Archives de l’auteur : CHOUCALINE

CADRES SUR TABLE: Portrait de la jeune louve

hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

Capacités de notre cerveau à découvrir
« QUI EST L’AUTRE »

Avec CADRES SUR TABLE, nous vous proposons  cette série de portraits de cadres de nos entreprises et administrations, afin que nous ayons un regard amusé en direction de ceux ou celles que nous reconnaitrons….. mais également pour espérer leur faire découvrir leurs qualités et leurs défauts ….
Les portraits sont, comme pour  toutes démonstrations, rédigés en grossissant le trait ……. mais si peu diront certains…..!

Tu devrais leur dire que tu vas les « encadrer » les uns après les autres, semaine après semaine, et que tous vont y passer ….
La jeune louve ( ce jour) , le petit chef, le serviteur fidèle, l’animateur, la soliste, le chef d’orchestre, le cinglé du boulot, pour finir par le planqué… qui est peut être celui qui a eu le temps de tirer le portrait de ses petits camarades…!!!

PORTRAIT DE L’ENCADRÉE DU JOUR:  La jeune louve


ROMULUS et REMUS
nous dirons peut être….
si elle est vraiment prête … à tout…!
C’est du vécu … des cadres reconnaitront tous les acteurs de cette « scène » à peine caricaturée…!

LA JEUNE LOUVE

La race des jeunes loups tend à s’éteindre.
Que vivent et prospèrent les jeunes louves!

A violents coups de crocs et de griffes, s’il le faut.

En effet il reste peu d’hommes à se vouloir jeune cadre « dynamique, conquérant à belles dents, dévo­rant les autres sans vergogne » .
Il n’en est plus guère, en tout cas, à l’afficher sans complexe.
Par contre, il n’est pas rare de rencontrer de ces fraîches person­nes entendant investir vite et bien – et jalousement défendre – le territoire qu’elles estiment leur être dû.
A violents coups de crocs et de griffes, s’il le faut. Ce qui, après tout est bien naturel.
Dans leurs études, dans leurs stages, ou tout simplement, dans la vie, elles ont déjà eu à jouer des coudes pour s’affirmer. Elles savent le prix de l’effort et connais­sent la nécessité du risque. Plus encore peut-être que leurs collègues masculins en raison de préjugés qui persistent plus souvent qu’on ne pourrait le croire.

Dans leur marche au pouvoir, certaines n’hésiteront pas à jouer de leur séduction.

Mais, l’agressivité ne leur retire rien de leur fémi­nité. Bien au contraire. Dans leur marche au pouvoir, certaines n ‘hésiteront pas à jouer de leur séduction.
Même si, pour la plupart, la réussite professionnelle ne demeure qu’un moyen auquel il ne saurait être question de sacrifier vie de famille et bonheur person­nel

La réussite? Pour la jeune louve, il s’agit d’un objectif quelque peu mystérieux. Aussi passionnel que rationnel.

Bien sûr, une attente se détache claire et nette : gagner, au plus vite, le plus d’argent possible.
Une autre est-tout aussi réaliste: atteindre rapidement une position influente. Ne serait-ce que pour ménager sa liberté dans l’entreprise, une entreprise qui n’est d’ail­leurs qu’un tremplin, permettant d’être appréciée à sa juste valeur avant de se lancer dans de nouvelles conquêtes.

En fait, la ligne directrice est la même dans le travail que dans la vie. La jeune louve désire se voir reconnue « crack» dans sa spécialité, tout comme il faut que ses réceptions soient réputées parfaites ou que ses enfants glanent comme elle-même, les suc­cès scolaires.

 

Briller. Devancer les autres.
S’imposer…..Voila son obsession :

Sur ses dossiers, comme à la tête de son club d’investissement ou dans le rallye automobile qu’il lui prend soudain fantaisie de mettre sur pied.
Aussi, son métier n’est-il pas réellement l’occasion de trouver satisfaction et équilibre. C’est plutôt le cadre d’une lutte perpétuelle, à l’image de sa vision de la vie.

Vive, intuitive, futée, notre conquérante est d’ail­leurs plus débrouillarde que vraiment combative. Si elle se montre agressive, c’est pour prévenir les agressions. Mais, elle sait profiter de toutes les occa­sions pour se faire mousser. Et, fine mouche, adapte son comportement aux gens, suivant l’inspiration du moment.

Ainsi, peu soucieuse de hiérarchie, n’en a-t-elle pas moins l’art de flatter ses supérieurs, de mettre en valeur leurs mérites.
Quitte à ironiser: de manière assez perfide mais toujours mordante, sur les tics, les manies ou la vanité de ses chefs, sitôt leur porte refermée.

Plutôt « joueuse» de nature, elle ne refuse jamais les situations à risques. A la seule condition qu’elles soient prometteuses des récompenses et des éloges dont elle aime se voir gratifiée. Capable de travailler en force sur un sujet qui la passionne, elle sait surtout réagir en souplesse. Pour elle, il est plus méritoire – et plus payant – « d’avoir l’air de … » que de produire réellement. Ainsi, elle aime et sait organi­ser, mais pour la réalisation : préfère attendre celle des autres.
Généreuse, douée pour animer, elle n ‘hé­sitera pas cependant à recourir à la ruse ou au « système D » pour conforter ses positions.

