selon le droit canonique de l’Eglise Catholique, envoyé par l’évêque pour témoigner de l’évangile dans des fonctions de solidarités caritatives auprès des personnes démunies.

Ne confondez pas saint Vincent de Saragosse avec saint Vincent de Paul, mort en 1660 et prêtre fondateur des Lazaristes

La Société des Bollandistes qui regroupe des savants, exclusivement jésuites jusqu’en 2000, chargés d’étudier les vies, et plus généralement le culte, des saints chrétiens. font de Vincent le saint pour retrouver des objets volés

LA VIE DE SAINT VINCENT
On connaît la vie de saint Vincent de Saragosse par le biais des écrits du poète Prudence (348-415). Son histoire est aussi racontée dans la Légende dorée, de Jacques de Voragine.
Saint Vincent naquit à Huesca Dès son enfance,  il s’’appliqua à l’étude des lettres et obtint le plus brillant succès ; c’’est probablement, en souvenir de cette première période de sa vie que les écoliers l’’ont pris pour patron.
Il fut par la suite instruit des sciences sacrées et profanes à Sarragosse, sous la direction de l’évêque Valère qui, vieux et inaudible, l’ordonna diacre pour qu’il prêchât à sa place.
Au début de la persécution de Dioclétien, Dacien,  le cruel et sanguinaire préfet de la province de Valence n’eut rien de plus pressé que de faire emprisonner l’évêque Valère et son diacre Vincent qui, chargés de chaînes, furent conduits à Valence.
Valère ne pouvant plus parler, Vincent lui dit : « Père, si vous le permettez, je prendrai la parole ; Valère répondit : Mon fils, comme je vous ai confié la charge de prêcher l’Evangile, je vous confie celle d’affirmer la foi pour laquelle nous combattons ;
Alors Vincent s’adressa au Préfet :
Nous sommes prêts à endurer toutes sortes de tourments pour la cause du vrai Dieu ; en pareil cas, nous ne céderons ni aux promesses, ni aux menaces. »

Speculum historiale. V. de Beauvais. XVe.

Furieux de cette intervention, Dacien le fait horriblement torturer : il est successivement déchiré par des ongles de fer sur un chevalet, puis rôti sur un gril. Vincent résiste fermement et persiste à confesser sa foi en chantant des psaumes sous la torture. Couvert de plaies, le corps disloqué et brûlé, il est jeté en prison où il reste couché sur des tessons de verre.

Tout à coup, sa prison s’illumine, des anges viennent le réconforter et Vincent chante des hymnes et des cantiques. « Réjouis-toi, lui disent-ils, bientôt ton âme, libre du joug de la chair, va prendre place parmi nous ! »

Vincent rendit peu après le dernier soupir ; il avait vingt- deux ans.

Dacien fait jeter le corps de saint Vincent à la mer. Vies de saints. Jeanne de Montbaston. XIVe.

Dacien ordonne que l’’on couse le corps de Vincent et qu’’on le jette dans la mer, lesté d’’une grosse pierre. Les bourreaux chargent le corps sur une barque et vont le jeter en haute mer ; mais, lorsqu’’ils regagnent le rivage, ils y trouvent le corps de saint Vincent. Effrayés, les bourreaux laissent là le corps du saint diacre qui est défendu par les corbeaux, jusqu’’à ce que les vagues l’’aient enfouie dans le sable. Quelques temps plus tard, saint Vincent apparaît à la veuve Ionique pour lui demander la sépulture chrétienne qu’’elle lui donne hors des murs de Valence.
Au cours des années 304 et 305, plus d’un millier de chrétiens périront en Espagne sous la torture. Le martyre de Vincent a été rapporté très tôt par le poète Prudence (348-v. 415) dans son ouvrage « La couronne des martyrs ». Son culte s’étendait à la totalité de l’empire romain dès l’époque de saint Augustin (354-430).

