Archives de l’auteur : choublanc

C’est quoi Papy l’appel du 18 Juin 1940…?



Posée sur le coq en haut du clocher, LA CHOUETTE a gardé les yeux grands ouverts de 1939 à 1945 elle ne peut oublier ce qu'elle a vu..... et entendu...!

BLOC DE MARBRE
par WIKI

« A tous les combattants »

Anna Marly est une chanteuse et guitariste française d’origine russe, née le à Pétrograd (Russie) et morte le à Palmer (Alaska).
Elle a composé, à la guitare, la musique du Chant des partisans et en a écrit les paroles originales russes, tandis que les paroles françaises dues à Maurice Druon et Joseph Kessel ont ensuite servi de générique à l’émission Honneur et Patrie diffusée sur la BBC.
Elle est également l’auteur de la musique de La Complainte du partisan, chanson ensuite popularisée en anglais par Leonard Cohen.

Passionnés d’histoire, nous commémorons ensemble l’appel du 18 juin 1940 en reproduisant le texte de l’affiche de cet appel.

Nous souhaitons rendre hommage également à l’émission « Les Français parlent aux Français » qui crépite aux oreilles des auditeurs de la radio, avec le générique de la BBC entendu dans mille et un films de guerre.

Un bel hommage à rendre tous ces « soldats du micro », et notamment Pierre Dac qui soufflait, à travers la Manche, ce vent de liberté avec la ritournelle « Radio Paris ment, Radio ment, Radio Paris est allemand » sur l’air de La Cucaratcha.

Comme on le sait, l’appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle fut très peu entendu en France.

Dès le lendemain, la BBC accueille la France libre et met à sa disposition un studio et un émetteur. C’est le début d’Ici la France, une émission quotidienne du soir, une épopée radiophonique de cette résistance des ondes animée par Maurice Schumann, Jacques Duchesne, Pierre Bourdan, Jean Oberlé, Maurice Van Moppès, etc.
Les Anglais avaient quand même mis en place une censure en cas de débordement. Un officier anglais assistait à l’émission tous les soirs, la main sur une manette prête à couper l’antenne.
« En quatre ans, ce n’est jamais arrivé, »

EN SAVOIR PLUS:
L’appel du 18 Juin est le premier discours prononcé par le général de Gaulle  à la radio de Londres, sur les ondes de la BBC, le 18 juin 1940, dans lequel il appelle à ne pas cesser le combat contre l’Allemagne nazie pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce discours – très peu entendu sur le moment mais publié dans la presse française le lendemain et diffusé par des radios étrangères – est considéré comme le texte fondateur de la Résistance française, dont il demeure le symbole.


3130

Share Button

Fêtes des pères… donc des papys aussi….



BLOC FESTIF

par wiki

« Un père enseigne tous ses enfants par l’exemple qu’il leur donne. » Confucius

Nous les potes âgés,  on est heureux deux fois… surtout si la petite graine que vous avez semé un jour vous amène les derniers sortis du chou ou de la rose….!
Pour fêter cela avec la sensibilité de chacun nous avons demandé à quelques uns de nos rédacteurs de l’exprimer à leur manière.

Pour être brefs chacun à droit à un dessin et un seul.


MA2  A l’approche de la fête de la musique a préféré les chansons…….
C’est elle qui commence…!

CHOUCALINE

CHOU BLANC

A saint joseph patron des pères de famille


« La mission du père, c’est de nommer, mais aussi de faire vivre, de faire grandir, d’initier.
Le père n’est pas un expert.
La paternité n’est pas un métier.
Elle ne repose pas sur une technique.
Elle est un compagnonnage.
Elle s’apprend avec le temps. La transmission paternelle se réalise par osmose, par exemplarité, par capillarité.
Le père transmet un art de vivre. »

Monseigneur Dominique Rey :  Évêque du Diocèse de Fréjus-Toulon, à l’occasion de la Fête de saint Joseph

CHOU VERT

Clique, c'est pour toi Papy

                    Mon premier dessin c’est celui de Mamie vigie
Voici le mien pour la fête des pairesCHIC DES PAIRES DE BOULES O-PUT

CHOU ROUGE le militant

Moi je souhaite que nous avancions de 10 ans. Voici  comment vous vivrez la fête des pères de 2020 ( enfin pour les potes qui seront toujours là)

« La terre nous est prêtée…
RESPECTEZ LA TERRE DE VOS ENFANTS  »

5831

Share Button

LADY LADINDE: Ouvrir le parapluie… car les responsabilités vont pleuvoir demain



dinde BLOC NOTE LADY LADINDE
Bloc note de LADY LADINDE

 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

Avec le nom que j’ai, vous comprendrez aisément que je ne veuille pas mourir idiote aussi, lorsque je découvre des choses pour m’instruire,  je vais vous en faire part….
De temps en temps…. vous aurez à vous farcir Ladinde avec sa rubrique
 » Et si je ne voulais pas mourir idiote »

AUJOURD’HUI  C’EST LA SEMAINE DU PARAPLUIE…
BONJOUR LES PÉPINS
LADY LADINDE PROPOSE DE DÉCOUVRIR L’EXPRESSION :
OUVRIR LE PARAPLUIE



Musique d’ambiance

Dans le vocabulaire de la sociologie moderne, l’expression ouvrir le parapluie signifie refuser une responsabilité en faisant intervenir l’échelon supérieur dans les décisions à prendre.
Cette expression est devenue le symbole  de tout fonctionnement bureaucratique à la française.