Les problè­mes épineux? Elle s’en sort par des pirouettes.
Elle a surtout l’art de s’en débarrasser en les évacuant sur les autres, supérieurs comme subordonnés.

Mais, la jeune louve se distingue surtout par sa vivacité.

Elle s’emballe pour les nouvelles idées, les nouveaux venus… qu’elle laissera tomber aussi rapi­dement, selon ses caprices.
Allergique aux vieilleries,à la poussière, elle prendra s’il le faut les pinceaux pour rafraîchir les murs, expulsera les tristes meubles « style bureau» et réussira à se faire attribuer un décor aux belles formes, fleurant bon le cuir et le plaisir de vivre.

Très intuitive, elle a le don de détecter, avant tous, ce qui a des chances de marcher. Elle saura brillam­ment le plaider au cours des réunions.
Ah! Ces réunions! Ça, elle adore! Ayant beaucoup de suite dans les idées, elle a tendance aussi à remuer beau­coup de vent, faisant autant de bruit à elle seule que tout le reste de l’assemblée. Fougueuse, pleine d’as­surance, elle tranche sur tout. à propos de tout.
Même sur ce dont elle ne connaît pas grand chose.
Car, voilà bien l’un de ses travers : avoir toujours raison

 Elle veut surtout, se situer toujours à la pointe de la mode…. Belle plante, séduisant par son audace

Elle veut surtout, se situer toujours à la pointe de la mode. Ce qu’elle réussit avec éclat. Belle plante, séduisant par son audace tout autant que par son charme, elle s’habille avec élégance, sachant faire le tri parmi les outrances des dernières collections.
Mais, son ambition. sa volonté de primer, l’entraînent à divers ridicules, tel celui de parler avec suffisance du dernier livre à succès… dont elle n’a pas lu un traître mot.

Son problème? L’angoisse de l’âge.
La jeune louve n’en parvient pas moins glorieuse­ment à ses fins. Son problème? L’angoisse de l’âge.
Bien sûr, elle veillera a préserver sa puissance et maintenir son influence. Mais, il est un risque auquel elle échappera difficilement : la soif de conquête de la génération montante. Qui lui rappelle tout ce qu’elle a pu vivre. Et dont elle sait pertinemment ce qu’elle peut en attendre.

SOURCE :  Extrait de cadres sur table  – Document de formation en ressources humaines pour cadres bancaires années 70 

LISTE DES ENCADRÉS … EN BOITE

CE TABLEAU RÉCAPITULE LES PRÉCÉDENTS PORTRAITS DÉJÀ PUBLIÉS

LA JEUNE LOUVE
LE PETIT CHEF
LE SERVITEUR FIDÈLE
L’ANIMATEUR
LA SOLISTE
LE CHEF D’ORCHESTRE
LE CINGLÉ DU BOULOT

La Boîte à outils du manager – 3e éd. – 50 fiches pratiques pour piloter son équipe Broché
Manager est un apprentissage quotidien : la singularité de chacun, manager et collaborateur, la multiplication des situations, les transformations numériques… obligent à s’adapter en permanence.
En 51 fiches pratiques, cette 4e édition propose des réponses simples et opérationnelles, et des plans d’action applicables à un grand nombre de situations quotidiennes pour le manager :
. développer et maintenir la motivation de ses collaborateurs ;
. développer leurs compétences ;
. mieux communiquer ;
. mener un entretien annuel ;
. mobiliser l’équipe ;
. exercer son autorité ;
. conduire le changement.
Parce qu’être manager ne s’improvise pas, cet ouvrage s’adresse à tous les managers, débutants ou confirmés, désireux de s’appuyer sur des repères précis, des lignes directrices claires, des témoignages et des auto-évaluations, dans une démarche cohérente et pertinente.
Dans cette 4e édition, outre la question prégnante du digital et son impact toujours plus grand sur le management, l’accent est mis sur le partage d’expérience de terrain, en tant que manager d’équipe mais aussi de soi-même.

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE

RETRO :
C’est du même tabac…..
Maca extrait 60 gélules

Share Button

Choucaline met de la couleur dans l’existence…. Tâchez d’être heureux… De quelle couleur est la tache ?



hypnose-002ba.jpgChoucaline plus proche de toi tumeurbloc note choucalineBLOC  NOTE
de Choucaline

CHOULAGER :  Les Capacités de notre cerveau et de ses pensées positives »

LA PUISSANCE DE L’ESPRIT POUR GUÉRIR LE CORPS

Prenez attention. Tâchez d’être heureux ..
 (Texte trouvé dans une vieille église de Baltimore en 1692 (auteur inconnu).)

Allez tranquillement parmi le vacarme et la hâte, et souvenez vous de la paix qui peut exister dans le silence. Sans aliénation, vivez autant que possi­ble en bons termes avec toutes personnes.
Dites doucement et clairement votre vérité; et écoutez les autres, même le simple d’esprit et l’ignorant;
ils ont eux aussi leur histoire.
Évitez les individus bruyants et agressifs, ils sont  une vexation pour l’esprit. Ne vous comparez avec personne: vous risque­riez de devenir vain et vaniteux.
Il y a
.toujours plus grands et plus petits que vous.