VINCENT SIGNIFIE « VAINQUEUR »
Les prédicateurs, comme la liturgie latine, jouent sans cesse sur les mots “vaincre”, “vainqueur”, “invincible” et “victoire”, car le nom même de Vincent signifie : « celui qui a vaincu« .

Voici sur ce martyr les paroles de saint Augustin :
«  Saint Vincent a vaincu en paroles, a vaincu en souffrances, a vaincu dans sa confession, a vaincu dans sa tribulation. Il a vaincu brûlé, il a vaincu noyé, il a vaincu vivant, il a vaincu mort . »
Il ajoute :
 » Vincent est torturé pour être exercé ; il est flagellé pour être instruit ; il est battu pour être fortifié ; il est brûlé pour être purifié. »

Reliquaire du bras de Saint Vincent à Valencia.
CULTE ET RELIQUES

Le culte de saint Vincent s’est très vite répandu en Occident, au point que saint Augustin qui prononça plusieurs sermons en son honneur, écrivit qu’’il n’’y avait point de province de l’’Empire où l’’on ne célébrât la fête du martyr.
Saint Vincent est bien sûr très honoré à Valencia, lieu de son martyre et de sa sépulture, mais il est aussi le patron principal de la ville de Lisbonne où une part importante de ses reliques fut transférée.

Pour ce qui concerne la France, le culte de Saint Vincent connut un essor à la suite de l’expédition que le roi Childebert 1er fit en 542 en Espagne et au cours de laquelle il s’empara de Saragosse. Il en ramena plusieurs reliques, dont un vêtement liturgique (certains parlent de dalmatique, d’autres d’étole) qui avait été à l’usage du saint martyr et pour lequel il fonda en 543 à Paris la basilique Saint-Vincent et Sainte-Croix.

AUJOURD’’HUI  ENCORE…..
A l’occasion de son voyage apostolique au Portugal (11-14 mai 2010), notre Saint-Père le Pape Benoît XVI a reçu- en cadeau de bienvenue – du cardinal José Policarpo, patriarche de Lisbonne, une relique de Saint Vincent, enfermée dans un reliquaire sur lequel est représenté le corbeau qui défendit le corps du martyr.

PRIERES

– Avec l’’aide de Saint Vincent qui a supporté de souffrir pour sa foi, Seigneur, fortifie-nous dans les épreuves !

– O Glorieux martyr VINCENT, en considération de ma misère, je vous en supplie, rendez moi ce que je cherche.

– Saint Vincent, patron des vignerons, obtiens nous l’abondance des récoltes, la qualité du vin, une clientèle nombreuse et fidèle ainsi que la prospérité dans nos entreprises !

– Saint Vincent, patron des vignerons,
si tout ceci nous est donné, que nous sachions en faire un usage désintéressé avec un cœoeur reconnaissant !

Restez svelte 160pxMélange pour vin chaud 120 gL'iconographie le représentent, en habit de diacre portant l'évangéliaire (proclamé par lui au cours de la messe) et la palme du martyre. Il est encadré de deux ceps de vigne portant des grappes de raisins. cette reproduction est celle d'un vitrail de l'église St-Pierre-St-Paul de Clamart (92),

 

 

 

 

 

POURQUOI LES VIGNERONS L’ONT-ILS CHOISI COMME SAINT PATRON ?

Saint Vincent est souvent honoré comme le patron des vignerons ; comme aucun épisode de sa vie ni aucun de ses miracles n’’a trait au vin ou à la vigne, on pense que ce patronage repose sur un jeu de mots fait à partir de la première syllabe de son nom : vin.
Son statut de Diacre, qui verse le vin dans le calice, peut également l’’expliquer.
La sonorité de son prénom évoque pour certains un lien direct avec la vigne : Vincent pourrait être compris comme « vin sang », autrement dit le sang de la vigne.

Il y a peut être des raisons aujourd’hui oubliées?

– Etait-il lui même dans le métier ?
On sait qu’un commerce intense de vin se faisait entre Rome et l’Espagne. Ce n’est pas n’importe quel martyr qui fut choisi. Il y en eu tant à cette époque. Il se pourrait bien qu’il ait eu un lien étroit avec la profession avant les évènements qui le firent tant admirer.

