Archives de l’auteur : choublanc

POESIE: Mamy Louisa d’Avril

LE BLOG
DE TOM ET DOUCE

POÉSIE : Mamy Louisa en AVRIL

Hasard ou providence

On doit à la chance d’être ébloui
Ce jour là et à une certaine heure ;
On se met à réfléchir et à sourire
Est-ce juste un prisme du bonheur ?

Le hasard est comme une fée
Il vous fait voir des arcs-en-ciels
Là où n’existe que la pluie dans le ciel
Un certain mois de l’année.

Le hasard c’est de l’imprévisible
Car c’est lui qui commande ;
Il peut aussi être de la chance,
Un conseil, un ami qui guide.

Quand une chose se réalise souvent
C’est qu’il veut nous parler ;
Si le hasard parle au vent
Il s’enfuit et ne revient jamais.

Louisa


J’ai quelque chose à te dire

Quand du pic du Canigou s’élève la brume,
Je pense à toi
Quand des nuages enrobent les toits d’un hameau,
Je pense à toi
Quand la rivière embrasse les empreintes de tes pieds dans l’eau,
Je pense à toi

Quand par hasard, je trouve une jolie plume,
Je pense à toi
Quand le couchant aime tes Albères et illumine mes souvenirs
Je pense à toi
Quand déjà, il me faudra dire adieu au soleil et à ton sourire
Je pense à toi
Quand tout s’éteindra et qu’une seule bougie m’éclairera
Je penserai à toi.

Louisa –

– C’ est mon préféré du mois


Des belles de jour et des belles de nuit ;

Faudra-t-il vous parler des belles de jour et des belles de nuit ;
Ou des fleurs qui se touchent insidieusement en se parfumant
Ou des cerises vertes qui se mêlent aux fruits du plaqueminier ;
Ou d’un été, qui verra s’envoler quelques plumes de mésanges.

Le soleil aussi beau que chaud s’éveille ;
Le silence seul règne , donne le tempo et veille
Ici, à part un grand arbre, pas de coupe ni de taille ;
Ici que le bruit des outils qui travaillent.

Faudra-t-il vous parler des beaux jours printaniers ;
De cette pierre à eau qui appelle les abeilles assoiffées ;
Du parfum des nouvelles herbes qui enchantent mon herbier ;
De tout ce cadeau que personne n’a encore touché.
Juste un lézard qui a bu toute l’eau de la rosée.

Louisa –

A mon bel arbre

Tu n’as pas connu les îles et le Pérou
Ni l’Amazonie, ni ta famille et amis
Mais tu as voulu pour me prouver ton amour,
Vivre chez moi, dans mon merveilleux paradis.


Que t’ai-je offert , mon arbre porte-porteur ?
Qu’une présence faite de souhaits en fleur ;
Qu’une pensée faite d’amour à chaque heure ;
Qu’une tendresse dans mes rêves en couleur.

Pendant ce temps là, tu as dû fuir mil fourmis ;
Le défilé des bourdons et des cochenilles ;
Eviter les orages et les pluies glacées
Et hiverner,sans te plaindre, sous la gelée.

Dire que j’avais manqué à tous tes rendez-vous ;
Quand tes branches dansaient sur mon mur ensoleillé ;
Quand tes ultra-sons traversaient mon humble séjour ;
Quand tes feuilles m’offraient leurs étoiles parfumées.

Mais il n’est jamais trop tard pour te remercier
Pour te remercier de persévérer, pour percer
Ciel, nuages, et arcs-en-ciels afin de tutoyer
Ce Dieu Râ pour qu’il fasse de toi un grand totem.
Louisa



Si je savais chanter

Je dirais que je doute quand les gens disent aimer arbres et plantes
Ils les taillent et ne laissent à ceux-ci que des moignons ;
Le bois vert, au printemps, donnent pourtant de soyeux chatons ;
Ce même bois vert qui, aux amoureux, incitent aux chuchotements.

D’autres prédisent leur avenir sans une pensée ensoleillée ;
Ils prédisent la météo qui les fera geler et de peur les faire faner ;
Et ces jardiniers qui, sans cœur, écrasent des trèfles sans larmoyer
Comment pourront-ils espérer y cueillir un trèfle à quatre feuilles.

Je pense à ces enfants qu’on incite à ce balancer sur des arbrisseaux
Chaque feuilles,et bourgeons, en porteront je crois, le deuil ;
Est-ce ainsi que les arbres aiment pousser, aux milieux des écueils ?,
Les jardiniers feront-ils élever, en leur hommage, des tombeaux ?
Louisa –

SOURCES :
Poèmes inédits de MAMY LOUISA
illustrations Jep Papy pour la Chouette

ACCÉDER AUX AUTRES POÈMES DE MAMY LOUISA

POÉSIE : Mamy Louisa printanière

POÉSIE : Mamy Louisa en mars

CHOU BLANC
retour sur la rubrique du même tabac
“La poésie, c’est le sourire du langage

RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button

Il y a de l’eau dans le carburateur.