Jouissez de vos projets aussi bien que de vos accomplissements.
Soyez toujours intéressés à votre carrière, si modeste soit-elle; c’est une véritable possession dans les prospérités changeantes du temps.
Soyez prudent dans vos affaires; car le monde est plein de fourberies.
Mais ne soyez pas aveugle en ce qui concerne la vertu qui existe; plusieurs individus recherchent les grands idéaux; et partout la vie est remplie d’héroïsme.
Soyez vous-même.

Surtout n’affectez pas l’amitié. Non plus ne soyez cynique en amour, car il est en face de toute stérilité et de tout désenchantement aussi éternel que l’herbe.
Prenez avec bonté le conseil des années, en renonçant avec grâce à votre jeunesse
.
Fortifiez une puissance d’esprit pour vous protéger en cas de malheur soudain.
Mais ne vous chagrinez pas avec vos chimères. De nom­breuses peurs naissent de la fatigue et de la solitude.

Au-delà d’une disci­pline saine, soyez doux avec vous-même.
Vous êtes un enfant de l’univers, pas moins que les arbres et les étoiles; vous avez le droit d’être ici.

Et qu’il vous soit clair ou non, l’univers se déroule sans doute comme il le devrait.
Soyez en paix avec Dieu, quelle que soit votre conception de lui, et quels que soient vos travaux et vos rêves, gardez dans le désarroi bruyant de la vie, la  paix dans votre âme
.
Avec toutes ses perfidies, ses besognes fastidieuses et ses rêves brisés, le monde est pourtant beau.
Prenez attention. Tâchez d’être heureux.


ILS L’ONT DIT SUR LE NET

« Il a été écrit en 1920 …. cherche sur un blog de la franc maçonnerie…. vérité tu auras »

SURPRENANT -Le premier lecteur de pensée au monde« – j’ai pas cherché….!
ça change rien pour moi…c’est beau c’est tout »

retour sur la rubrique du même tabacChoucaline plus proche de toi tumeurCHOUCALINE
RETRO :
C’est du même tabac…..

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

Share Button

Cet éléphant se trompe énormément

Propolis 60 gélules
Choucaline plus proche de toi tumeur

bloc note choucaline BLOC  NOTE
de Choucaline

– « Les capacités de notre cerveau:

Cet éléphant se trompe énormément

 

ON SE CALME     ……Voici pourquoi..   Lire ce petit conte

 

L’éléphant se trouvait au bord d’un ruisseau.
L’eau coulait claire et transparente.
Il eut envie de boire.
Il se pencha au-dessus de l’eau, trempa sa trompe et … plouf!
« Quoi! Que? … mais qu’est-ce que … AAAaaaarrrrggggghh j’ai
perdu mon oeil ! » s’écria l’éléphant au comble de la panique.
Effectivement, son oeil droit s’était détaché de son orbite et
était tombé au fond du ruisseau.
Le mastodonte chercha
à retrouver son précieux globe.
Il ne vit rien. Très inquiet
, il agita sa trompe dans tous les
sens, cherchant
à saisir son œil dans le lit du ruisseau.
Il remua tant et si bien que l’eau devint trouble. Plus il
agitait sa trompe et plus le sable remontait
, compromettant ses
chances de retrouver une vue complète.
Soudain, l’éléphant entendit rire
à gorge déployée.
Furieux, il releva la tête et vit
, sur un rocher au bord de
l’eau, une petite grenouille verte. Elle riait, elle riait….
la bouche grande ouverte:

– coaAH ! coAH ! coAH ! coAH !. ..
– Tu trouves ça drôle. J’ai perdu mon œoeil et ça te fait rire ?!
– Ce qui est drôle, c’est de voir
à quel point tu t’agites.
Calme-toi
,
tout ira mieux!
L’éléphant, un peu honteux, suivit le conseil de la
grenouille. Il se calma et cessa d’agiter sa trompe.
L’eau redevint calme, peu
à peu le sable retomba.
Tout au fond du ruisseau, l’éléphant vit son œœil, intact.
Il le saisit avec sa trompe, le remit dans son orbite,
à sa place.
Sans oublier
de remercier la grenouille verte.

 



Ce petit conte apparemment simpliste renferme une grande sagesse.
L’éléphant perd un œoeil et ce n’est pas anodin:
Cette cécité soudaine, cette eau troublée, cette agitation, ce désespoir, c’est ce qui nous arrive lorsque nous perdons pied et que notre précipitation nous rend aveugles.

Nous sommes momentanément incapables d’interpréter avec lucidité ce qui nous entoure. Pour éviter cette désorientation, il existe une solution:
Attendre que la situation s’éclaire, que les nuages noirs se dissipent.

 

Choucaline plus proche de toi tumeur

CHOUCALINE
( source:
club positif)

« La précipitation vient du Diable; Dieu travaille lentement. »

2373

Share Button