Archives de l’auteur : choublanc

POÉSIE : L’HIRONDELLE

Sommeil plus (mélatonine) 120 gélules

BLOC NOTE LITTERAIREBLOG NOTE
POÉTIQUE

PERE GUISSET
(écrivain et poète catalan ( 1920 -2000)
« Pere Guisset est l’ ami de tous.
Il a toujours été à nos côtés de façon flamboyante par ses textes, de façon humble par sa présence amicale.
 »

L’HIRONDELLE DU FAUBOURG

 

 logo poésie smallSur la fin de sa vie, pour honorer ses compagnons de retraite de la casa assolellada ( la maison de retraite ensoleillées) qui ne parlaient pas le catalan, ce poète catalan a écrit des poèmes, des chansons et des pièces en français
Vous pouvez les découvrir  

L’HIRONDELLE


Meurtrie, blessée par le destin,
Une hirondelle ce matin,
Une hirondelle,
Traînant son aile,
Dans un doux rayon de soleil,
A nul autre pareil !
Dans un halo divin,
C’est posée tout près de ma main !

 

Refrain

La nouvelle amie venue,
J’ai secouru !
Et l’hirondelle venue d’ailleurs,
M’a prédit des jours meilleurs !
Cet oiseau ce matin,
Cet oiseau venu de loin,
M’a fait des promesses,
Et promis la fin de ma détresse !
Messagère venue de je ne sais où,
Ne l’oublie pas surtout !

Cette nouvelle amie venue,
Se poser là, près de ma main,
La messagère,
Cette étrangère,
Par quel dieu du ciel envoyée,
M’offrir son amitié,
Et sollicitude,
Pour vaincre ma solitude !

 

Refrain

La nouvelle amie venue,
J’ai secouru !
Et l’hirondelle venue d’ailleurs,
M’a prédit des jours meilleurs !
Cet oiseau ce matin,
Cet oiseau venu de loin,
M’a fait des promesses,
Et promis la fin de ma détresse !
Messagère venue de je ne sais où,
Ne l’oublie pas surtout !

 

Pere GUISSET le 21/9/2000

« Casa assolellada »    

 

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez Restez svelte 160pxChou Blanc

Share Button

L’ÉTÉ EN FRANCE D’AUBIN CHOULESTROPIC – N° 4



LOGO choulestropic

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ?

 

C est une commune française, située à l’EST de Paris
Elle est la septième commune la plus peuplée de la région

Ses foires du passé (XIIIeme) ainsi que son riche patrimoine architectural et urbain avec ses nombreux édifices protégés au titre des monuments historiques, lui ont permis, d’être désignée Ville d’art et d’histoire

Le petit indice.. C’est moa…

Bizarre .. C’est dingue..!
On dirait un bouchon de champagne qui marque le centre de cette ville…..  cathédrale au centre de la tête du bouchon
ça devrait pétiller dans votre esprit avec ça…!

– S’il faut suivre les grenouilles de bénitier dans les 8 églises
de la ville

On n’est pas arrivés ..!
Mais si on se met en quatre…
On dépassera notre objectif

On vous raconte pas de salades…
Le compte y est…!

– Eh tonton Aubin tout le monde ne court pas après les églises et les monuments
Sauf si tu as un pote qui connait un Chrétien qui soit de la ville en question.

– Il faut plutôt leur dire:

Le textile, développé à partir du XVIIIe siècle est l’un des atouts historiques de son économie  jusqu’aux années 1960 ; elle reste aujourd’hui la capitale européenne des magasins d’usine et de négoce grâce à ses trois centres de marques.

bestiole des potagers resistant et inépuisable – ça fait des tas d’indices … Vous devriez trouver.. vous devriez  trouver …..vous devriez trouver ..
Essayez la méthode  d’Emile COUET …Vous allez trouver..!
Sinon
pour des petits bavards du Midi….
Donner la langue au chat c’est perdre gros…!