– Est-ce par analogie avec le vin qui provient d’une vigne `torturée’ par la taille, d’une grappe ‘écrasée, à cause du jus sucré sublimé en alcool par la fermentation, vin qui finalement réjouit le cœoeur de l’homme ?

– Est-ce aussi le sang versé qui rappelle celui du Christ martyrisé pour nous sauver, sang que devient le vin consacré, à chaque eucharistie ? vin changé en sang qui conduit à la vie éternelle

Il est difficile de séparer l'histoire de la légende. Une roue de pressoir ayant été utilisée pour le torturer, il devint peut-être pour cela le patron des vignerons.– D’’autres estiment que le culte du saint s’est implanté d’abord en Bourgogne. Patron de cette région, il devint plus spécialement celui des vignerons bourguignons avant de rayonner en Champagne, les deux régions étant très proches et très liées.

Il est difficile de séparer l’histoire de la légende. Une roue de pressoir ayant été utilisée pour le torturer, il devint peut-être pour cela le patron des vignerons.

La plus vraisemblable ?
– Vincent a été torturé sur une meule (ou maie) de pressoir, ce qui explique, via la symbolique du sang ayant coulé dans le pressoir à la place du vin, le fait qu’il soit saint patron des vignerons

 LA MÉTÉO DE SAINT VINCENT

Toujours en rapport avec la vigne, la date à laquelle il est honoré correspond au solstice d’’hiver dont dépend l’’éveil de la vigne. Les vignerons ne taillent jamais leurs vignes avant la Saint Vincent qui marque le passage vers un nouveau cycle agricole.

« A la Saint Vincent, l’’hiver monte ou descend ».

« A la Saint-Vincent, les glaçons perdent leurs dents ou les recouvrent pour longtemps. »
« A la Saint-Vincent,
la sève monte dans les sarments! »

« A la Saint-Vincent,
l’hiver se reprend
ou se rompt la dent! »

« A la Saint-Vincent,
tout dégèle ou tout fend! »

vigne rouge 120 gélules SELON UNE LEGENDE,

Saint Vincent se serait arrêté pour discuter avec des vignerons, et son âne se serrait mit à brouter les jeunes pousses d’’un pied de vigne. Ce pied de vigne aurait produit plus de vin que les autres, ce qui a donné naissance à la taille de la vigne.

 Il y a de ce fait plusieurs dictons sur le jour de la Saint Vincent :
 « Quand Saint Vincent est beau, abondance pour le tonneau »,

« Le jour de la Saint Vincent clair et serein annonce une année de bon vin »
« Le jour de la Saint-Vincent,
si le soleil luit grand comme un drapeau,
on aura du vin plein le tonneau! »

Chou Blanc est effectivement magnétiseur CLIQUEZ POUR VOIR SON SITEune précédente rubrique :  SAINT FIACRE
La ligne éditoriale de cette série est accessible 
  BON COURAGE...!

CHOU BLANC (Les autres saints guérisseurs – faire catégorie SAINT THOL )2705

Share Button

L’HOMME DES BOIS: Reconnaissance pour mon pote Edmond…. Le roi de la vanille bourbon

barre verte


L’HOMME DES BOIS

Bloc Note de GUI7
Dans les méandres de l’internet au cœur de la toile d’une araignée céleste jaillit parfois la lumière…
C’est ainsi que j’ai découvert l’origine de mon nom.
Malgré sa consonance bien française, GUI7 est d’origine germanique et se traduit: « celui des bois  »
Ceux qui connaissent mon amour de la terre et de toutes les créatures de l’univers ne s’en étonneront pas.
J’ ai ainsi compris que quelque part dans la généalogie de ma famille, il y avait l’homme, qui avait vu l’homme, qui avait vu l’ours….!
Chatouillez moi ET CLIQUEZ MOI…! 
– « si vous n’êtes pas trop dur de la feuille …
je vous propose pour musique d’ambiance une chanson à la fois vanille et citron
Musique d’ambiance :     BELLE RÉUNIONNAISE


barre verte
Edmond le Roi de la vanille bourbon
( C’est la saint Edmond aujourd’hui)

Sans intervention extérieure, la pollinisation de la vanille n’est pas possible. Il existe une fine languette qui empêche tout contact entre les étamines et le pistil donc toute fécondation.