Cette expression est parfois  utilisée pour désigner ce que font les pleutres quand ils sont incapables d’assumer leurs erreurs, ou bien leurs responsabilités.
C’est généralement assez répandu dans les organisations fortement hiérarchisées.
Ouvrir le parapluie, c’est mettre en avant des arguments permettant de dire  » c’est pas moi, c’est l’autre ! » quand une erreur a été commise.
« Ouvrir le parapluie » est le plus souvent utilisé pour désigner le fait de ne pas assumer une décision pour ne pas risquer de se tromper, en cherchant à renvoyer la balle ou refiler le bébé à quelqu’un d’autre.

C’est une attitude courante dans les cascades hiérarchiques des ministères.

Énervant ! Mais tellement humain ! avec un bémol que nous dirions tiré du vécu…!

Trouvez moi parmi vous… le roi des pépins pour m’expliquer… 

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs » Nous avons cherché dans nos rangs…. de salades, un pote âgé ayant eu une vie active (façon de parler) chez les fonctionnaires à responsabilité.
C’est dans cette catégorie, que l’on trouve ceux qui parfois n’ont pas eu les épaules assez larges pour assumer tous seuls des décisions difficiles à prendre. « 


– Chou Vert vous dirait :  Ceux qui n’ont pas eu assez de couilles dans le pantalon…!

– P’ov con deux suffisent …… le problème, c’est qu’on a peur de se les faire couper et qu’il n’y en a pas de rechange….
Non, il faut savoir par exemple, que chaque cadre de la fonction publique a, dans ses attributions, un niveau de responsabilité pour le secteur d’ activité qui lui est confié.

Pour gérer cela, on lui accorde une délégation de pouvoir et de signature.

 

« – Quèsaco un délégation.. ? »

wikipédiatre est le détracteur en chef de ces jeunes rédacteurs » – Une délégation, cela implique que quelqu’un qui a de multiples attributions, en confie quelques unes à un de ses collaborateurs.

L’acte de délégation, comporte donc la liste des attributions qui sont confiées … l’accord du délégant, et bien évidemment l’accord du délégué: celui qui reçoit la délégation..

L’un comme l’autre peuvent à tout moment suspendre cet accord

– L’un pour reprendre tout ou partie de ce qu’il a délégué

– L’autre y renoncer ponctuellement ( pour cause de patate trop chaude à gérer) ou définitivement  pour désaccord sur la gestion à mener ( dans ce cas, il démissionne ou change d’attributions….. ou de quartier) « 

La patate chaude

– Je disais donc…..Pour gérer, on lui accorde une délégation de pouvoir et de signature.
Parfois l’affaire qu’il gère peut avoir des incidences, au delà de son secteur d’activité, pouvant mettre en difficulté sa boite ou comme moi la crédibilité, les finances ou l’autorité de l’ ETAT.

Dans ce cas là, au lieu de prendre la décision seul, dans le cadre de la délégation de pouvoir que l’on vous a confié, vous revenez auprès de celui qui vous l’a accordée en lui demandant de prendre la décision à votre place ou de vous « couvrir »  en confirmant qu’il est d’accord avec ce que vous allez faire en son nom.

C’est dire que cette situation se rencontre par temps d’orage, de tempête, voire d’ouragan et là…… il est normal que l’on prenne un parapluie pour s’abriter derrière son supérieur hiérarchique  pour ne pas…. se mouiller…!

Le métier demande parfois des sacrifices ( non rétribués, ni récompensés en reconnaissance infinie) … en l’occurrence des situations existent, où vous demandez la protection et on vous dit :
« – C’est ce qui faut faire… mais si les arbres sont arrachés dans la tempête….Eh bien…. »
– Je dirais que mon directeur ne connais pas le droit »  dans le pire des cas :
« – Que ce con de directeur ne sait ni lire ni écrire«
et si ça souffle trop fort  » qu’il m’a insuffisamment informé de la situation …! »

«-  Et moi que dois je faire… ?»
« – Vous rien ……vous avalerez une couleuvre de plus »

Tout le monde comprendra pourquoi à 60 ans et un jour, j’ai quitté ce navire où le capitaine pensait qu’en jetant ses  hommes par-dessus bord, le navire avancerait plus vite et que le reste de son voyage se ferait sans encombres.


– OH PUREE…. Rappelez-vous de ça jeunesse…. !

«  C’est dans la tempête que l’on voit les bons capitaines »

– Jamais phrase n’a été aussi vraie
«Oh combien de marins, combien de capitaines ……combien de pépins percés   remplaçant des paratonnerres … ont laissé sombrer de fidèles marins dans des gouffres amers » 

– C’est pourquoi aujourd’hui du fond de ma retraite, dans mon jardin sans couleuvre, …J’ai la faiblesse de croire que je n’ai plus à ouvrir le parapluie….Sous ce ciel serein, mon parasol me suffit, car il m’évite que le ciel ne me tombe sur la tête……
et pourtant ….. Je suis toujours dans le pastis…Mais celui là, c’est du pastis 51

et j’écoute avec ce vieux Distel…..la pluie tomber … sur les autres… mais au plus loin de mon pastis ( Eh oui…. car lui , ne sait pas nager comme moi… que l’on a jeté par dessus bord plusieurs fois) !

Sacha distel et Patty Pravo ( Sacha Show – TV 1 970)


S. DISTEL..Toute la pluie tombe ..(1970) par dividu

LADY LADINDEretour sur la rubrique du même tabacdinde

RETRO :
C’est du même tabac…..

« SE FAIRE LIMOGER »


– PAPY… Dis leur de lire la hiérarchie c’est la chianlie … le merdier….
Tu sais bien qu’elle marche très fort sur les réseaux sociaux

Share Button