Archives quotidiennes :

PAPY JANOT: La comptine… Lundi Matin

VETEMENTS ET ACCESSOIRES      SANTÉ ET SOINS DU CORPS     VOYAGES VALISES

Comptine

LUNDI MATIN

 

 

– La dernière fois PAPY JANOT nous a raconté
deux comptines sur la CHÈVRE 

Pourtant pour moi qui suit petit, celle là est plus courte et plus sympa à chanter…! Vous voulez la voir ou la revoir cliquez :

Aujourd’hui cette comptine est dédiée à Alice et Juliette

Ma choupinette Alice n’a pas de si longues couettes Mais Juliette OUI..!
–  OUAIS ..! Moi je crois que ta vue baisse Papy Janot … Juliette est Brune

 

VOICI : LUNDI MATIN……  Pour apprendre les jours de la semaine


TU TROUVERAS CI-DESSOUS LES PAROLES DE CETTE COMPTINE….

LUNDI MATIN

 

L’empereur, sa femme et le petit prince

Lundi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons mardi.

Mardi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons mercredi.

Mercredi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons jeudi.

Jeudi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons vendredi.

Vendredi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons samedi.

Samedi matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous reviendrons dimanche.

Dimanche matin,
L’empereur, sa femme, et le p’tit prince
Sont venus chez moi, pour me serrer la pince.
Mais comme j’étais parti, le p’tit prince a dit :
Puisque c’est ainsi nous ne reviendrons plus.

 Bon exemple de chanson pédagogique, puisque les paroles ne varient guère d’un couplet sur l’autre et que seul change le nom du jour de la semaine. C’est donc, pour les tous petits, un excellent moyen d’apprendre l’ordre des jours, tout en s’amusant.
Son rythme joyeux et soutenu en fait, par ailleurs, une chanson de marche extrêmement entraînante.

SOURCE : 

PAPY JANOT

 

 
Share Button