 


– Tonton Aubin t’es d’accord pour qu’on donne
leur langue au chat..?

.

JOUER AVEC D’AUTRES VILLES :

C’EST BEAU LA FRANCE – Mais c’est où ça ? N° 124

 

Ils ont un lien avec cette commune
et nous avons aimé..!

Ils veulent offrir :

Le Chevalier de la Charrette

https://amzn.to/2OuSs74

Avec le Chevalier de la Charrette, L’auteur  invente une figure romanesque inédite, celle d’un roman qui cherche à définir la place du fin’amant dans le monde arthurien et celle du chevalier amoureux fou de la reine.
Un couple devenu mythique !   Un chevalier énigmatique, surgi d’une forêt profonde, en quête d’une reine enlevée par un être de l’autre monde ; un auteur qui, tout soucieux qu’il est de complaire à sa mécène, délègue à un autre clerc le soin d’achever son récit ; un titre provocant qui, rattaché à l’univers arthurien, annonce le bouleversement des valeurs établies au nom de l’amour ; un roman déconcertant qui multiplie à loisir les jeux de pistes, brouille à plaisir les repères convenus, ménage des silences…
Avec le Chevalier de la Charrette, l’auteur invente une formule et une figure romanesques inédites, celle d’un roman qui cherche à définir la place du fin’amant dans le monde arthurien et, dans l’ombre de Tristan, celle du chevalier amoureux fou de la reine qui lui donne son identité – et pas seulement son nom – et dicte sa conduite, en soumettant sa carrière héroïque aux exigences de la passion.
Le romancier champenois réunit tous les ingrédients pour créer un couple mythique, dont le Lancelot en prose s’attachera à relater le parcours en plongeant dans les arcanes du désir et de la jouissance.
Share Button

Coups durs, échecs, angoisses, sont-ils utiles ?

banniere 468px 60px ruyedesplantes
VETEMENTS ET ACCESSOIRES   SANTÉ ET SOINS DU CORPS   VOYAGES VALISES

Blog note
de Psychourette

Coups durs, échecs, angoisses, sont-ils utiles ?

“Il faut que le désir soit irrité par des obstacles.
L’homme qui n’a rien à désirer est à coup sûr plus malheureux que celui qui souffre.”
Le Baron D’Olbach

angoisseUn jour, une ouverture apparut dans un cocon. Un homme s’assit et regarda le papillon naissant se battre pendant des heures pour crever son abri et forcer le petit trou à s’agrandir.
Mais bientôt il sembla à l’homme que l’insecte ne progressait plus.

Il était allé aussi loin qu’il avait pu, mais il ne bougeait plus.

Alors l’homme prit une paire de ciseaux et découpa délicatement le cocon pour aider le papillon à sortir. Celui-ci émergea facilement. Mais il avait un corps chétif et ses ailes froissées étaient atrophiées.

“Pas grave, il va se développer” se dit l’homme. Et il continua à regarder le papillon en espérant qu’il déploie ses ailes pour voler.

Mais cela n’arriva jamais. Le papillon passa le reste de sa vie à ramper sur son petit corps, incapable d’utiliser ses ailes rabougries.

Ce que l’homme, dans sa bonté précipitée, n’avait pas compris, c’est que le cocon trop serré est une ruse de la Nature pour forcer le papillon à le percer et à entraîner ses ailes… A cette condition seulement, il peut voler.

Parfois, nos angoisses, nos échecs, nos coups durs sont précisément ce dont on a besoin. Si la nature permettait qu’on avance dans la vie sans jamais rencontrer aucun obstacle, cela nous affaiblirait, nous serions semblables à ce papillon trop vite naît à qui la facilité a coupé les ailes.

La liberté est chèrement acquise… Mais on ne vole pas sans s’entraîner un minimum !

SOURCE :
LE CLUB POSITIF

 

PSYCHOURETTE

 

Share Button