BLOG NOTRE MARRANT

HUMOUR :

Il y a de l’eau dans le carburateur.

logo blague jonasLa voiture ne veut pas démarrer, dit la femme à son mari.
– Il y a de l’eau dans le carburateur.

 «De l’eau dans le carburateur?» répond l’homme.
 «Mais comment diable peux-tu savoir cela ? Tu ne sais même pas ce que c’est qu’un carburateur»
 «Je te répète, dit la femme, qu’il y a de l’eau dans le carburateur. J’en suis absolument certaine.»
L’homme, sourire en coin, lui dit: «d’accord, je vais aller voir ce que je peux faire. Où est la voiture ?»
« Dans le canal !», répond la femme

Danger pour les lions

Dans un zoo, un gardien se met à hurler vers un type : 

– Monsieur, monsieur, votre belle-mère est tombée dans la fosse aux lions !

 – Écoutez, ce sont vos lions ! Alors démerdez-vous, vous n’avez qu’à les sauver vous-même…

 

grain de selEh PAPY…
Sûr … Je peux y aller tu regretteras pas

 Coup de soleil !

Un homme s’endort plusieurs heures sur la plage et se réveille avec un terrible coup de soleil sur tout le corps.
Il s’en va immédiatement à l’hôpital et il est promptement admis pour brûlures au second degré. Il commence déjà à avoir des cloques sur la peau et il est en quasi agonie.

Le médecin lui prescrit immédiatement un traitement :

– De la Biafine en couche épaisse, un puissant sédatif, et une pilule de Viagra à prendre toutes les quatre heures.
L’infirmière Sandrine, surprise demande au médecin :
 – Quel bienfait va donc lui apporter le Viagra dans son cas ?
Le médecin réplique :
 – Ça va lui permettre de garder les draps éloignés de ses jambes !

 

 

 

 

 

 

La brève du bobologue Cachou

 Une femme arrive chez son médecin ;
Elle a des dents cassées, un coquard, le nez en sang, et le visage tuméfié.
 – Qui vous a fait ça…?
 – C’est mon mari…!.
Hein ? Mais je croyais qu’il était en voyage d’affaires ?
– Moi aussi…

— COCCOVVVIIIIIIDDDD…..


Pour les pandores, du foot sinon rien….

La campagne électorale des régionales s’avère difficile


C’EST LOGIQUE …!

Comment se nomme un grand rassemblement d’aveugles ?

- Un Festival de cannes…

 

PAPY MARRANT
Restez svelte 160px

Share Button

Napoléon en exil à Sainte-Hélène (1815-1821)


les potes doivent être éclairés

CHRONIQUES CHOUCROUTE
par le Pote H

Dans mes chroniques on m’’a demandé de cultiver les potes âgés pour leur montrer la différence entre culture et agriculture.
Vu leur sénilité précoce nous procéderons toujours, par des anecdotes, qui leur permettront de mieux mémoriser, et de bien comprendre le sens des choses …..

15 octobre 1815 – Napoléon arrive à Sainte-Hélène

De Waterloo à l’île de Sainte-Hélène

Le 18 juin 1815, Napoléon est battu à Waterloo, en Belgique, par les armées alliées britannique et prussienne. De retour à Paris, il abdique le 22 juin en faveur de son fils unique âgé de quatre ans. Ce dernier, réfugié depuis mai 1814 avec sa mère l’impératrice Marie-Louise en Autriche, ne montera finalement jamais sur le trône impérial. C’est Louis XVIII, le frère de Louis XVI guillotiné sous la Révolution française, qui redevient roi des Français.

Le 25 juin, Napoléon quitte Paris. Après un court passage pour se rendre à la Malmaison où il revoit sa mère pour la dernière fois, il arrive le 3 juillet à Rochefort d’où il compte partir pour les États-Unis. Comme le passeport promis par le gouvernement provisoire français n’arrive pas, Napoléon débarque sur la petite île d’Aix, au large de Rochefort, et décide de s’en remettre aux Anglais : « Je viens me mettre sous la protection de votre prince et de vos lois. »