Dans son pays d’origine, le Mexique, la fécondation est assurée par une petite abeille (la Mélipone), lorsqu’elle pénètre dans la fleur.
Cet insecte n’existe ni à la Réunion ni dans les autres îles des Mascareignes.


Lorsqu’elle fût introduit en 1819 à la Réunion, les fleurs de vanille donnaient très rarement une gousse (moins d’une fleur sur cent)…
C’est en 1841, qu’un jeune esclave, Edmond Albius, mis au point une méthode artificielle de pollinisation de la vanille.
Hommage à Edmond donc…


L’enfant de l’île Bourbon

Edmond est né esclave en 1829 sur l’ile bourbon ( aujourd’hui la réunion) chez un propriétaire de Sainte Suzanne.
Ce propriétaire offre l’esclave à son frère, Ferréol Beaumont Bellier, lui aussi propriétaire à Sainte Suzanne et passionné de botanique.
Ferréol Beaumont Bellier en fait son jardinier et lui explique comment féconder les fleurs pour entretenir son jardin.
Ferréol Beaumont Bellier dira de son jeune esclave : « d’un naturel curieux, intelligent, il aime observer la nature et fait preuve de beaucoup d’attention »

À 12 ans, Edmond arrive à produire des gousses de vanille dans le jardin de son maître à la grande surprise de ce dernier. Personne auparavant n’avait réussi à féconder la vanille. Le jeune esclave explique alors le procédé simple et très fiable de pollinisation manuelle de la Vanille. La nouvelle fait beaucoup de bruit et la méthode est adoptée par beaucoup de planteurs.La Réunion va commencer à produire de la vanille.

La découverte contestée

Comme il était esclave et enfant, sa découverte fit naître de nombreuses polémiques que je ne commenterais pas. La paternité de sa découverte a été contestée même après sa mort.
Les écrits de son maître témoignent aujourd’hui que c’est bien ce jeune esclave qui est à l’origine de la fortune de nombreux planteurs.
Extraits d’une lettre de Féréol Bellier, datée du 17 février 1861.

« Me promenant avec mon fidèle compagnon, j’aperçus sur le seul vanillier que j’eusse alors une gousse bien nouée. Je m’en étonnai, et le lui fit remarquer. Il me dit que c’était lui qui avait fécondé la fleur. Je refusai de le croire, et passai. Mais 2 à 3 jours après je vis une seconde gousse près de la première. Je demandai alors comment il avait fait. Il exécuta devant moi cette opération que tout le monde pratique aujourd’hui… »

A son émancipation en 1848…..

Toujours est-il qu’il n’a jamais pu tirer profit de sa découverte. Son statut d’esclave ne lui a pas permis d’être payé pour sa découverte.
Ensuite, après son émancipation en 1848, il est comme les autres anciens esclaves, libre mais pauvre et sans éducation. Puisque les anciens esclaves ont enfin un état-civil, on donne au jeune Edmond le patronyme d’Albius, en référence à la couleur blanche alba de la fleur de vanille.
Il devient ensuite cuisinier chez un officier de garnison. Sa découverte ne lui ayant rien rapporté, il meurt dans la misère en 1880 à Sainte Suzanne.
Une stèle rappelant la naissance de cet esclave qui à 12 ans a changé le cours de l’économie de l’île a été érigée en 1980 dans sa commune natale de Bellevue….. soit 100 ans après sa mort…!


La Réunion est devenue très vite une région connue pour sa vanille, la fameuse vanille Bourbon est de renommée internationale.