Le choix de Sainte-Hélène

L’idée d’envoyer Napoléon à Sainte-Hélène n’est pas apparue en juillet 1815. On y avait déjà songé au début de l’année 1815 lorsqu’il fut question de transférer l’empereur de l’île d’Elbe jugée peu sûre vers une autre destination, mais le gouvernement anglais n’y était pas lors très favorable  L’idée resurgit en juillet lorsque le gouvernement britannique cherche un lieu de détention pour Napoléon. C’est évidemment l’éloignement qui explique en premier lieu ce choix.
« A une telle distance et en un tel lieu, toute intrigue sera impossible, et à une aussi longue distance de l’Europe, il sera très vite oublié », écrivait le premier ministre à son ministre des affaires étrangères

Le fait que Sainte-Hélène soit une île a évidemment joué dans le choix final. Mais cet aspect ne serait seul suffire à l’expliquer. Le gouvernement britannique suscite donc, dès le 21 juillet, la rédaction de plusieurs rapports de la part d’officiers supérieurs ayant commandé à Sainte-Hélène, afin de mesurer les avantages d’une telle destination. celui du major-général Torrens met l’accent sur les atouts militaires de l’île qui peut être défendue avec peu de moyens :
« Toute l’île est une forteresse et paraît admirablement adaptée à la captivité de l’ex-empereur ». Il souligne aussi combien l’approche de l’île est particulièrement difficile sauf par le port de St James. Et Torrens recommande avec force d’empêcher Napoléon de s’approcher de la ville de St James, où séjournent des marchands américains qui pourraient faciliter son évasion

La vie à Sainte-Hélène

Une vingtaine de personnes suivent Napoléon dans cet exil. Il y a là le général et grand maréchal du Palais Bertrand, (avec sa femme Fanny et leurs trois enfants), le général de Montholon (avec sa femme Albine et leur fils), le général Gourgaud, et le comte Las Cases (le seul homme à parler parfaitement anglais) avec son fils.
Parmi les domestiques, figurent son premier valet de chambre Louis Marchand, Louis Etienne Saint-Denis (appelé le mamelouk Ali), et son maître d’hôtel « un peu espion » Cipriani qui connaît Napoléon depuis l’enfance.
Malgré les restrictions anglaises, Napoléon peut emporter avec lui un peu de mobilier et de vaisselle issus des palais impériaux, ainsi que des tableaux et souvenirs de sa famille, comme un portrait de son fils, le roi de Rome.

Sainte Hélène 1816 : Napoleon dictant au comte Las Cases le récit de ses campagnes , par Sir William Quiller Orchardson, 1892, conservée au National Museums Liverpool, Angl eterre © National Museums Liverpool – DR

La vie à Sainte-Hélène, pour un homme qui a régné sur un empire, est peu à peu déprimante

Napoléon ne peut se promener librement que dans un périmètre restreint et sous la surveillance de plusieurs militaires britanniques, sa maison est surveillée nuit et jour, sa correspondance est ouverte. Le gouverneur de l’île, sir Hudson Lowe, est un geôlier impitoyable, obsédé par la crainte d’une évasion de Napoléon. (Wellington a dit de lui : « C’est un sacré crétin ! »)

Après tout, napoléon s’était déjà échappé de l’île d’Elbe en mars 1815, où il avait été exilé une première fois en 1814 !
L’île de Sainte-Hélène est ainsi gardée par trois mille hommes, et quatre navires sillonnent en permanence ses abords afin de prévenir un débarquement.

Napoléon y restera prisonnier jusqu’à sa mort le 5 mai 1821

Napoléon meurt le 5 mai 1821, à 17h49,
à l’âge de 51 ans.
Le peintre a souhaité rendre compte de la scène de manière réaliste. De très
nombreuses reproductions de ce tableau ont été faites, la mort de Napoléon ayant particulièrement marqué les Européens au XIXe siècle.
Le corps de Napoléon repose sur un lit pliant comme ceux qu’il utilisait pendant ses campagnes militaires. Il est entouré de ses compagnons d’exil, de leurs enfants, de ses domestiques et de ses médecins


POTACHE

.

Share Button

La Fontaine bientôt 400 ans mon grand!

Propolis 60 gélules

Vos poèmes, vos poèmes préférés – Les livres à nous signaler, vos impressions sur ceux que vous avez lus, et que vous voulez nous conseiller….

Pensez à nos potes âgés qui n’ont pas de jardin et cultivent leur esprit…!

Jean de la Fontaine bientôt 400 ans mon grand..!

Il y a 400 ans naissait Jean de La Fontaine, dont les fables ont marqué notre jeunesse et que l’on peut, pour certaines, encore réciter par coeur. Pour cet anniversaire, auteurs, éditeurs, médias, ou encore comédiens rendent hommage au fabuliste à travers de rééditions, de lectures et d’expositions.

chouette-prof
Jean de La Fontaine, né le à Château-Thierry et mort le à Paris, est un poète français de grande renommée, principalement pour ses Fables et dans une moindre mesure pour ses contes. On lui doit également des poèmes divers, des pièces de théâtre et des livrets d’opéra qui confirment son ambition de moraliste.
Œuvres principales

Encore aujourd’hui, tout le monde apprend et connaît encore quelques-unes des fables de La Fontaine. “Maître Corbeau sur un arbre perché”, La cigale et la fourmi, Le lion et le rat… Les plus jeunes adorent et comprennent la morale de ses fables, qui restent ensuite imprimées à jamais dans la mémoire des plus vieux.

À l’occasion des 400 ans de la naissance de Jean de La Fontaine, les rééditions et hommages à son œuvre se multiplient.

À l’occasion de cet anniversaire, au rayon jeunesse, l’auteur Alexandre Jardin propose Les fables de La Fontaine dynamitées !, une réinvention des histoires illustrées par Fred Multier, et écrite dans le français actuel. Côté télé, France Télévisions diffusera des lectures des 241 fables, lues par des comédiens. Ces vidéos seront  postées dès la fin du mois de mars sur France.tv, Culturebox et la plateforme Lumni, et seront diffusées à la télévision cet été.

Par ailleurs, de nombreuses expositions sont prévues un peu partout cette année. La Pléiade, quant à elle, publie, le 15 avril prochain, un tirage spécial consacré au fabuliste.

Moralité : La fontaine est immortel et nous accompagne toute la vie. On a presque l’impression de le connaître personnellement car, comme il l’écrit dans Les frelons et les mouches à miel : “À l’oeuvre, on connaît l’artisan”.

La Chouette pour sa part, sans attendre cet été, vous dresse un récapitulatif des 24 fables déjà publiées dans le blog depuis 2012

http://mafeuilledechou.fr/2012/03/01/la-cigale-et-la-fourmi-oh-puree-le-drame-social/

http://mafeuilledechou.fr/2015/09/07/fables-lhomme-entre-deux-ages-et-ses-deux-maitresses/

http://mafeuilledechou.fr/2015/10/26/fables-le-singe-et-le-dauphin/

http://mafeuilledechou.fr/2015/11/17/fables-le-lion-devenu-vieux/

http://mafeuilledechou.fr/2015/12/02/fables-le-corbeau-voulant-imiter-laigle/

http://mafeuilledechou.fr/2016/09/07/allez-mamy-raconte-le-laboureur-et-ses-enfants/

http://mafeuilledechou.fr/2016/12/03/fables-le-coq-la-vieille-et-ses-deux-servantes/

http://mafeuilledechou.fr/2016/12/06/lours-et-les-deux-compagnons/

http://mafeuilledechou.fr/2017/04/05/fable-la-chatte-metamorphosee-en-femme/

http://mafeuilledechou.fr/2017/07/12/fables-le-pot-de-terre-et-le-pot-de-fer/

http://mafeuilledechou.fr/2017/08/08/fables-les-deux-coqs/

http://mafeuilledechou.fr/2018/01/31/fable-les-deux-mulets/

http://mafeuilledechou.fr/2018/03/07/la-fable-desope-a-la-fontaine-le-rat-des-champs-et-le-rat-de-ville/

http://mafeuilledechou.fr/2018/04/07/lane-charge-deponges-et-lane-charge-de-sel/

http://mafeuilledechou.fr/2018/05/30/fables-conseil-tenu-par-les-rats/

http://mafeuilledechou.fr/2018/09/12/fables-lenfant-et-le-maitre-decole/

http://mafeuilledechou.fr/2018/09/26/fables-conseil-tenu-par-les-rats-livre-ii-fable-2/

http://mafeuilledechou.fr/2019/08/21/fables-lamour-et-la-folie/

http://mafeuilledechou.fr/2019/11/27/fables-lane-et-le-petit-chien/

http://mafeuilledechou.fr/2020/03/18/le-loup-et-lagneau-du-mercredi/

http://mafeuilledechou.fr/2020/04/13/allez-mamy-raconte-la-poule-aux-oeufs-dor/

http://mafeuilledechou.fr/2020/06/17/fables-le-renard-et-la-cigogne/

http://mafeuilledechou.fr/2021/01/13/fable-entraide-le-cheval-et-lane/

http://mafeuilledechou.fr/2021/02/18/fable-le-chat-et-la-souris-jean-de-la-fontaine/

SOURCES :   Europe 1  Par Nicolas Carreau  

Chou Blanc est effectivement magnétiseur...! voir son site cliquez
CHOU BLANC retour sur la rubrique du même tabac

 RETRO :
C’est du même tabac…..

Share Button