Le principe de fécondation de la vanille

Le principe de fécondation de la vanille se décompose en trois mouvements:

– on saisit la pointe de la fleur avec la main gauche et on découpe la corolle avec une petite pointe
– on soulève délicatement avec une petite pointe en bambou, l’organe femelle (pistil) et on le redresse


– on appuie délicatement avec le pouce de la main gauche pour que l’étamine (mâle) puise s’incliner vers l’organe femelle et féconder la fleur.
Et on recommence ainsi de suite pour chaque fleur.


barre verteLes origines de la vanille

Sans intervention extérieure, la pollinisation de la vanille n’est pas possible. Il existe une fine languette qui empêche tout contact entre les étamines et le pistil donc toute fécondation.
Dans son pays d’origine, le Mexique, la fécondation est assurée par une petite abeille (la Mélipone), lorsqu’elle pénètre dans la fleur. Cet insecte n’existe ni à la Réunion ni dans les autres îles des Mascareignes.
Lorsqu’elle fût introduit en 1819 à la Réunion, les fleurs de vanille donnaient très rarement une gousse (moins d’une fleur sur cent)…
C’est en 1841, qu’un jeune esclave, Edmond Albius, mis au point une méthode artificielle de pollinisation de la vanille.

La « fleur noire » des Aztèques

L’histoire de la vanille est associée à celle du chocolat. Les Aztèques, et auparavant les Mayas, agrémentaient de vanille une boisson épaisse à base de cacao.
Les Aztèques appelaient cette boisson, destinée aux nobles et aux guerriers, xocoatl. Ils ne cultivaient cependant eux-mêmes ni le cacao, ni la vanille, en raison d’un climat inadapté.
Ces denrées de luxe provenaient d’un commerce avec les régions voisines.
La connaissance agronomique de la plante qui produit la vanille leur faisait probablement défaut car ils appelèrent l’épice tlilxochitl, ce qui signifie « fleur noire » alors qu’il aurait été plus logique de la nommer « fruit noir ».

HISTOIRE

 Les Espagnols découvrent la vanille au début du XVI e siècle, les historiens pensent en 1519, lorsque Hernan Cortés rencontre l’empereur astèque et qu’il découvre l’usage de la vanille pour parfumer son chocolat.

La première référence écrite et connue sur la vanille figure dans le  » codex de Florence  » écrit par des médecins aztèques en 1552.
Cortés ramena de nombreux plants de vanille qui ne produisirent jamais de gousse car les espèces de Colibris et d’abeille qui fécondent les gousses n’existaient pas en Europe.
Au XVII ème siècle, à la cour de Versailles, elle était achetée en cachette et portait le nom de  » pastille de Richelieu  » et elle parfumait aussi bien le tabac que les lieux d’aisances.
Jusqu’au XIXe siècle elle sera exclusivement importée du Mexique, car on ignorait que des abeilles indigènes jouaient un rôle fécondateur indispensable à la formation du fruit.
1836 et 1837 voit les premières pollinisations artificielles du vanillier.

Mais c’est à partir de 1841 grâce à un jeune esclave réunionnais, Edmond Albius , qui créé un procédé pratique encore utilisé de nos jours, que la pollination de la vanille permet à l’ile de la Réunion d’être le premier centre vanillier de la planète.

La Légende de Tzacopontziza et Zkatan-Oxga

La liane de la vanille est née du sang de la princesse Tzacopontziza (étoile du matin), à l’endroit où son ravisseur, le prince Zkatan-Oxga (jeune cerf), et elle-même furent rattrapés et décapités par les prêtres de Tonoacayohua, la déesse des récoltes.Le prince se réincarna en un vigoureux arbuste et la princesse devint la délicate liane d’orchidée enlaçant tendrement son amant. Les Totonaques appelaient la vanille et l’appellent encore aujourd’hui caxixanath, la  » fleur cachée  » .

Sources multiples et wikipédia
barre verte
L’homme des bois
retour sur la rubrique du même tabac
RETRO :
C’est du même tabac…..

Epicerie et saveurs

Share Button